1. // Euro 2012
  2. // Groupe C
  3. // Irlande/Croatie (1-3)

La Croatie douche l'Irlande

Sous une belle pluie anglaise et dans un stade largement acquis à la cause irlandaise, la Croatie n'a pas eu à forcer pour se défaire des coéquipiers de Robbie Keane (3-1). Modrić et ses potes peuvent en profiter, car ce qui suit sera une autre paire de manches.

Modififié
0 19
Irlande/Croatie : 1-3
Buts: St Ledger (19e) pour l'Irlande. Mandžukić (3e et 49e) et Jelavić (43e) pour la Croatie.

Ils sont là, en rang d'oignons, cloués sur le tarmac de l'aéroport de Poznan : trois fiers Airbus de la compagnie low-cost Ryanair. Le pied n'est même pas posé sur le sol polonais que le ton est donné. Les gars en vert, comme ils aiment à s'appeler, débarquent en masse. Leur but : gagner la bataille de la représentativité, filer les chocottes aux adversaires et donner un coup de pouce au Trap'. Le chemin menant au stade municipal de Poznan n'est qu'une file ininterrompue de bonshommes couleur gazon, de préférence munis d'une perruque orange et d'une cannette de lager. À pied, en taxi, en tramway, ils affluent en masse et ne semblent pas le moins du monde perturbés par cette saloperie de pluie. Des grosses gouttes semblant importées de la verte Erin, comme là pour permettre au kick'n'rush irlandais de donner sa pleine mesure.

Tout le monde est sous le charme, y compris le réalisateur du stade. Il passera sa première mi-temps à faire du gros plan sur une barely legal blonde, sourire colgate et trèfle à quatre feuilles dessiné sur les pommettes. Sauf qu'en foot comme ailleurs, cela ne suffit pas. Même face à une Croatie vieillissante, à la vitesse d’exécution encore loin de la 4G. L'entame catastrophe des coéquipiers de Robbie Keane formulait un beau présage de ce que seraient les 85 minutes suivantes. Une partie de Toro où les Irlandais ont globalement - hormis quelques sautes d'humeur et une fin de match à leur avantage - regardé le ballon tourner entre les pieds des six offensifs à damier. Face à l'Italie et l'Espagne, cependant, pas sûr que les gars de Slaven Bilić, dit l'homme au bonnet de collégien, s'en tirent à aussi bon compte.

Un sauveur de D2 anglaise

Une entame catastrophe donc. Troisième minute de jeu. Dans un brouhaha vert et blanc assez jouissif, Srna, décalé dans la surface irlandaise, centre. Contré, son ballon se dirige tout droit sur Mandžukić. Le joueur de Wolfsburg glisse, se relève à moitié et avec un genou par terre arrive, de la tête, à la mettre assez loin de Given pour qu'avec ses appuis en mousse sur cette pelouse détrempée, il ne la touche (0-1, 3e). Trois minutes et déjà le stade se tait. Les Irlandais ont l'air bien engoncés dans leur 4-4-2. Pourtant la Croatie n'en profite pas pour enfoncer le couteau. Duff montre le chemin (6e) et redonne confiance aux siens. On surprend même les Vert et Blanc à imiter le Barça avec une passe à dix dans sa surface et Given dans le rôle de Pinto (9e). Après quelques actions, c'est sur un classique du jeu anglo-saxon que le Kop irlandais se libère. Coup de pied arrêté côté gauche. Le centre est au second poteau. St Ledger passe devant Ćorluka et marque de près et de la tête, bien sûr (1-1, 19e). Sean St Ledger, un mec qui pige en défense centrale pour Leicester City, quand même. Un club de D2 anglaise, faut-il le préciser.

