1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // Real Madrid/Borussia Dortmund

La Decima joue avec les nerfs merengues

Des sifflets, des agacements, des excuses, des arbitres visés… Deux défaites auront suffi à rappeler à quel point tout va vite au Real Madrid. Avec une Decima toujours plus désirée et une Liga qui s’est éloignée, la nervosité est palpable dans les arcanes du Santiago Bernabéu. Un Bernabéu qui ne demande qu’à vibrer, sous peine de conspuer.

Modififié
1 24
31 matchs, c’est long. Deux matchs, beaucoup moins. Pourtant, en l’espace de 180 minutes, les hommes de Carlo Ancelotti ont réussi à bousculer les solides bases qu’ils s’étaient forgées. Entre l’aller au Camp Nou et le retour au Bernabéu, le Real Madrid était resté invaincu. Un bilan de patron qui l'avait vu troquer son statut de troisième pour celui de leader de Liga. En Coupe du Roi et en Ligue des champions, même topo : un accessit en finale de la Copa et un titre de seule équipe encore invaincue sur le Vieux Continent. La nébuleuse madrilène avait alors sorti un champ lexical dithyrambique. Un jeu alléchant, des buts en pagaille, une grosse solidité défensive, et les voilà sur le toit de l’Olympe. De ce piédestal, un Clásico et un bouillant déplacement au Sanchez-Pizjuán les en ont fait descendre illico. Pis, entre une presse girouette, un public exigeant et des joueurs vexés, le Madridismo a fait de ce quart de finale face à Dortmund une montagne. Aux joueurs de choisir s’ils préfèrent se farcir les Buttes-Chaumont ou le mont Everest.

Théorie du complot et manque de self-control

Premier facteur de ce retournement de situation, l’émotionnel. Une semaine durant, fort d’une invincibilité de quatre mois et d’un jeu plutôt chatoyant, la presse pro-madridista n’a cessé de rabâcher que le « Real Madrid est le favori de la Liga » , dixit la une de As du jeudi 20 mars. Avec un point d’avance sur l’Atlético et deux sur le Barça, le classement était certes favorable aux Merengues. Mais leur position loin d’être acquise. Dans le vestiaire, les voix ne fanfaronnaient pas. Carlo Ancelotti se la jouait prudent, les cadres méfiants. Tout le contraire du peuple du Bernabéu qui, tout en respectant son identité, se voyait déjà danser sur les Blaugrana. Trois penaltys, une expulsion, et un revers plus tard (3-4), les mouches avaient changé d’âne. La zone mixte du Santiago Bernabéu allait alors prendre tout son sens politique. À contre-courant de Carlo Ancelotti, les joueurs ont choisi des éléments de langage bien différents. Extraits : « Il faut avoir un arbitre à la hauteur du match. Il était pâle et nerveux (…). Des gens ne voulaient pas que l’on gagne et que le Barça soit hors-course en Liga. »

Cette théorie du complot imaginée par Cristiano Ronaldo et consorts a été reprise à foison par As et Marca. Le site internet et sa communication officieuse ont également emboité le pas. Le message adressé au public était clair : « Nous ne luttons pas à armes égales, nos joueurs n’y sont pour rien. » Dommage, car la réalité du terrain était ailleurs. Jamais, dans ce Clásico, le Real n’a su garder son self-control. Une fois le match terminé, même constat. La préparation du déplacement à Sanchez-Pizjuán n’a pas laissé de place au jeu. Pourtant, il y avait à redire entre la performance médiocre de l’assise madrilène et de ses ailiers. La défaite face au FC Séville (2-1) a fait changer le ton. Ainsi, Marcelo, capitaine d’un soir, a demandé « pardon au public » sitôt le coup de sifflet final. Les déclarations de ses coéquipiers iront dans le même sens. Dominateur dans le jeu, mais trop friable derrière, le Real a payé son manque de réalisme. Encore une fois, à en croire l’attitude d’agacement et agaçante de Cristiano, le Real perd ses nerfs. Et la tête.

