En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Tactique de légende – Real Madrid-FC Barcelone – Saison 2004/2005

La danse du Clásico

Zidane, Ronaldo, Eto'o, Raúl, Owen, Ronaldinho. Le soir du 10 avril 2005, le tableau d'affichage du Santiago Bernabéu ressemble à la liste finale des plus grands joueurs des années 2000. Ce soir-là, il y a aussi Raúl, Beckham, Roberto Carlos, Casillas, Iniesta, Puyol. Les Clásicos de cette époque, c'est avant tout une liste d'invités prestigieux, des chevaliers disputant les jeux romains. C'est aussi une confrontation de style entre deux façons de danser. Le jeu instinctif, brut, improvisé des Galactiques contre les consignes élaborées, répétées et hollandaises de Rijkaard. Enfin, c'est un contexte : le dernier Clásico de Figo, et le Real Madrid qui doit remonter face à une équipe qui a plus de football. Le cœur contre la tête. Et cette intensité démente qui n'a peut-être aucun égal dans le football européen.

Modififié
L'espoir, l'adieu et l'offrande. À huit journées de la fin du championnat, le Real est à neuf points du Barça. Pour Madrid, ce match est le fol et seul espoir de sauver la saison. Aussi un adieu, car il s'agit là du dernier Clásico d'une époque : celle de Figo. Parti à l'Inter quelques semaines plus tard, le Portugais restera à jamais le symbole de ces années de rivalité classique. Et enfin, ce Clásico pourrait être perçu comme une offrande unique à l'humanité : un duel de 90 minutes entre deux espèces humaines, mais opposées en tout point. Ronaldinho et Gravesen. Un combat mettant le public dans un état permanent de surprise, devant l'équivalent de ce que provoquerait le spectacle d'une danse entre un lion, un ballon et un rhinocéros.

Quelle influence pour l'entraîneur des Galactiques ?

Cette première génération de Galactiques a été formée par des joueurs à la fois hors-normes sur le terrain et dans le vestiaire, par des capitaines, de futurs grands entraîneurs et peut-être bien des prochains présidents de Fédération. Quand les joueurs s'appellent Zidane, Ronaldo et Roberto Carlos, que peut-on leur enseigner ? Sous l'ère galactique, l'entraîneur est d'abord l'homme qui dirige les entraînements. Évidemment, le coach choisit les joueurs : c'est non négligeable, et l'on peut imaginer qu'avec du travail et du temps, des principes de jeu précis peuvent leur être inculqués. Seulement, en 2004-2005, Vanderlei Luxemburgo est déjà le troisième coach de la saison. Madrid n'a pas le temps. D'où un jeu basé sur les inspirations de ses génies. Un football de cour de récré, joué par l'élite du ballon.

Par ailleurs, le contexte des remontées du Bernabéu est enivrant et la tactique semble toujours secondaire. Le miracle n'arrive pas toujours, mais on y croit à chaque fois. C'est mécanique. La verticalité des deux Fondos, les chants des Ultras Sur, la voix de Placido Domingo chantant Hala Madrid… Sur le terrain, il y a toujours urgence, toujours une occasion dès les premiers instants. En 2009 sous Juande Ramos, le Real y avait cru après le but d'Higuaín (défaite 2-6). En 2012 contre le Bayern, CR7 avait marqué un doublé en quinze minutes (élimination aux tirs au but). Le coach, voire les joueurs, ne semblent rien pouvoir faire contre l'âme du maillot. Là, c'est l'histoire qui joue. C'est le style du Real révélé dans toute sa splendeur, le souvenir des glorieuses remontées européennes de l'ange Juanito. Cette passion impatiente pour la victoire, cet appétit sans limite, mêlant ambition présente et traditions passées.

Un jeu libre, instinctif, improvisé

Ainsi, les Blancs jouent vers l'avant, toujours, très vite, tout le temps. Le schéma annoncé est simpliste : Casillas, quatre défenseurs (Salgado, Pavon, Helguera, Roberto Carlos), Gravesen devant la défense en bouclier, et puis le cinq majeur Beckham, Zidane, Raúl, Ronaldo, Owen. Au départ, on croit à un 4-2-3-1 avec Beckham aux côtés de Gravesen. Mais le onze madrilène s'aligne rapidement sous la forme la plus offensive et risquée possible, avec Gravesen seul au milieu. Guti, ce joueur si irrégulier qui donnait pourtant tant de constance au jeu blanc, est suspendu. Zidane au large à gauche, Beckham au large à droite, et un trio qui permute devant. Un système, ou plutôt un placement, mais peu d'élaboration dans le jeu, pas de « prévision » . Un football imprévu, improvisé et pourtant limpide.

