La concurrence ne fait pas peur à Trapp

Modififié
12 3
Depuis le début de saison, Kevin Trapp a perdu sa place de titulaire dans les buts du Paris Saint-Germain, surveillées désormais par Alphonse Areola. Mais avec la blessure de ce dernier, le gardien allemand vient d’enchaîner un deuxième match face au FC Nantes, lors duquel il a sorti de gros arrêts pour garder sa cage inviolée.

Si Trapp ne sait pas encore s’il jouera en Ligue des champions mercredi à Arsenal, tel un fidèle soldat, il se tient prêt. « Je me prépare comme si j'allais jouer. Comment pourrais-je faire autrement ? C'est le coach qui décide. Je dois me tenir prêt et faire de mon mieux à chaque fois. Enchaîner deux matchs m'a fait du bien » , a expliqué le gardien du PSG au Parisien.

Son statut de remplaçant avait aussi entraîné des discussions sur un possible départ. « Il n'y a pas de problème. On s'entend bien avec Alphonse Areola. La concurrence existe dans tous les grands clubs. Cela te force à ne jamais te relâcher. C'est la presse qui a parlé. Moi, je suis très heureux et je n'ai pas demandé à partir » , a donc déclaré Trapp pour clarifier les choses.

Visiblement, le discours d’Unai Emery a été entendu et Kevin a compris que le plus important était la « concourrence » . RR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Mine de rienr, il a fait plus d'arrets hier qu'Areola depuis qu'il est revenu au PSG (parce qu'il n'a quasiement rien eu à faire, c'est pas une critique).

La vraie question, c'est de savoir si Silva a voulu faire briller Trapp ou au contraire le cramer avec ce presque but contre son camp
Taupinator Niveau : CFA2
Je sais jamais trop sur quel pied danser avec ce type. Il sort deux gros arrêts contre Nantes puis se troue lamentablement sur une sortie aérienne derrière. Areola est pas clairement au-dessus mais je le trouve plus rassurant dans son attitude.
Il s'est un peu fait faisander. Paris n'aurait jamais dû le prendre.

Surtout pour rapatrier Areola un an après. Le problème à Paris n'a jamais été le gardien de but.

On a reproché pas mal de trucs à Kevin mais quand il est concentré et qu'il nous fait pas une absence spontanée, j'aime beaucoup.

Areola n'a cependant pas grand chose à lui envier.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
12 3