La der de Reja

Modififié
2 0
Dans quelques heures, Edy Reja ne sera plus le coach de la Lazio.

Au terme d’une journée très mouvementée, hier, l’entraîneur a fait part de sa décision de mettre un terme à son aventure sur le banc de la Lazio, après deux ans de bons et loyaux services.

Résumé des faits. Hier, alors que la Lazio s’apprête à partir pour Madrid pour y disputer son seizième de finale retour d’Europa League, Reja communique par fax sa démission. Il décide même de ne pas partir pour Madrid. En cause : des rapports trop compliqués avec son président, Claudio Lotito, coupable selon Reja d’avoir critiqué ses choix tactiques après la défaite à Palerme. Reja lui aurait rétorqué que tout était de la faute des dirigeants, incapables de renforcer l’équipe au mercato.

Après l’annonce de sa démission, Reja est finalement convaincu de partir pour Madrid (visiblement pour des questions légales). Il rejoint donc son équipe dans le bus. A l’arrivée à l’aéroport, des journalistes l’attendent, mais lui se montre très froid et très énervé. Lors de la conférence de presse donnée le soir même à Madrid, il confirme à demi-mots son départ. « Mon futur, vous le connaissez très bien » affirme-t-il.

Un peu plus tard dans la soirée, les tifosi de la Lazio débarqués à Madrid demandent à rencontrer l’entraîneur à son hôtel. Ce dernier accepte et confirme aux supporters que sa décision est définitive. Ce soir, il disputera donc son dernier match sur le banc de la Lazio.

Le nom de successeur est encore inconnu. Quatre noms tournent pour le moment du côté de Rome : celui d’Alberto Bollini, le coach de la Primavera, de Simone Inzaghi, de Gigi De Canio et de Mauro Tassotti. Un joli chaos, à dix jours du derby de Rome. EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La "U" se rachète
2 0