La Coupe pour oublier

Après la désillusion du clasico, l'OM retrouve la Coupe de la Ligue et le stade Vélodrome. Au menu, l'AS Monaco, premier relégable mais plutôt à l'aise à l'extérieur.

Modififié
0 1
Ce n'est pas un secret, l'OM se voyait repartir de la capitale avec trois points. Sauf qu'entre la logique sportive et la vérité du terrain, il y a parfois un monde. Logiquement battus au Parc des Princes (1-2), les hommes de Didier Deschamps veulent se remettent dans le sens de la marche. Ça commence par la réception de Monaco à la maison. Un match à trois lectures.

Oublier Paris

Nenê simulateur sans classe, périphérique mal foutu, trop plein de sécurité nuisible au bon fonctionnement du clasico... Bref, le match de dimanche soir aura amené son lot de déceptions du côté de Marseille. Trois jours après, il s'agit de passer à autre chose. Pour ce faire, l'OM entend bien s'inviter dans le dernier carré de sa Coupe de la Ligue. Premier trophée remporté depuis un certain soir de mai 1993, cette compétition occupe une place sentimentale particulière dans l'esprit olympien. Surtout, c'est le moyen le plus rapide de garnir sa vitrine à trophées. En tordant l'AS Monaco ce soir à la maison, Marseille oublierait son fiasco dominical. Un moindre mal avant de recevoir le RC Lens samedi soir. Les Marseillais devront composer une fois de plus sans leurs fans. En effet, sur les ondes de RMC, le président du groupe de supporters des Dodger's n'a pas laissé de doutes sur l'attitude des virages ce soir. « On va montrer qu'on est pas contents de ce qui s'est passé à Paris. Je pense qu'il n'y aura pas de supporters dans les virages du Vélodrome. On sera dans le stade, mais pas dans les virages. On va profiter de cette occasion pour s'exprimer. On a déjà demandé la démission de Thiriez. On a des incapables à la tête du foot français » . Sympa l'ambiance...

Tester l'effectif

Gabriel Heinze est le seul forfait mais Didier Deschamps peut compter sur les retours de Stéphane Mbia et Edouard Cissé. Les matches de coupe, c'est surtout l'occasion de tester l'épaisseur de son effectif, condition sine qua non à la réalisation d'une grande saison. Andrade devrait remplacer Mandanda dans les barres, une logique de coupe. N'Diaye, Sabo, Mbia, Brandao ainsi que les frères Ayew devraient au moins faire une apparition sur le pré. Au tour précédent, la fratrie ghanéenne avait qualifié difficilement l'OM à Guingamp (but d'André sur un caviar de Jordan). Une manière comme une autre de gratter du temps de jeu. Charles Kaboré pourrait être de nouveau titularisé histoire de relancer le milieu de terrain après son raté du Parc. Clairement, la Coupe de la Ligue n'est pas un objectif prioritaire dans le cahier des charges dressé par Jean-Claude Dassier en début de saison sur lequel figurent le titre en L1 et une qualification en huitièmes de C1. Mais il s'agit surtout de se repartir de l'avant, tant psychologiquement que sportivement. Dès lors, une victoire ferait du bien à tout le monde.

Monaco, l'adversaire en trompe l'œil

Tout d'abord, il s'agira de fêter le retour de Laurent Bonnart au Vélodrome. Plaisir. Surtout, c'est un AS Monaco relégable qui débarque dans les Bouches-du-Rhône malgré la gifle infligée à Nancy ce dimanche (4-0). Sur le papier, Marseille n'a donc rien à craindre. D'autant que Guy Lacombe fera sans sa multinationale offensive (Niculae, Mbokani et Park). Pourtant, les Monégasques valent mieux que leur dégueulasse dix-huitième place. Pour les Asémistes, il s'agira donc de se souvenir de leurs deux dernières visites en terres olympiennes (un nul et une victoire) pour puiser une certaine confiance. Même mal en point en Ligue 1, l'ASM reste une équipe de Coupe. Le piège classique. Solide derrière, rugueuse au milieu et rapide devant, Monaco aimerait profiter de la blessure marseillaise pour achever la bête. Facile à dire.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tous ces articles sur l'OM, le PSG, la coupe de la ligue, et rien sur Domenech qui joue au poker ? Vous perdez la main SoFoot.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Fiorentina, Purple Rain
0 1