1. // C1 Féminines
  2. // Finale
  3. // Lyon-Paris SG (0-0, 7-6 aux tab)

La crème du foot féminin, vraiment ?

Au terme d’une finale assez terne, l’OL garde sa couronne européenne face à des Parisiennes pourtant bien regroupées défensivement. Attendue de pied ferme, cette finale aura déçu tout le monde. Clairement pas la meilleure publicité possible pour le foot féminin.

Modififié
Cela devait être l’avènement du football féminin français. Pour la première fois de l’histoire, deux écuries hexagonales se retrouvaient en finale de la Ligue des champions, jeudi soir à Cardiff. Une grande première somme toute assez logique au vu de la récente émergence du foot féminin français qui place constamment un représentant en finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes depuis 2010 (à l’exception de 2014). Une rencontre au sommet entre le Paris Saint-Germain, finaliste malheureux de l’édition 2015, et l’Olympique lyonnais, désormais quadruple vainqueur de cette C1, diffusée en prime time sur France 2, du jamais-vu. Qu’elle semble lointaine, l’époque où les footballeuses évoluaient sous les caméras discrètes de D8 et de la TNT ; l’époque où les internationales françaises s’étaient mises à nu pour attirer les médias et le grand public dans une campagne promotionnelle intitulée : « Faut-il en arriver là pour que vous veniez nous voir jouer ? » Huit ans après, le football féminin est enfin reconnu à sa juste valeur dans les médias français, et plus personne ne s’étonne aujourd’hui de voir Eugénie Le Sommer, Marie-Laure Delie, Wendie Renard et Shirley Cruz occuper la Une du quotidien L’Équipe. Les téléspectateurs sont de plus en plus nombreux derrière le poste à chaque sortie des joueuses de Patrice Lair ou Gérard Prêcheur. Sauf qu’à deux ans de la Coupe du monde 2019 qui se déroulera dans l’Hexagone, cette première finale franco-française n’aura sûrement pas été la meilleure publicité pour le développement du football féminin dans le pays.

L’enjeu tue le jeu


Lyonnaises et Parisiennes s’affrontaient à Cardiff pour la troisième fois en moins d’un mois après leurs face-à-face en championnat (3-0 pour Lyon), puis en finale de la Coupe de France à Vannes (victoire de l’OL aux tirs au but) le 19 mai dernier. Les joueuses connaissaient donc leurs adversaires par cœur. Idem pour les deux entraîneurs qui se sont neutralisés pendant 120 longues minutes sans grand spectacle. Ce troisième acte entre les deux formations en terres galloises, attendu de pied ferme par les observateurs, est donc loin d’avoir tenu toutes ses promesses. L’enjeu a certainement tué le jeu, comme le veut l’adage propre aux finales de grandes compétitions, jamais réputées pour être les matchs les plus spectaculaires de l’histoire. Opposées à leurs rivales et donc assez nerveuses sur le terrain, les vingt-deux actrices ont parfois donné l’impression de jouer non pas pour gagner cette finale, mais plutôt pour ne la perdre. Les attaquantes ont manqué de réalisme à l'image d'Ada Hegerberg côté lyonnais, ou Marie-Laure Delie côté parisien. Si les duels ont été nombreux et féroces sur le pré, les joueuses de Lair et Prêcheur ont trop souvent pêché dans la dernière passe, le dernier geste, pour rendre cette finale plus palpitante. Pour ne pas dire vivante.

