1. //
  2. // Demies
  3. // Portugal-Galles (2-0)

La courbe portugaise

Gagner par deux buts d’écart, ce n’était pas arrivé au Portugal depuis bien longtemps. Preuve que les Lusitaniens ont progressé en quelques années. Une évolution qu’ils doivent en partie à Fernando Santos.

Modififié
216 20
Trois ans. Cela faisait pratiquement trois ans que le Portugal n’avait pas gagné par plus d’un but d’écart en compétition officielle. L’affaire est désormais résolue avec cette qualification par deux buts à rien contre le pays de Galles. Pour se souvenir d’une victoire aussi « tranquille » , il faut remonter à 2013. Au 15 octobre, plus précisément, lors de la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2014. Ce jour-là, les Lusitaniens l’emportent 3-0 face au Luxembourg grâce à des buts de Nani (déjà), Hélder Postiga et Silvestre Varela. Une autre époque, vu les derniers joueurs cités. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts de Vasco da Gama et de Vila Formosa. La Selecção a chuté, a changé et s’est reconstruite pour arriver au stade où elle en est, c’est-à-dire en finale du championnat d’Europe.

Youtube

Malgré cette victoire luxembourgeoise, le Portugal termine à l'époque deuxième derrière la Russie, mais a droit au barrage de Coupe du monde. Une fois la Suède écartée (deux succès 1-0 et 3-2), les hommes de Paulo Bento explosent au Brésil, en encaissant un sévère 4-0 par l’Allemagne et ne parvenant pas à dominer les États-Unis (2-2). Le 2-1 face au Ghana ne servira à rien. Le Portugal est éliminé sans gloire. Il est alors temps de repartir sur un projet stable et viable. Sauf que pendant près d'un an, les amicaux sans saveur s’enchaînent et rien ne se passe. Paulo Bento reste sur le banc… jusqu’au tout début des qualifications pour l’Euro et une défaite contre l’Albanie lors de la première journée. C’est là que le déclic intervient.


Le principal changement réside dans l’arrivée de Fernando Santos en remplacement de Bento. L’ancien coach de Porto, du Benfica et du Sporting est un homme discret, sobre mais plein d’ambitions. C’est décidé, son équipe sera à son image. Alors Santos travaille, réfléchit et construit. Résultat ? Son équipe ne connaîtra plus la défaite durant les éliminatoires. Mieux que ça : elle ne fait que gagner. Au diable les matchs amicaux qui ne servent qu’à tester et s’amuser. Santos est là pour obtenir des résultats quand la compétition le réclame. Ainsi, le Portugal remporte ses sept matchs de qualif'. Mais pas de n’importe quelle manière, non. Toujours de la même façon : à l’arrachée, avec un but d’écart. Le Portugal termine donc sa phase de qualification en leader de poule, avec sept succès sur huit rencontres et une différence de buts de +6. Onze buts inscrits, cinq encaissés dans un groupe constitué de l’Albanie, du Danemark, de la Serbie et de l’Arménie… Pas folichon, hein ?

Pas besoin de gagner pour s'en sortir


Oui mais voilà, Santos s’en fout. Lui est invaincu en compétition avec sa team et compte bien le rester. Il a conditionné son Portugal non pas pour gagner des matchs, mais pour arriver à ses fins. Lors de l’Euro 2016, c’est exactement ce qui se passe. Il n’y a besoin que de trois nuls pour se qualifier en huitièmes ? Check. Au passage, merci Platini, qui souhaitait donner plus de poids aux petites nations, mais qui n’a finalement avantagé que les équipes qui ferment le jeu. Il faut empêcher la Croatie d’offrir du spectacle aux spectateurs ? Check. On endort son adversaire et on propose une petite sieste aux fans. Il faut faire résister à la Pologne, le temps qu’elle s’épuise ? Check. Ça passe aux tirs au but. Il faut laisser le statut de favori aux Gallois, histoire qu’ils flippent après 45 minutes ? Check. Aucune crainte sans le leader Pepe, Cristiano Ronaldo surgit quand il le faut. Finalement, le constat est simple : le Portugal se nourrit de la frustration adverse. Tout le monde trouve cette équipe nulle, et lorsque son concurrent se croit supérieur, elle lui plante son couteau en plein cœur. Quand bien même elle est moins forte, elle sait patienter. Des tripes et de la réussite pour tactique, c’est rare. C’est moche et parfois injuste, c’est vrai. Mais c’est comme ça que Santos a conçu sa bande. Et n’attendez pas d’elle qu’elle change.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Top-player Niveau : CFA
Note : 1
Petite incohérence : le Portugal ne fermait pas le jeu en poules. Ils auraient largement du/pu gagner ces matchs, surtout les deux premiers. Il leur aura manqué de la chance/concentration/réalisme.
Cette équipe n'est pas vraiment désagréable à voir jouer, mais le paradoxe est qu'elle semble en dessous de son potentiel offensif, avec des pseudo-pépites (André Gomes, Joao Mario) qui ne font rien de mémorable, et au fond elle est semble meilleure quand elle est dominée, avec une défense solide, et un Ronaldo qui, même moyen, fait des différences. L'essentiel est que ses supporters soient contents, après tout, peu importe si ça plait aux autres: au fond, c'est l'ironie, ils gagneront peut-être l'Euro comme la Grèce qui les avait humiliés en 2004: sans avoir le respect ou la sympathie des autres nations.
L'analyse manque de nuances.

C'est vrai que le Portugal a eu du mal en qualif et à partir des 8èmes. Mais c'est faux de dire que Santos n'a pas essayé autre chose entre les deux.

Que ce soit au mois de mars contre les belges ou les bulgares ou au cours du premier tour, l'équipe a essayé d'envoyer du jeu. Ce qui les a refroidit c'est que ça n'a pas fonctionné.

Match nul concédé contre l'Islande sur leur seule occasion du match. Manque de réussite offensive contre l'Autriche, et lorsque l'attaque plante enfin c'est la défense qui craque contre la Hongrie.

Qu'est-ce qu'il devait faire Santos? Ouvrir les vannes, dire à ses gars de partir à l'abordage contre des équipes qui ont planté l'Espagne, tenu en échec l'Allemagne, dominé la Belgique?

Bah non. Le mec a préféré se laisser une (infime) chance d'aller au bout.
PagePute à Berlu Niveau : Loisir
Message posté par Nelinho
L'analyse manque de nuances.

C'est vrai que le Portugal a eu du mal en qualif et à partir des 8èmes. Mais c'est faux de dire que Santos n'a pas essayé autre chose entre les deux.

Que ce soit au mois de mars contre les belges ou les bulgares ou au cours du premier tour, l'équipe a essayé d'envoyer du jeu. Ce qui les a refroidit c'est que ça n'a pas fonctionné.

Match nul concédé contre l'Islande sur leur seule occasion du match. Manque de réussite offensive contre l'Autriche, et lorsque l'attaque plante enfin c'est la défense qui craque contre la Hongrie.

Qu'est-ce qu'il devait faire Santos? Ouvrir les vannes, dire à ses gars de partir à l'abordage contre des équipes qui ont planté l'Espagne, tenu en échec l'Allemagne, dominé la Belgique?

Bah non. Le mec a préféré se laisser une (infime) chance d'aller au bout.


Ta description de l'Italie est tout a ton honneur, et clairement, ce Portugal est le pendant plus talentueux (un comble) un peu plus fragile aussi, d'un jeu tactique fort à la mode et pas seulement Italien (Islande, Eire dans une moindre mesure).

Mon seul regret c'est de ne pas avoir un Renato Sanches dans la Squadra.