Des sifflets et des excuses

La réception du Rayo Vallecano a remis le Real Madrid dans le droit chemin. Une manita, une démonstration de Bale et une cage inviolée ne suffiront pourtant pas à cacher le fait du match. Après une action jouée en solo, Cristiano Ronaldo est conspué par une partie du Santiago Bernabéu. L’incompréhension est grande. En conférence de presse, Carlo Ancelotti sort de ses gonds et avoue « ne pas comprendre les sifflets » . CR7 paie son excès d’individualité, mais surtout la schizophrénie du Madridismo qui, en l’espace de quatre jours, est passé du tout au tout. Dès le lendemain, branle-bas de combat dans cette nébuleuse. Marca dégaine un communiqué des Peñas en soutien à Ronaldo. Carlito admet, lui, que « les sifflets sont oubliés » . Au Real Madrid, l’art de se mettre le feu seul est un don. Un don qui a pour origine la Decima. Cette dixième C1, ardemment désirée, fait perdre les pédales au monde qui gravite autour du Bernabéu – en comparaison, la rivalité avec le Barça n’est que pipi de chat. À cet instant T de la saison, le bilan est pourtant bon. En course dans les trois compétitions, les Merengues peuvent encore tout gagner. Et tout perdre. Surtout leurs nerfs.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

chris redfield Niveau : Loisir
J'ai vu les derniers matchs du real et j'ai été consterné .Bale qui prend la balle et ne la rend jamais.
Ronaldo qui fait pareil .
Benzema qui au bout du dixiéme appel de balles non recompensé finit par marcher sur le terrain.
Alonso qui traverse le match comme un fantome. On dirait le radeaux de la méduse ,si dortmund y croit un minimum ça peut trés mal finir pour ce real.

Note pour le rédacteur de l'article , ok bale a marqué mais il a été nul dans le jeu et d'un individualisme que je n'avais vu que dans fifa jusque là.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Mouais, pas trop envie de rentrer dans le jeu des conclusions avant l'heure.

La liga est vraiment encore indécise surtout quand on sait que l'Atletico et le Barça vont devoir se rencontrer à la dernière journée.

Pour la ligue des champions, quelques soient les futurs adversaires, il y aura une histoire de règlements de comptes :
- Psg--> Ancelotti
- Chelsea--> Mourinho
- Barcelone/Atletico--> Rivalité naturelle
- Bayern--> Guardiola

Bref, y'aura encore pas mal de grands moments footballistiques à venir avec ce Real cette année.
Les supporteurs Merengue sont de vrais girouettes. Le championnat n'est pas fini, ils ont encore une chance et ils descendent leur équipe. J'ai dû mal à comprendre. Ça a toujours été comme ça ?
chris redfield Niveau : Loisir
Le jeu est plus que pauvre , on peut être supporter sans avoir des oeilléres non?
cela parait simpliste mais si le real ne remporte pas le championnat la différence c'est peut être fait au niveau du gardien de but , je suis désolé mais le lob de sanchez lors du classico allez , il en assume l’entière responsabilité , de même que la frappe de gabi des 35 mètres plein axe , ainsi que les 2 tirs = 2 buts de seville récemment ... c'est simple si l’arrêt n'est pas super évident a faire il ne l’arrête pas ,or ce n'est pas ce qui est demandé a un gardien du real madrid .
Des ouverture en défense il y'en a toujours , on ne peut pas toujours incriminé les défenseur quand l'adversaire tente 2 tirs et en marque 2 !

tous le monde ne sera pas d'accord avec moi mais pour moi lopez est responsable d'au moins 7 ou 8 points perdu cette saison !
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 2
Message posté par zz360
cela parait simpliste mais si le real ne remporte pas le championnat la différence c'est peut être fait au niveau du gardien de but , je suis désolé mais le lob de sanchez lors du classico allez , il en assume l’entière responsabilité , de même que la frappe de gabi des 35 mètres plein axe , ainsi que les 2 tirs = 2 buts de seville récemment ... c'est simple si l’arrêt n'est pas super évident a faire il ne l’arrête pas ,or ce n'est pas ce qui est demandé a un gardien du real madrid .
Des ouverture en défense il y'en a toujours , on ne peut pas toujours incriminé les défenseur quand l'adversaire tente 2 tirs et en marque 2 !

tous le monde ne sera pas d'accord avec moi mais pour moi lopez est responsable d'au moins 7 ou 8 points perdu cette saison !