Alex en rit, Alex s'en va


La présence d’Alex Morgan sur le terrain, star internationale et véritable attraction de cette partie, ressemble elle aussi à un rendez-vous manqué. L’attaquante américaine, pourtant annoncée forfait pour ce match il y a quelques semaines, figurait dans le onze de départ des Fenottes. Mercredi en conférence de presse, son entraîneur Gérard Prêcheur affirmait que sa joueuse était pleinement apte pour ce grand rendez-vous, mais la star lyonnaise a dû quitter ses coéquipières dès la vingt-deuxième minute de jeu, visiblement pas suffisamment remise de sa douleur aux ischio-jambiers. Morgan, qui éprouverait le mal du pays selon certaines sources, devrait probablement retourner à Orlando auprès de son mari et de ses proches la saison prochaine, malgré les efforts de son président pour la faire rester entre Rhône et Saône. Ce qui, au fond, n'a pas grande importance après cette finale. Le foot féminin français a beau gagner des titres, accumuler les stars et nous avoir présenté Laure Boulleau, il a besoin de grands matchs pour faire chavirer les cœurs. Et s'offrir de nouveaux VRP.



Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Note : 10
C'est surement politiquement incorrect d'aller contre cette hype du foot feminin, mais je n'arriverai jamais a m'y faire. Je pense aussi que le niveaux des gardiennes faussent grandement cette dicipline (ce soir est peut etre l'exception qui confirme la regle mais on a souvent des matches a 9-0). Apres je respecte que certains puissent kiffer meme si je m'interroge parfois sur la sincerité de cet engoument
Au bout d'un moment, le politiquement correct, ça devient gonflant sur les bords; c'est l'hypocrisie généralisée et la pensée unique. Personnellement, je n'aime pas spécialement le foot féminin, le peu de matchs que j'ai vu étaient sans plus (mais c'est pas comme si les matchs de foot classique étaient toujours un régal non plus hein, je ne dis pas ça). Est-ce que ça fait de moi un sexiste/macho/facho/etc. primaire ? Je ne crois pas. J'aime bien mieux le handball et le volleyball féminin.
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : National
Note : 3
Le salut du football féminin passera par des maillots comme au volley, ou mieux, comme au beach-volley

Maurice remet-moi un demi steuplé
Ce commentaire a été modifié.
darkwright Niveau : DHR
Moi c'est plutôt le beach-volley féminin qui me plaît beaucoup.
Je l'attendais celle là tiens. Mais si c'est pour qu'elles aient un physique de nageuse professionnelle, non merci !

Maurice, la même chose !
roue doux roux Niveau : DHR
n'aillons pas peur des mots le foot feminin c'est en dessous des matchs fifa sur l'equipe 21

voilà fini les conneries, à part un connard de bruncher qui vue se donner de la prestance en "declarant "attend le foot feminin c'est vachement plus interessant"qui peut kiffer regarder un amche de DH qui va à 2 à l'heure?
Tu sais, il peut y avoir de la mesure entre dire que c'est génial et dire que c'est de la merde.

Perso, je regarde du foot féminin à chaque fois que j'en ai l'occasion, sans pour autant dire que c'est mieux que le masculin. Je me contente de me pas comparer, de simplement observer ce que j'ai sur le terrain. Comme lorsque je regarde la WNBA, le tennis ou le hand féminin.
6 réponses à ce commentaire.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Pas d'accord du tout avec l'article.

On a vu une vraie finale de Coupe.
Avec tout ce que ça implique de bataille tactique, de rounds d'observation.

A vous lire, les matchs masculins c'est foot -champagne et buts à gogo tous les 3 jours.

Sauf que... non. Des matchs de cet acabit, c'est la norme d foot pro. Hommes ou femmes.

Alors ouais, c'était pas le show du siècle, mais techniquement c'était super propre, des gardiennes au niveau, des plans de jeu clairs. Bref, c'était du bon niveau de foot féminin, et beaucoup plus proche du "foot masculin" que de nombreux autres matchs chez les filles.
Oui. Justement on a eu une finale bloqué moisie comme on peut en avoir dans le foot masculin... alors qu'on nous vendait la fraîcheur du foot féminin, plus intelligent, plus joueur...