Portugal avec des tripes, du cul et de la sueur. Par contre ce serait possible de calmer CR7, hier Quaresma gagne un coup franc de feu devant les 16 mètres, il aurait pu le tirer, puis vient Le Cricri pour envoyer Apollo 13 en orbite.
Heureusement que l'Euro se joue à 24 ,sinon ils auraient dégagés d'entrée .Merci Platini et non CR ..
Beaucoup de talents dans cette équipe Portugaise mais elle dégage peu de passion par son jeu et Ronaldo vampirise un peu trop le jeu en inhibant un peu ses partenaires
Magiciendestenebres Niveau : District
Message posté par Nelinho
L'analyse manque de nuances.

C'est vrai que le Portugal a eu du mal en qualif et à partir des 8èmes. Mais c'est faux de dire que Santos n'a pas essayé autre chose entre les deux.

Que ce soit au mois de mars contre les belges ou les bulgares ou au cours du premier tour, l'équipe a essayé d'envoyer du jeu. Ce qui les a refroidit c'est que ça n'a pas fonctionné.

Match nul concédé contre l'Islande sur leur seule occasion du match. Manque de réussite offensive contre l'Autriche, et lorsque l'attaque plante enfin c'est la défense qui craque contre la Hongrie.

Qu'est-ce qu'il devait faire Santos? Ouvrir les vannes, dire à ses gars de partir à l'abordage contre des équipes qui ont planté l'Espagne, tenu en échec l'Allemagne, dominé la Belgique?

Bah non. Le mec a préféré se laisser une (infime) chance d'aller au bout.


Amen, +1 et tous ce que tu veux !
On l'oublie mais oui ils ont joués la Croatie ( futur vainqueur seulement les spécia..footix) la Pologne qui a tenu tête à l'Allemagne et le pays de galles, y a pire comme parcours . Ok c'est degeu mais ça marche et faut arrêter avec les " moi je préfère perdre en jouant bien "
Stu Pididiot Niveau : Loisir
Serieusement arretez de nous bassiner avec la Croatie. Tout ce dont ils ont été capables c'est de battre une mediocre équipe turque(sans vouloir manquer de respect), faire un nul contre une équipe tchèque plus que moyenne et battre une équipe d'Espagne qui jouait largement en dessous de son niveau. Contre le Portugal ils ont été inexistants, pas une seule frappe cadrée en 120 minutes.
Laslandes Of The Dead Niveau : Loisir
La vache quel sale article ! Le Portugal n'a aucunement progressé a un jeu dégueulasse, un maximum de chatte et vont se faire fister en finale.
Mais bon là je crois que l'auteur voulu surtout se faire du clic de portugais
Dorénavant, les Portugais n'auront plus le droit de critiquer les Grecs de 2004.
Message posté par Laslandes Of The Dead
La vache quel sale article ! Le Portugal n'a aucunement progressé a un jeu dégueulasse, un maximum de chatte et vont se faire fister en finale.
Mais bon là je crois que l'auteur voulu surtout se faire du clic de portugais


@ Laslandes

Et toi du '+1' 'pas-Portugais',non?
Une fois de plus on est en final,et avec Platini en examen,l'issue n'est aucunement garantie.Ce serait quand même un sacré coup du sort,une finale France-Portugal :)
Au début du tournoi j'ai dit à un pote Français,'on se retrouve en finale'.
Après avoir rigolé,il me dit 'je suis prenant'.
La France n'y est pas encore,en finale.Mais je préfèrerai un France/Portugal à un Portugal/Allemagne,même si c'est du pareil au même.
Et venez pas parler du parcours de la France,un peu de décence.
Message posté par Pig Benis
Dorénavant, les Portugais n'auront plus le droit de critiquer les Grecs de 2004.


