La course à l'Europe en Serie A

Fiorentina-Lazio et Atalanta-Milan. Deux matchs, quatre équipes, mais trois places seulement en Europe. Alors, qui va sauter ?

Modififié

Lazio, 4e, 70 points


C'est, pour le moment, la seule certitude de cette course à la Ligue Europa : la Lazio est déjà qualifiée et déjà assurée de finir soit quatrième, soit cinquième. Évidemment, les Romains visent la quatrième place, qui leur garantirait un accès direct à la compétition sans passer par les barrages du mois d'août. Et il faut dire que cette place, ils la méritent. 70 points, aucune équipe actuellement classée quatrième de son championnat ne fait mieux en Europe (Séville et Manchester City 69, Lyon 63). Si les trois devant ne couraient pas aussi vite, la Lazio aurait même pu prétendre à la qualification en Ligue des champions (en Premier League, Liverpool, troisième, compte 70 points).


Les Laziali disputeront également mercredi 17 mai la finale de la Coupe d'Italie contre la Juventus. Comme le vainqueur de la compétition décroche lui aussi un ticket pour la C3, et que les deux finalistes sont assurés de finir dans les cinq premiers, la sixième place devient qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue Europa. Avec cinq points d'avance sur l'Atalanta et un avantage lors des confrontations directes face aux Bergamasques (deux victoires 4-3 et 2-1), les joueurs d'Inzaghi n'ont besoin que de quatre points sur neuf pour s'assurer la quatrième place.

Calendrier : J36 : Fiorentina-Lazio, J37 : Lazio-Inter, J38 : Crotone-Lazio



Atalanta, 5e, 65 points


Pour l'Atalanta, véritable révélation de la saison, le match de ce samedi soir vaut une saison. Les joueurs de Gasperini, cinquièmes, reçoivent l'AC Milan, sixièmes. Il leur faut un point pour assurer mathématiquement une place en Europe, et trois pour s'assurer à la fois la qualification et une place dans les cinq premiers. Ce serait la juste récompense d'une saison complètement folle, au cours de laquelle l'Atalanta a engrangé 19 victoires, soit deux de plus que les deux clubs milanais. Surtout, ils ont pris 11 points sur 18 contre le trio Juventus-Roma-Napoli (trois victoires, deux nuls, une seule défaite contre la Juve), là où la Lazio, par exemple, n'en a pris que 4 (une victoire, un nul, quatre défaites). Des jeunes Italiens (Caldara, déjà acheté par la Juve, Petagna, Spinazzola, Grassi, Conti), quelques joueurs confirmés (le Papu Gómez, Kurtić, Masiello) et une pépite (Kessie), voilà les recettes de Gasperini pour transformer une équipe 13e de Serie A l'an dernier à néo-européen. Félicitations.

Calendrier : J36 : Atalanta-Milan, J37 : Empoli-Atalanta, J38 : Atalanta-Chievo



Milan, 6e, 59 points


L'AC Milan avait bouclé la saison dernière à la 7e place avec 57 points. À trois journées du terme de cet exercice 2016-17, les Rossoneri sont sixièmes avec 59 unités. Ils sont donc déjà assurés de faire mieux que la saison dernière, ce qui est une première satisfaction. En revanche, comme la saison dernière, Milan pourrait à nouveau ne pas être européen. Pour retrouver l'Europe après trois années d'absence (dernier match européen du Milan, 11 mars 2014, défaite 4-1 contre l'Atlético de Madrid, ndlr), il faudra prendre au moins six points lors des trois dernières journées, avec une première confrontation directe contre l'Atalanta ce samedi qui « vaut six points » . Or, au vu des dernières journées, les supporters rossoneri n'ont pas de quoi être rassurés, puisque leur équipe n'a pris que deux points sur les quatre derniers matchs. L'équipe termine la saison sur les rotules (l'absence de Bonaventura a pesé), et les dirigeants pensent déjà au mercato qui arrive. Sauf que ce mercato sera forcément conditionné par l'issue de la saison. Attirer des joueurs, c'est une chose, les attirer dans une équipe qui ne dispute aucune compétition européenne, c'en est une autre.