Puis plus grand-chose pendant un long moment. Beaucoup de passes mal ajustées, notamment dans la dernière intention. Même Modrić est pris en flagrant délit d'approximations. Les Croates ont beaucoup combiné sur le côté au début et, loin d'êtres cons, les Irlandais l'ont vite pigé. Ward et O'Shea cadenassent leur couloir, façon gros bras. D'où certains beaux duels sur le terrain. Malgré un net regain de forme des Croates, la mi-temps semble clairement s'acheminer vers le nul. C'est alors que Ward, latéral gauche irish, se tire une chevrotine dans le pied. Sur une frappe taupée de Modrić, le joueur des Wolves se cague dessus et veut dégager en urgence. Il dévisse et met Jelavić sur orbite. La grande tige d'Everton n'a plus qu'à mettre le piqué devant Given (1-2, 43e).

Le brassard irlandais veut fuguer

Retour des citrons, le stade a eu quinze minutes pour encaisser le coup de massue et se dire que, sur le tableau d'affichage, il n'y a qu'un petit but d'écart, finalement. Le stade donne de la voix. Et là, rebelote. Encore au bout de trois minutes. Encore une fois, ça part d'un centre. Côté gauche, cette fois, sur une belle patte gauche de Perišić. Encore une fois, ça finit sur une tête. Encore une fois, celle de Mandžukić. Sauf que, sur ce coup-ci, le Croate le fait bien exprès. Pas loin du point de pénalty, il décroise sa tête au second poteau. Direction le petit filet. Given ne peut rien (1-3, 49e), sauf à passer pour un con en l'aidant à entrer dans le but. Le ballon tape en fait le poteau, puis son crâne et enfin les filets. On appelle ça un coup à trois bandes. Sauf que, contrairement à la première, l'Irlande ne marquera pas directement après. Elle subira même jusqu'à la 75e.

Moment choisi par les Croates pour commencer à tergiverser et laisser les centres irlandais affluer de part et d'autre, de gauche et de droite, sur la cage de Pletikosa. Sans succès, comme sur les deux têtes dangereuses, mais bien trop tardives, d'Andrews (80e et 90e+1). Finalement, le seul moment un peu attrayant de ce second acte sera l'apparition de ce streaker croate, venu jusqu'au banc des siens pour embrasser un Bilić pas mécontent. Une triste soirée pour le peuple irlandais, à l'image du chef de tribu Robbie Keane. Remplacé à la 75e, le capitaine vert a passé son match à remettre son brassard fluo, visiblement disposé à se faire la malle. Si possible en première classe sur Ryanair. Vu ce qui arrive - Espagne et Italie - c'est malheureusement ainsi que l'histoire risque de se terminer.

Par Maxime Marchon, à Poznan
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Le bonnet de Bilic ce n'est juste pas possible,

Sinon pas mal ce début de compétition pour BeinSport avec une moyenne de 3.3 but par match sur leurs matchs en exclu
PenoIndirect Niveau : Loisir
Si Bilic met ce bonnet c'est tout simplement parce que c'est son porte bonheur.
Oui enfin en porte bonheur le pull de low était un peu plus classe quand même
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
Les croates étaient tout simplement meilleurs techniquement.
Par contre chapeau aux supporters irlandais: malgré la branlée "Fields of Athenry" entonné pleins poumons dès le coup de sifflet final. Goosebumps.
lisandr-ol Niveau : DHR
Modric est vraiment un superbe joueur..

J'aime bien ces irlandais, mais force est de constater que je viens peut-être de voir la moins bonne équipe de la compétition.

Techniquement, c'est le néant ! On se retrouve à l'âge de pierre, avec de longs ballons dans les seize mètres en priant la Sainte Mère Marie qu'un défenseur adverse veuille bien se trouer.
Mais, malheureusement, ce genre de tactique ne peut pas fonctionner plus d'une ou deux fois face à une équipe du niveau de la Croatie.
Même les grecs, qu'on nargue pour leur proportion excessive à défendre, font preuve de plus d'imagination offensive et de sûreté technique.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
j'ai pas vu le match, quelqu'un pourrait me dire(objectivement) ce que valent les croates, comparativement à l'Espagne et l'Italie?
Actuellement, l'Irlande semble être la plus mauvaise équipe(ou moins bonne, au choix) de cet Euro 2012.
Saloperie* de Beinsport! Le temps de trouver un café qui passait le match c'était plié et je me suis tapé la deuxième mi-temps toute moisie... Sinon j'ai vu un post qui parlait du jeu l'Irlande et sur ce que j'ai vu je suis complètement d'accord: ça balance devant, et vas-y que je t'envoie des chandelles dans tous les sens avec avec une baston à la clé dans la surface pour récup la balle... C'est chaotique mais en revanche y'a de l'envie et les irlandais ont rien lâché jusqu'au coup de sifflet. Pas beaucoup de talent mais de l'envie, c'est déjà pas mal!
Et faut bien le dire, ça fait mal au coeur de dire qu'une équipe dirigée par le Trap est moins la moins bonne dans quelque chose....

