Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La colère de James contre Zidane

Modififié
James Rodríguez vivrait-il une crise d'adolescence ?

Il y a quelques jours, le Colombien s'est distingué en adressant un doigt d'honneur à des journalistes colombiens ayant critiqué son rendement chez les Cafeteros.


Mercredi, le Real Madrid a aligné sa cinquième victoire consécutive en Liga à Leganès (2-4), grâce notamment à un but de James. Jusqu'ici, tout va bien. Mais à la 72e, Zidane choisit de remplacer le Colombien par Isco. De quoi agacer au plus haut point l'ancien Monégasque, sorti sans un regard pour son coach. James aurait même lâché un « La concha de su madre. No me pone un partido completo » (que l'on pourrait traduire par « la putain de sa mère. Je ne joue jamais des matchs entiers » ), comme le révèle le quotidien madrilène As, qui a lu sur ses lèvres.

De son côté, Zidane a apaisé la situation. « La colère de James Rodríguez à sa sortie ? Oui, je le comprends très bien. Il fallait que je fasse ce changement, mais je le comprends, a réagi en conférence de presse le coach madrilène. Nous n’avons pas parlé dans le vestiaire. C’est normal qu’un joueur veuille rester 90 minutes sur le terrain. Ce sont des choses qui arrivent. C’est comme ça. C’est terminé. Nous préférons garder à l’esprit le bon match qu’il a fait. »

Et si James faisait un séjour sur le banc de touche face à l'Atlético ? FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 16
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Fekir répond à Lacombe