1. // Supercoupe d'Espagne
  2. // FC Barcelone/Real Madrid

La croix de Cristiano Ronaldo

Ce soir, Real et Barça refont le monde et Cristiano Ronaldo croise à nouveau celui que les autres préfèrent. Lionel Messi sera encore Ballon d’Or à la fin de la saison parce que c’est la vie. Et la vie est parfois injuste.

Modififié
77 94
L’histoire est bien trop cruelle avec les rêves d’enfant. Un être peut quitter sa famille à 11 ans, rencontrer son destin à Lisbonne, déménager pour le Nord de l’Angleterre, pleurer tous les soirs dans un lit d’adolescent, devenir l’idole d’un pays, perdre son père à 20 ans, enfiler les buts, s’enivrer de passements de jambes, inventer une façon de frapper les balles et devenir (une fois) le meilleur joueur du monde. Cet homme peut marquer 142 pions en 144 matchs, frapper au but toutes les 13 minutes, renverser Di Stefano, Puskás ou Raúl en marquant 60 buts durant la même année. Mais ce héros aura beau se tuer à l’ouvrage, dépasser les plus vieilles légendes et renverser les plus beaux tableaux de chasse, il ne gagnera jamais les cœurs.

D’ailleurs, dimanche dernier, contre Valence, Cristiano Ronaldo n’y était pas. Ceux qui étaient présents ne l’ont pas vu provoquer, s’engouffrer dans les espaces, frapper au but, avoir l’air furieux après un dribble et juste après être heureux de montrer ses muscles. Cristiano n’a pas cadré une seule de ses 5 tentatives. Sa dernière panne remonte à Santander l’an passé. Ce soir-là, le Sardinero avait maintenu sa cage inviolée et le Real n’avait tiré que deux fois au but. C’était la quatrième journée de Liga, le Real enchaînait un deuxième nul et Ronaldo était en colère. Pourtant dimanche, à la sortie des vestiaires, Ronaldo est un autre. Le Real entame moyennement sa saison, mais Cristiano est souriant et même plutôt honnête : «  Je ne suis pas encore à mon meilleur niveau. » C’est vrai que l’Euro s’est terminé tard pour lui et qu’il a manqué 10 jours de préparation. C’est vrai qu’il faisait 38 degrés à 21h à Madrid et que la défense de Pereira a quelque chose d’oppressant par ces températures. C’est vrai, surtout, qu’être un héros est épuisant.

Concours de Miss

Mais il y a quelque chose de plus grave. Malgré une saison époustouflante, un titre de champion, 60 buts marqués (dont un décisif contre le Barça), une demi-finale de Champions et une demi-finale à l’Euro, le héros portugais a quelque chose de tragique. Cristiano n’est pas un miraculé du football. Sa carrière est le fruit de choix rationnels et d’arrachements personnels, à son île, à son pays, à sa langue, à sa famille. Il en faut pour quitter tout à l’âge où d’autres rêvent d’une nouvelle bicyclette ou d’une partie de foot improvisée sur le bitume. Mais pour être le plus grand de tous, il faut savoir renoncer aux délices de la vie d’enfant. Pour connaître des joies d’exception, il se prive donc des plaisirs de tous. Cristiano sacrifie tout pour provoquer son destin. Il quitte Manchester et signe au Real, pour faire plaisir à sa mère et que les siens soient fiers de lui. Le plus grand joueur du monde signe dans le meilleur club du monde. Il devient l’homme le plus cher de la planète foot et il en est fier, car il réalise son rêve. Tant pis pour la morale.

Mais c’est alors qu’en apparaît un autre. Celui-là est plus petit, plus rapide, plus gentil, plus mignon peut-être. Mais il tient son ballon comme un os, il le ronge, qui sait, comme pour en tirer encore un peu de moelle et la recracher dans les buts adverses. Les gens l’aiment parce qu’il marque et ne parle pas. Le petit Messi ne raconte jamais ses rêves d’enfant. Il faut croire que le silence sied mieux aux héros. Enfermé dans sa villa au bord de la plage, on ne saura jamais rien de ses étés ni de ses conquêtes. Personne ne se demandera s’il sait être décisif dans les grands matchs. Lui, on ne l’a jamais vu pleurer pour un pénalty raté, cracher sur une caméra pour un match perdu ou demander à un stade entier de fermer sa bouche après un but. Cristiano est un sprinter. Messi est un Kényan.

