1. //
  2. // Récompenses 2014

La Colombie est à l'honneur

0 4
Pékerman, meilleur entraîneur AmSud. Teófilo Gutiérrez meilleur joueur. Tout va bien pour la Colombie.

Hier soir, comme toutes les années, le quotidien uruguayen El Pais décernait les « Ballons d'or  » d'Amérique du Sud. Et clairement, c'est le pays de Carlos Valderrama qui a trusté tous les prix.

Les Cafeteros sont récompensés pour leur parcours en Coupe du monde. En tout cas, pour José Pékerman, ça ne fait aucun doute. Il est l'homme qui a mené la Colombie en quarts de finale, mais surtout celui qui a fait vibrer le plus de téléspectateurs durant l'été dernier. C'est d'ailleurs son troisième trophée consécutif. De son côté, Teófilo Gutiérrez profite également de ce bon parcours des Cafeteros au Mondial, mais il peut aussi se vanter d'avoir gagné la Ligue Europa sud-américaine. C'est mérité.

Petite précision utile pour ceux qui ne comprendraient pas comment Gutiérrez peut être objectivement meilleur que Messi ou Neymar : ce prix ne peut être décerné qu'à des joueurs évoluant en Amérique du Sud. UB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
J'ai pas compris elle a fait quoi la Colombie à part se qualifier dans un des 2 groupes les plus faible de la compétition éliminer l'Uruguay sans son meilleur joueur et se faire éliminer par un tout petit brésil.
Elle a rien fait d'exceptionnelle juste profiter du tirage au sort.
L'Uruguay est sortie d'un groupe autrement plus difficile.
Pellegrini, première année à la tête de City qui fait le doublé FA Cup/BPL + des victoires contre le Bayern en LDC, non ?
Dieudoquenelle Niveau : CFA
"Petite précision utile pour ceux qui ne comprendraient pas comment Gutiérrez peut être objectivement meilleur que Messi ou Neymar : ce prix ne peut être décerné qu'à des joueurs évoluant en Amérique du Sud."

Pellegrini en coachant en Europe est du coup hors compétition !!
Sinon concernant Pekerman, ce type est un génie tactique et un super coach, de la même veine que Bielsa et Martino ou même Sampaoli !! Vraiment de sacré coachs chez les argentins !!
Sabella le méritait aussi : conduire en finale une équipe dont on attendait plus grand chose depuis un moment même si c'était pas la plus spectaculaire du tournoi et qu'elle est toujours passée sur le fil du rasoir. Mais il faut reconnaître que la Colombie était géniale aussi, et si l'arbitre n'avait pas refusé le deuxième but pour des motifs douteux, Mario Yepes aurait marqué le but le plus fou de l'histoire de la Coupe du Monde !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lampard reste à City
0 4