1. //
  2. // Gr. D
  3. // Espagne-Croatie

La Croatie peut-elle passer la troisième ?

Au vu de leurs deux premières rencontres, les Croates peuvent y croire face aux Espagnols. C’est oublier un peu vite qu’ils ne font pas encore partie du gratin européen. En témoignent leurs derniers matchs de poule ratés lors des précédentes compétitions majeures.

Modififié
1k 15

Croatie 0-3 Portugal
➔ Euro 1996



L’histoire avait tout du conte de fées. Après la mort de la sélection yougoslave, la Croatie crée la sienne et obtient son affiliation à la FIFA en 1992. Quatre ans plus tard, la voilà à l’Euro 1996, bien décidée à faire davantage qu’acte de présence. Lors du premier match contre la Turquie, Goran Vlaović inscrit le premier but de l'histoire de son équipe dans une phase finale de compétition majeure. Ce qui amène également la première victoire. Cinq jours plus tard, c’est le Danemark, pourtant champion d’Europe en titre, qui subit les foudres de Davor Šuker et ses potes (3-0, doublé pour l’attaquant dont un magnifique lob). Arrive alors le Portugal du jeune Luís Figo pour une finale du groupe D. Les Lusitaniens ayant concédé le nul contre le Danemark, il suffit d’un point à l’équipe au damier pour conserver sa place de leader. Pression oblige, elle se prend les pieds dans le tapis et est déjà menée de deux unités après une demi-heure de jeu. Martyrisée par un Figo en feu, elle encaisse un nouveau pion en fin de partie pour une sévère défaite. Conséquence : la Croatie termine deuxième de la poule et se coltine l’Allemagne, le futur vainqueur de l’épreuve, en quarts de finale. Beaucoup trop haut.

Argentine 1-0 Croatie
➔ Coupe du monde 1998



Personne n’a oublié le superbe parcours des Vatreni au Mondial 1998. Mais ce dont moins de monde se souvient, c’est qu’ils auraient pu s’épargner de défier les Français (qui iront au bout) dès les demi-finales. En effet, après deux victoires tranquilles en poule, les Rouge et Blanc sont au coude-à-coude avec l’Argentine pour la première place de la poule. Mais comme à l’Euro 96, la marche est trop rude. Malgré d’innombrables occasions, la Croatie ne parvient pas à tromper Carlos Roa et concède la défaite suite à un pion de Mauricio Pineda en milieu de première période. Le constat est clair : si cette génération croate a longtemps été considérée (elle l’est encore pour beaucoup) comme la meilleure de l’histoire, elle n’est pas parvenue à se sublimer lors d’une grosse rencontre. Déjà.

Youtube

Équateur 1-0 Croatie
➔ Coupe du monde 2002



On se demande encore comment la Croatie s’est débrouillée pour se faire éliminer dès le premier tour du Mondial 2002, elle qui n'avait pas perdu lors des matchs de qualification pour la compétition. Certes, la surprise de 1998 entame bien mal le tournoi avec un échec contre le Mexique sur le plus petit des scores. Mais les hommes de Mirko Jozić font l’exploit de vaincre les Italiens lors de la deuxième journée (2-1), ce qui enflamme le pays. Malheureusement, l’attente est trop forte pour les 23 sélectionnés qui doivent gagner contre l’Équateur. Bien meilleurs dans le jeu, les Croates pèchent dans le dernier geste et se font punir sur un but tout naze d’Édison Méndez. En parallèle, l’Italie arrache le nul et se qualifie avec quatre petits points… soit un de plus que la Croatie, troisième. Dur.

Youtube

Croatie 2-2 Australie
➔ Coupe du monde 2006



Encore une rencontre capitale dans l’ultime duel de groupe. Et encore un loupé pour la Croatie. Logiquement battus lors de son match d’ouverture contre le Brésil (1-0), les coéquipiers de Dado Pršo foirent leur deuxième partie contre le Japon, avec un 0-0 bidon et un penalty manqué de Darijo Srna. Coup de bol, le destin est encore entre leurs mains, puisque le dernier adversaire australien n’a que trois points. Une victoire suffit donc pour continuer l’aventure. Sauf que rien ne va se passer comme prévu. L’entame de la partie est bonne avec l’ouverture du score de Srna au bout de 120 secondes de jeu. Mais Craig Moore égalise sur penalty après une main pas flagrante flagrante. À l’heure de jeu, Niko Kovač remet sa team dans le droit chemin avec l’aide du portier. On se dit alors que les jeux sont faits. Erreur : Harry Kewell fait crier de douleur les favoris avec un pion à dix minutes du terme. S’ensuivent trois cartons rouges – deux côté croate dont un après trois cartons jaunes pour le seul Josip Šimunić – et un arrêt sur la ligne d’un défenseur australien. Ainsi qu’une immense déception.

