Espagn - Liga - Real Madrid

Par Robin Delorme, à Madrid

La crise fait son nid au Real

Elle couvait, elle a désormais éclaté. Après une piteuse performance à Séville, la crise fait son retour au sein de la Maison Blanche. Et si Mourinho se faisait lâcher par son vestiaire ? Ou inversement.

Note
10 votes
10 votes pour une note moyenne de 4.4/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

José Mourinho (Real Madrid)
José Mourinho (Real Madrid)
Madrid connaît un réveil difficile. Ce n’est pas tant la folie nocturne de la Latina ou de Malasaña – et les cervezas qui vont avec – qui en est la cause. Ce mal de crâne insistant a pris source au sud de l’Espagne, en Andalousie. Samedi, en fin de soirée, ce Real Madrid, chéri ou haï, est venu se perdre sur la pelouse d’un Estadio Ramón Sánchez Pizjuán en ébullition. En soi, un revers pour la Casa Blanca est déjà synonyme de remise en question. Alors, quand le comportement des uns – les joueurs – et de l’autre – Mourinho – porte à débat, c’est toute la sphère populo-médiatique du royaume de Carlos qui s’en mêle. Au vrai, cette défaite en terre andalouse n’est que le reflet du climat nauséabond entourant actuellement le plus grand écusson d’Europe. Les huit unités de retard sur le rival barcelonais en quatre journées paraissent déjà rédhibitoires. Et la Liga, une douce illusion. Outre l’aspect purement quantifiable, le mal semble plus profond au sein du Real Madrid. Entre guerres internes et lutte d’ego, cet épisode pourrait laisser des traces indélébiles.

La goutte d’eau

Une telle déliquescence ne date pas d’hier. Depuis le début de la période estivale, de nombreux petits évènements ont jonché la reprise. Il y a eu tout d’abord l’épisode Kaká. Partira, partira pas ? En conflit ouvert avec le sieur Mourinho, le meneur brésilien a été contraint de rester à Madrid, par peur de se voir refourguer à un club de seconde zone. L’arrivée tardive du Croate Modrić a également connu sa part d’ombre. Alors que Florentino Pérez souhaitait la venue à un prix plus réduit de Santi Cazorla, le même José a fait des pieds et des mains pour recevoir son petit joujou estival. Un désaccord finalement remporté par le Portugais. Dernièrement, c’est bien le mal-être de la star Cristiano Ronaldo qui a cristallisé toutes les attentions de l’environnement merengue. Entre revalorisation salariale et non-reconnaissance de son importance, « l’affaire Cristiano » a pourri l’intérieur d’un vestiaire rempli de melons. Pour illustration, la saillie de Marcelo - « Il est donc temps pour Casillas de recevoir le Ballon d'or. » - aurait froissé l’ex-détenteur du fameux globe.

La défaite de ce samedi n’a fait que renforcer ces bruits de couloir. Au point d’amener, après seulement quatre coups d’envoi, le vase à déborder. Menés au score dès la première minute de jeu, les ouailles de Mourinho ont fait preuve d’une fébrilité et d’une agressivité inquiétantes. Les choix du Mou portent également leur lot de curiosités. Comme pris de panique, José a fini la partie avec Benzema, Higuaín, Cristiano, Callejón et Modrić sur le gazon. Une tactique étonnante sachant qu’elle a déjà montré ses limites lors du premier revers annuel face à Getafe. Il n’en fallait pas plus au tout-puissant Special One pour invectiver, une nouvelle fois après la déroute getafense, ses joueurs : « Je n’ai pas d’équipe en ce moment. (...) Aujourd’hui, il y a très peu de têtes pensant au match et à la victoire, au fait que le football est prioritaire dans leurs vies. J’arrive à en compter deux ou trois. » Bim, bam, boum ! L’intéressé a beau tenter de se mêler à ses propres critiques – « Il y a peu de têtes pensant au match, mais je suis l’entraîneur. Et en tant que tel, je suis responsable du mauvais début de saison de mon équipe. » –, le mal est fait.

La Ligue des champions pour s'échapper

Les hypothèses d'explications sont donc nombreuses, et les faits, têtus. Après seulement quatre journées, José connaît son plus mauvais départ en tant que coach. Pas même avec le modeste União de Leiria, le Portugais n’avait connu pareille entame. À l’échelle de la Liga, le Real Madrid n’a jamais réussi à rattraper un tel retard sur son ennemi catalan. En apparence, l’irritation de Mourinho est pourtant ailleurs : « Ma préoccupation, ce ne sont pas les points de retard sur le Barça. Depuis le début de saison, nous avons joué la finale de la Supercoupe d’Espagne, et plus rien. » Dans un championnat à deux, un train-train de la suffisance se serait donc instauré au sein de son vestiaire avant d’affronter des équipes plus faibles sur le papier. Justement, ce vestiaire, où règnent en maîtres les Casillas, Sergio Ramos et Xabi Alonso, ne serait-il pas en train de lâcher un entraîneur aux manières discutées ? Le grand Sergio a beau répéter que « ce n’est pas le moment de se plaindre » et Marcelo « ne pas comprendre ce qui se passe », les dernières partitions en date ne disent pas autre chose. Histoire de prouver à toute la périphérie du Real que ces débuts calamiteux ne sont qu’une erreur de parcours, le champion d'Angleterre Manchester City est proposé aux Merengues ce mardi. Une victoire face aux Citizens, et les apparences pourraient être sauves. Pour les meubles, il faudra attendre.