@ Pig

On aura appris avec eux,le cynisme du Football contemporain.
Regarde l'équipe qui s'est fait battre par la Grèce.On ne l'aurai jamais imaginé possible+l'euphorie de jouer l'Euro à domicile.
Ce n'est pas un hasard si Fernando Santos y a bossé.
Laslandes Of The Dead Niveau : Loisir
Message posté par SyKa
@ Laslandes

Et toi du '+1' 'pas-Portugais',non?
Une fois de plus on est en final,et avec Platini en examen,l'issue n'est aucunement garantie.Ce serait quand même un sacré coup du sort,une finale France-Portugal :)
Au début du tournoi j'ai dit à un pote Français,'on se retrouve en finale'.
Après avoir rigolé,il me dit 'je suis prenant'.
La France n'y est pas encore,en finale.Mais je préfèrerai un France/Portugal à un Portugal/Allemagne,même si c'est du pareil au même.
Et venez pas parler du parcours de la France,un peu de décence.


On peut parler du Portugal sans sauter au plafond avec la France
Laslandes Of The Dead Niveau : Loisir
Et niveau +1 -1 je crois que j'ai plus a prouver que j'en avais rien à foutre
Message posté par Pig Benis
Dorénavant, les Portugais n'auront plus le droit de critiquer les Grecs de 2004.


Clairement... Non mais les portugais on est pas contre vous mais honnetement le jeu proposé est horrible et chaque match du Portugal a ete un calvaire...

Si c'est pour se taper la meme en finale c'est decevant... C'est juste que ca gache un peu notre EURO de voir une equipe de ce niveau reussir a passer a chaque fois sur un coup de chance... Mon Dieu pourquoi la Croatie a pas mis cette au fond du but...
Message posté par Saprissa
Clairement... Non mais les portugais on est pas contre vous mais honnetement le jeu proposé est horrible et chaque match du Portugal a ete un calvaire...

Si c'est pour se taper la meme en finale c'est decevant... C'est juste que ca gache un peu notre EURO de voir une equipe de ce niveau reussir a passer a chaque fois sur un coup de chance... Mon Dieu pourquoi la Croatie a pas mis cette au fond du but...


Je me pose des questions : Vraiment hein.

Si le Portugal tape l'autre finaliste et gagne, ça sera donc un vainqueur moche, pour les raisons qu'on connaît :
- meilleur troisième
- série de matchs nuls (bien aidés par des équipes qui ne réussissent pas au jeu portugais et fermées au possible)
- tableau trop facile
- jeu poussif

Par contre, si le Portugal se fait taper, ça sera bien fait parce que ça prouvera qu'il n'avait rien à faire en finale ?

En gros, des losers quel que soit le résultat.

Il faudrait alors changer les règles : - Obliger les équipes à marquer un minimum de 6 buts en poules sinon elles ne passent pas. - Seul le premier de chaque poule passe
- Finies les prolongations et les Tirs Aux Buts

En gros, on ne contentera jamais tout le monde.
je le redis, si l'EDF avait du jouer de cette manière (ce qui est un peu le cas, il y a eu des fulgurances de Payet qui sont rentrées, alors que Ronaldo ou Nani ont tapé les poteaux par exemple) eh bien aujourd'hui, on dirait peut-être que l'EDF joue mal mais peu importe tant qu'elle gagne (jurisprudence 2006)

Je pense que si la France doit jouer salement pour gagner ce soir et dimanche, personne ne s'en plaindra dans le rang des supporters bleu blanc rouge
Laslandes Of The Dead Niveau : Loisir
Message posté par Deco10
Je me pose des questions : Vraiment hein.

Si le Portugal tape l'autre finaliste et gagne, ça sera donc un vainqueur moche, pour les raisons qu'on connaît :
- meilleur troisième
- série de matchs nuls (bien aidés par des équipes qui ne réussissent pas au jeu portugais et fermées au possible)
- tableau trop facile
- jeu poussif

Par contre, si le Portugal se fait taper, ça sera bien fait parce que ça prouvera qu'il n'avait rien à faire en finale ?

En gros, des losers quel que soit le résultat.