Youtube

Croatie 0-1 Espagne
➔ Euro 2012



Avant l’Euro 2016, un autre Croatie-Espagne s’est déroulé lors du dernier match de poule. C’était lors de l’édition 2012, et un match nul qualifiait les deux équipes. Déjà armés de leur triplette Modrić-Rakitić-Perišić et guidés par le passionné Slaven Bilić, les Croates font bien mieux que jeu égal. Sans la possession, ce sont eux qui se procurent les meilleures occasions face aux futurs lauréats. Pas aidés par l’arbitrage, ils s’inclinent finalement à deux minutes de la fin du match, provoquant l’élimination de la sélection et le départ de Bilić. Encore un signe que la Croatie craque toujours au plus mauvais des moments. Et réussir à se prendre un but de Jesús Navas, c’est tout sauf un hasard.


Youtube

Croatie 1-3 Mexique
➔ Coupe du monde 2014



« Malgré tout le respect que j’ai pour Ochoa, Mandžukić a marqué contre de meilleurs gardiens. Nous sommes d’ailleurs une meilleure équipe avec de meilleures individualités que le Mexique. Et je pense que nous allons le montrer. » «  J’ai des joueurs très intelligents, qui comprennent notre philosophie. J’ai le droit d’être positif, on peut se faire plaisir et on a une chance de passer le premier tour. Notre préparation a été la meilleure possible et cette génération a beaucoup à offrir. J’espère que c’est juste le début d’une histoire. » Bah non. En jouant les bonhommes avant le troisième match de poule (dont le perdant était éliminé), Luka Modrić et Niko Kovač ont bien essayé de se mettre en confiance. Mais l’effet a été inverse : la pression s’est décuplée. Et la Croatie, comme d’habitude, a chuté. Un 3-1 net et sans bavure dans les dents. Attention messieurs, la deuxième place n’est pas encore acquise en 2016…

Youtube


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Il vaut mieux finir 3eme cette fois
 //  14:19  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 1
C'est le problème de cette génération dite "dorée" pour les Croates, un problème mental et de concentration dans les matches couperets ou face à un plus gros adversaire allié à un problème d'efficacité, de "tuer" le match.
Depuis 2008 elle a toujours eu du mal à confirmer les espoirs placés en elle.

Euro 2008 élimination face aux Turcs en 1/4 après avoir pris le but de l'égalsiation dans les arrets de jeu de la prolong'.

En 2012, elle doit ouvrir le score face aux espagnols mais elle gâche beaucoup trop d'occasions à ce niveau.

En 2014, idem elle paye cash ses memes erreurs.

Pour 2016, la Croatie a plus de joueurs talentueux et confirmés avec ce trio Modric-Rakitic-Mandzukic qui se sont imposés dans 3 grands clubs européens. MAis c'encore jeune et inexpérimenté au niveau international comme les Brozovic, Badelj ou Kovacic meme s'ils jouent dans de grands clubs ou championnat.

Les 2iers matches ont une nouvelle fois mis en lumière ses problèmes d'efficacité. Incapable de tuer le match face aux turcs qui l'ont pas protégé d'un éventuel but dans les derniers minutes. Contre les tchèques idem une nouvelle fois elle prend des buts sur des erreurs défensives et de concentration dans les 10 dernières minutes.

Donc à voir ce match et après pour l'Euro, d'autant que le sélectionneur a l'air plus d'un pantin placé par la fédé pour garder ses intérêts. Mais bon j'ai envie d'y croire, parce que dans cet euro médiocre et navrant sur les plans du spectacle et du jeu, sans ambition offensive pour beaucoup d'équipes, la Croatie offre du jeu et de la qualité.
La Croatie a le meilleur jeu offensif de cet euro, c'est assez net, ils n'ont certes pas le jeu court irrésistible des espagnols, mais ils font quand même partie des 2-3 plus performants en la matière (et sans avoir besoin de redoubler les passes sur une longue durée avant de trouver des ouvertures, ce qui est assez remarquable), tout en étant dangereux dans le jeu long sur Mandzukic, les CPA qui sont bien tirés, les contres, le jeu sur les ailes... à voir ce que ça donne face à une équipe jouant correctement le contre, parce que les latéraux partent beaucoup à l'abordage quand même.
Il y a quand même un scénario où on les joue en 1/8. On risque de tomber de haut (et de se faire ridiculiser au milieu)...
Message posté par sissa
Il vaut mieux finir 3eme cette fois


Il vaut mieux finir premier. Déja parce que si t'as une mentalité à calculer de finir 3ème tu peux être certain que t'iras pas au bout.

A ce niveau, les mecs sont tous des compétiteurs, tu peux pas arriver la en jouant la loose a 4-0 en priant pour que les Tchèques battent les Turcs.

Et en fait le paragraphe au dessus est faux car si les Tchèques gagnent, c'est la différence particulière entre Tchèques et Croates qui s'applique dans le cadre des phases de poules d'un Euro (contrairement a une CDM ou c'est la différence générale) donc la Croatie sera toujours 2ème.