D'ailleurs, Mandzukic, il lui a fait un tacle... Mon Dieu ! C'pas bien d'agresser les personnes âgées !
payer pour voir un match de l'euro, c'est qd meme honteux...
Maxou à Poznan, si y'a eu 3-1 pour les croates, les buts n'ont pas pu être tous marqués pour l'Irlande :)
Mou-rinho Niveau : CFA
Pazala tu Croa(pas)tie bien dire ;)
PenoIndirect Niveau : Loisir
@tiboz
Y'a les défilés printemps -été qui commencent bientôt,j'peux t'avoir des places si tu veux.Ici c'est pour parler de foot et les croates ont mis la pâté aux irlandais .....voilà
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Pazzala : tout à fait d'accord avec toi, ça me troue le cul* aussi, du coup hier j'ai chopé un lien en stream (al jazeera en anglais) d'excellente qualité sans bugs, par contre le commentateur anglais manque quand même d'enthousiasme.
@Johnny Drama : perso, je préfère le flegme d'un commentateur anglais à des débiles mentaux comme Balbir le gominé ou CJP qui s'extasient sur des touches ou des frappes pourries, ou les commentateurs latinos qui font des "gol gol gol gol gol gol" pendant 3h comme des triso...

Sinon, effectivement, l'Irlande a un cœur gros comme ça mais manque cruellement de talent, ça reste ce qu'on a vu de moins bon depuis le début de l'Euro globalement. Mais au niveau de la défense, mention spéciale aux Tchèques qui ont été d'une nullité abyssale derrière. Mon dieu, ces boulevards derrière...Cech livré à lui même sur chaque contre. Je me demande encore comment les Ruskov n'en ont mis que 4.Et aucune imagination devant avec un mec comme Baros, totalement à la rue (je me souviens de son Euro de feu au Portugal).
Plasil Power Niveau : CFA
Visiblement c'est tendance d'être à fond derrière l'Irlande et en plus ils sont coachés par "Le Trap" rendez-vous compte! Bref, moi je ne suis pas "cool" ni "in" et j'en ai sacrément rien à foutre de l'irlande (j'ai rien contre eux cependant) et je tiens à signaler que hier il y avait un match de foot avec deux équipes sur le terrain ce que l'auteur n'a visiblement pas remarqué. Et les remarques genre "on parle quand même d'un mec qui joue en d2 anglaise!" pfff, mais t'as déjà vu un euro ou quoi? Et quand le danemark a gagné contre les PB vous avez écrit "on parle d'un mec qui joue au IF Brondby"??? On est à l'euro et il y a pleins d'équipes qui jouent dans des clubs tout pourris, quelle découverte...
Et sinon la croatie? Il n'y a personne pour dire qu'ils ont fait un match plein de maîtrise, qu'ils proposent un jeu sérieux, que techniquement et tactiquement c'est quand même assez costaud, et qu'ils sont capables d'aller emmerd.. l'italie ou l'espagne dans cette poule? L'adversaire était certes valeureux mais faible hier soir mais la Croatie est l'équipe qui a le plus maîtrisé sur 90 minutes avec la Russie depuis le début. N'oubliez pas de regarder toutes les équipes et pas seulement vos chouchous ou les équipes "hype" dans le milieu bobo-ix sofootix...
waynerooney Niveau : CFA
Dégueulasses les buts
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 19