1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Manchester United

La courbe d'Hendo

Longtemps gêné par des blessures et des performances inconstantes, Jordan Henderson s’est progressivement remis à l’endroit pour assumer pleinement son rôle de capitaine de Liverpool et retourner l'opinion publique. Le tout en exorcisant un statut d’héritier de Steven Gerrard qu'il n'est pas.

Modififié
La scène se déroule lors d’une réunion dans les bureaux d’Anfield au début de l’année 2012. C’est là que, pour lui, tout s’est arrêté. En surface, dans un communiqué publié sur son site officiel, le Liverpool FC évoque une rupture en forme de « consentement mutuel » . Plus de quatre ans plus tard, les mots ont changé et l’histoire a un petit peu évolué. Désormais, Damien Comolli, directeur sportif du club entre octobre 2010 et avril 2012, n’hésite pas à parler d’une porte plus claquée que refermée avec délicatesse. Que faut-il retenir de son mandat ? Quelques paris, des noms, des gros chèques – dont un indélébile pour Luis Suárez –, mais aussi de beaux échecs (Carroll, Adam, Downing, Coates) pour un Liverpool qui n’est alors qu’un gribouillage sur le tableau de son passé. Puis vient ce dernier échange avec les dirigeants américains des Reds et le propriétaire Tom Werner : « On m’a reproché d’avoir payé Jordan Henderson trop cher en juin 2011. Pour eux, c’était du gaspillage. Ils m’ont clairement dit que c’était une erreur. Avant de partir, j’ai précisé une chose : que sur ce dossier, c’étaient eux qui faisaient une grosse erreur. » En avril 2012, Henderson n’a alors que vingt et un ans et n’est qu’une pièce ajoutée à un effectif qui se cherche et va boucler la saison à la huitième place, soit son pire classement en Premier League depuis 1994. Sur le banc de Liverpool, le monument Kenny Dalglish l’utilise alors sur un côté dans un système à deux attaquants. Jordan Henderson n’aime pas son poste, n’arrive alors pas à supporter les espoirs placés en lui quelques mois plus tôt lorsqu’il marchait sur tout le monde avec Sunderland et se pose même certaines questions. Pourtant, Comolli l’assure : « Il avait déjà tout pour réussir à Liverpool. C’est le type de joueurs qu’Anfield adore. Et j’étais persuadé qu’il avait de grande chance de devenir un jour capitaine du club. » On sait désormais qui a fait l’erreur.


Klopp, le cauchemar de Mourinho

« C’est quelqu’un qui refuse la médiocrité. »


Car Jordan Henderson a renversé l’histoire en sa faveur. Il y a eu les doutes d’abord sur sa capacité à franchir le pas Liverpool. Trop juste, trop frêle, pas assez généreux et encore moins décisif. « On avait été le chercher car on voulait un milieu de terrain nous apportant des qualités techniques et un apport physique au-dessus de la moyenne. On manquait de ça et il sortait d’une très bonne saison à Sunderland. Il avait, en plus, une capacité à créer beaucoup de situations de but et l’homme est fantastique. C’est quelqu’un qui refuse la médiocrité, il a un côté obsessionnel, reprend Comolli. Lors des négociations, Niall Quinn m’avait raconté une histoire. Une fois, lors d’un derby contre Newcastle, il avait envoyé un coup franc dans les tribunes. Il avait tellement été frustré et chambré que la semaine suivante, il en avait claqué 300 à l’entraînement. Niall disait que, chaque jour, il fallait lui enlever les ballons, sinon il ne quittait pas la séance. » Reste qu’au fil du temps, replacé dans l’axe et surtout devant la défense avec l’arrivée de Klopp à Liverpool, Henderson est devenu un pion intouchable du 4-3-3 des Reds avec Lallana et Wijnaldum à ses côtés. Au point d’enfiler en plus cette semaine le brassard de capitaine de l’Angleterre lors du déplacement des Three Lions en Slovénie (0-0) à la place de Wayne Rooney, posé sur le banc.