Vu que c'est forcément moins physique si tu retrouves certains défauts du foot masculin, ça déçoit.
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Note : 5
En lisant ton message, j'ai tiqué sur le "techniquement c'était super propre". Certes je n'ai regardé qu'àa partir de la 75min, donc peut-être ces dames étaient fatiguées, mais j'avais l'impression de voir un match limite niveau amateur: contrôles approximatifs, conduites de balle pas toujours maitrisées, passes peu précises etc...
Par contre les défenses me paraissaient solides (je crois n'avoir vu qu'un seul tir en 20min, pas regardé la prolongation)
C'était tellement proche du foot masculin que j'ai distinctement reconnu l'animation offensive de l´edf 2007-2010 sous le regrette Domenech...
3 réponses à ce commentaire.
Franchement, je ne regarde quasiment jamais le foot féminin et je n'ai pas été déçu.
J'ai trouvé ça intéressant tactiquement, bien que très frileux côté parisien.
Et puis Majri, Marozan et Kumagai, c'était régalade techniquement.
Perso, je me plus amusé que devant le barrage de L1.
Même les gardiennes, le gros point faible du foot féminin, j'ai trouvé cela en nette amélioration par rapport à mes souvenirs.
Les contrôles de Le Sommer aussi. :)
Les longs ballons vers attaquantes naines ou plus assez rapides, c'est non par contre. La qualité des contrôles aussi.
1 réponse à ce commentaire.
ElNinoFerrer Niveau : CFA2
Je pense que le foot féminin ne pourra être plus reconnu tant qu'il n'y aura pas d'évolution. Dans beaucoup d'autre sport ou la partie féminine est mieux reconnu (Tennis, Basket, Certaines disciplines de l'athlétisme) certaines règles sont différentes pour permettre une meilleure performance et intensité. Le football féminin devrait peut être chercher à évoluer pour pouvoir être plus attractif car là c'est lent, sans intensité, le terrain est trop grand je trouve, alors que on est tous d'accord sur le fait que sur le plan technico-tactique il est très intéressant.
Perso le tennis féminin j'ai du mal, mais ça n'engage que moi
Autant c'est rigolo 5 mn, mais ça devient vite pénible de les entendre gueuler à chaque coup de raquette comme si elles accouchaient .
(Haha ça plairait pas aux féminazies ça !)

Déjà, mais surtout que j'ai l'impression qu'elles jouent toutes de la même manière, fond de court en l'occurrence, et c'est à celle qui tape le plus fort (coucou S. Williams).

Autant à l'époque où J. Hénin jouait ça pouvait être sympa à regarder (j'ai toujours eu un faible pour le revers une main), mais on a ensuite eu la domination des Williams, Sharapova, Safina, Kuznetsova... qui m'a définitivement détourné du tennis féminin.
Verrattinho Niveau : CFA2
Je me souviens avoir déjà milité pour la même chose sur ce forum il y a quelque temps - et avoir reçu qqs critiques. Je vois pas l'infamie pour le foot féminin de songer à appliquer une ou plusieurs des réformes suivantes :

1. jouer moins longtemps (genre 80m au lieu de 90m) histoire d'éviter des fins de matchs poussives comme hier. Après tout en athlé les filles font de l'heptathlon et pas du décathlon...

2. rétrécir un poil la taille des cages, histoire d'arrêter ces buts où les gardiennes se font lober sur des tirs ultra mollassons. Quand tu vois que pas mal de gardiennes en détente sèche galèrent à toucher leur barre, c'est un problème - Sarah Bouhaddi fait 1.75m, KK au PSG fait 1.80m - c'est ptet acceptable en soit mais quand tu vois que la norme chez les gardiens hommes tend plus (hors Keylor?) vers 1.90-1.95m, tu te dis que c'est ptet pas si con.

3. rétrécir la taille du terrain - cela va avec les deux points précédents.

