1. //
  2. // Chili- Copa América indigène

La Copa América des tribus

Depuis le 16 juillet se déroule la Copa América des sélections indigènes. Au Chili, huit nations s'affrontent, composées de joueurs amateurs issus des tribus les plus importantes de chaque pays.

Modififié
« Comme nous n'avons rien, nous ferons tout. » La phrase appartient à Estéban Pogany, ancien gardien de Boca Juniors, d'Independiente, du Racing ou encore de San Lorenzo. L'entraîneur et journaliste aux vingt-trois saisons en Primera División a été désigné par la Fédération argentine pour diriger la sélection qui tentera de ramener le trophée, là où Messi et Mascherano ont échoué. À Santiago, Arica et Temuco se déroule depuis le 16 juillet la Copa Indoamericana. L'Argentine présente une équipe indigène pour la première fois de son histoire. Issus des régions les plus importantes du pays (Río Negro, Chaco, Buenos Aires, Rosario et Salta), ces amateurs représentent les tribus de leurs ancêtres, tels que les wichí, qom, chané, iogi ou mapuche. Les règles sont simples : les participants doivent avoir plus de dix-huit ans et aucun match professionnel à leur actif. Le staff argentin prépare la compétition depuis avril, et a sélectionné plus de trente joueurs pour des tests avant l'ouverture. Réuni à Ezeiza – où Messi et compagnie préparent les rencontres de l'Albiceleste – le groupe a ensuite été réduit à dix-huit joueurs. Avant la compétition, Mauro Leguiza, milieu de terrain originaire de Rosario et descendant de la tribu toba qom racontait la préparation de la sélection, dans les colonnes de Olé : « On a beaucoup travaillé notre condition physique. Cela a été compliqué. On a joué des matchs de préparation contre des équipes de jeunes des grands clubs et il y avait une énorme différence. Mais maintenant, on est prêts pour 90 minutes. » Même son de cloche chez Estéban Pogany : « On a eu beaucoup de travail sur le plan tactique. Mais il y a des joueurs qui ont vraiment du talent, qui sont très puissants. Ils ne s'entraînent pas tous les jours, mais ils n'ont peur de rien. » Bien loin de la visibilité médiatique de la « vraie » Copa América, la sélection argentine porte le maillot céleste et blanc floqué de la wiphala, drapeau de sept couleurs et symbole de l'égalité et de l'unité des peuples indigènes. Mais Mauro Leguiza affirme que l'intégration a été difficile : « Il y a beaucoup de joueurs qui parlent des langues différentes. Au début, des petits groupes se formaient, mais on s'est ensuite rapprochés. C'est normal. » La sélection argentine a perdu ses deux premiers matchs, face à la Colombie et l'Équateur. Mais l'essentiel n'est pas là.

Figueroa et Valderrama


Cette Copa est née grâce à l'initiative de l'association Gol Iluminado, présidée par le joueur légendaire chilien Elías Figueroa. Au Chili, des championnats nationaux composés d'équipes indigènes ont été organisés ces dernières années. Le gouvernement de Michelle Bachelet a donc décidé de profiter de la Copa América pour mettre en place la dénommée Copa América de football des peuples indigènes. L'organisation logistique a été confiée à l'ONG de Figueroa. Cependant, les fédérations nationales n'ont pas toutes répondu à l'appel. Le Brésil a cordialement refusé l'invitation. La Copa a donc été limitée à huit participants, divisés en deux groupes : l'hôte chilien, le Paraguay, le Mexique et le Pérou s'affrontent dans le groupe A à Santiago, tandis que la Colombie, l'Argentine, la Bolivie et l'Équateur disputent leurs rencontres à Arica, ville portuaire au Nord du Chili. Certaines nations partaient favorites, au vu de leurs investissements plus importants dans ce tournoi. La Colombie a, par exemple, confié le poste d'entraîneur à Carlos Valderrama. « El Pibe » a formé une équipe après un tournoi organisé en avril, qui regroupait dix équipes indigènes. L'homme à la touffe légendaire a alors sélectionné les dix-huit meilleurs joueurs de cette compétition pour former la sélection cafetera. Et les résultats ne mentent pas : la Colombie, qui a battu l'Argentine et la Bolivie, est donc assurée de disputer les demi-finales. Autre exemple, le Paraguay, qui a préparé ce tournoi au même endroit que la sélection demi-finaliste de la Copa América 2015, est aussi qualifié pour ce stade de la compétition indigène.