C'est dure quand même pour Diego Lopez. Il faut pas oublier toutes ses partidazo en debut de saison qui permettait au Real d'engranger alors que la BBC avait pas encore trouvé la bonne fréquence. C'est lui qui maintient le club à flots avec de nombreuses parades dans des matches clés comme à Villareal ou contre l'Espanyol à Barcelone. Bref une grosse contribution dans le bilan actuel.

Le lob d'Alexis à moins d'être un Cech ou un Smeichel, tous les goals le prennent. Le chileno l'a bien dosé c'était injouable. A Seville, je pense qu'il peut être plus en réussite sur les deux buts, mais on peut pas dire qu'il puisse faire plus que ça. L'un est une frappe bien croisée et l'autre lui passe entre les jambes c'est du 50/50....

Pour finir, si il faut regarder vers un coté sur la question du goal c'est vers Ancelotti. Il a manqué de tact à mon avis. Annoncer que tel jouera telle et telle compète et par conséquent pour pas être lésé, l'autre jouera ça c'est pas aussi subtil que de ce que j'aurai aimé qu'il dise. "Lopez a ma confiance pour le moment mais les deux sont en concurrence" ...Au moins ça lui permet de pas être pris au piège de la parole donnée médiatiquement comme maintenant.
Commence à nous les briser avec leur decima.
J'espère qu'ils la gagneront pas; que Cristiano se barre l'année prochaine puis se retrouve en finale face au réal et leur plante un petit doublé. Ca leur donnera une bonne raison de le sifflé
Ce qui étonnant, et un point dont je suis d'accord, c'est le manque de maîtrise des joueurs madrilènes dès qu'un grain de sable se glisse dans cette mécanique qui semblait si parfaite.

Maintenant, même avec un clasico remporté, je ne fais pas ce Real favori pour cette LDC, ce milieu ne me convainc pas (version Mou ou Carlo), et donc l'équilibre car l'équipe est pressée, harcelé dans l'entre jeu. Bien sûr il reste leur forces de frappe devant, mais derrière, quelques courants d'air qui peuvent coûter cher en LDC.
Message posté par el peruano loco


C'est dure quand même pour Diego Lopez. Il faut pas oublier toutes ses partidazo en debut de saison qui permettait au Real d'engranger alors que la BBC avait pas encore trouvé la bonne fréquence. C'est lui qui maintient le club à flots avec de nombreuses parades dans des matches clés comme à Villareal ou contre l'Espanyol à Barcelone. Bref une grosse contribution dans le bilan actuel.

Le lob d'Alexis à moins d'être un Cech ou un Smeichel, tous les goals le prennent. Le chileno l'a bien dosé c'était injouable. A Seville, je pense qu'il peut être plus en réussite sur les deux buts, mais on peut pas dire qu'il puisse faire plus que ça. L'un est une frappe bien croisée et l'autre lui passe entre les jambes c'est du 50/50....

Pour finir, si il faut regarder vers un coté sur la question du goal c'est vers Ancelotti. Il a manqué de tact à mon avis. Annoncer que tel jouera telle et telle compète et par conséquent pour pas être lésé, l'autre jouera ça c'est pas aussi subtil que de ce que j'aurai aimé qu'il dise. "Lopez a ma confiance pour le moment mais les deux sont en concurrence" ...Au moins ça lui permet de pas être pris au piège de la parole donnée médiatiquement comme maintenant.


je ne me souviens pas d'un lopez cette année qui a sauvé le real , il a varié entre le bon et le médiocre , voir le très médiocre contre seville , et je suis désolé mais le lob de sanchez c'est du a son mauvais placement , un casillas dont c'est le point fort ne se serais pas fait avoir malgré une taille limite petite pour un gardien de but .
Message posté par zz360


je ne me souviens pas d'un lopez cette année qui a sauvé le real , il a varié entre le bon et le médiocre , voir le très médiocre contre seville , et je suis désolé mais le lob de sanchez c'est du a son mauvais placement , un casillas dont c'est le point fort ne se serais pas fait avoir malgré une taille limite petite pour un gardien de but .