Pas certain malheureusement que la corporation soit favorable à ce genre d'évolution qui permettrait sans doute pourtant aux joueuses de plus s'amuser et de jouer plus vite.
4 réponses à ce commentaire.
Note : 2
Quelqu'un qui suit plus que moi pourra peut-etre me contredire, mais j'ai le sentiment que bien souvent c'est le PSG qui tue les matches contre Lyon.
C'est la seule equipe qui pourrait faire autre chose que garer le bus et jouer en contre contre l'OL, mais ils le font systematiquement et on assiste inevitablement a une purge.
Si le PSG veut vraiment concurrencer l'OL, cela passera par le jeu et pas uniquement le recrutement de leurs anciennes joueuses et anciens coachs...
Sinon Alex Morgan c'etait bien d'un point de vue marketing probablement, mais autant qu'elle retourne a Orlando parce qu'elle n'a pas l'air d'etre si utile que ca dans le jeu (un coup elle a ete malade, maintenant elle a le mal du pays).
Elle n'a pas l'air de se faire a la vie loin de chez elle, donc il n'y a pas trop d'interet a la garder.
Et surtout pour avoir regardé quelques matchs elle n'a pas d'impact dans le jeu mm si individuellement elle a un truc (quand elle veut)
Note : 1
Le seul interet c'est qu'elle me permet de me rappeler que Lotta Schelin etait nettement au-dessus. Et du coup ca me rend un peu triste.
Merde. Une affection affichée pour la République Tchèque et la grande Lotta. Je crois que nous sommes des clones.
3 réponses à ce commentaire.
 //  08:50  //  Amoureux de Lyon
Note : 2
Où alors ça arrive juste qu'un match soit moins palpitant?
Très déçu par ce match. J'avoue ne pas être un habitué du foot féminin, mais j'ai regardé hier soir, et pour une finale de LDC, c'était très moyen. Rythme assez lent, erreurs techniques à outrance, tactiquement pas mauvais mais sans plus...
Je me suis même dit pendant le match que j'étais peut être dur dans mon avis, mais en fait non, ces deux équipes sont censées être les meilleures d'Europe, c'était une finale de LDC, et franchement, vraiment pas terrible. Seules 2-3 joueuses ont l'air au-dessus du lot (Kamagai techniquement au dessus, Cruz avec une vision du jeu géniale, la n°10 de l'OL qui à l'air physiquement au dessus aussi) et c'est à peu près tout.
Vraiment dommage, j'en attendais un peu plus.
Lacazette de pommes Niveau : District
On est d'accord, la qualité des des gardiennes est le gros point faible du foot féminin, et plus particulièrement du foot féminin français. J'avais déjà pointé cette faiblesse lors de l'élimination de la France lors de la dernière coupe du monde (Bouhaddi était gardienne). Hier, je n'ai vu aucune amélioration. En revanche, on peut plutôt blâmer les attaquantes, que ce soit Delie ou Le Sommer, d'habitude si réalistes. Le nombre de frappes cadrées doit se compter sur les doigts d'une seule main. Facile, dans ce cas de dire que les gardiennes ont été d'un bon niveau. Certes, Bouhaddi sort un superbe arrêt en première période mais, de manière générale, cette joueuse n'a jamais dégagé de sérénité, depuis toutes les années que je la vois jouer.
Sur les 2 dernières saisons Kiedrzynek est selon moi largement supérieure à Bouhaddi, mais elles n'ont pas la même défense devant elles, parce qu'il faut dire que Renard, c'est très fort quand même.
Bref, sur ce match mention spéciale à Majri et à la discrète Kumagai, qui a une qualité technique rare. Côté parisien, Shirley Cruz sent le ballon, c'est évident, et malgré tout Christiane est celle qui me semble la plus à l'aise techniquement, même si il y a beaucoup de déchets dans son jeu, ce qui la rend donc bien souvent inefficace.
Hummm, justement je dirais qu'hier, une partie de la clé du match résidait au milieu lyonnais: et Kumagaï et Abily n'ont clairement pas eu le rendement habituel, dans la récupération et l'accélération!! J'ai rarement vu la japonaise aussi faible, à contre-temps dans ses interventions et ses passes et beaucoup trop lente... Inhabituel!! Et puis bon prêcheur qui fait 2 changements dans le match.... Thomis=>Morgan puis... Thomis=>Lavoguez....Splendide (même si Thomis qui flambait il ya quelques années avant que le niveau s'élève, n'est pas réellement une joueuse de foot mais simplement une sprinteuse)! Sérieux j'aurais bien vu rentrer Seeger au milieu moi...
Lacazette de pommes Niveau : District
Kumagai ne m'a jamais semblé être un modèle de rapidité d'exécution, mais je l'ai toujours trouvée juste techniquement.
Je suis d'accord, le jeu peinait à accélérer côté Lyonnais, et si l'on compte sur Abily, j'ai bien peur que ses meilleurs années soient derrière elle. Le jeu était trop stéréotypé face à une équipe bien en place défensivement. Je ne sais pas quelles options s'offraient à Precheur sur le banc, mais clairement Gomis est un éternel espoir, je ne lui trouve aucune intelligence de jeu, et si elle s'était mise au niveau en travaillant tactiquement (savoir faire des appels çà se travaille ma grande), elle aurait pu être une exceptionnelle joueuse.
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Elcocolonel Niveau : CFA
Note : 3
Non mais au vu des structures et de la relative jeunesse du foot féminin, donc des centres de formation, la professionnalisation et aussi le manque d'enjeu relatif comparé au masculin, c'est sûr que le foot féminin a bien du retard à rattraper. Donc c'est pas la peine d'essayer de nous vendre une finale de LDC toute pareille que les garçons, c'est con. Si vous vous attendez à ça, ça sera forcément décevant.
C'est comme un mondial U20 ou une Gambardella, bah on voit la différence.