Futbol Club Barcelona les billets pour le prochain match à partir 18 €

Par Robin Delorme, à Madrid

Parier sur les matchs de FC Barcelone

 





Votre compte sur SOFOOT.com
Afficher les commentaires sélectionnés
Commentaires sélectionnés
6 commentaires sélectionnés Pourquoi ?

  • Message posté par cil le 17/09/2012 à 11:36
      Note : 11  /

    Sinon cette petite phrase très drole me revient à la mémoire :
    En 2003 un coach reconnaissait que entrainer le real Madrid n'avait pas vraiment de mérite.

    Cet entraineur disait : " entrainer le real c'est très facil, tu as tellement de joueurs de qualités que son coach pourrait aligner les onzes premiers qui arrivent à l'entrainement".

    Cet entraineur, c'etait le mister du Oporto, juste avant un match contre le real Madrid, José Mário dos Santos Mourinho Félix.

    The only one.

  • Message posté par devil007 le 17/09/2012 à 13:55
      Note : 4  /

    @Zitka:
    T'es obligé d'être insultant pour écrire un post?

    Mon pseudo c'est pour Cantona époque United. Quand on ne sait pas, on ne s'exprime pas...

  • Message posté par Tato le 17/09/2012 à 14:09
      Note : 3  /

    @zitka: Même si je partage en partie ton point de vue, pas besoin d'insulter les autres membres pour étayer tes arguments.

    Personnellement j'ai eu l'impression que le Real était en surrégime au niveau psychologique l'an dernier, ils ont besoin d'une trop grande intensité pour faire le parcours qu'ils ont réalisé et cela demande beaucoup d'énergie, mentale et physique. D'où un net coup de moins bien dans des matchs plus quelconques (bien que compliqués).
    En bref, un coup de Mou!

  • Message posté par so fou le 17/09/2012 à 16:51
      Note : 3  /

    Allez voir les supporters de Porto, de l'Inter ou bien de Chelsea et demandez leur un avis sur Mourinho... Bizarrement beaucoup rêvent de son retour et ceci inclut également ses anciens joueurs...

  • Message posté par patolardons le 17/09/2012 à 17:27
      Note : 3  /

    @rodriguez7: Ahaha t'es con, le Real a battu le Barça parce que Valdés ? Donc suffit que Valdés fasse une bourde et Sochaux tape le Barça en match aller-retour... Faut remettre les neurones en place un moment donné.
    Certains oublient que le Real de la saison dernière est la plus grande équipe de tous les temps en Liga (record de points, de buts, de victoires, de shampoing...). Pour certains, c'est grâce à Ronaldo (le mec qui fait ça seul, il a donc un Messi dans chaque jambe quoi), pour d'autres... bah y'a pas d'explication. Porqué?
    Quand José veut, José a. Il en a toujours été ainsi. Je mets donc 10€ sur le Real pour la LDC sans trop de risque.

  • Message posté par ralos le 18/09/2012 à 10:31
      Note : 1 

    @cil: citer D.Torres, c'est vraiment faire preuve de mauvaise foi.
    Le type a perdu toutes crédibilités l'année dernière.
    Pour info, il était un proche de Valdano. Mais depuis que celui-ci s'est fait jeter du RM, il n'a plus aucun 'insider'. Et donc, toute l'année passé a été construite avec des 'on m'a dit', qqn du vestiaire etc...
    Et le Mou a complètement fermé le vestiaire.
    Alors depuis les spéculations de DT font saliver tout ceux qui suivent le RM au quotidien. S'en est même devenu un jeu.
    Pour info, As, comme El Pais, font partie du consortium PRISA qui était favorable a l’ère Calderón et qui ont vu d'un mauvais œil le retour de Florentino Perez. Depuis, suite a l’éviction de Valdano, c'est la guerre. Et devinez ou travaille Valdano? pour le groupe PRISA
    DT (Diego Torres donc) est passé complètement a l'ouest l'année passé ( Higuain s'en va, Casillas n'est plus capitaine, et j'en passe) A croire que Mou a passé toute l'année a dénigré les dires de ce Monsieur, en faisant exactement le contraire....

Tous les commentaires

52 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par monthypython le 17/09/2012 à 11:14
      Note : 5  /

    La meilleure chose qui puisse arriver au réal pour redorer son image est que son gourou parte le plus vite possible. Ceci dit, je suis certain que les admirateurs de cet entraineur prônant le résultat par tous les moyens y compris les plus repréhensibles ne vont pas manquer de sortir leurs arguments fallacieux.

  • Message posté par seb-g le 17/09/2012 à 11:23
      Note : 1 

    Le vert, ça porte malheur (Sainté, Molière.....)

  • Message posté par cil le 17/09/2012 à 11:29
      Note : 2 

    Peut etre pour illustrer cette fracture, hier zone mixte après le match sur une question si "c'est l'eçntraineur ou les jouers qui sont coupables" (v´la le niveau de la question):

    Pepe : c'est nous les joueurs les coupables, le mister fait toujours au mieux

    Ramos : on est tous coupable, quand on gagne,,on gagne ensemble, quand on perd, on perd ensemble.

  • Message posté par cil le 17/09/2012 à 11:36
      Note : 11  /

    Sinon cette petite phrase très drole me revient à la mémoire :
    En 2003 un coach reconnaissait que entrainer le real Madrid n'avait pas vraiment de mérite.

    Cet entraineur disait : " entrainer le real c'est très facil, tu as tellement de joueurs de qualités que son coach pourrait aligner les onzes premiers qui arrivent à l'entrainement".

    Cet entraineur, c'etait le mister du Oporto, juste avant un match contre le real Madrid, José Mário dos Santos Mourinho Félix.

    The only one.

  • Message posté par Hilda de Polaris le 17/09/2012 à 11:37
      

    Heureusement que le PSG n'a pas acheté Modric !
    Cette année la liga est pour le barca, Madrid a déjà perdu le titre !

  • Message posté par gunners25 le 17/09/2012 à 11:37
      Note : 4  /

    Déconnez pas les mecs. On s'en tape du Real.

    ON VEUT L'EQUIPE TYPE DU DIMANCHE !!!

  • Message posté par med78 le 17/09/2012 à 11:46
      Note : 1 

    Je crains que cet article ne relance des débats passionnels entre les anti-real/Mou/CR7 qui jubilent face à toute déconvenue, et ceux qui vont crier au scandale face à toute critique.
    Pour essayer d'aborder les choses calmement, je pense que le real a un souci sportif et un souci au niveau du groupe:
    - Côté groupe, pas la peine de re-polémiquer, mais il y'a sans nul doute un mal être en ce moment lié à nombre de facteurs et qu'il faut adresser, sous peine de voir le groupe scindé en deux, voire plus
    - Côté sportif, ça me semble moins grave, mais il me semble que les équipes face au real ont un peu moins peur et savent un peu mieux comment proposer des blocs plus compacts et concéder moins de contres meurtriers, il faudra au real se ré-inventer un peu, c'est la rançon de la gloire, toute équipe qui gagne doit le faire, le barça a du revoir son logiciel un peu aussi. Bon article à ce sujet http://deportes.elpais.com/deportes/201 … 48473.html
    Je pense que le real a largement le talent et les capacités pour régler le problème sportif, il faut d'abord régler le souci de groupe et le reste reviendra.

  • Message posté par rodriguez7 le 17/09/2012 à 11:46
      Note : 2 

    José Gourinho pourrit le football là où il est à chaque fois, c'est un psychopathe pas un Special Only One! Il se prend pour le tout puissant! Nom de dieu c'est la même équipe du Réal que d'habitude, simplement leurs adversaires ne se feront plus avoir à commencer les matchs en étant battu d'avance parce que tout le monde leur rabâche qu'en face c'est les meilleurs joueurs du monde dans la meilleure équipe du monde avec le meilleur entraîneur du monde (Surestimation, Surenchère, et Spéculations). Pour Gourinho, quand il perd c’est eux qui ont été mauvais, jamais les autres qui ont été bons. Regardez le Barça en supercoupe, Valdes qui offre un but gratuit à Di Maria, et leur donne au vu des scores la supercoupe, c’est le Barça qui a été mauvais et non le Réal qui a été excellent ! Gourinho et la Diva CR7 ont à eux 2 créé une bombe inutile au sein du Réal Madrid, qui va s’il n’y a pas de résultats convaincants (entre 3 et 5 titres cette saison) leur péter dans la gueule et qui va faire très très mal.

  • Message posté par spliz le 17/09/2012 à 11:47
      Note : 1 

    De toute façon, crise ou pas, la plupart s'en balek. Ils sont payés autant.

    Puis quand ce sera vraiment le zbeul au Real, tout ce petit monde finira au PSG ou à City. Là où ils seront encore mieux payés et où on leur foutra la paix.

  • Message posté par El Xeneize le 17/09/2012 à 11:47
      

    Comment ça , avec leurs maillots verts extra terrestre ils ne sont pas > Galactiques ??
    Ont nous auraient donc mentit !!
    Pas bien ça .

    ( c'est le destin , je dois validé avec Sainté )

  • Message posté par Trap le 17/09/2012 à 12:05
      

    J'espère que cet article va relancer les fights entre pro et anti Real/Mourinho/Cr7. Que ça fasse du clic non de D.... ! Avec un peu de chance il y aura un peu moins de place pour le PSG, Zlatan, Zlatan, le PSG et Zlatan. Et puis Zlatan aussi.
    Et moi je pourrai passer un peu plus de temps sur le site au lieu de sauter 18 artciles et 47 brèves par semaine.

  • Message posté par devil007 le 17/09/2012 à 12:24
      Note : 1 

    @cil:

    Ok en 2003 (époque des galactiques 1.0). Mais entre 2004 et 2010, le réal s'est fait ridiculisé en LDC. depuis l'arrivée de Mou, ce n'est plus le cas.

    Pour en revenir à Mou, je ne le comprend pas. Il fait l'étonné. Mais la saison dernière, le réal était mauvais à l'extérieur. Combien de matchs difficiles à l'extérieur? Beaucoup. Combien de matchs gagnés facilement? très peu. Ils ont battus des records à l'extérieur? Merci cr7 (et Ozil). Quand tu possèdes le recordman de buts à l'extérieur ça aide grandement. J'ai toujours dit que pour les 2 ogres de la liga, le championnat se gagne (et se perd) à l'extérieur. Pas pour rien que Marca a titré "la liga de cristiano".

    Cette saison, le réal n'est pas plus mauvais que la saison dernière à l'extérieur. La seule diff c'est cr7.


  • Message posté par GegeBege le 17/09/2012 à 12:27
      Note : 2 

    Bel arrachage de poils de torse..

  • Message posté par devil007 le 17/09/2012 à 12:28
      

    J'aurais pu ajouter l'aller contre le CSKA, l'aller contre Nicosie et l'aller contre le Bayern. Le réal de Mou est mauvais à l'extérieur et ça ne date pas d'aujourd'hui.

  • Message posté par devil007 le 17/09/2012 à 12:33
      

    @Rodrigue27:
    Mou a pointé du doigt la suffisance de 7 joueurs du réal (cr7 compris) et par contre il est satisfait de 4 jours (Pepe, Ramos, Arbeloa, Casillas). 3 espagnols et 1 Portugais. Preuve que le coach madrilene ne fait pas de favoritisme envers ses compatriotes. Parce que franchement, Ramos a été catastrophique, Arbeloa transparent et Casillas a fait une bourde qui coûte un but.

  • Message posté par Listo le 17/09/2012 à 12:40
      Note : 2 

    Mou a ses chouchous, et ce ne sont pas forcément les meilleurs joueurs de l'équipe (higuain, di maria).
    De plus il a une politique de transfert archi nul (vendre Canales pour acheter Modric)...
    Plus ses déclaration, le personnage, etc...

    Etant fan du Real, j'ai envie de 2 choses cette saisons.
    -Que le Real ne se qualifie pas pour la C1
    -Que Perez démissionne, car sa politique ne colle pas avec le VRAI Real.

  • Message posté par vav1 le 17/09/2012 à 12:44
      

    Dans une équipe de mercenaires, quand on ne gagne pas, c'est toujours pareil

  • Message posté par Ronz09 le 17/09/2012 à 12:49
      Note : - 1 

    @devil007: Si tu penses que c'est Casillas le fautif sur le but tu n'y connais rien au foot.. C'est une erreur de marquage qui fait que le joueur se retrouve tous seul. Après quand tu vois la frappe qu'il met, je doute que bcp de gardiens auraient pu faire qqch..

  • Message posté par devil007 le 17/09/2012 à 13:09
      Note : - 1 

    @Ronzo:
    Et le but vient de quoi? Un corner... Et le corner vient de quoi? Un ballon relâché sur une frappe toute molle. Donc oui Casillas a une part de responsabilité.

    C'est bien là le problème de vestiaire au sein de la casa blanca. Les espagnols ont un tel statut d'intouchables que personnes osent les critiquer quand il le faut.

  • Message posté par El Chichón le 17/09/2012 à 13:32
      Note : 3  /

    Trop de melons.. Et ca part en pépins.

    je sors ==> [ -]

  • Message posté par OuinOuinOuin le 17/09/2012 à 13:35
      Note : - 1 

    Déjà que c'était un championnat en bois, cette année c'est déjà plié.

  • Message posté par Listo le 17/09/2012 à 13:36
      

    @devil007

    Les espagnols intouchable au Real?
    Les vraies intouchables sont Ronaldo, Higuain et Di Maria (le chouchous de Mou)


  • Message posté par zitka le 17/09/2012 à 13:44
      Note : - 5  &


  • Message posté par zitka le 17/09/2012 à 13:47
      Note : - 1 

    Bien sur que les Espagnols sont intouchables au Réal, les mecs sont 2 fois champions d'Europe et du Monde, et ils sont chez eux depuis bien avant le Mou, Si ca partais au Clash Public entre Ramos, Xabi et Casillas d'un coté et le Mou de l'autre tu crois qu'ils vont finir sur le banc ou que Mourinho va gicler?

    Mort de rire, il aura même pas le temps de boucler ses valises de peur que les socios madrilènes lui tombent dessus, il est loin d'être le Chef absolu si les mecs de la Roja veulent vraiment le faire sauter, il saute...

  • Message posté par devil007 le 17/09/2012 à 13:55
      Note : 4  /

    @Zitka:
    T'es obligé d'être insultant pour écrire un post?

    Mon pseudo c'est pour Cantona époque United. Quand on ne sait pas, on ne s'exprime pas...

  • Message posté par total14 le 17/09/2012 à 14:04
      

    Ce groupe ne doit pas être facile à gérer. De plus la gestion du groupe semble quelque peu marginale, je m'étonne des propos de l'entraîneur...
    Maintenant City, ce sera très intéressant de voir comment le Real va se remobiliser J'ai le sentiment que ce sera un peu quitte ou double: un bon résultat aiderait le club a surmonter ses difficultés alors qu'une défaite le plongerait assez profond. Trop profond? Je ne pense pas. Il y a assez de qualité dans cette équipe pour surmonter une pareille épreuve.
    Par contre, à titre personnelle, je ne serais jamais en accord avec les méthodes de ce club qui sont le reflet de la présence de quelques égos (joueurs, staff technique et dirigeants compris) que je qualifierais de malfaisants.