Calendrier : J36 : Atalanta-Milan, J37 : Milan-Bologne, J38 : Cagliari-Milan



Inter, 7e, 56 points


La saison du grand n'importe quoi. L'Inter avait mal débuté avec Frank de Boer sur son banc. Hormis un bel exploit face à la Juventus (succès 2-1), l'équipe interista est allée de déception en déception. Le coach néerlandais a été viré et Stefano Pioli a été intronisé à sa place. L'ancien entraîneur de la Lazio a alors entamé une folle remontée. Avec sept victoires consécutives en championnat de début décembre à fin janvier, l'Inter s'est même mise à croire en la Ligue des champions. Mais une défaite en quarts de finale de Coupe d'Italie face à la Lazio suivi d'un revers à domicile contre la Roma en Serie A ont renvoyé les Interisti à leurs doutes. Derrière, les montagnes russes.


Victoire, défaite, défaite, victoire... Et puis, le 3 avril, la chute. Un revers inattendu à San Siro contre la Sampdoria (1-2), et voilà les joueurs de Pioli qui sombrent. Ils ont, depuis cette rencontre, pris un point sur 18 en championnat. Un nul (contre l'AC Milan), et cinq revers. La dernière défaite en date (1-0 face au Genoa) a été fatale à Pioli, remplacé par Stefano Vecchi. Et pourtant, malgré cette série infernale, l'Inter n'est qu'à trois points de la sixième place. Et avec deux matchs à disputer à domicile contre deux équipes qui sont déjà en vacances (Sassuolo et Udinese), l'espoir est encore permis.

Calendrier : J36 : Inter-Sassuolo, J37 : Lazio-Inter, J38 : Inter-Udinese



Fiorentina, 8e, 56 points


Aussi invraisemblable que cela puisse paraître au vu de sa saison, la Fiorentina est toujours en course pour une qualification européenne. La formation viola est surtout sauvée par son nombre incalculable de matchs nuls (onze) et ses quelques victoires contre des gros poissons (la Roma en début de saison, la Juve en janvier, l'Inter il y a trois semaines). Cela ne peut néanmoins pas masquer les (gros) manques d'une équipe que l'on attendait beaucoup plus haut au classement. Avec des jeunes talents comme Bernardeschi et Enrico Chiesa, et des joueurs confirmés comme Iličić, Kalinić ou Borja Valero, la Fio avait beaucoup mieux à faire. Les trois dernières journées proposent un calendrier compliqué, avec une Lazio en pleine bourre, un Napoli en course pour la deuxième place, et un Pescara déjà relégué. Pour passer à la fois devant l'Inter et le Milan et ainsi accrocher la sixième place, il faudrait assurer entre six et neuf points. Autant dire, mission quasi impossible, surtout pour une équipe qui vient de perdre 2-0 à Palerme, pour ce qui est « le pire match depuis qu'il est sur le banc florentin » , selon Paulo Sousa himself.

Calendrier : J36 : Fiorentina-Lazio, J37 : Napoli-Fiorentina, J38 : Fiorentina-Pescara



Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Romansochaux Niveau : Ligue 2
 //  10:06  //  Amoureux de Sochaux
J'ai l'impression qu'il y a eu un saut qualitatif au niveau du jeu en série A cette saison, surtout du jeu offensif.
Des équipes comme l'Inter ou la Lazio sont extrêmement agréables à voir jouer même si elle ne joue pas les premiers rôles.
Homerachu Niveau : CFA2
Je ne pense pas que ce soit spécifique à cette année. J'ai pas la stat exacte mais il me semble que depuis quelques années, c'est bien la Serie A qui est la plus prolifique en terme de buts parmi les grands championnats alors qu'elle est réputée pour la solidité de ses défenses.

Ces dernières années, plein d'équipes de milieu et bas de tableau comme Sassuolo, le Torino ou encore le Genoa de Gasperini ont développé un jeu offensif, quitte à encaisser plus de buts.

La différence cette année, c'est que les équipes du haut du tableau jouent aussi plus offensivement. On connaissait les puissances de frappe de la Roma et de Naples mais on oublie que la Juve marque aussi énormément. De plus, cette année particulièrement on a des surprises comme la Lazio et l'Atalanta qui développent du beau jeu.

Alors je ne sais pas si on peut parler de saut qualitatif (la Roma et Naples sont encore un peu tendres en Europe) mais tu as raison de parler de jeu offensif. Suffit de regarder le nombre de joueurs qui ont dépassé les 20 buts cette saison.

