Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Barrages
  2. // Portugal/Bosnie (6-2)

La conférence particulière de Susic

Modififié
Se manger six buts, ce n'est jamais facile à assumer pour un entraîneur, même contre le Real Mad...enfin le Portugal.

Safet Susic ne l'a pas supporté en conférence de presse post-branlée. Résultat, l'ancien du PSG s'est exprimé dans sa langue natale uniquement en direction des journalistes bosniens, à part les premiers mots qu'il a lui même traduits en anglais. Mais la suite de son speech s'est avérée incompréhensible pour le reste de la salle.

Reste que là surprise se situe ailleurs, parce qu'un certain temps de parole était déjà prévu pour la presse bosnienne. Non, là ou Susic a frappé fort, c'est qu'au moment où la presse portugaise allait pouvoir poser ses questions, le sélectionneur bosnien s'est barré, estimant qu'il n'avait plus rien à dire. Et tant pis si le traducteur et les journaleux portos n'ont rien capté.


Du coup, on ne connaît pas les réactions de l'ami Safet.
WP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 159 Hier à 12:37 Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi