La crise du foot argentin

0 0
Le football argentin ne s'est jamais vraiment relevé du cataclysme économique ayant touché le pays au début du nouveau millénaire. Aujourd'hui, le championnat national a singulièrement baissé de niveau, les meilleurs éléments étant bradés à l'étranger dès leur plus jeune âge, et l'état des comptes se révèle toujours catastrophique.

Le canard local Tiempo Argentino vient d'ailleurs de livrer un rapport des plus noirs, précisant notamment que les cinq plus grosses écuries du pays – River Plate, Boca Juniors, Independiente, Racing Club et San Lorenzo – cumulaient un déficit record de 650 millions de pesos, soit 123,5 millions d'euros. River Plate est la formation la plus sévèrement touchée avec un trou dans les caisses évalué à 80 millions de pesos et des dettes montant à 216,8 millions, avec obligation de payer quelques 190 millions dans l'année à venir.

Les temps sont durs pour les Millionnaires...

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0