  • Message posté par hackju le 17/09/2012 à 14:07
      

    Le Real n'est pas perdu, c'est simplement l'illusion qui prend fin.
    Si on prend seulement les résultats, oui le Real était impressionnant (100pts tout ca). Si on tient compte des faits, on voit une équipe complétement Cristiano addict.
    Résultat, un coup de mou (sans jeu de mot) de la superstar, et c'est l'équipe qui s'effondre.
    Par ailleurs, le Real actuel n'avait rien de transcendant et a profité d'une méforme barcelonaise l'année dernière, et d'un championnat espagnol en constante régression plutôt que d'un exploit des merengues.
    Le parcours de cette équipe en LDC l'a montré a plusieurs reprises avec des tirages extrêmement favorables (CSKA, Hapoel en phase finale l'année dernière) qui leur ont permis d'aller loin avant de s’éteindre contre les grandes écuries actuelles, sachant qu'a part Milan en poule il y a quelques temps, le Barca et le Bayern, ce Real n'a eu aucune confrontation avec les vrais cadors européens.

  • Message posté par Tato le 17/09/2012 à 14:09
      Note : 3  /

    @zitka: Même si je partage en partie ton point de vue, pas besoin d'insulter les autres membres pour étayer tes arguments.

    Personnellement j'ai eu l'impression que le Real était en surrégime au niveau psychologique l'an dernier, ils ont besoin d'une trop grande intensité pour faire le parcours qu'ils ont réalisé et cela demande beaucoup d'énergie, mentale et physique. D'où un net coup de moins bien dans des matchs plus quelconques (bien que compliqués).
    En bref, un coup de Mou!

  • Message posté par Delavigne le 17/09/2012 à 14:12
      Note : - 1 

    zitka : je ne serais pas aussi affirmatif que toi. N'oublies pas que José a bousculé l'organigramme du Real Madrid, et ça, c'est déjà du jamais vue.
    Si tu le vire, ca laisse un trou béant dans l'orga du staff.
    Un joueur reste un joueur, double champion du Monde et d’Europe ou pas, si un, deux, ou trois joueurs foutent le bordel, Espagnol ou pas, ils peuvent prendre le risque de se faire jeter. Et de se faire remplacer. Madrid a des moyens important, même en temps de crise, et pourrait se passer de quelques cadres si nauséabonds pour le groupe.

  • Message posté par Delavigne le 17/09/2012 à 14:16
      Note : 1 

    Et puis si Mourinho arrive a gagner la 10ème C1 du Club, il sera adulé.
    Le problème, c'est qu'il parait aux yeux du board le plus a même de le faire. Alors le virer, why not, mais pour le remplacer par qui ? Personne, alors ils ne vont pas le virer. Et si il faut choisir, ils vireront des joueurs.
    Du moins ca ne reste que mon avis, suis pas devin hein!

  • Message posté par zitka le 17/09/2012 à 14:19
      Note : - 1 

    Mouarf la tu me fais bien marrer, le Réal c'est tenu par des Socios pas un prez/proprio qui fait ce qu'il veut si les Socios veulent débarquer le prez et le coach ils le peuvent!
    Et si tu penses qu'ils adooorent Mourinho ou qu'il ont une préoccupation profonde de l'organigramme on voit que tu connais pas l'Espagne...
    De plus la Roja a un taux de sympathie de 99.99% en ce moment, donc n'importe lequel d'entre eux est intouchable!
    Au moins pour les Titu (Arbeloa c'est moins sur mais même)
    Bref si ca clashe vraiment et quand on entend Ramos on se dit que ca doit gueuler en coulisse, mais si ca ressort dans la Presse, Mou est fichu et Pérez prendra ses distances ou il le sera aussi!

    Et ca serais pareil chez nous au Barca, au final si tu perds le soutiens des Socios ou plutôt si tu les enrages bien tu sautes! Demande a Laporta...

  • Message posté par fcbac le 17/09/2012 à 14:26
      

    @Delavigne : pour répondre à ton autre question (qui à sa place) je pense que l'entraineur de Séville, Michel (un ancien de la Casa Blanca) a gagné bcp de points ce we compte tenu de la grinta qu'il transmet à ces joueurs (sans pour autant dépasser les limites... en tout cas pour l'instant).
    Apres ca reste à confirmer pcque son début de saison est pas très brillant non plus (en meme temps il vient d'arriver)... je pense que ca pourrait etre un choix interessant, sans oublier les mercenaires internationaux à la Guus Hiddinck et cie. Bref, y a une vie après Mou :)

  • Message posté par med78 le 17/09/2012 à 14:26
      Note : 1 

    Les gars, le fond du sujet est que le real et le barça sont des institutions qui dépassent le cadre sportif, elles sont traversées de divers courants, quand les résultats sont là ça va, sinon, les courants divers se font entendre et ça part dans tous les sens.
    Pour revenir au real, la crise de 2009-10 avec les défaites subies face au barça a fait revenir Perez, et créé un an après le besoin pour un sauveur: Mourinho, ce genre de contexte lui a permis de négocier une union sacrée et les pleins pouvoirs (out Valdano, rôle de Manager comportant le rôle de directeur sportif, etc.), Mourinho a réussi à faire taire les divergences en gagnant la copa puis la liga, si les résultats continuent à venir il tiendra la baraque. Cela dit, il a braqué du monde et la situation en est au point que le moindre match nul ou résultat mitigé provoque un mini-drame.
    Tout cela est excessif et parfois injuste (même pour le Mou), mais bon, il a aussi contribué en partie à cliver les choses à ce point...
    Dernier point, la durée, Mourinho est bon pour les projets de 2 ans, mais j'attends de voir ce que le projet vaut sur plus de 3 ans.

