La cravate de Valdano

Ça y est. Valdano a officiellement pris la porte. Le Mou a réussi son coup et encore une fois le Real de Perez est pris dans des querelles d'organigramme. Au final, le gagnant est toujours le même : José Mourinho.

0 21
« Il y a avait deux personnes de profil technique, ce qui a empêché une véritable harmonie. Tout le monde a pu s'en rendre compte. Le départ de Valdano est très douloureux pour moi mais nécessaire d'un point de vue de fonctionnement sportif » . Perez aurait presque la larme à l'œil mercredi soir vers 21h30 dans la salle de presse du Bernabeu. Le président merengue se sépare de son « Premier Ministre » en lisant un communiqué rédigé par son conseil d'administration mais qui pourrait très bien être du Mourinho : « la figure importante de Mourinho, le meilleur entraineur du monde, nécessite plus d'autonomie dans la gestion sportive, un peu à la manière de ce qui se passe dans le football anglais » . Mourinho obtient enfin ce qu'il veut : la tête de Valdano et les pleins-pouvoirs sportifs et institutionnels. Non seulement il est autonome sur le plan sportif, mais en outre ce sera désormais lui «  le seul porte-parole sportif » du club. L'ORTF façon Special One.

10 minutes plus tard c'est Valdano qui entre en scène, chemise ouverte, mine grave et rides creusées : «  je n'ai jamais voulu convertir le Real Madrid en un champ de bataille. J'ai toujours été Directeur Général avant d'être Jorge Valdano » . A part jardinier et ouvreur, Valdano a occupé tous les poste au Real : joueur (de 84 à 87), entraineur (de 94 à 96), directeur sportif (2000 à 2004), directeur général (2009 à 2011) mais aussi porte-parole ou assesseur du président. Mercredi soir, Valdano quitte Madrid pour la cinquième fois de sa vie et pardonne déjà l'aventure portugaise à l'amour de sa vie, le Real : «  je ne sais pas quelles sont les intentions de Mourinho. Ce que je sais en revanche ce sont les efforts que j'ai fait pour tenter de réduire le bruit autour du club. Je pars avec ce sentiment. Je crois avoir respecté le club jusqu'aux dernières conséquences » . Valdano c'est l'essence du Real Madrid, et Mourinho ? L'allumette.

Le grand incendie

Dès sa présentation officielle le 1er juin 2010, l'histoire était écrite. Les premiers mots de Valdano seront d'excuse à l'égard du Special One. «  A quelques occasions, lors de mon étape comme éditorialiste, j'ai parlé de José de manière agressive. Mais ma responsabilité est maintenant de rechercher ce qu'il y a de mieux pour le club et aujourd'hui ce qu'il y a mieux c'est sans aucun doute José Mourinho » assénait-il alors. Mourinho, lui, n'avait dit qu'une chose: « je suis José Mourinho et je ne changerai pas » . Un an plus tard Perez n'a pas eu le choix. Sa danseuse lui a exigé qu'on lui retire des pattes l'ancienne étoile merengue. A coup de déclarations fracassantes et de conférences de presse incendiaires, le Mou est arrivé à ses fins. La star au Real c'est lui et personne d'autre.

Mais « à l'intérieur de Mourinho, il y a Florentino Perez » déclare Cruyff début mai. Celui qui permet les écarts de langages, les polémiques et les affrontements, c'est le boss. Et le boss au Real Madrid est un habitué des révolutions d'organigramme. Son premier coup de génie/folie date du 23 juin 2003. Le Real vient de gagner sa vingt neuvième Liga. Perez annonce qu'il ne rénovera pas le contrat de Vicente del Bosque : «  il est trop traditionnel. Nous recherchons quelque chose (sic) de plus moderne. (...) Ce n'est pas l'entraineur idéal pour le futur du Real Madrid » . L'année suivante c'est Valdano qui s'éloigne. En 9 années de présidence Perez, le Real a connu quatre directeurs sportifs différents (Valdano, Butragueño, Sacchi, Floro) et huit entraineurs (Del Bosque, Queiroz, Camacho, Garcia Remon, Luxemburgo, Lopez Caro, Pellegrini, Mourinho). C'était donc ça le projet Perez ?

