La coupe de France, sérieusement ?

Déjà (bien) engagés dans trois compétitions, les Marseillais vont faire leur entrée en Coupe de France. Et il ne faut pas compter sur eux pour se plaindre...

Modififié
0 1
Comme le veut la tradition, les équipes françaises vont reprendre la compétition par un match de coupe. Pour les grosses écuries, qui ont profité de la trêve pour effectuer un gros travail physique, ce n'est jamais l'idéal. Surtout quand on rencontre une équipe de division inférieure. Parce que c'est « le match piège » , que l'équipe d'en face n'a rien à perdre, et que tout un stade veut faire tomber les footeux stars, ceux des montres bling-bling et des grosses voitures comme ils étaient présentés dans L'Equipe hier.


L'OM sait donc ce qui l'attend. L'équipe d'Evian Thonon-Gaillard est loin d'être une équipe amateur. Les places du match se sont arrachées en quelques heures, et les conditions atmosphériques promettent un match pas facile. Les Marseillais vont quand même se déplacer avec conviction. Passé parler à la presse après l'entraînement ce vendredi, André Ayew a ressorti le classique « on joue toutes les compétitions pour les gagner, aller le plus loin possible » . Son entraîneur, qui lui a précédé devant les micros, a été un brin plus franc : « Si on se qualifie, derrière, on va avoir un match en championnat contre Bordeaux, derrière la demi-finale de Coupe de la Ligue à Auxerre puis un match de Coupe de France. Forcément, cela va profiter à tout le groupe » . Les olympiens ne sont pas du genre à se plaindre du rythme infernal du calendrier. Au contraire, vu l'effectif, cela permet de garder tout le monde sous pression. Ca avait déjà été le cas à l'automne, avec un déplacement à Guingamp pour le compte de la Coupe de la Ligue. Les deux frères Ayew s'étaient illustrés. Ils pourraient en être de même dimanche. Peut-être pas par la suite, puisque Jordan le cadet pourrait être prêté. « Pour l'instant il est avec nous. Il peut aussi beaucoup apprendre en étant dans le groupe. On verra en fin de mercato si c'est vraiment mieux pour lui de s'aguerrir ailleurs » précise d'ailleurs Deschamps à son sujet. Son grand frère fait lui remarquer que « Samir Nasri n'a pas eu besoin de partir en prêt pour s'imposer à l'OM » .


Andrade sera également titulaire. Mandanda a besoin de souffler. Fanni en phase de reprise et Kaboré suspendu, il reste un doute sur le poste d'arrière droit. Deschamps déclare ne pas s'être vraiment penché sur le sujet. Si l'on décrypte, ça veut dire qu'il attend le dernier moment, espérant que sa dernière recrue se rétablisse. Car il ne faut pas croire que l'entraîneur olympien prend cette équipe d'Evian à la légère. Il la connaît déjà pas mal : « C'est une équipe joueuse, qui n'a pas de grosses densité physique comme il y a habituellement en Ligue 2. Eux, ils ne se débarrassent pas du ballon. S'ils sont sur le podium aujourd'hui, ce n'est pas par hasard » . Sur le banc d'en face, il y aura également une veille connaissance. Bernard Casoni, l'ancien partenaire de la glorieuse époque de 93. Pour Deschamps, c'est aussi l'ancien voisin, l'ancien adversaire de contrée. « Ca va nous rajeunir ça tiens ! Mais c'est bien de retrouver quelqu'un que l'on connait. La probabilité d'avoir des échanges verbaux un peu chaud est moindre » . Sur le terrain en tout cas, ce sera loin d'être un match amical. Ne serait-ce que pour la confiance, les Marseillais veulent faire bonne figure. «  Je vous jure qu'on va se motiver. Après, on peut perdre en ayant mal joué. Mais on ne peut pas perdre par manque d'envie. Il faut donner le meilleur de soi-même » annonce André Ayew. Si l'on suit son raisonnement, une grosse deuxième partie de saison peut s'ouvrir à Annecy. Ca serait bête de rater ça...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Yep,
bon après recherche, je viens de trouver comment regarder le match dimanche: Eurosport le diffuse sur son player eurosportplayer.fr
++
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1