  • Message posté par Delavigne le 17/09/2012 à 14:27
      Note : 1 

    zitka : Les socios ne peuvent agir qu'en AG, et a ma connaissance la prochaine est pas pour tout de suite...
    Alors si l'équipe laisse filer le championnat, mais reste convainquant en C1, les choses peuvent facilement changer d'ici là.

    Pour le reste, le ton condescendant de ta réponse ne donne pas véritablement envie de répondre, surtout quand ça fait suite a des insultes.
    Ca dévient récurant chez les supp Barça qui postent sur les article du Réal, et c'est bien dommage, ca pourrie le débat.

  • Message posté par cil le 17/09/2012 à 15:40
      Note : 1 

    @Delavigne.

    Je ne sais pas si cela fonctionne comme au Barça, mais il existe la "mocion de censura". qui peux debouter una junta. C'est pas facile, mais ça existe. De memoire je crois qu'il y en a eu 2 au barça.

    pour le reste comme le dit Med78, ses 2 clubs dès que ça va pas, les differents courants internes se reveillent et foutes la merde*. La je crois vraiment plus a des clans au sein des joueurs, mais bon, je suis pas ds les vestiaires...

    Je pense que le match contre City va valloir son pesant d'or sur le futur du Mou team.

    Apres, et cela n'engage que moi, et je ne le dit pas en rageant la bave au levre, le real(de Mourinho) pour moi n'a jamais eu e fond de jeu. Si des contre attaques incroyables, si des joueurs extraordinaires, mais pas de veritable fond de jeu.

    A+

  • Message posté par Laraison le 17/09/2012 à 16:10
      

    La crise n'a jamais été très loin avec ce Real.

    Jusqu'à présent ça tenait car les mecs avaient tous le même objectif commun qui était de battre le Barça. Malgré le manque de réel fond de jeu, ils s'en sortaient grâce à leur mental et aux exploits de certains joueurs.
    Mais voilà, ça ne reste qu'une équipe de Mourinho et l'objectif a été atteint en gagant cette dernière Liga. Maintenant les joueurs sont lavés physiquement et surtout psychologiquement, et vu le manque de fond de jeu et d'unité dans cette équipe, les résultats ne sont tout de suite plus là.

    On voit là la différence avec le Barça. On peut sentir un esprit de famille au sein du club catalan. Même dans la défaite, on a cette impression que rien ne peut les renverser. Sans parler de leur jeu qui fait que même en méforme il y a de grande chance qu'ils gagnent leur match.
    Le Real est un club bien trop fragile à mon goût. Ça va finir par exploser tout ou tard.

    A moins que les joueurs s'unissent de nouveau et qu'ils retrouvent les ressources physique et mental pour luter encore une saison.

  • Message posté par le plus gros clitoris du monde le 17/09/2012 à 16:45
      Note : 1 

    moi aussi je vais y aller de mon petit com dans ce bordel crée par l'Unique" sans rentrer dans la polémique barca real....

    franchement le mec,je n'ai aucun doute et ne remets nullement en cause ses qualités d'entraineur,ni de meneur de troupe mais COMMENT peut il avec toutes les armes qu'on lui a données depuis son arrivée pour bâtir SON équipe( chèque en blanc,éviction de valdano..., comment peut il dire qu'il n'a pas d’équipe?

    donc quand le real perd c'est la faute a l'equipe,quand il gagne c'est grace a lui?la je ne pige pas...donc vu qu'il n'a pas d'equipe c'est pas etonnant que les gars le lachent si seulement une telle attitude est avérée...

    ensuite je me dis qu'au fond,il n'y a surement pas la crise qu'on veut nous faire croire,qui sait dans un pays ou les journalistes des 2 géants se tirent a boulets rouges, je me dis que tout ceci est monté en pièce pour foutre le bordel chez les rivaux...

    ou que mourinho a laché cette phrase pour titiller les gars,piquer leur orgueil afin qu'ils reagisssent contre city comme ils l'ont fait contre le barca...dans ce cas si ca marche ben city devra tenir fort mais pourra punir le real qui sera vite cramé,sinon si le mou le pense vraiment c'est que ca pue vraiment du coté de valdebebas...

    mais ya un truc qu'on ne mentionne que tres rarement,je ne sais pas si je suis le seul a le remarquer mais putinnnnnnnn les gars sont cramés,ca tient au max 45mn voire une heure,sinon ils sont vraiment cuits physiquement...un pb de preparation?

    mais ca m'etonnerait que l'Unique soit viré,c'est le seul actuellement capable d'inculquer a ses joueurs (madrilenes) la capacité,la volonté de battre le barca

  • Message posté par so fou le 17/09/2012 à 16:51
      Note : 3  /

    Allez voir les supporters de Porto, de l'Inter ou bien de Chelsea et demandez leur un avis sur Mourinho... Bizarrement beaucoup rêvent de son retour et ceci inclut également ses anciens joueurs...

  • Message posté par devil007 le 17/09/2012 à 16:55
      

    @LPGCDM:
    Disons qu'après un euro pour la grande majorité long pour certains (3 portugais, 1 allemand et 4 espagnols) et un JO pour le brésilien donc des vacances très réduites, c'était loin d'être une bonne idée de faire une prépa éreintante aux States. Mais Mou n'y est pour rien, par contre Perez et son business, oui. Là ou le coach est fautif c'est sur ses entraînements qualifiées de très physiques. Je me souviens que la presse racontait que même Ronaldo, une vraie machine athlétique, avait eu du mal à s'habituer avec les entraînements du special one. D'ailleurs la presse madrilene fait l'écho de plaintes de la part des joueurs sur leurs formes actuelles.