Après sans être stupide, le premier objectif de passer du foot féminin c'est de faire venir les filles au foot. C'est un produit d'appel.
L’hypocrisie ensuite c'est aussi de faire croire que l'on regarde le foot pour le spectacle ou la justesse technique. Oui quand on se fait une finale de LDC probablement, mais suis désolé, à moins d'être fan du Barça et du Real alternativement, on est bien obligé de se taper des matchs de fadeur et de beautés inégaux. je vais même vous dire que certains prennent plus de plaisir à participer à un match amateur dans le public d'un stade local que devant un multiplex ligue 1.

Non encore une fois c'est une question de représentation. Franchement les filles aujourd'hui, un XI de légende je suis pas sûr qu'elles prennent une défaite si forte contre une équipe masculine de bas de tableau division 2 dans les années 60. Mais en même temps toute notre vision du jeu s'est durcie, avec des attentes plus grandes... Mais si tu es pris dans l'enjeu du match, la finale de LDC soit pour Lyon ou Paris, tu vivras ça de belle manière. C'est aussi ça la vérité. Après sinon, c'est comme regarder une coupe nationale dont tu aurais que peu à foutre, si ça virevolte pas partout, tu t'ennuies un peu plus.
Lacazette de pommes Niveau : District
Complètement d'accord avec ta dernière remarque. Dans le football masculin, même si ton équipe favorite n'est pas en finale de LDC, tu perdras quand même un peu d'objectivité sur le niveau du jeu général car ton cœur penchera inconsciemment vers une équipe ou l'autre (sans pour autant en être un fervent supporter), bien souvent pour des raisons assez futiles (présence d'un joueur/entraineur français dans l'équipe, fascination pour leurs supporters, historique de l'équipe au niveau européen...). Ton obsession de voir du beau jeu sera éclipsée par l'envie de voir telle ou telle équipe l'emporter, ce qui n'est absolument pas condamnable, entendons-nous bien.
Je crois que ce qu'il s'est passé lors de cette finale de LDC féminine, c'est que beaucoup l'ont regardé sans être supporter de l'une ou l'autre équipe, et que cela a mis en lumière le spectacle déployé. En gros, leur impartialité leur a révélé la qualité de jeu, et ce qu'ils y ont vu n'était pas très beau, il est vrai. France Télé cartonnera tout de même avec l'Euro cet été avec l'Euro féminin, car nous abandonnerons notre impartialité pour supporter nos Bleues, comme nous l'avons fait l'été dernier pour les hommes (Euro masculin, qui fut tout de même d'un faible niveau, mais que peu de gens, à part sur le forum Sofoot bien sûr, ont relevé, car aveuglé par leur supportérisme tricolore).
Heu moi je l'ai regardé en étant supporteur lyonnais, suiveur de cette équipe et même au stade quand je peux... et bien je me suis fait bien chier aussi!! Avec simplement un petit frisson à la fin....
Lacazette de pommes Niveau : District
Mais cela ne t'a pas empêché de regarder le match quand même. Le but ici est de conquérir de nouveaux téléspectateurs, créer un engouement pour le foot féminin, et à moins que tu ne supportes l'une des 2 équipes, rares sont ceux à mon avis, qui ont pu aller au bout des 120 minutes et +. Ce qui n'empêche pas pour les supporters de s'être fait chier.
Mais venant d'un supp de l'OL féminin, je peux comprendre que la situation soit différente; elles nous ont tellement habitués à mieux en terme de jeu.
3 réponses à ce commentaire.
Val_Cancun Niveau : DHR
C'est injuste peut-être mais c'est comme ça : la finale d'hier aura constitué une formidable contre-publicité pour le foot féminin.
Une vitrine en prime sur France 2, c'était unique : et on assiste à cette purge, qui cumulait les défauts du foot féminin (lenteur, manque d'intensité, comme si le terrain était trop grand, technique inégale) + des défauts habituels du foot masculin (tactiques d'épicier, duels rugueux, mauvais esprit).

