La critique, Sorin s'en branle

Modififié
0 0
Auxerre peut se vanter d'avoir tapé deux fois le champion en titre cette saison. Et après la victoire des siens à Chaban-Delmas mercredi (2-1), Olivier Sorin a remis les pendules à l'heure.

« Nous, on joue. On est critiqués, mais on s'en moque, a indiqué le portier bourguignon. On prend des points et après, on voit. Et en avoir 51, c'est bien, sachant que fin août, on ne l'aurait pas imaginé. On enchaîne les bons résultats, et on en profite » .

Une victoire au courage et à l'audace qui le rendrait presque chambreur. « La mode du moment est de produire du jeu, de faire soixante passes avant de marquer un but, avec des petits ponts et des sombreros... Mais nous, on ne sait pas faire, a-t-il gentiment glissé, sourire en coin. Alors, on joue avec nos qualités : on défend bien, et on a des joueurs qui sont capables de faire la différence devant. On est une bande de potes et ça se ressent. Les résultats sont là pour prouver notre bonne démarche. Les critiques, on s'en fout » !

Samedi, en face, il y aura Montpellier, à la Mosson. Soit le même profil de groupe : des mecs qui s'en branlent aussi. Du moins, dans le discours...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Fracture du moral
0 0