  • Message posté par strover le 17/09/2012 à 16:57
      

    je vous invite à lire les chroniques de Diego Torres sur El Pais. De vraies infos, des off, pas de langue de bois, ce qui est rare pour un journaliste madridista.

    http://deportes.elpais.com/deportes/201 … 10228.html

  • Message posté par le plus gros clitoris du monde le 17/09/2012 à 17:04
      Note : 1 

    @ strover et comment fera la peble dont je fais partie qui ne kiffe que dalle du castilan? j'aimerais bien lire des critiques objectives d'un journaliste sur sa propre maison,pas celles d'un journaliste catalan apportant une info sur la casa blanca ou inversement mais helas l'espagnol et moi ca fait 2 en fait

  • Message posté par patolardons le 17/09/2012 à 17:27
      Note : 3  /

    @rodriguez7: Ahaha t'es con, le Real a battu le Barça parce que Valdés ? Donc suffit que Valdés fasse une bourde et Sochaux tape le Barça en match aller-retour... Faut remettre les neurones en place un moment donné.
    Certains oublient que le Real de la saison dernière est la plus grande équipe de tous les temps en Liga (record de points, de buts, de victoires, de shampoing...). Pour certains, c'est grâce à Ronaldo (le mec qui fait ça seul, il a donc un Messi dans chaque jambe quoi), pour d'autres... bah y'a pas d'explication. Porqué?
    Quand José veut, José a. Il en a toujours été ainsi. Je mets donc 10€ sur le Real pour la LDC sans trop de risque.

  • Message posté par cil le 17/09/2012 à 18:13
      

    @ Le clito

    Voici MA traduction, c'est du googletrad + pas mal de changement pour donner un sens et fait quand meme à la va vite.
    Pour info :
    le journaliste est un proche du vestiaire de Madrid. Ceratin te dirons que c'est un pro barça et d'autyre un pro Madrid. la verité j'en sais rien, je sais juste que c'est le seul journal (el pais) qui fait des articles objectifs sur les monstres.

    le titre de l'article :

    BLOCAge par manque de pratique :
    Les joueurs disent que le madrid se desorganise car Mou seulement fait des entrainement de contre attaque

    La Méthode de Jose Mourinho est caractérisée par la nature simple, intense et rapide. A l'entraîneur de Madrid lui ont servi seulement que les guerres-éclair. Il n’a pas passé les deux ans à Porto ou l'Inter, et a servi trois saisons à Chelsea, où il a passé quelques semaines provoquant des conflits jusqu'à ce que le propriétaire du club, Roman Abramovitch, a congédié. Il y a Quelque chose d’épuisant dans la façon dont il gere l’humaine. Un observateur qui vit avec lui dans quotidien a annoncé dans un pêle-mêle, à Valdebebas, il ya un an: «La saison prochaine, si il poursuit, le club devra se passer de la moitié du personnel."

    Mourinho vient de commencer sa troisième saison à la barre de Madrid et c’est de + en + difficile, de se mettre d'accord avec ses joueurs. Défaites à Getafe (2-1) et Séville (1-0) ont été l'impulsion pour que l'entraîneur lui-même ouvre une crise avec les joueurs. Si l'objectif était de générer des provocations publiques de relance, lèquipe ne l’a pas bien reçu. La fatigue et le ras le bol du personnel depuis des mois n'a pas contribué à des relations harmonieuses. L'origine du désaccord n'est pas récente. Il remonte à 2010 et, entre autres choses, a des racines tactiques. «Quand les rivaux l'attendent [Mourinho] ne sait pas donner des solutions à l'équipe", a dit un joueur. «Nous occupons les mêmes espaces, nous nous genons, nous ne savons pas bouger. Nous nous bloquons. Ce n’est pas un manque de volonté de notre part. Mais aux conférences ils nous accuse"

    Le ras le bol du groupe depuyis des mois ne contribué pas à apaiser les relations

    Depuis deux ans, les joueurs de Madrid avisent que le cycle de préparation ne cadre pas. Au entrainements ils manque, disent-ils, une bonne partie de ce qui est appelé «attaque statique". Ils insistent que le technicien ne travaille pas avec le groupe pour générer des mouvements synchronisés qui peuvent créer des espaces quand les rivaux se ferment devant le but et attende et que ce soit le real qui doiut prendre le jeux à son compte. Ce qui s'est passé à Séville (1-0), où Madrid a été fatigué et submergé par la nécessité d’èlaborer et développer le jeu sans pouvoir jouer la contre attaque. Mourinho insiste sur les deplacements longs et rapides, sur la vitesse, et la fureur competitrice, comme s'il s'agissait d'une panacée. Mais cela, regarder ses joueurs, il ya toujours une solution. Beaucoup moins quand l'adversaire est en avance sur le tableau de bord.

    L'année dernière, Madrid a du remonter 10 matchs dans la ligue. Perdu avant de remporter un sur neuf. Mais si ce n'est contre Saragosse à Bernabeu (3-1), les huit autres retours ont été facilitées par des décisions d'arbitrage controversées: huit penalty en faveur de Madrid et sept rivaux du Real Madrid expulsés pour une seule (Di Maria) furent le bilan de ces combats. A Majorque, également, l'arbitre a annulé un but de Víctor qui deviendrait 2-0. Et quand il a terminé le match contre le Betis (2-3), les joueurs sont entrés dans le vestiaire rire parce que le juge a ignoré les mains de Ramos et Alonso Casillas dans la surface.