Il faudrait alors changer les règles : - Obliger les équipes à marquer un minimum de 6 buts en poules sinon elles ne passent pas. - Seul le premier de chaque poule passe
- Finies les prolongations et les Tirs Aux Buts

En gros, on ne contentera jamais tout le monde.
je le redis, si l'EDF avait du jouer de cette manière (ce qui est un peu le cas, il y a eu des fulgurances de Payet qui sont rentrées, alors que Ronaldo ou Nani ont tapé les poteaux par exemple) eh bien aujourd'hui, on dirait peut-être que l'EDF joue mal mais peu importe tant qu'elle gagne (jurisprudence 2006)

Je pense que si la France doit jouer salement pour gagner ce soir et dimanche, personne ne s'en plaindra dans le rang des supporters bleu blanc rouge


y a salement (tactiquement) et salement (simulations anti-jeux...)


Et pour répondre à ta question bah oui désolé il y a beaucoup de gens pour qui seul le résultat ne compte pas. On peut gagner et bien jouer.
Faut arrêter la parano on a pas attendu le Portugal pour dire que la Grece 2004 c'était affreux et le Bresil 2002 super.
Message posté par Deco10
Je me pose des questions : Vraiment hein.

Si le Portugal tape l'autre finaliste et gagne, ça sera donc un vainqueur moche, pour les raisons qu'on connaît :
- meilleur troisième
- série de matchs nuls (bien aidés par des équipes qui ne réussissent pas au jeu portugais et fermées au possible)
- tableau trop facile
- jeu poussif

Par contre, si le Portugal se fait taper, ça sera bien fait parce que ça prouvera qu'il n'avait rien à faire en finale ?

En gros, des losers quel que soit le résultat.

Il faudrait alors changer les règles : - Obliger les équipes à marquer un minimum de 6 buts en poules sinon elles ne passent pas. - Seul le premier de chaque poule passe
- Finies les prolongations et les Tirs Aux Buts

En gros, on ne contentera jamais tout le monde.
je le redis, si l'EDF avait du jouer de cette manière (ce qui est un peu le cas, il y a eu des fulgurances de Payet qui sont rentrées, alors que Ronaldo ou Nani ont tapé les poteaux par exemple) eh bien aujourd'hui, on dirait peut-être que l'EDF joue mal mais peu importe tant qu'elle gagne (jurisprudence 2006)

Je pense que si la France doit jouer salement pour gagner ce soir et dimanche, personne ne s'en plaindra dans le rang des supporters bleu blanc rouge


C'est exactement ça!

T'as l'impression que quoi que l'équipe portugaise fasse, ce sera forcément une équipe de loosers. Quand ils jouent mal et perdent, ce sont des loosers, quand ils jouent bien et qu'ils perdent ce sont des beaux loosers, quand ils jouent mal mais qu'ils gagnent ce sont des dégueulasses et, enfin, quand ils jouent bien et gagnent, c'est parce que l'adversaire n'était pas à la hauteur...

Sur la compétition, le Portugal a marqué plus de buts que l'Allemagne, a la troisième meilleure moyenne de frappe/match, a cadré autant de frappes que la France (juste derrière l'Allemagne et d'un but) et a un pourcentage de passes réussies de 87%. C'est aussi l'équipe qui a obtenu le plus de corners et la deuxième a avoir été signalé le plus de fois hors-jeu. C'est pas une équipe qui attaque ça?

Alors oui ce n'est pas forcément reluisant mais l'équipe a aussi manqué de chance lors des deux premiers matchs (quand un Payet met un super but, Ronaldo ou Nani touchent les poteaux). Si t'as une victoire, ou deux, sur ces matchs, l'avis général des footix et/ou connaisseurs de football aurait été très différent.

L'essentiel est là, ils sont en final. Ils n'ont volé personne et, s'ils n'ont pas bien joué, ils ont surtout fait déjouer leurs adversaires.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Un destin portugais
216 20