Sa force est dans son caractère et probablement dans son amour du jeu. Jordan Henderson aime Liverpool comme un dingue, et Anfield est finalement tombé sous son charme à son tour. L’Angleterre est comme ça, et Liverpool sûrement plus encore : le capitaine est plus qu’un joueur, il est le lien intime entre le kop et le terrain. Cette relation dépasse parfois la raison, mais elle fait partie de l’histoire du football anglais. Reste qu’ici plus qu’ailleurs, le brassard a toujours été incarné par des icônes. Rapidement, Henderson a été présenté comme le successeur naturel de Steven Gerrard au moment du départ de la légende en mai 2015. Le poids est lourd et le parallèle difficile. Pourquoi ? Car si Hendo partage quelques traits de personnalité avec Gerrard, son football n’a pas été créé à Liverpool, mais à Sunderland. Son arrivée à Anfield lui a en revanche permis de grandir, de développer un jeu plus créatif et une facilité de leader naturel. L’histoire de Steven Gerrard, elle, a fait de lui un monument, avec notamment la mort de son cousin lors de la tragédie d’Hillsborough, ce à quoi les supporters des Reds se sont identifiés en plus de son talent énorme. On parle ici d'un style et d'une aura que n’aura probablement jamais Jordan Henderson. Il n’y a qu’un Steven Gerrard, et Henderson, plus organisateur que créateur, le sait, alors que la comparaison commence seulement à être balayée : « Pour moi, Stevie était au-dessus des étoiles et il a été l’un des premiers à me conseiller lorsque je suis devenu capitaine. Mais pour progresser, j’ai dû faire ce que je pensais être bien, moi, et ce que je voulais faire, moi. »

La boussole et la sécurité


Le rôle de capitaine récupéré aujourd’hui par Henderson à Liverpool est complexe. Hier, Gerrard était une sorte de portrait idéal du leader de club. À l’inverse, Jordan Henderson a mis du temps pour se faire une place, a bossé comme un dingue sur ses qualités pour devenir progressivement « une boussole du moral de l’équipe » , comme aimait le dire Brendan Rodgers. En général, si Henderson va, Liverpool avance avec lui. La saison dernière, au cours de laquelle l’international anglais a souvent été blessé, a bien prouvé que ses absences étaient souvent liées à la forme alternative des Reds. Puis Henderson est revenu, doucement, jusqu’à claquer un but de folie à Stamford Bridge le 16 septembre dernier. Voilà comment Klopp a analysé cette évolution récemment en conférence de presse : « Je le vois tous les jours à l’entraînement, donc si je doutais de lui, il ne serait plus là. Je n’ai aucun doute et je n’en ai jamais eu. Avec lui, le travail s’est axé sur la décision. La bonne décision. Je n’attends pas de lui qu’il fasse souvent des choses extraordinaires, mais plus qu’il fasse ce qu’il doit faire plutôt que ce qu’il veut faire. Un joueur de Liverpool, qui n’a pas connu énormément de succès lors des dernières années, doute toujours un petit peu. Ils veulent toujours prouver qu’ils ne sont pas responsables du manque de succès récents. Et ils ont raison. »

Vidéo

Et c’est comme ça que Liverpool est redevenue une équipe qui fait aujourd’hui plus peur qu’il y a quelques mois. Comme ça, aussi, qu’Anfield a arrêté de regarder Henderson en se posant à chaque fois la question de ce qu’aurait fait Steven Gerrard à sa place. Ce retournement d’opinion est majuscule et Henderson est désormais un repère. Avec son retour en forme, Liverpool a retrouvé une forme de solidité dans l’entrejeu où il canalise les gourmandises de Lallana et Wijnaldum. Le voilà dans un rôle qui est le plus en accord avec ses qualités : sécuriser, orienter, temporiser, presser. Contre Chelsea, Jordan Henderson n’a pas seulement marqué un but de folie, il a surtout rendu l’une de ses meilleures copies depuis son arrivée à Liverpool, en coupant constamment l’organisation de la machine Conte. C’est comme ça qu’il est désormais, comme ça qu’il a été accepté, plus proche d’un rôle de métronome que celui d’un leader de boys band. Juste une question d’ajustement.




Par Maxime Brigand Propos de Damien Comolli recueillis par MB, ceux de Klopp et Henderson tirés du Guardian et du Daily Star.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Rado & milinko Niveau : DHR
Très bon joueur le jordan , sous côté, mais toujours décisif.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)