La Copa Libertadores menacée

0 0
Décidemment, les volcans ne sont pas fans des finales continentales. Après le Grimsvötn islandais, qui avait menacé un temps la finale de la Ligue des champions, c'est désormais le Puyehue, Chilien celui-ci, qui ose remettre en cause la finale aller de la Copa Libertadores entre Peñarol et Santos.

Le volcan est entré en éruption le 4 juin dernier, et un nuage de cendres est tombé sur de nombreuses régions chiliennes et argentines, jusqu'à gagner Buenos Aires, et Montevideo. La plupart des aéroports ont été fermés, et l'équipe de Santos ne devrait pas pouvoir rejoindre Montevideo en avion.

La finale pourrait être reportée, ou alors les Brésiliens voyageront en avion jusqu'au sud du pays, avant de rejoindre la capitale uruguayenne en bus.

Foutue dame nature.

LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Gallardo arrête
0 0