En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Disparition de Stéphane Paille

La comète s’en est allée...

Stéphane Paille, l’ancienne météorite du FC Sochaux et de l’équipe de France Espoirs, est mort mardi dans un hôpital lyonnais. À sa façon, discrète, singulière et paradoxale ; après une existence empreinte de bruit et de fureur.

Modififié
Peut-être que tout a finalement commencé à dérailler en ce samedi de juin 1988. Dans l’étuve du Parc, en ce jour de finale de Coupe qui préfigure l’été, le FC Sochaux-Montbéliard laisse échapper une finale qu’il ne doit jamais perdre. Le club de Peugeot sort pourtant d’une saison vertigineuse qui le voit survoler le groupe A de la deuxième division (16 points d’avance sur l’OL, humilié à Gerland (1-7), au tout début de la mandature Aulas) et fracasser quatre équipes de l’élite (PSG, Montpellier, Nice et Lens) pour accéder à l’ultime match de la saison. « On venait de descendre et le coach, Silvester Takac, a misé sur une ossature de jeunes qui avaient remporté la Gambardella (en 1983) avec Faruk (Hadžibegić) et Meša (Baždarević) pour nous encadrer. Dès le début, notre jeu s’est mis en place et ça a duré deux ans. Comme on était potes en dehors du terrain, notre collectif et l’insouciance de l’âge ont fait des miracles » , assure Jean-Christophe Thomas, coéquipier de l’époque et futur vainqueur de la Champions' avec l’OM.

Baždarević : « Stéphane était un flambeur, mais il était propre à l'intérieur »


Stéphane Paille – mort ce mardi à l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon, le jour de son cinquante-deuxième anniversaire – ne se doute pas encore que sa vie et sa carrière ne seront qu’une longue variation autour de L’Enfer de Dante. Bien qu’évoluant en D2, Sochaux aborde cette finale contre Metz dans la peau du favori. Les Doubistes survolent la première mi-temps et ouvrent le score sur une volée superbe de Paille. Le collectif messin, peuplé de barbons retors (Cartier, Zanon, Zénier, Hinschberger...), plie, mais ne rompt pas. Il égalise juste avant la pause par l’Écossais Eric Black. Plus rien ne sera marqué jusqu’aux tirs au but. Sochaux déploie son brillant jeu collectif en vain ; les meilleures occases sont pour Metz. « Nous avions éliminé à la régulière quatre équipes de 1re division et on se disait que ça allait finir par passer. Avec Stéphane (Paille), Franck (Sauzée) ou Meša, on possédait une grosse puissance de feu. Sur les coups de pied arrêtés, on avait en plus Faruk et Franck Silvestre, mais rien n’y a fait. Arrivé à la prolongation, le match nous a échappé et la pression a changé de camp » , soutient Fabrice Henry, titulaire lors de cette finale. Un jeune professionnel de vingt ans prend le cinquième tir un brin dilettante. Ettore, le portier lorrain, l’arrête. Le FC Metz remporte sa seconde Coupe de France, quatre ans après la première. En 1988, Mickaël Madar portait déjà la poisse...

C'était Stéphane Paille...

Vidéo

L’été suivant, tous les grands clubs français veulent enrôler un Sochalien, mais seul l’OM de Tapie y parvient, avec la signature de Franck Sauzée. Bonne pioche, dix mois plus tard, le natif d’Aubenas donne le titre aux Phocéens contre le PSG. Le premier depuis dix-sept ans. Sochaux poursuit sur sa lancée avec sa pouponnière et termine 3e ex aequo, devancé au goal average par Monaco. Il jouera la Coupe de l’UEFA. Arrivé en 1982, à dix-sept ans, dans l’arrondissement de Montbéliard depuis sa Haute-Savoie natale, Stéphane Paille prend le temps de s’amuser. « Il était connu par ici pour aimer faire la fête et brûler la vie par les deux bouts, promet Gilles, un supporter du 12 sochalien. Peut-on reprocher à un gamin de vingt balais de profiter de la vie et de claquer de la thune ? » Dans toute la « French County » , tous les noctambules connaissent la générosité de Paille. Il aime la bringue et se faire des amis. « Stéphane était un flambeur, mais il était propre à l'intérieur. C'était une belle personne, avec une vraie gentillesse » , défendait, hier, Mecha Baždarević, sur le site de France Football.

Il dompte l'Italie de Maldini et l'Angleterre de Gascoigne


Tous ces à-côtés sont pour l’instant sans conséquence... En décembre 1988, le Sochalien est élu « meilleur joueur français de l’année » après... cinq mois de première division. Il le doit pour beaucoup au parcours de l’équipe de France Espoirs, sacrée championne d’Europe à Besançon, en octobre. Ses coéquipiers s’appellent alors Blanc, Cantona, Roche, Galtier, Guérin, Sauzée, Buisine et Silvestre. Paille a été décisif contre la RDA en poules, l’Italie de Maldini et Rizzitelli en quarts de finale et l’Angleterre de Gascoigne et Keown au tour suivant. En finale, ce sera au tour de ses potes de club, Sauzée et Silvestre, de faire la différence. Éric Cantona est absent (suspendu) après avoir insulté Henri Michel ( « sac à merde » ), le sélectionneur des A. Il le retrouvera quelques mois plus tard à Montpellier.

