Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr. D
  3. // Argentine-Croatie (0-3)

La Croatie danse sur l'Argentine

Beaucoup trop faible et sans idées, l'Argentine a sombré face à une radieuse équipe croate (0-3). La Croatie est en huitièmes, l'Argentine est en grand danger.

Modififié

Argentine 0-3 Croatie

Buts : Rebić (53e) , Modrić (80e) et Rakitić (91e) pour la Croatie

À huit minutes de la fin de ce match contre la Croatie, Jorge Sampaoli a la tête plongée au fond de ses paumes. L’ancien coach de Séville savait qu’il jouait gros face à la Croatie, et le nul peu emballant face à l’Islande n’avait pas, en apparence du moins, altéré sa détermination d’emmener l’Albiceleste sur le toit du monde. Pas sûr, toutefois, que celle-ci ait toujours été au beau fixe après que Luka Modrić a décoché une sublime frappe partie se loger au ras du poteau du pauvre Willy Caballero. Un deuxième but synonyme de défaite, qui sera même suivi d’un troisième de Rakitić dans les arrêts de jeu. Outre le plan comptable, c’est surtout sa prétendue « révolution » opérée après l’Islande qui est un échec. Le constat est sévère, mais bien réel : son Argentine est en train de passer totalement à côté de sa Coupe du monde.

Les notes de la Croatie

L'Argentine déjà sur le fil


À première vue, un match nul serait plus profitable à la Croatie qui a déjà trois points en poche. L’Argentine doit montrer autre chose, prouver qu’elle est bel et bien candidate pour rafler la couronne. Une perspective rapidement remise en cause au bout d’à peine trois minutes, quand Perišić oblige Caballero à une première horizontale. La formation de Sampaoli est toujours aussi fébrile derrière et sans idées ou presque devant. L’Argentine essaye quelques trucs, comme ce centre d’Acuna sur la barre vécu comme une occasion énorme par Sampaoli.

La seule véritable occasion de l’Albiceleste est pourtant énorme, mais Enzo Pérez loupe un plat du pied facile face au but. Messi est introuvable à cause de Brozović collé à ses basques, la Pulga traînant son spleen comme un chanteur à textes victime d’une extinction de voix. En réponse à Pérez, la Croatie lance alors une première alerte : Vrslajko centre pied gauche pour Mandžukić qui loupe sa tête, étrangement seul aux cinq mètres. Mi-temps, l’Argentine est encore en vie, même si ça ne tient qu’à un fil.

La croisière croate s'amuse


À la suite du triste nul face à l’Islande, Diego Maradona n’avait pas cherché à défendre Sampaoli, bien au contraire : « Je crois qu'en jouant ainsi, Sampaoli ne peut pas rentrer en Argentine, c'est une honte. » Le technicien argentin ne change pourtant rien tout de suite, paraissant réellement dépassé par ce qui se déroule sous ses yeux. Et quand il se décide enfin à faire un premier changement poste pour poste, le couperet tombe. Higuaín n’a pas encore remplacé Agüero que Caballero loupe totalement sa relance, Rebić claque une superbe volée et met la bande à Messi au tapis.

Au fil des minutes, malgré l’entrée de Paulo Dybala, les joueurs de Sampaoli semblent perdre pied. Si Meza perd un face-à-face contre Subašić, Mandžukić dans la foulée n’est pas loin de doubler la mise et d’enterrer totalement l’Argentine. La formation de Sampaoli n'y arrive pas, et aucun coup de génie ne vient la sauver. Au contraire, à dix minutes du terme, Modrić se charge d'enfoncer le clou, avant que Rakitić ne vienne terminer le travail avec un but qui nous a soudainement replongés dans Brésil-Allemagne 2014. La Croatie est en huitièmes, l’Argentine, elle, au bord du précipice.



Argentine (3-4-3) : Caballero – Mercado, Otamendi, Tagliafico – Salvio, Mascherano, Pérez, Acuna – Messi, Meza, Agüero. Entraîneur : Jorge Sampaoli.

Croatie (4-2-3-1) : Subašić – Vrsaljko, Lovren, Vida, Strinić – Rakitić, Brozović – Rebić, Modrić, Perišić – Mandžukić. Entraîneur : Zlatko Dalić.




Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28
À lire ensuite
Les notes de la Croatie