Le silence de l'agneau

Pendant ce temps, le héros merengue est enfermé et ne s'est plus adressé à la presse depuis la demi-finale de Champions. Le Mou n'aime pas les intermédiaires. Forcément, les journalistes c'est embêtant surtout quand ils posent des questions. Pour s'adresser à son peuple, le Caudillo madridiste poste désormais directement des vidéos sur le site officiel du club. Face caméra, jambes écartées et menton relevé, il entame ses meilleurs refrains : «  parler de fair-play, de respect pour l'adversaire et de carton rouge contre le racisme ne doivent pas être que des mots. J'espère que la saison prochaine nous pourrons récupérer ces principes fondamentaux pour notre sport » . Mourinho ne commentera pas la révolution de palais qu'il a lui-même fomentée depuis janvier dernier, ni l'arrivée prochaine de Zidane à côté de lui dans le car et sur les bancs de touche. Seule compte la victoire. Avec ou sans cravate.

Thibaud Leplat, à Madrid

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
le pauvre Valdano mais maintenant le real seras tres tres bien avec mourinho comme seul dictateur
Plus grande vicroire de Mourinho cette annee et aussi plus difficile, car victoire politique. Maintenant il a les mains libres, c'est lui le boss, et a chaque fois qu'il est le boss... plus rien ne lui resiste, il defonce tout. Le FC UEFA ne pourra pas eternellement et honteusement etre porte aux nues par Platini et sa clique. Le FC UEFA vient de signer son arret de mort. Place au Real Mourinho. Longue vie a toi.
le FC UEFA a signé quoi au juste ?
Ca me fait rire tout ça, le Mou n'a pas tout gagné parce que le club ne le soutient pas, ne lui a pas acheté tous les joueurs qu'il voulait, parce que l'UEFA c'est des méchants, que le calendrier est pas sympa, que les arbitres sont méchants.

Il a voulu dégager Valdano, il va faire son shopping, bon et après? Et s'il ne gagne pas liga ou CL l'année prochaine, ce sera qui le coupable?

A plus long terme c'est plus génant pour le real, quand le Mou sera parti ou si les paris ne paient pas, il fera quoi Perez?
Et si Mourinho finissait par tout gagner? C'est peut-etre ça la vraie question... et lui aura plus de merite parce qu'il le fera sans l'aide de l'UEFA...

Quant a Perez, le footix français ne comprend vraiment rien; si les socios ne le supportent plus, ils le degageront aux elections, point barre. Mais tant que Mourinho regnera, Perez restera et il le sait.

PS: sinon Ovrebo... vous connaissez?

PPS: juste un petit indice... c'est le plus grand scandale de l'histoire du football moderne... en faveur du FC UEFA of course!
Voila l'autre trou du cul (faut bien appeler un chat un chat) parvient encore à parler du barça alors que l'article n'a rien avoir avec. Franchement, la plus grande victoire, c'est quand t'arrêtera de passer pour un con auprès de tout le monde.


Sinon, je me pose une question avec le Mou' : Perez ne semble pas chercher une continuité, vu qu'il dégage tout le monde tout le temps, mais ça serait quand même pas mal pour le club d'en avoir une non ? Imaginons que le Mou' gagne tout l'année prochaine, va-t-il se casser comme avec l'inter ou pas ? J'imagine qu'il resterait, je le vois mal aller autre part, à part un retour à chelsea ou à l'inter, mais ça serait quand même bien que la continuité s'installe parce que c'est le boxon depuis trop longtemps dans ce club :/
Bah si il gagne tout il regagnera la légitimité de meilleur entraineur du monde qui est en train de lui échapper, puis il prendra la place de Fergie à ManU, poste qui le botte 1 000 000 000 de fois plus que celui du Real.
Il partira sur un triomphe, comme à Milan (où il déclarait déjà envisager un retour en Angleterre), et laissera le Real dans la grosse merde, qui pour le remplacer prendra je ne sais quel pantin-entraineur et retombera au fond du trou comme depuis une demie décennie.

J'ai hâte !!!
Oui le Mou peut tout gagner, il l'a fait à l'inter (de façon méritée dans l'ensemble mais aussi avec quelques arbitrages favorables), mais là n'est pas le sujet et revenons au Real!

La difficulté est effectivement d'assurer de la continuité au club, Perez a collectionné directeurs sportifs et entraîneurs, et là il a mis tous les pouvoirs entre les mains du Mou, mais ils font quoi si ça ne marche pas?