Michelle Bachelet et une espadrille en or


Comme toutes les compétitions internationales, cette Copa América des tribus a son lot de contestataires. Le mouvement social Indianista Katarista s'est emporté contre « cette imposture » : « Ils prétendent organiser une Copa América pour les indigènes qu'ils vendent comme une méthode d'intégration. Mais la seule chose qu'ils font, c'est tenter de cacher comment ils les excluent tous les jours. » Et d'ajouter : « Tant qu'il y aura des différences entre eux et nous, des événements de ce genre resteront des trompe-l'œil qui servent pour la photo et pour la publicité. » Lors de la cérémonie d'ouverture, Michelle Bachelet était présente. Cette fois-ci, sans le maillot de la Roja ni les selfies dans les vestiaires avec les joueurs, la présidente chilienne a lancé ce tournoi au cri d' « afafán » , terme de guerrier utilisé par le peuple mapuche. L'hôte et champion de la dernière Copa América est représenté par une majorité de Mapuches, issus de l'équipe vainqueur du championnat national. Les Chiliens ont fait match nul face au Pérou et contre le Paraguay. La Roja indigène doit donc gagner son dernier match de poule pour rêver de suivre les pas de Medel, Vidal et Sánchez, et ainsi remporter le trophée Pawkar Raymi, une espadrille en or. Nelson Coliñir, président de la Fédération et association nationale des peuples indigènes qui a participé à la formation de la sélection chilienne, rêve en grand : « Pourquoi pas organiser une Coupe du monde indigène, ou une sorte de FIFA parallèle ? » Et de conclure : « Nos rêves sont comme les penaltys d'Higuaín, ils n'ont pas de toit. »

Par Ruben Curiel, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
La Copa América des tribus : venez voir deux équipes dont les joueurs vêtus de pagnes courts en peau de jaguar se décochent mutuellement des flèches empoisonnées via sarbacanes et en cas de séance de tirs aux buts,plantent des aiguilles sur une poupée vaudou pour remporter la victoire.
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Pas de sélection Charrùa ?
Cette compétition n'a aucun intérêt !
cpapukonpikéksa Niveau : District
Pourquoi le (certainement) seul pays ayant plus de la moitié de sa population descendant encore des indigènes, à savoir le Guatemala et les Mayas, n'y est pas? Pas invité ?
Le Guatemala fait pas partie de la Conmebol donc en effet ils n'ont pas dû être invités au contraire du Mexique.

@Penarol, il en reste beaucoup ? J'aurais pensé que les pays les plus proportionnellement dépourvus d'indigènes étaient l'Uruguay et l'Argentine
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Oui, pas à Montevideo mais si tu va vers Salto, Rivera, Artigas ou Paysandù tu peux en trouver, mais pas beaucoup hein, doit y'en rester plus que quelque milliers seulement malheureusement...

Après ce qui est intéressant, c'est de constater la différence de perception que les gens ont des indigènes en Uruguay et en Argentine. Ils sont totalement discriminés en Argentine alors qu'un nombre non-négligeable d'argentins ont du sang indien mais font tout pour cacher cet héritage. En revanche, en Uruguay, tout le monde se dit descendant de Charrùa même si l'on sait bien que c'est totalement faux et que 98% des uruguayens n'ont aucun lien de sang avec eux ! Le combat des charrùa contre les espagnols est même enseigné dans les cours d'histoire et ils sont considérer comme de vrais héros nationale !
@peewow, tout le nord et le nord ouest argentin est peuplé "d'indigénes" le desert du chaco, aux alentours de salta et le rio negro
Note : 1
Pourtant la Celeste aurait pu construire une équipe autour du Matador ! Il a clairement la dégaine pour se faire passer pour un mec des tribus ^^
Ce que je trouve bizarre dans ce concept c'est que cette coupe indigène soit limitée par les frontières, donc par exemple une équipe argentine et une chilienne, sachant que les Mapuches par exemple ne se revendiquent pas d'un pays ou de l'autre, mais sont bien à cheval sur les 2 pays.
Bonne remarque de Playancha.
Peut-être que le règlement autorise certaines équipes à faire jouer des Guaranis par exemple, qui sont brésiliens mais qui jouent avec les Guaranis paraguayens pour le tournoi?
Ni Mexique ni Guatemala ne font partie de la Conmebol. En fait, le Mexique participe parfois à la Copa America (organisée par la Conmebol) d'un commun accord entre fédé mexicaine, Conmebol et Concacaf. Les raisons sont footballistiques (le niveau plus intéressant de la Conmebol), culturelles et aussi commerciales sans doute.
Peut-être qu'il existe aussi ce même genre de tournoi pour les communautés indigènes en Amérique Centrale et Caraïbes?
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
Playancha a raison meme si Il y a aujourd'hui beaucoup plus de Mapuches coté chilien qu'argentin
Mr. Anderson Niveau : DHR
C'est toujours difficile de se faire une idée vis-à-vis de ce genre d'évènments, et de savoir s'il s'agit d'une farce institutionnelle ou d'un authentique effort progressiste.
Le pénalty sans toit de Higuain, par contre, est bien senti, et on ne peut plus clair.
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 130
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)