Evidemment

Le petit Léo n’a plus besoin de gagner pour être le numéro un. En 2010, il n’a pas eu besoin de finale de Coupe du monde ou d’autres friandises pour amadouer le jury. Il aura suffi de 34 buts, une Liga et surtout 15 buts en 9 matchs en période de vote pour le trophée pour convaincre les derniers réticents. Le Ballon d’Or était promis aux Espagnols champions du monde, c’est Messi qui a fait l’unanimité. Ce soir, dans les couloirs du Camp Nou, Ronaldo sera le seul à croire encore en ses chances pour le Ballon d’Or, l’objectif de sa vie. Peut-être même le gagnera-t-il sur un coup de dé. Mais peu importe. Cristiano Ronaldo restera le numéro deux. Car même s’il le gagne, la moitié de l’humanité en voudra aux jurés, aux journalistes et à quiconque aura osé discuter l’hégémonie de l’Argentin. Messi est le numéro un parce qu’il a compris de quoi sont faits les génies : d’évidence.

Thibaud Leplat, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nononoway Niveau : CFA
Cortès lui avait donné en 1520 !!
Drew Jarez Niveau : DHR
J'apprécie Ronaldo mais oui, j'aime la conclusion. Messi est un génie, Ronaldo un travailleur. On peut préférer l'un ou l'autre mais on ne peut nier que Messi semble être né pour jouer au foot.
A croire que le football depuis 2009 (son arrivée à Madrid) se résume a Cristiano Ronaldo vs Lionel Messi...
Delavigne Niveau : DHR
Quel chance nous avons de pouvoir comparer Ronaldo et Messi a la même époque!! Mais que cela reste au niveau du foot svp!

Parce que lorsque je lis "plus mignon" au sujet de Messi (en comparaison avec Ronaldo), je m'dis que T. Leplat a quelque peu abusé de la Sangria :)

En même temps après 42896 articles sur ces deux là, on cherche, on cherche, mais on trouve pas toujours de quoi continuer a alimenter le débat :)
encore un article pour faire du clic. Sous la venue du real au camp nou Leplat remet encore le pied dedans, pour que les petits rageux du site s'entretuent, à savoir qui à la plus grande...

C'est vrai que les "sacrifices" qu'a fait Cristiano pour etre la ou il en est, c'est pas du tout ce que font la majeur partie des footeux... quitter sa famille, sa patrie, sa langue, etc etc.
nononoway Niveau : CFA
"Il en faut pour quitter tout à l’âge où d’autres rêvent d’une nouvelle bicyclette ou d’une partie de foot improvisée sur le bitume. Mais pour être le plus grand de tous, il faut savoir renoncer aux délices de la vie d’enfant. Pour connaître des joies d’exception, il se prive donc des plaisirs de tous."

... J'ai vomi.

Le mec gagne sûrement plus que n'importe qui qui lira cet article depuis ses 14 ans. Je veux bien mais si le bonheur c'était de jouer au foot sur la rue et devoir demander un prêt sur 25-30 ans à la banque pour acheter une maison de la taille de la niche du chien de n'importe quelle star du foot, ça se saurait.

Sur le reste, chouette article. Ca rend bien hommage aux qualités et au parcours de chacun.
L'article est vraiment bien écrit...
Dommage qu'il traite de cet éternel débat Ronaldo/Messi que tout oppose si ce n'est le talent et le génie !
Et puis le ballon d'or, c'est juste un concours de grosse bite* et dans un sport collectif, ça devrait être secondaire.
J'espère que les détracteurs de l'un ou l'autre se rendront compte de la chance que nous aurons eu de voir s'affronter ces deux-là lorsque leurs carrières seront terminées parce que quand on regarde les stats évoqués un peu plus haut (et celles de Messi sont encore meilleures) et qu'on les compare avec celles des joueurs "humains" c'est juste hallucinant !
Bref, Casillas Ballon d'Or et comme ça tout le monde est content (ou presque...)
Et Ronaldo semble être fait pour tondre la pelouse,...
Encore un article stupide sur un débat au combien stérile. Messi ne mérite pas le ballon d'or cette année ( il n'a rien gagné de significatif et a eu une grosse panne a la fin). Ronaldo un peu plus vu son parcours a l'euro et son titre de champion. Un des 7 espagnols aux 3 trophées international aussi (cassilas en tête). Buffon et pirlo, buffon pour sa carrière et son euro magnifique, pirlo pour son sublime retour, RVP pour sa saison de dingue et je crois que c'est tout ce que je vois. Bref y'a du monde avant messi cette année et je suis pas pour CR7 non plus...
Delavigne Niveau : DHR
Je rajouterais que certes Messi est un génie du ballon, mais que si il suffisait de "travailler" pour atteindre le niveau de Ronaldo, le ballon d'or ne serait plus un duel annuel.

Et je suis certain que Messi travail et a travaillé au moins autant que Ronaldo.

Les deux sont bosseur et talentueux.

