1. //
  2. // Clash Evra/Duverne

La débandade

Aujourd'hui, nouvel épisode des yeux dans les Bleus. Patrice Evra et Robert Duverne, le préparateur physique, ont eu une altercation avant le début de l'entrainement.

Modififié
0 6
Et ça continue, encore et encore... On se disait qu'avec cette équipe de France, on n'était pas encore au bout de nos peines.

Aujourd'hui, nouvel épisode des yeux dans les Bleus. Patrice Evra et Robert Duverne, le préparateur physique, ont eu une altercation (Bob pourrait être la fameuse taupe des Bleus) avant le début de l'entrainement. Duverne a jeté son sifflet par terre. Et les joueurs, eux, ont choisi d'annuler la séance.

D'après le site de L'Equipe, ils auraient également pointé du doigt les journalistes.


Dans la foulée, Jean-Louis Valentin, le directeur délégué de la FFF, est venu présenté sa démission : « Les joueurs ne veulent pas s'entraîner. C'est une honte. Dans ces conditions, j'ai décidé de rentrer à Paris et de démissionner » .

Patrice Evra, lui, a remis une lettre au chef de presse. Le capitaine ne daignant pas la lire lui-même, c'est Domenech qui s'en est chargé. Cette lettre, la voici :

« Par ce communiqué, tous les joueurs de l'équipe de France sans exception veulent affirmer leur opposition avec la décision prise par la Fédération Française de Football d'exclure Nicolas Anelka du groupe. Si nous regrettons l'incident qui s'est produit à la mi-temps du match France-Mexique, nous regrettons plus encore l'utilisation d'un évènement qui n'appartient qu'à notre groupe et qui reste inhérent à la vie d'une équipe de haut niveau. A la demande du groupe, le joueur mis en cause a engagé une tentative de dialogue, mais sa démarche est restée volontairement ignorée. De son côté, la Fédération française de football n'a à aucun moment tenté de protéger le groupe. Elle a pris une décision sans même consulter l'ensemble des joueurs, uniquement sur la base des faits rapportés par la presse. En conséquence, et pour marquer leur opposition par les plus hautes instances du football français, l'ensemble des joueurs a décidé de ne pas participer à la séance d'entraînement. Par respect pour le public venu assister à cette séance, nous avons décidé d'aller à la rencontre de ces supporters, qui par leur présence, nous apportent un soutien sans faille. Pour notre part, nous sommes conscients de nos responsabilités, celles de porter les couleurs de notre pays, mais celles également que nous avons à l'égard de nos supporters, de leurs cadres, éducateurs, bénévoles et des innombrables enfants qui gardent les Bleus comme modèles. Pour ce qui nous concerne, nous n'oublions rien de nos devoirs. Nous ferons tout individuellement, bien sûr, mais aussi dans un esprit collectif, pour que la France, mardi soir, retrouve son honneur par une performance enfin positive.

Les joueurs de l'équipe de France
 »

Le message est clair : les joueurs ont refusé de s'entraîner pour manifester leur soutien à Nicolas Anelka, à leurs yeux injustement exclu du groupe (ils n'ont d'ailleurs pas été consultés quant à son éviction, et n'ont appris la nouvelle qu'une fois sur le terrain d'entraînement). Pour une fois qu'ils sont solidaires...
Heureusement, ils promettent de tout faire pour gagner le dernier match. Nous voilà rassurés. Au fait, en partant, Raymond allait monter dans le bus des joueurs. Eh ben Raymond est rentré par un autre moyen. Z'ont pas voulu le laisser monter...

SCW

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Et shérif zemmour souhaite toujours qu'on reste digne avant de s'en prendre aux joueurs, cette tripotée de racailles ?
Bouffon !
L'Equipe de France est loin de donner un bel exemple de ce qu'est la tolérance, le respect et la politesse. Une seule solution : sa dissolution pour que cette équipe arrête de nous faire honte !
Rejoindre le groupe : http://www.facebook.com/group.php?gid=1 … 0720746394
"Allez vous faire enculer, bande de sale fils de pute", c'est tout c'qu'ils méritent !
Pas mieux.
De véritables merdes entrainées par une merde dirigée par des merdes.
Le karcher, le karher !
L'équipe de France !... une France dont à l'évidence ils n'ont rien à secouer. Indigne, et lamentable. J.M
Quelle bande d'ingrats.Un joueur comme Anelka qui a profité tout le long de ses années d'éducation (en tant qu'écolier), puis de formation (en tant que joueur espoir), des infrastructures de l'état (sans compter la sécurité sociale), et en arrive à dire qu'il ne veut pas retourner en France pour y payer des impôts, est d'une ingratitude atterrante.
De même, il est bien beau d'accepter les avantages d'une grande notoriété au moment de devenir l'égérie d'une marque mais lorsque l'on déconne , il faut accepter que la presse vienne demander des comptes.
En gros, ces mecs qui sont déjà avantagés par un système aussi superficiel que cynique, rechignent devant les moindres contreparties. Pour des citoyens ordinaires qui se font virer par leur patron à la moindre erreur, la pilule est plus qu'amère.
Quand à Evra, ce mec a la mentalité d'un chef de bande en cours de récrée. C'est les gamins d'Arsenal qui vont être content.
Enfin, la presse française a vu ce matin les chroniqueurs des grands quotidiens tremper leur plume dans l'acide. Dans ces moments là, on réalise qu'il reste quelques professionnels sachant écrire avec un peu de style.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6