N'importe quoi, il faut bien qu'il avance un minimum pour boucher au mieux les angles. C'est Varane qui se fait avoir comme un bleu.
Et puis pour ce qui est de Casillas, que j'adore par ailleurs hein: http://videos2foot.com/lob+de+tamudo+su … sillas-174
Message posté par Richter


N'importe quoi, il faut bien qu'il avance un minimum pour boucher au mieux les angles. C'est Varane qui se fait avoir comme un bleu.
Et puis pour ce qui est de Casillas, que j'adore par ailleurs hein: http://videos2foot.com/lob+de+tamudo+su … sillas-174


non ce n'est pas varane qui se fait avoir comme un bleue il ne c'est pas fait passé en 1 contre 1 , il a essayé de défendre debout et d'éviter une probable accélération d'alexis en reculant légèrement , mais il faut m'expliqué pourquoi un gardien d'1 m 98 se fait lobé a 30 mètres si ce n'est pas du a une trés mauvaise anticipation et a une sortie de ses buts d'au moins 10 mètres . https://www.youtube.com/watch?v=TlL-D1Ra45s
JaphetN'Doram Niveau : CFA
Message posté par zz360


non ce n'est pas varane qui se fait avoir comme un bleue il ne c'est pas fait passé en 1 contre 1 , il a essayé de défendre debout et d'éviter une probable accélération d'alexis en reculant légèrement , mais il faut m'expliqué pourquoi un gardien d'1 m 98 se fait lobé a 30 mètres si ce n'est pas du a une trés mauvaise anticipation et a une sortie de ses buts d'au moins 10 mètres . https://www.youtube.com/watch?v=TlL-D1Ra45s


Dans ta démonstration, tu as grandi Lopez de 2 centimètres et éloigné la frappe de Sanchez de 12 bons mètres...

Jean-Michel-Imprécis
Message posté par chris redfield
J'ai vu les derniers matchs du real et j'ai été consterné .Bale qui prend la balle et ne la rend jamais.
Ronaldo qui fait pareil .
Benzema qui au bout du dixième appel de balles non récompensé finit par marcher sur le terrain.
Alonso qui traverse le match comme un fantôme. On dirait le radeaux de la méduse ,si Dortmund y croit un minimum ça peut trés mal finir pour ce real.

Note pour le rédacteur de l'article , ok bale a marqué mais il a été nul dans le jeu et d'un individualisme que je n'avais vu que dans fifa jusque là.


Oui surtout sur le dernier match, c'est C.R qui m'a venere genre jme l'a joue perso et si on me passe pas la balle j'ai le seum. C'est devenu assez flagrant avec le deuxième but de Bale, au lieu d’être content, il était plus en mode : faut que je marque aussi mon deuxième but, c'est pas lui le meilleur. Concours de plus grosse teub. Avec l'entrée de Morata, n'en parlons même pas, 2, 3 buts raté à cause de son egoisme. Ce mec joue pas pour le real, il joue pour Cristiano Ronaldo, et malheureusement, ça peut couter la saison..
cheikhidaout Niveau : Loisir
Ils peuvent attendre pour la Decima pcq cette année ça va être la Unima pour le PSG!
LETTRE OUVERTE À CRISTIANO
Suite aux sifflets visant CR7 ce samedi face au Rayo, la fédération des peñas du Real Madrid a tenu à rectifier le tir, en écrivant une lettre ouverte à Cristiano Ronaldo :