Beckham demande le ballon là où il l'aime, à droite, et envoie ses jolies courbes dans la surface. Raúl et Owen viennent naturellement au point de pénalty. Zidane prolonge ses actions jusqu'à la surface. Dès la 7e minute, celle de Juanito, Ronaldo provoque à droite, centre pour Zizou qui était au départ de l'action. Tête plongeante. Owen et Ronaldo viennent chercher le couloir droit de Giovanni parce que le Hollandais joue très haut. Ronaldo demande le ballon loin de la surface, joue, provoque, efface. Le Real met le feu, et joue étonnamment juste. Chacun a sa place, chacun avec son propre savoir-faire. Les contres sont menés à la vitesse de Roberto Carlos. Sur un nouveau un-contre-un, Ronaldo obtient un coup franc généreux. Le Brésilien reprend Beckham de la tête. Deux buts profitant de grossières erreurs de marquage barcelonais. L'enjeu n'est pas le même pour les deux équipes.

Le Barça de Rijkaard, à la frontière du tiki-taka

Le débat est éternel. Qui, de la Roja d'Aragones ou du Barça de Guardiola, a eu le plus d'influence sur l'épopée du football espagnol des années 2008-2012 ? Peut-on voir les premiers signes du « tiki-taka total » dès le Barça de Rijkaard ? Deco suspendu, le milieu est formé par Xavi à gauche, Iniesta à droite et Marquez derrière. Puyol revient comme d'habitude de blessure et joue aux côtés d'Oleguer. La défense est complétée par Belletti, Van Bronckhorst et Víctor Valdés. Devant, le trio Ronaldinho-Eto'o-Giuly complète le traditionnel 4-3-3. On voit déjà Xavi jouer dans le rôle du métronome, mais la formation blaugrana ne marque pas de pause. Un appel vers l'avant, une brèche, une passe. Trois années plus tard, le premier appel serait utilisé pour faire reculer la défense adverse et conquérir un peu plus le ballon.

Eto'o et Giuly réalisent déjà un pressing déchaîné. Tout comme Thiago Motta avait été élevé aux vidéos de Cocu à la Masia, on peut faire le pari que Pedro connaît par cœur les meilleurs moments de Giuly en blaugrana. Derrière, le rôle de Marquez diffère fortement de celui de Busquets ou même Yaya Touré. Si Xavi redescend toujours pour lancer la manœuvre, il ne s'appuie qu'occasionnellement sur le Mexicain, qui vient plus souvent s'intercaler entre les lignes et apporter le surnombre devant. D'où moins de jeu en retrait, moins de pauses et plus de pertes de balle. Ainsi, lorsque le Barça domine, on voit déjà l'élaboration d'un tiki-taka, notamment autour des mouvements et du jeu court d'Iniesta, Ronaldinho et Xavi. Mais la gestion des temps faibles est encore loin de celle des hommes de Guardiola. Il y a plus de tentatives vers l'avant, plus de ballons vers Eto'o, et moins de contrôle. Les latéraux n'ont pas le temps de s'installer en attaque.

L'absence de Guti, le bal de Gravesen et le pied droit de Ronaldinho

À 2-0, le Real fait rideau et place des contres intelligents. Eto'o s'invente un but à base de pressing et de pointu. 2-1. Ronaldinho fait danser Gravesen, qui refuse ses avances tandis qu'Iniesta pleure ses violences. Alors que l'odeur du match nul envahit le Bernabéu, le Real brille à nouveau par la limpidité de son jeu. Ronaldo, Beckham en une touche de balle, Zidane en un coup d'œil pour Roberto Carlos qui ne perd pas de temps avec Xavi. Raúl est forcément bien placé, comme il l'a toujours été et le sera toujours. 3-1. Après la pause, le Barça se retrouve pris au piège. Zidane et Beckham se resserrent et viennent épauler Gravesen, tandis qu'Owen et Ronaldo écartent le plus possible. Sur une percée axiale d'Iniesta, Madrid intercepte, Beckham lève la tête. But d'Owen. 4-1.

Si Gravesen fait du Makélélé en cette soirée folle, le Real orphelin de Guti se voit incapable de produire du jeu de façon préméditée, sans trop risquer, sans trop souffrir. Chaque touche de balle de Zizou est création, chaque passe de Beckham est intelligente, mais le football semble produit sur place. Alors que le Bernabéu est en train d'imaginer les scénarios ramenant la Liga au Real et que Gravesen tente des roulettes, Ronaldinho vient refroidir la capitale d'un coup franc à la trajectoire animale. 4-2. À la 82e, Figo entre pour Owen et obtient l'ovation qu'il mérite. Valdés réalise son premier arrêt à la 83e minute. Avec neuf arrêts à trois, Casillas l'emporte par KO. Raúl lâche son brassard à Roberto Carlos. Classe. Gravesen donne un ultime coup de corne dans la crinière de Ronnie. Et le Bernabéu est le témoin d'une dernière courbe de Beckham, comme un grand coup de pinceau pour finaliser ce superbe tableau classique.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SO FOOT.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
Hier à 11:17 Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria Hier à 09:15 Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 128 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13