La dernière fois que le Napoli était seul en tête de Serie A…

Même si l'Inter a repris la tête samedi soir, le Napoli a connu pour la première fois depuis un peu plus de 25 ans le goût d'être seul leader. Il faut effectivement remonter au 29 avril 1990 pour trouver trace des Azzurri tout en haut du classement de Serie A. Et à cette époque…

Modififié
524 21
… le Napoli décrochait le deuxième Scudetto de son histoire, à la suite d’une saison sublime. C’est d’ailleurs toujours le dernier Scudetto des Azzurri à l’heure actuelle.

Youtube

… Alberto Bigon était entraîneur du Napoli. Ça vous dit quelque chose ? C’est normal, son fils Riccardo a été directeur sportif des Azzurri de 2009 à 2015. Il est depuis juin passé au Hellas Verona.

… côté directeur sportif, Luciano Moggi était alors celui du Napoli. Oui, oui, le vrai, l’unique Luciano Moggi ! C’est d’ailleurs lui qui avait ramené à Naples Gianfranco Zola, repéré au Torres Calcio en Serie C1.

… Diego Maradona était champion du monde en titre.

… mais il n’avait pas encore fait pleurer l’Italie en demi-finale du Mondial 1990… à Naples. Ah, si cette maudite demie avait été jouée ailleurs. Sans doute que Toto Schillaci aurait offert une autre nuit magique à la Botte.

… d’ailleurs, on pensait que Schillaci deviendrait le meilleur attaquant du monde.

… du coup, le Pibe de Oro ne s’était pas encore cassé les dents sur la défense de l’Allemagne non plus.

Youtube

… pourtant le mur de Berlin était tombé six mois plus tôt.

… Marco van Basten, double Ballon d’or en titre, terminait pour la première fois Capocannoniere de Serie A avec 19 buts.

… le Ballon d’or n’était d’ailleurs encore réservé qu’aux joueurs européens.

… le Hollandais devançait Roberto Baggio (17 buts) qui évoluait encore à la Fiorentina.

… Roby sera vendu à contrecœur durant l’été suivant à la Juventus.

… Nelson Mandela venait lui d’être libéré, ce qui marquait symboliquement la fin de l’apartheid en Afrique du Sud.

… la Juventus n’avait pas encore joué au stadio delle Alpi, la Vieille Dame n’ayant inauguré l’ « ancêtre » du Juventus Stadium que le 31 mai 1990, en compagnie du Torino. Oui, vous avez bien lu : en compagnie du Torino. Puisque l’inauguration a eu lieu lors d’un match amical entre un mix des joueurs de la Juve et du Toro face au FC Porto. Sacrée idée.

Youtube

… c’est d’ailleurs le Bosnien Haris Škoro, joueur du Torino, qui a inscrit le premier but de l’histoire du Delle Alpi.

… infrastructure toujours, Bari n’avait encore jamais joué non plus au stadio San Nicola. Logique, puisqu’il a été construit en vue de la Coupe du monde 90. Un stade mythique, mais malheureusement en triste état aujourd’hui.

… Gonzalo Higuaín avait à peine 3 ans et demi. Paraît-il qu’il surclassait déjà ses camarades dans la cour à l’école maternelle.

… Maradona ne finissait lui « que » troisième meilleur buteur de la Serie A, qui était alors l’incontestable meilleur championnat du monde.

… une preuve ? Le Milan AC remportait la Coupe des clubs champions européens, la Juventus la Coupe de l’UEFA et la Sampdoria la Coupe des vainqueurs de coupes. Convaincant, non ?

… le Milan vengeait d’ailleurs l’OM en finale face au Benfica de ce salaud de Vata.


… vice-champion d’Italie, le Milan de Sacchi révolutionnait le football. Avec un onze « type » : Galli ; Tassotti, Costacurta, Baresi, Maldini ; Evani, Rijkaard, Ancelotti, Donadoni ; Van Basten, Gullit. Quelle équipe, putain !

… insuffisant pourtant face au Napoli de Diego bien épaulé par Careca, Carnevale, Baroni, Ferrara et Fernando De Napoli. Le dernier cité étant sans doute le meilleur « bien-nommé » de l’histoire.

… Denzel Washington remportait l’Oscar du meilleur second rôle pour Glory. Le début de la gloire.

… il n’y avait encore qu’un seul volet à Die Hard, le meilleur : « Piège de cristal » .

… Aurelio De Laurentiis (le président actuel du Napoli) n’était qu’un producteur de cinéma, fils et neveu de producteurs de cinéma. La pomme tombée vraiment près de l’arbre.

… le Titanic n’était encore qu’un paquebot qui avait fait naufrage en 1912, dont l’épave avait été retrouvée à peine cinq ans plus tôt.

… Microsoft se préparait à sortir son premier grand succès commercial, Windows 3.0.

… le web n’en était qu’à ses balbutiements.