    Mourinho sent que le vestiaire ne l’appui pas. Jugent que la responsabilité de la crise actuelle est du aux joueurs parce que, comme il le dit à Séville, ont turbulent de créer «un état d'esprit collectif» dans laquelle pas beaucoup de «têtes engagés au football." Les joueurs, à une large majorité pense que Mourinho décliner SA responsabilité, ou même qu’il utilise lesconférences de presse "pour préparer le chemin» et eventuellement «se quitter de la responsabilité." ILS l'imagine à l'extérieur du club et plutôt tôt que tard.

    Le dilemme qui enflamme le vestiaire de Madrid ne serait pas nouveau si ce n'est pour le fait que l'entraîneur est le premier entraîneur dans l'histoire du football qui s’auto perçoit comme une star de la culture populaire. Un phénomène de masse, objet semi-deificación par des milliers de fidèles. Un homme qui, chaque jour qui passe, ce confond avec son propre mythe, convaincu de son infaillibilité.
    Lorsque les difficultés ont commencées, aux yeux des joueurs, il n’a pas exprimé le moindre doute : si au moins il est convaincu de qque chose c’est de c’etre mit ds les mains de joueurs qui ne meritent pas etre sous ses ordes. "Il se voit comme une célébrité", observes le groupe. Dans ce scénario, et avec des protagonistes aussi jaloux de leu réputation, les lignes de faille se multiplies et les compromis d'engagement sembles inaccessibles.

    A+

  • Message posté par riko le 17/09/2012 à 18:37
      Note : 1 

    ptain les gars si vous connaissez pas l'Espagnol le traduisez pas bordel ou demandez

  • Message posté par Ruud le 17/09/2012 à 19:57
      

    Ils ont énormément de chance que City ne soit pas bon en ce moment!
    Mais je sens qu'ils ne sortiront pas des poules et que Mou ne survivra pas lorsque Dortmund les tournera en bourrique

  • Message posté par Solaris le 17/09/2012 à 21:43
       &


  • Message posté par mazpresident le 17/09/2012 à 22:00
      

    Enfin bon le real a eu quelques occasions franches a ce match, le raté de ramos, le poteau de modric suivi d'un tir scandaleux d'higuain dans les panneaux publicitaires et 2-3 ratés de celui-ci. Je trouve que la veritable erreur est d'avoir gardé cette escroquerie du football (cf les 4 occasions franches face au barca que ce soit en copa ou en supercoupe) c'est a mon humble avis une brele, mourinho les aime, lui et son compere di maria, pour leur combativité mais les avez vous vu etre transcendants dans un grand match ou meme reussir une remise en une touche?

    Pourquoi ne pas mettre des types sachant jouer simplement sur le terrain putai*n quand on a ozil, modric et benzema avec ronaldo pour finir le travail ( bien que lui aussi me les brise)?

    La saison n'est pas finie, loin de la, le barca a bien galeré contre valence mais bon ca va etre chaud hein!

    En revanche, permettez moi de dire a Mendes d'aller se faire mettre et ce sera le dernier mot de ce post ma foi fort inutile mais qui comme un rot juteux, avait besoin de sortir.

  • Message posté par mikl le 17/09/2012 à 22:55
      Note : 1 

    si on parle pas castillan, on parle tout simplement pas espagnol....

  • Message posté par mikl le 17/09/2012 à 22:58
      Note : 1 

    c est sur que c est pas le plus gros cerveau du monde que tu as .....

  • Message posté par jeff le 17/09/2012 à 23:20
      

    Le problème du Real c'est pas Mourihno puisque n'importe quel tocard d'entraineur pourrait être à sa place et gagner des titres. Le problème actuel c'est Ronaldo et Benzema qui son hors de forme...et pas super motivés.

  • Message posté par Ruud le 18/09/2012 à 00:07
      

    Un club avec une telle histoire qui se retrouve avec moins d'âme que Man C ou Chelsea

  • Message posté par ralos le 18/09/2012 à 10:31
      Note : 1 

    @cil: citer D.Torres, c'est vraiment faire preuve de mauvaise foi.
    Le type a perdu toutes crédibilités l'année dernière.
    Pour info, il était un proche de Valdano. Mais depuis que celui-ci s'est fait jeter du RM, il n'a plus aucun 'insider'. Et donc, toute l'année passé a été construite avec des 'on m'a dit', qqn du vestiaire etc...
    Et le Mou a complètement fermé le vestiaire.
    Alors depuis les spéculations de DT font saliver tout ceux qui suivent le RM au quotidien. S'en est même devenu un jeu.
    Pour info, As, comme El Pais, font partie du consortium PRISA qui était favorable a l’ère Calderón et qui ont vu d'un mauvais œil le retour de Florentino Perez. Depuis, suite a l’éviction de Valdano, c'est la guerre. Et devinez ou travaille Valdano? pour le groupe PRISA
    DT (Diego Torres donc) est passé complètement a l'ouest l'année passé ( Higuain s'en va, Casillas n'est plus capitaine, et j'en passe) A croire que Mou a passé toute l'année a dénigré les dires de ce Monsieur, en faisant exactement le contraire....


52 réactions :
Poster un commentaire