De la même manière je sais plus qui disait que le Portugal pouvait pas finir 2ème, c'est faux aussi, si le Portugal et l'Islande gagnent tout deux c'est la différence de but générale des 2 qui les départagera ou le nombre de but ensuite voire la marge sur le Coeff ces dernières années au pire...
"Mais ce dont moins de monde se souvient, c’est qu’ils auraient pu s’épargner de défier les Français (qui iront au bout) dès les demi-finales"!
Moi pas avoir compris cette phrase! Les demies c'était trop tot et ils auraient pu défier les français (qui sont peut etre allés au bout parce qu'ils sont tombés sur une nation qui n'avait pas l'expérience de ce niveau de la compétition) en finale? Parce que si ils avaient été premiers de leur groupe donc de l'autre coté du tableau, ils auraient tapé le Brésil pour aller en finale? Et sans le réchauffement climatique je me taperais Rose Bertram?
En 96 il me semble qu'ils avaient mis la moitié de l'équipe au repos pour le 3e match.
C'était en 1/4 l'Allemagne en 1996, puisqu'il n'y avait pas de 1/8 à l'époque.
Quand tu vois leur milieu Modric Rakitic Badelj on fait pitié avec notre Pogba Kante Matuidi, niveau finesse et sens tactique on est a des années lumières
En 98 ils ont bien fait de finir deuxièmes car il valait à mon avis mieux se coltiner la Roumanie puis une vieillissante Allemagne que l'Angleterre et des Pays-Bas en feu.
En 2002 c'est un mystère. Ils avaient fait le plus dur, battre l'Italie, et se rétament face à un Equateur ultra-limité.
Finalement ils ont gagné ce côté perdants magnifiques de leurs aînés Yougoslaves, un jeu souvent superbe, beaucoup de promesses mais aucun titre.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Message posté par ajde59
C'est le problème de cette génération dite "dorée" pour les Croates, un problème mental et de concentration dans les matches couperets ou face à un plus gros adversaire allié à un problème d'efficacité, de "tuer" le match.
Depuis 2008 elle a toujours eu du mal à confirmer les espoirs placés en elle.

Euro 2008 élimination face aux Turcs en 1/4 après avoir pris le but de l'égalsiation dans les arrets de jeu de la prolong'.

En 2012, elle doit ouvrir le score face aux espagnols mais elle gâche beaucoup trop d'occasions à ce niveau.

En 2014, idem elle paye cash ses memes erreurs.

Pour 2016, la Croatie a plus de joueurs talentueux et confirmés avec ce trio Modric-Rakitic-Mandzukic qui se sont imposés dans 3 grands clubs européens. MAis c'encore jeune et inexpérimenté au niveau international comme les Brozovic, Badelj ou Kovacic meme s'ils jouent dans de grands clubs ou championnat.

Les 2iers matches ont une nouvelle fois mis en lumière ses problèmes d'efficacité. Incapable de tuer le match face aux turcs qui l'ont pas protégé d'un éventuel but dans les derniers minutes. Contre les tchèques idem une nouvelle fois elle prend des buts sur des erreurs défensives et de concentration dans les 10 dernières minutes.

Donc à voir ce match et après pour l'Euro, d'autant que le sélectionneur a l'air plus d'un pantin placé par la fédé pour garder ses intérêts. Mais bon j'ai envie d'y croire, parce que dans cet euro médiocre et navrant sur les plans du spectacle et du jeu, sans ambition offensive pour beaucoup d'équipes, la Croatie offre du jeu et de la qualité.


C'est tout à fait probable d'autant qu'en repensant à l'euro 96, première compet' auxquels ils participent après l'éclatement de l'ex Yougoslavie, ils doivent sortir les allemands en quart s'ils avaient été plus réalistes et si l'arbitre avait sifflé cette faute évidente sur le but de Sammer.
Je l'ai encore en travers de la gorge ce match là, cette roulette de Suker... d'une manière générale cette Allemagne n'aurait jamais dû gagner l'euro 96, tout au mental d'acier et à une réussite honteuse... vous allez me dire et alors ? Oui mais sportivement les tchèques ou les croates étaient bien plus séduisants...

On pourrait aussi citer 98 pour les croates qui avaient ouvert le score et nous avaient bien emmerdés encore que dans le cas présent la victoire française était loin d'être honteuse...
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Toujours eu une tendresse particulière pour la Croatie, une terre de grands footballeurs, quoi de plus normal pour un pays né de l'ex Yougoslavie, pays qui a toujours apporté son lot d'artistes, ils n'étaient pas les brésiliens de l'Europe par hasard :D
Message posté par souzadeoliveira
On pourrait aussi citer 98 pour les croates qui avaient ouvert le score et nous avaient bien emmerdés


Du côté des adversaires de la France, la pire équipe du tournoi sans doute. J'ai tellement flippé après l'expulsion de Blanc que je crois que moi aussi j'ai gerbé à la fin du match ^^
The_expressions Niveau : District
En 96, ils avaient volontairement perdu contre le Portugal en alignant leur équipe B et afin d'affronter l'Allemagne en Quarts, grosse erreur...
Message posté par The_expressions
En 96, ils avaient volontairement perdu contre le Portugal en alignant leur équipe B et afin d'affronter l'Allemagne en Quarts, grosse erreur...


Peut-être se pensaient-ils capables de refaire le coup de la Bulgarie deux ans plus tôt ? Bon, ils se sont bien vengés la fois suivante...(une des grosses claques de l'histoire de la CM)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Feu vert pour l'Irlande
1k 15