« On se l’était juré avec Canto, on allait emmerder le monde... »


Début 1989, il continue sur sa lancée. Quinze buts dans l’élite, après les dix-huit de l’exercice précédent. « C’était un avant-centre complet, technique, puissant, qui savait décrocher, remiser, participer au jeu, doué pour tout dire. Il avait trouvé à Sochaux l’environnement idéal pour s’épanouir » , se rappelle Thomas. Ce sera comme son chant du cygne. En mars, il connaît sa dernière sélection chez les A. Déjà, Stéphane Paille préfère la vie à son métier. Les plus anciens supporters dégainent depuis toujours un seul refrain : « S’il avait été sérieux, il aurait été titulaire en équipe de France avec Cantona. Papin était moins doué et l’a été...  » En juillet, Louis Nicollin reconstitue le duo des Espoirs. « On se l’était juré avec Canto, on allait emmerder le monde. Se foutre de ce que l’on nous conseillait ; jouer ensemble, c’est tout » , dira joliment Paille un peu plus tard. Cette morgue teenage lui sera fatale. La lune de miel ne dure pas. Montpellier s’enlise. Au mercato d’hiver, Paille file à Bordeaux, tandis que Cantona reste et finit par gagner la Coupe de France avec le club héraultais en fin de saison. Leurs trajectoires ne se croiseront plus jamais, même si le Haut-Savoyard ne se dédira jamais de cette amitié qui s’étiole...

Nicollin, Paille et Cantona

À partir de là, rien ne sera plus pareil. Paille file à Porto l’été suivant. Il a vingt-cinq ans et sa carrière est déjà derrière lui, ou presque. Au Portugal, Artur Jorge le fait jouer au début (22 matchs, 8 buts) avant d’en faire un remplaçant. Depuis son départ de Sochaux, et à l’exception de son séjour à Caen (1991-1993), ce sera un club par an, voire moins : Montpellier, Porto, Caen, Bordeaux, Lyon, Servette, Mulhouse, Heart of Midlothian. En Normandie, il donne le change (26 buts en deux exercices) et enflamme même les téléspectateurs de TF1 contre Saragosse en Coupe de l’UEFA, un soir de septembre 1992, avec un doublé. Une performance un peu vaine puisque le Stade Malherbe est éliminé au retour. «  Je suis triste, mais il laissera une grande image, celle d’un mec atypique, pétillant, boute-en-train, déconneur et emmerdant. C'était quelqu'un d'assez généreux dans tout ce qu'il faisait, dans tous ses excès » , résumait mardi au micro de France Bleu Normandie Xavier Gravelaine, son coéquipier de l'époque.

Cannabis, amphétamine, cocaïne et prison


Le temps passe, Stéphane Paille aime toujours autant la teuf et glisse parfois dans la rubrique des faits divers. En septembre 1995, il est contrôlé positif au cannabis et assure vouloir arrêter sa carrière. Après une suspension d’une paire de mois, il retrouve Gilles Rousset, son pote de Sochaux, à Heart of Midlothian, en Écosse, à l’été 1996. Il s’éclate avant que la vie ne le rattrape. En avril 1997, lors d’un « contrôle aléatoire » de la Fédération écossaise avant un match contre Kilmarnock, l’ancien international français est positif au Dinintel, un amphétamine puissant, destiné à l’amaigrissement. Hearts casse son contrat. L’année précédente, en juin 1996, Paille avait été mis en examen dans le cadre d'une enquête sur les ramifications d'un réseau de drogue dans l’Ain. Un trafiquant lui fournissait de la cocaïne, et le livrait à domicile à Monaco, Marignane, Annemasse ou Megève pour un total estimé à 120 grammes. Fin 1994, alors qu'il évoluait au Servette de Genève, Stéphane Paille prête à son dealer 50 000 francs (8000 euros) « sans avoir, à l'époque, de doutes sur le personnage » . Ces affinités électives lui valent d’être condamné en juin 1997 à dix-huit mois de prison, dont 14 avec sursis par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse, pour « acquisition, détention, transport, usage et complicité de trafic de stupéfiants » . La paille et la poudre : sa carrière est officiellement terminée.

Deux ans plus tard, il reprend comme entraîneur de la réserve là tout a commencé, à Sochaux. Son cocon. Il y reste trois ans avant de prendre en charge Besançon avec Bruno Génésio comme adjoint. Il est promu en Ligue 2 avant d’être relégué l’année suivante et d’être licencié. Son parcours de coach ressemble vite à la trajectoire erratique de sa carrière de joueur. Il reste un an ou moins au Racing, à Angers, à Cannes, à Évian, à Vénissieux ou à la JSM Béjaia, en D2 algérienne. Incapable de se fixer. « Si vous ne me l’aviez pas rappelé, j’aurais oublié qu’il a entraîné le SCO » , cingle, malgré lui, un dirigeant du club du Maine-et-Loire, d’où il sera limogé au bout de six mois, en janvier 2006. Parfois, le sort s’en mêle. Au Racing, en 2005, après une première saison encourageante (6e), le club fait faillite. À Évian, il est mis à pied en janvier 2010, alors que le club est leader du National... « Sa vie laisse un goût d’inachevé infini, glisse un coéquipier des jeunes années dans le Doubs. Il était doué, brillant et promis à un immense avenir. Ce n’est pas un hasard s’il s’entendait à merveille avec Cantona. Au lieu de quoi, il s’est abîmé et sa vie a ressemblé à un enfer. Il n’en laissait rien paraître, ce doit être l’élégance des meilleurs fêtards. Après, on peut se demander pourquoi il est allé si loin, pourquoi avait-il besoin de la reconnaissance de parfaits inconnus... C’est d’une tristesse absolue. » Une tristesse qui a pris fin hier à Lyon, des suites d’une « maladie foudroyante » ...





Par Rico Rizzitelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 16:22 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
il y a 12 heures Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria il y a 14 heures Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:52 Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 Hier à 15:49 Le classement FIFA réformé après le mondial 39 Hier à 11:56 Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 Hier à 11:43 Chapecoense assure son maintien 3 Hier à 10:28 Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 128 Hier à 08:40 L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13