Et même si les résultats suivent l'année prochaine (chose plus que possible vu l'effectif du real), cela bénéficiera-t-il à l'institution à long terme? C'est moins sûr, surtout que je vois mal le Mou rester s'il gagne tout, il a souvent tendance à partir quand il a gagné le tout dans un club!
@Saviola07, assez d'accord avec toi, par contre, c'est moins sûr concernant ManUtd, il semble que Ferguson a peu apprécié ses sorties médiatiques lors des demi finales de CL, et dans l'ensemble les dirigeants de ManUtd les trouvent peu compatibles avec l'image d'un manager en Angleterre.
et ouais ... Ovrebro.... A FUCKING DISGRACE .
Pour une fois je suis d'accord avec Ronaldo (et ça me fait mal au cul sévère ^^).

Valdano est un incompétent, il ne servait strictement à rien au Real. Laisser les pleins pouvoir au Mou est une bonne chose.

Les commentaires sur le shopping de Mou sont un peu déplacés, c'est un entraineur qui recrute intelligemment sans faire de grosses folies (cf le recrutement de l'Inter --> Schneider, Motta, Milito, Pandev...) et celui duquel il est à l'origine maintenant (Sahin et Altintop).

une chose est sûre : le Real gagnera plus en laissant Mou au recrutement qu'en empilant ses stars achetées des centaines de millions ...
Perez n'a pas le choix.

C'est tout Mou ou rien!

Le seul espoir du Real c'est que le Barça soit moins bien la saison prochaine.
personne ne peut dire s'il va gagner qqc. Le foot, heureusement, est plus ou moins prévisible, mais miser sur une victoire finale, c#est impossible.
Niveau recrutement, Mou a démontré qu'il savait bien dépenser "son" argent, et il sait équilibrer un groupe. Bref, la liga sera interessante l#année prochaine, avec un barca qui doit se renouveler, et un madrid a qui la derniere saison lui reste en travers la gorge.
Ronaldo... Y a plus de mots, mais au moins, tu fais l'unanimité: personne ne comprend ton impartialité !
Perez continue son entreprise de destruction du Real. A la rigueur il faut presque espéré que le club ne gagne pas trop la saison prochaine sinon le Mou partira en laissant un champ de ruines comme l'a dit saviola.
Sinon Ronaldo, le "FC UEFA" comme tu dis n'a rien signé du tout. La seule chose qui a été signée c'est la victoire de l'inter par guardiola en filant 40 millions (pour recruter sneijder notamment) et Eto'o tout en le débarrassant de l'horrible tige suédoise avec qui il n'aurait pas gagné grand chose...
Tout le monde parle de la future réussite du Traductor mais s'il se plante l'année prochaine, que va devenir la laiterie Blanche économiquement et sportivement, la chute risque d'être très lourde surtout à l'aube du fameux fair play financier. Il va y avoir une obligation de résultats très importante et aucun droit à l'erreur sans quoi Moumou passera à la guillotine. Déjà qu'il se chiait dessus cette saison face au Barça mais l'année prochaine, je lui suggère des smecta et un slip bien étanche pour le Clasico.
Valdano c'est classe, c'est élégant mais en tant que directeur sportif c'est très mauvais.

Tout le monde s'inquiète pour la maison blanche ? D'un futur champs de ruines ?

A croire que les gars viennent de se rappeler que le président s'appelle Perez.

Et que le Real sera toujours grand, avec un autre président, un autre entraîneur.
Le traductor pue la pisse, même Menotti le dit ;
http://www.sport.es/es/noticias/barca/2 … 1828.shtml
Lorsqu'il partira le reyal va sombrer encore plus, si si c'est possible. Le gros perez a signé l'arrêt de mort du club en visant à court terme et en faisant table rase de plus de 100 ans d'histoire. C'est tout bon pour le Barça. On va continuer de se marrer avec ce fils de P U T E aux commandes des merengues. Força Barça !
ronaldo, suce moi la bite et ferme la porte. Ton club de merdra va à sa perte, j'en jubile d'avance. Vous êtes la honte du foot cette saison ! Personne, j'ai bien dit personne, à part les toss de merde de ton espèce ne se rappeleront de la copa del rey 2011. Zobi. ronaldo, le reyal s'en est pris 5 par le Barça, campion, et s'est fait éliminer en 1/2 de C1. ça a du mal à passer ? pourtant ton anus y est habitué depuis 3 ans, fils de P U T E !
Même l'anus de Paris Hilton est moins usé.
Il ne fallait qu'un seul patron, Perez a raison de donner les pleins pouvoirs à Mourinho.
Mourinho sait construire ses effectifs pour produire le jeu qu'il souhaite, pas forcément le jeu le plus flamboyant mais l'important n'est-il pas de gagner?
Je suis impatient de voir ce que ça va donner la saison prochaine...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 21