… Marcello Lippi concluait la première saison de sa carrière sur un banc de Serie A, à Cesena.


… Michel Platini était sélectionneur de l’équipe de France.

… Maurizio Sarri était encore employé de banque et n’avait encore jamais entraîné la moindre équipe.

… homme en devenir toujours, Tupac était encore en vie. Il avait déjà une petite notoriété avec le groupe Digital Underground, mais n’avait pas encore sorti son premier album solo, l'immense 2Pacalypse Now.

… Michael Jackson préparait son nouvel album, Dangerous.

… l’homosexualité était encore considérée comme une maladie mentale. L’OMS ne procédera effectivement à son retrait que le 17 mai 1990.

… le grand ami de Maradona, le roi Pelé retraité depuis 1977, avait déjà refusé deux fois le poste de ministre des Sports au Brésil. Il le deviendra finalement en 1995.

… on écoutait souvent de la musique sur un Walkman.

… Michael Jordan n’avait pas encore été champion NBA.

… France 2 et France 3 s’appelaient encore Antenne 2 et FR3.

… Marseille remportait la Division 1 et Jean-Pierre Papin décrochait le titre de meilleur buteur avec 30 pions au compteur.

… Mario Balotelli n’était pas encore né.

… la PlayStation n’existait pas encore. Quant à la meilleure console de tous les temps, la Mega Drive, elle ne sera lancée en Europe qu’en novembre 1990.

… le Club Dorothée était à son apogée.

… Jean-Marc Bosman n’était encore qu’un modeste footballeur du RFC Liège. On ne savait donc vraiment pas ce qui nous attendait.

… les pin’s étaient tellement à la mode que des livres et catalogues traitaient du sujet. Un bon coup dans la gueule du « C’était mieux avant » .

… on attendait avec impatience le troisième volet de Retour vers le Futur. C'est d'ailleurs le moment de faire de même.
Par Eric Marinelli
Modifié

Dans cet article

Tu pouvais frimer avec le Minitel de ces parents.
giedomadarona Niveau : District
Le BOSNIEN Haris Skoro?
Anachronisme.A l'époque,on eût écrit "Yougoslave",sans préciser l'origine ethnique du joueur.
Les guerres de Yougoslavie n'ont alors pas commencé. On peut lire: Jean Damien Lesay, « Dinamo Zagreb, l'étincelle Croate » in So Foot, octobre 2006, n°37, page 89.
luigi_di_biagio Niveau : District
Quelle époque putain :'(
Le français était une matière enseignée avec sérieux.
Ah non...
@AJG16
La Mega-drive, sérieusement?
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Les chinois ne s'etaient pas encore décidés à massacrer leurs étudiants.
Caucescu était encore en poste et sera exécuté le 25 Décembre; pour bien lancer les fêtes de fin d'année.
j'ai adoré le passage sur la Méga Drive mais je suis désolé la meilleure console du monde c'est la Dreamcast hihi
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
+1 Segaman
Le plus impressionnant dans le Milan de cette époque ce n'est pas son trio hollandais accompagné d'Ancelotti et Donadoni mais bien son quatuor défensif Tassotti, Costacurta, Baresi, Maldini qui n'a aucun équivalent dans l'histoire du foot selon moi. La meilleure défense de tous les temps. Pas étonnant alors que cette équipe ait autant marqué de son empreinte l'histoire du foot. Allez planter des pions face à ces gars là (Luis Enrique s'en souvient tiens)...
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Dis pas ça Kevick on m a traité d'ahuri quand j ai osé dire que la Msn n etait pas le meilleur trio de l'histoiree....Tu es proche du blasphème pour l'eglise Catalane du beau jeu.

Mais clairement la défense de ce Milan c etait exceptionnel tout autant que l'attaque.
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
On pourra dire ce qu'on veut sur Moggi, le gars en connait quand meme un rayon niveau foot. Gagner le Scudetto avec le Napoli a cette epoque... Je suis pas sur que les plus jeunes se rendent compte du niveau de la serie A de cette epoque et de l'exploit realise par le Napoli.
@Blatter m'a tuer, pas pour rien que Moratti puis Berlusconi ont essayé de le débaucher quand il était à la Juventus.
Message posté par giedomadarona
Le BOSNIEN Haris Skoro?
Anachronisme.A l'époque,on eût écrit "Yougoslave",sans préciser l'origine ethnique du joueur.
Les guerres de Yougoslavie n'ont alors pas commencé. On peut lire: Jean Damien Lesay, « Dinamo Zagreb, l'étincelle Croate » in So Foot, octobre 2006, n°37, page 89.


Bosnien est une nationalité, pas une origine ethnique ^^
Je me souviens super bien de 90 % de ce qui est dans cet article! Nostalgie quand tu nous tiens. Maradona arrivera diminué a la Coupe du Monde sinon je pense malgré un jeu affreux qu il serait double champion du Monde en titre.
Dieguito the Best ever.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
524 21