Comme quoi, le catenaccio c'est bien fini
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Pour moi c'est depuis la saison 2013-14 qu'il y a eu un saut qualitatif en matière de jeu. C'est la saison où la série A s'est vraiment relancée.
Sous l'impulsion de la Roma de Rudi qui a montré qu'on pouvait avoir de bons résultats en jouant au foot, de la Juve, et de petites équipes comme le Toro, Sassuolo ou le Genoa qui jouaient super bien avec des jeunes.
Inter belle à jouer ? C'est un jeu ultra stéréotypé avec leurs 40 centres par match.
Marshall Sahlins Niveau : Loisir
T as vu jouer l Inter ? Banega stéréotypé ? Icardi aussi ? Perisic ? C est pas le bouillon ambiant qui sert d avis qui doit te dicter le tien mec.
Heuuuuu.. Tu es dans le faux, vieux.
Certes le Milan est loin d'être fameux, mais un tifoso de l'Inter qui l'ouvre en ce moment, c'est non.
Montella a vaguement apporté un fond de jeu et tire le maximum de ses joueurs. Avec l'effectif de l'A.C. Il est loin d'être ridicule, et certains joueurs surnagent (Suso,Donna,).
L'Inter c'est l'inverse, du talent brut à toutes les lignes mais aucun collectif. Et remercie Handanovic pour la bonne dizaine de points qu'il vous sauve.
Marshall Sahlins Niveau : Loisir
Je sais mieux que quiconque ce que c est que de supporter l Inter ces derniers temps. Ça fait 7 ans qu on galère. 7 ans. Et 7 ans, crois moi, c est long. Quand tous les ans ya des clubs sans prestiges qui rayonnent et qui apparaissent comme supérieurs en général, ça fout la gerbe. Mais la roue tourne comme qui dirait, et une bête blessée reste une bête. Le propre de l INTER, c est la folie. Et cette folie fait que l Inter sur un match peut taper N IMPORTE QUI. oui oui N importe qui, comme la Juve 3-0, tu sais cette petite équipe italienne qui tourne bien en ce moment, elle joue une finale je crois mais rien de bien ouf...

À bon entendeur, ciao
Tu as tout résumé mais tu refuses de comprendre.
Les clubs sans prestige qui rayonnent, c'est parce qu'ils ont un projet à moyen/court terme. Pour Naples une 8e année consécutive en Europe (unique en Italie), la Roma, quoiqu'on dise de Garcia, a engagé un sacré cycle depuis son arrivée. L'Atalanta est une valeur sûre de Serie A et une usine de jeunes talentueux.
Regarde encore les classements de ces derniers championnats (Udinese,Lazio,Genoa,Sassuolo,etc) Mauvaise foi ou pas (on a tous le droit) tu peux pas nier que l'Inter est à mille lieues de construire sur le long terme.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 2
Ah oui, tu sais mieux que quiconque dis donc...tu crois que c'est le moment de parler folie et d'user de majuscules de manière sauvageonne toi...

Oui l'Internazionale c'était la folie. Aujourd'hui c'est de la bouillie. Une sempiternelle cacophonie.

La Juve est loin, loin devant nous, et on vient de se faire dépasser par 2 nouveaux bolides que sont le Napoli et la Roma. Et moi d'aller voir ce Derby de bras cass...eux mal classés.

Première fois que j'assiste au stade à un derby où les 2 milans médiocres. Je pleurai à l'intérieur de mes yeux de ce triste spectacle...Même l'ambiance était wtf.

On subit une fin de cycle en version prolongée j'ai l'impression. Les années Mazzari et Mancini nous ont laissé un goût amer dans la bouche.
Une sensation d'avoir perdu quelquechose, quelqu'un... Oui je te l'accorde, on a la boule au ventre à chaque fin de match depuis 3 mois.

Moi aussi je peux le dire, qu'est ce que j'en ai à faire qu'on ait tapé la Juve en Septembre cette saison, qu'on ait collé des baffes à Cagliari ou l'Atalanta par des scores de tennis si c'est pour poser une bouse immense sur l'écusson dans le sprint final. C'est simple, depuis Janvier, on a gagné contre aucune équipe du top 10.