CRISTIANO RONALDO

« A notre cher Cristiano Ronaldo,

Tu représentes pour nous toutes les valeurs du Madridisme : efforts, partage, sacrifice et loyauté. Nous avons été, nous sommes et serons toujours à tes côtés, inconditionnellement, conscients de l’extraordinaire valeur que tu représentes pour notre équipe et notre club. Il est plus que probable que quelqu’un ait voulu utiliser l’agitation de la soirée de samedi pour tenter de créer une polémique entre toi et nous, et l’admiration que tout le madridisme te porte. Sans doute que la passion pour notre équipe peut emmener quelques-uns d’entre nous à exprimer nos sentiments d’une manière que l’on peut mal interpréter à l’extérieur. Si nous faisons ce pas vers toi, c’est pour que tu n’interprètes pas mal notre passion pour un sportif et un membre de notre famille de qui nous ne pouvons nous nourrir que de fierté »
Faut arrêter avec Ronaldo, c'est pas son individualisme le problème, il a toujours été comme ça. Et mis à part l'action avec Morata, je trouvais justement que Ronaldo jouait moins perso que d'habitude.
Le souci c'est la défense, le nombre de goals encaissés dernièrement. Alors, est-ce que ça vient des défenseurs, des milieux, du gardien ou d'ailleurs, je sais pas dire mais j'espère qu'Ancelotti voit une solution. Parce que contre des équipes costaudes, ça se paye cash tout ça.
En ce qui me concerne je pense que y'a un truc qu'aucune équipe top ne peut se permettre, c'est d'avoir 3 joueurs à l'attaque qui ne font quasi aucun boulot défensif. D'habitude, c'est Benzema qui s'y colle et un peu Bale, mais ces derniers temps Benzema me semble se réserver pour l'attaque et moins redescendre. C'est bon pour lui et ses stats de buteur mais pour l'équipe c'est cata. Et si en plus Di Maria et Jesé sont pas là, l'équipe se casse carrément en deux. On a bien vu quand Di Maria a un peu fatigué contre le Barça en deuxième mi-temps ou avec son absence à Séville.
Message posté par Panasonix


Oui surtout sur le dernier match, c'est C.R qui m'a venere genre jme l'a joue perso et si on me passe pas la balle j'ai le seum. C'est devenu assez flagrant avec le deuxième but de Bale, au lieu d’être content, il était plus en mode : faut que je marque aussi mon deuxième but, c'est pas lui le meilleur. Concours de plus grosse teub. Avec l'entrée de Morata, n'en parlons même pas, 2, 3 buts raté à cause de son egoisme. Ce mec joue pas pour le real, il joue pour Cristiano Ronaldo, et malheureusement, ça peut couter la saison..



A 5-1, je crois que le mec peut se permettre de tenter le dribble sur le gardien...
A 0-0 soit il fait la même pour être LE héros du match (plus forte probabilité) ou alors il la donne à son coéquipier mieux placé (situation fort probable aussi, au vu de la passe qu'il délivre à Di Maria, en retrait parce qu'il est mieux placé que lui)
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Message posté par cheikhidaout
Ils peuvent attendre pour la Decima pcq cette année ça va être la Unima pour le PSG!


C'est pas bien de se voiler la face comme ça coco !
Après Marcelo hier, c'est Di Maria qui est déclaré forfait pour le match de ce soir. Problème de gastro apparemment. ça sent pas bon tout ça.
Hatem Peinard-Frais Niveau : DHR
Message posté par Panasonix


Ce mec joue pas pour le real, il joue pour Cristiano Ronaldo, et malheureusement, ça peut couter la saison..



Moi je trouve pas. Sur le 2ème but au lieu de tenter le tir il se met dos au but pour servir en retrait Carvajal.

Le but de Morata pareil, c'est Ronaldo qui lance Di Maria dans la profondeur (après le bon travail de Benzema dos au jeu)

Tiens, il a même laisser Ramos tirer un CF, comme quoi..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 24