Le truc c'est qu'ils ne jouent pas le même football, et sont difficilement comparables, autant au niveau du jeu, que du talent, ou que du travail ; tout diffère.
Ouah! J'ai failli pleurer..
Article sympa. Perso j'ai toujours préféré Ronaldo à Messi, question de goût. Mais je préfère le Ronaldo de Manchester, plus imprévisible, plus dribbleur mais moins constant. Mais il était capable de gestes incroyables, qu'il tente moins aujourd'hui, il est tout de même devenu plus altruiste, meilleur tactiquement.

J'aimerais que Ronaldo ai le ballon d'or qu'il mérite cette saison, non pas que Messi ne le mérite pas, mais cela relancerait un peu les débats entre les deux hommes. Car j'ai un peu peur que Ronaldo finisse par se lasser de ne jamais gagner ce titre, et qu'il rentre quelque peu dans le rang. Un peu comme Federer qui a fini par ne même plus se battre à fond lorsqu'il rencontre Nadal (surtout sur terre) tant l'avantage psychologique est du coté du majorquin.

Dans 15 ans on se souviendra de ce formidable affrontement entre ces deux joueurs qui sont tout simplement d'un autre monde. Quand je vois Pelé les critiquer, je me marre, ces deux là sont bien plus forts qu'il ne l'a jamais été.

PS: Ronaldo court plus vite que Messi en revanche
nononoway Niveau : CFA
@aureus

RVP avant Messi ?

La grosse panne à la fin de la saison 2011-12 ? Plus d'une dizaine de goals en 1 mois, la finale de coupe gagnée. La seule panne de Messi, c'est 2 matchs en une semaine qui font perdre la liga et la champions.

Le niveau est tellement haut qu'on considère 180 minutes comme une panne. C'est dire ...
Voyons nononoway !

C'est la vie on dramaturge tous ! c'est notre époque du foot spectacle !

Tu vas pe te prendre la tete pour une forme de style, d'un type de narration !

Il faut faiore rêver le petit pauvre et si c'est pour nous cantonner à des éléments concrets de comptabilité il y a pour ça De la Rue et sa télé poubelle voyeuristes !

Apprecie donc la forme !
Mainvault Niveau : DHR
Faisons une comparaison à la Fifa ( YOUHOUUUUU !!! ) Ronaldo est bien meilleur que Messi sur tout ce qui traite vitesse et puissance physique ( jeu de tête compris)
Messi est meilleur dans sa conduite de balle et sa finition mais Ronaldo le surpasse en technique de frappe et coup de pieds arrêtés. Maintenant leur position : Au Réal de madrid Ronaldo joue en tant qu'ailier tandis que Messi a bougé Villa ( avant sa blessure) sur le flanc et joue donc en pointe. BORDEL* POURQUOI ON CONTINUE A LES COMPARER ILS SONT TOUS LES DEUX AUSSI BONS L'UN QUE L'AUTRE !!!!!!!! ( Même si je préfère Ronaldo mais c'est parce que j'accroche plus à sa puissance ( Le meilleur joueur de tous les temps reste pour moi Ballack <3 ) )
nononoway Niveau : CFA
@zhenord

Le blocage psychologique ne peut s'éviter que par la dénégation.

"Qué injusticia"
"The Ballon d'Or? I have zero interest"

Federer n'utilise pas ce système naturel, ce qui le dessert.
totenfest Niveau : DHR
La seule vraie question que pose cet article : Où es-tu, Stalin Rivas ?
nononoway Niveau : CFA
@Eternamus

>> "Sur le reste, chouette article. Ca rend bien hommage aux qualités et au parcours de chacun." ;)
Avant de les comparer, considérer les équipes dans lesquelles ils jouent.
Messi a t'il déjà joué dans une mauvaise équipe ou ne serait-ce que dans une équipe en crise?
Non, il joue dans une équipe qui a 75% de possession de balle à chaque match...

Ronaldo a débuté au Sporting sous l'hégémonie Porto, à Manchester sous l'hégémonie Chelsea et au Real sous l'hégémonie Barça...
Et il a obtenu les meilleurs résultats avec son équipe nationale (finale Euro et demi Mondial)
Remplacez Iniesta, Xavi, Aguero par Park, Granero et Hugo Almeida...

Je ne sais pas qui est le plus fort mais pour comparer 2 joueurs il faut aussi prendre en compte leurs équipes!

@Zhenord : Cristiano sprinte plus vite que Messi (largement) par contre pas sûr qu'il soit plus rapide balle au pied. La vitesse de Messi en conduite de balle est juste énorme
Note : -2
Article de merde, mielleux au possible et tout droit destinés aux enfants de moins de 10 ans.

A croire que TLP à Madrid passe son temps à s'astiquer devant son amoureux Ronaldo. Bizarre d'ailleurs que le nom du Mou n'apparaissent pas dans cet article... de la Merde
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
77 94