Pourtant, à l'inverse de l'AC Milan, On avait une bonne base de jeunes joueurs à fort potentiel, le projet était viable. Mais quand tu prends conscience des sommes dépensées sur des second couteaux pour la plupart et de tout ce défilé d'entraineurs, tu réalises vite que ce sont les joueurs eux même qui manquent de gnac et de mental de la gagne. Presque tout est à revoir :

-Miranda est sur le déclin,
-Nagatomo n'est plus que l'ombre de lui même,
-Brozovic et Jovetic sont cramés mentalement,
-Eder et ce bon vieux Gary Medel pas taillés pour jouer titulaire à l'Inter.
-Perisic, souvent suspendu, colérique, et qui commence à s'habituer au costume de loser.
-Kondogbia qui tient la baraque mais qui se pête souvent en le faisant.
-Ansaldi est une arnaque. Santon est surcôté.
-Banega l'homme de la remontée de Janvier, mais madre, ce genou qui lâche en Février juste avant le sprint et qui flingue tout le reste.
-Et Icardi qui n'a toujours pas passé son palier mental en Europe (2 buts en 5 matchs d'Europa League alors que l'équipe joue pour lui) mais qui se fait plaisir en martyrisant les petites équipes.

Et qui était notre meilleur espoir de mieux faire tourner le milieu en cas d'absence de Banega ? Kovacic, s'étant barré au Real pour ne jouer que des bouts de match. Des visionnaires !! Du terrain jusque au bureau de Thorir c'est la cata. Aucune cohésion depuis la mise en place du FPF. Qui il reste à sauver du coup ? J'en sais plus trop rien.

Avec l'AC Milan qui n'a plus de réel projet de jeu, on est en train d'être témoin de la chute de 2 mastodontes du foot Italien mon ami. ou plutôt chute dans un coma profond dont la source du problème hors du terrain, est Moratti qui se casse en laissant une ardoise béante à un Erick Thorir venu tester son nouveau jouet depuis 2013. La LDC 2010 n'a pas renfloué les caisses, oh non. suffit de voir l'effectif de cette époque et les émoluments du Mou pour s'imaginer la masse salariale de dingue que supportait le club.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_20 … nter_Milan

Résultat, une dette de 100 millions que l'UEFA a épinglé sur notre gueule le 7 décembre dernier.

♪Pas de quoi l'ouvrir mon ami Nerrazuri.♫
Juste de manger ton pain noir ♪
Passe le soir et passera le cycle ♫
Aux platines c'est Stefano Vecchi.♪



Je me suis un petit peu trop étendu je crois....
9 réponses à ce commentaire.
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
ça va être compliqué, surtout avec l'inter qui a tenté le choc psychologique en virant son entraineur, en ayant un noyau de meilleure qualité et un calendrier abordable... cependant nos trois points d'avance sont un avantage certain... on doit absolument retrouver l'europe, le match de ce soir est primordial
Milan est capable de battre l'Atalanta et de faire 2 nuls moisis contre Bologne et Cagliari... la spécialité maison.
Y'a quand même une belle bataille de loosers pour la 5e place. Si la Lazio mérite mieux que l'Europa et l'Atalanta ne volerait pas une qualification européenne, les trois autres ne sont franchement pas au niveau européen.
L'inter a un bel effectif quoi qu'on en dise mais pas de fond de jeu, Milan joue mieux mais est tellement irrégulier et instable et la Fio n'est guère plus rassurante.
Le dernier ticket européen sera un ticket par défaut. À prendre quand même pour Milan qui semble voir de meilleurs jours la saison prochaine (même si j'attends de voir).
Marshall Sahlins Niveau : Loisir
Milan joue mieux que l Inter... J en peux plus sérieux, tes rossonero ok c est bien mais deux questions ; vous avez battu la Juve ? Nous oui.

Vous avez mis un 7-1 a la TERRIBLE Atalanta ? Nous oui.

Vous avez mis 3-0 à la Juve ces derniers temps ? Nous oui.

Vous avez des grands joueurs ? Nous oui.
Marshall Sahlins Niveau : Loisir
ça fait 4 questions en fait.
J'ai trop parlé, je suis fatigué. Je passe mont tour...
Marshall Sahlins Niveau : Loisir
Mais je t'en prie offres nous ton discours sur l'espace public ! L'avis de chacun compte tellement de nos jours !

Sois salvateur !

Démontes mes propos !

Grosse époque
Homerachu Niveau : CFA2
J'espère sincèrement pour vous que vous retrouverez l'Europe et je pense que vous l'aurez, cette 6ème place.

Si l'on regarde la dynamique actuelle, la Viola pourrait vous doubler mais leur calendrier m'a l'air trop compliqué. La Lazio et Naples sont en pleine bourre et je ne pense pas que les probables 3 points contre Pescara suffiront.

Pour l'Inter, même s'ils ont un effectif de qualité (comment ils font pour pas jouer le top 3 avec une équipe pareille ?), j'y crois pas du tout. Mais bon, l'incertitude du sport tout ça tout ça
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
en tout cas aux dernière nouvelles on va essayer un nouveau système de jeu, un 3-5-2... je sais pas si c'est vraiment le moment approprié pour essayer quelque chose de nouveau
7 réponses à ce commentaire.
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
La Fiorentina c'est quand même une sacrée énigme cette saison. Pas moyen de savoir si ils sont bons ou nazes, si ils jouent bien ou mal. Ils peuvent perdre ou gagner contre tout le monde.

Le cauchemar des parieurs.
 //  13:09  //  Amoureux de la Lazio Rome
totalement schizophrènes les florentins ! pourtant sur le papier l'effectif n'est pas si dégueu.
1 réponse à ce commentaire.
Ce qui est agaçant c'est de savoir qu'aucune de ces équipes ne fera grand chose en Europa League l'an prochain.

Depuis 1999 (18 ans!) aucun club italien n'a atteint une finale de C3.

Quand je pense au parcours de l'Inter cette année, je suis malade!
Annabella Niveau : DHR
La Roma aurait dû passer l'OL. Ils étaient supérieurs et taillés pour aller au bout. On a envoyé des joueurs cramés comme DDR ou Stroot. Comment Spalleti n'a pas voulu voir ce que tout le monde dénonçait depuis plusieurs semaines...
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Il est têtu comme une mule et n'a pas adapté son coaching durant les dix dernières années. Triste car y'avait moyen de passer.
Homerachu Niveau : CFA2
"Moyen de passer"

Je te trouve pessimiste pour le coup. Avec l'effectif qu'on a, la finale était envisageable.

Malheureusement, Luciano n'est visiblement pas au courant qu'il a plus que 11 joueurs
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
Naples et la Fio (2x) ont été éliminé en demi ces 10 dernières années.

Et Naples c'était du à une erreur d'arbitrage (et un manque criant d'efficacité aussi).

Mais c'est clair que c'est insuffisant.
FootAddicted Niveau : CFA2
La Juve également a été éliminée en 2014 par Benfica en demies.
Ça reste néanmoins insuffisant comme tu dis.
5 réponses à ce commentaire.
L'Atalanta produit, sans grands moyens l'un des plus beaux football d'Italie! Il nous reste quelques semaines pour savourer ce que fait Gasperini! D'ailleurs l'un des meilleurs articles de fond sur le projet Bergame est ici, à partager sans honte ;) : http://beautyfootball.fr/index.php/2017 … fficacite/
Principino Niveau : DHR
Il me semble que Gasperini a prolongé jusqu'en 2020 ou 2021, l'Atalanta a racheté son stade et va le moderniser.

Livraison prévue en 2020, s'ils accrochent l'Europe cette année je pense qu'ils vont réussir à garder quelques joueurs au moins une saison de plus.

Avec leur centre de formation de première qualité, l'évolution de ce club fait vraiment plaisir à voir !
L'Atalanta est un club historique (dans le top 10 au niveau du nombres de saisons en serie A).

Mais son palmarès est famélique.

Il serait temps que le club prenne une autre dimension.
2 réponses à ce commentaire.
Rolland_Courbis_Touquette Niveau : DHR
Merci pour ce tableau Eric Maggiori.

il est clair que l'absence de Bonaventura a énormément pesé.
Milan peut faire un bon nul à Bergame, la victoire étant selon moi exclue vu le manque de caractère et les passages à vide en cours de match de cette équipe.

Ils peuvent faire 5 points sur 9 et se qualifier.
La seule satisfaction pour Milan ces derniers matchs, c'est de voir que l'Inter est encore plus mauvaise!
Marshall Sahlins Niveau : Loisir
C est toi qu est mauvaise. On tape le Milan dans tous les secteurs de jeu. CANDREVAAAAA RETEEEEEEEEEEE
1 réponse à ce commentaire.
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
La lutte ne concerne que la 6e place pour moi , l'Atalanta et la Lazio semblent intouchables. Sur les 3 le Milan semble avoir le calendrier le plus abordable mais on est connu pour notre capacité à se saborder .
Karrinika
Toi seul? Le meilleur de la rencontre sur le http://ow.ly/hNEn30bHxh2
il y a 2 heures Les supporters niçois déjà bouillants 2 il y a 4 heures Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 79 il y a 5 heures Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 14 il y a 6 heures Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31 Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12
À lire ensuite
Juninho, le Roi Lyon