Tous les gens qui ont regardé en mode "un match par an" ne le referont plus avant longtemps.
C'est à dire dans un an...
1 réponse à ce commentaire.
Ca devrait être interdit, et pi c'est tout. Je comprends que Bernard Lacombe veuille se barrer. Puis si c'est pour regarder des matchs lents, au temps se taper les vieux matchs de coupe du monde des années wesh sur ESPN classics.
En fait je comprend pas pourquoi on cherche absolument à monter médiatiquement le foot féminin, comme si c'était un enjeu majeur.
La réalité de ce sport est que le niveau de spectacle est affligeant car aucune intensité, niveau technique disparate etc...
Il y a d'autres sports où le niveau est bien meilleur et qui sont sous-médiatisé (volley, basket, tennis).
Je m'en cogne que le femmes jouent au foot, c'est pas un problème sexiste, mais plutôt de nievau intrinsèque. Je préfère qu'on mette en prime time un match de volley, ou du MMA féminin plutôt que du foot
Parce qu'il y a un marché à développer comme aux US, faut sûrement pas chercher plus loin
1 réponse à ce commentaire.
darkwright Niveau : DHR
Sinon quelqu'un peut m'expliquer pourquoi Wendy Renard tapait systématiquement des transversales en tribune ? C'est pour aller chercher des touches adverses un peu comme au rugby ou bien c'est juste de la maladresse ?
cruyff65
Le foot masculin a mis quelques décénnies avant de devenir quelque chose de pas trop risible. En 1908 la France enchaîne encore un 9-0 et un 17-1 contre le Danemark. Alors laissons le temps au football féminin d'atteindre sa pleine maturité. Un match râté de temps en temps, c'est supportable. Les hommes nous en offrent en prime time quelques bon paquets tout au long de l'année.
On sent que Thomis a beaucoup inspiré le jeu de Maxwell Cornet, quand même.
il y a 3 heures Ederson atteint d'un cancer des testicules 44
il y a 8 heures Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 159 il y a 10 heures Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 11 heures La praline de Castillo au Mexique 2
Hier à 16:33 Reading présente ses maillots en réalité virtuelle Hier à 14:59 Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 52 Hier à 14:36 Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 Hier à 13:52 Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 Hier à 11:08 Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 Hier à 09:53 Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 32 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43