La crise continue en Grèce 2

0 0
Bon, la chute de la notation grecque chez Standard and Poor's, les grèves générales, la blessure d'Amanatidis, c'est bien gentil. Mais la vraie information, ce dont on parle sur l'Agora, c'est le scandale des matchs truqués.

En tout, cinq clubs sont soupçonnés (Panthrakikos, PAS Giannena, Panionios, Atromitos et Kavala) pour un total de 27 rencontres douteuses, en Super League, deuxième division et coupe, identifiées après une enquête de l'UEFA.

Revenons sur Kavala, le nouvel El Dorado des joueurs moyens du championnat de France, au propriétaire plus que suspect. Leur victoire de mars 2009 (4-1) contre l'Agrotikos Asteras est classée comme « extrêmement corrompue » . Cette victoire, entre autres, leur avait permis de monter en première division.

Hellènes, ils s'appellent Hellènes.

TP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Platini tâcleur, suite
0 0