1. //
  2. // Supporters
  3. //

La CNIL ne laisse pas le PSG choisir ses supporters

Dans une délibération datée du 30 janvier, et jusqu'alors passée inaperçue, la CNIL a restreint très fortement les possibilités pour le Paris Saint-Germain de constituer des listes de supporters indésirables, comme il le fait depuis au moins deux saisons, même si elle affirme que « des discussions sont toujours en cours » . Les supporters et la Ligue des droits de l'homme se réjouissent de cette décision mais attendent maintenant sa mise en œuvre.

Modififié
972 62
La saison du PSG a commencé par un trophée et par un sévère rappel à l'ordre et à la loi de la part de la commission nationale informatique et liberté (CNIL), laissant planer la menace de sanctions si le PSG continue de « ficher » et d'exclure de façon arbitraire ses supporters. Certains croyaient l'affaire bouclée après la clôture de la mise en demeure, adressée par la commission au PSG en septembre 2013, mais comme So Foot l'avait rappelé, l'autorité avait alors demandé au club parisien de fournir des demandes officielles pour ses listes de supporters.

Pour rappel, lors de contrôles menés dans les locaux du PSG en novembre 2012, la CNIL avait trouvé deux listings comportant un certain nombre de noms de supporters. L'un, légal mais non déclaré à la commission comme le prévoit la loi, comportait la liste des interdits de stade transmise par la préfecture de police de Paris. L'autre, parfaitement illégal, s'avérait être une « blacklist » , comportant 2007 noms de supporters, pour la plupart jamais interdits de stade, mais considérés par le PSG comme « n'ayant pas un comportement conforme aux valeurs du club » . Un argument flou mis en avant pour opérer un tri parmi de nombreux supporters potentiellement contestataires, dont le seul tort avait pourtant été d'avoir vu leur identité relevée par les pouvoirs publics. Nous avions détaillé dans un long papier en septembre 2013, les divers cas de supporters suspectés d'appartenir à cette liste et ayant vu leurs billets annulés en déplacement ou leur abonnement résilié – bien qu'ils n'aient pas été interdits de stade - sur la seule foi de décisions discrétionnaires prises par le PSG ou par d'autres clubs, contraints par les pouvoirs publics et en l'occurrence la Division Nationale de Lutte contre le hooliganisme (DNLH).

La CNIL : « Nous réfutons le terme de "valeurs" »


Dans une délibération prise le 7 novembre 2013, la CNIL autorisait logiquement le PSG (et le Paris Handball) à constituer des listes pour les interdits administratifs et judiciaires de stade, en rappelant toutefois que le PSG, en tant que société privée, avait obligation de déclarer ces listings à la commission, ce qu'il n'avait auparavant pas fait. Surtout, l'autorité demandait au club de la capitale de supprimer les noms des supporters condamnés une fois leur interdiction de stade terminée, ce que le club francilien s'était bien gardé de faire également. Le 30 janvier dernier, la commission est donc allée plus loin. La CNIL a très fortement réduit la possibilité pour le PSG de constituer des listes de supporters indésirables, restreignant « l'enregistrement dans le traitement automatisé de données à caractère personnel » à quatre motifs : l'existence d'impayé, le non-respect des règles de billetterie, l'activité commerciale dans l'enceinte sportive en violation des conditions générales de vente et les paris sportifs. Autrement dit aucun des cas pour lesquels les clients de maître Cyril Dubois et celui de maître Pierre Barthélémy, qui représentent l'ensemble des supporters plaignants, avaient sollicité l'intervention de la commission.

Exit donc l'exclusion pour un comportement non-conforme aux valeurs du PSG : « Il est possible d'exclure une personne pour des motifs objectifs et motivés mais le terme de "valeurs" trop imprécis est quelque chose que nous réfutons » , confirme Sophie Nerbonne, directrice de la conformité à la CNIL. Surtout, dans son délibéré, la commission tacle vigoureusement le PSG en estimant « que des motifs d'exclusion déterminés par un organisme privé ne sauraient, sans méconnaître les attributions des autorités publiques, viser à sanctionner la commission d'infractions pouvant justifier une interdiction judiciaire ou administrative de stade. Une telle finalité n'apparaît dès lors pas légitime au sens de l'article 6-2° de la loi du 6 janvier 1978 modifiée » . En d'autres termes, la CNIL explique que le code du sport prévoit un arsenal administratif et judiciaire pour pénaliser les comportements répréhensibles lors de manifestations sportives et que le PSG ne saurait s'arroger ces prérogatives, qui relèvent des pouvoirs publics, pour exclure lui-même ses supporters. « La CNIL reproche au PSG d'avoir voulu, avec cette liste, se substituer à la justice » , résume maître Dubois, avocat de 60 supporters.

Le PSG débouté par le Conseil d'État


Prise le 30 janvier dernier, pourquoi cette décision est-elle rendue publique si tardivement ? En théorie, la CNIL n'a pas obligation de publicité. Mais sur un sujet aussi polémique, sa discrétion étonne les avocats. Il faut dire que le PSG avait saisi en référé le Conseil d'État pour suspendre la résolution. Dans une ordonnance que So Foot a pu consulter, l'institution du Palais Royal a débouté le club de la capitale de sa demande le 9 mai dernier, deux jours après son sacre de champion de France. Et pourtant toujours aucune communication de la commission à l'issue de ce renvoi... « Une publicité particulière de la part de la CNIL ne se justifie pas car il existe toujours un recours sur le fond auprès du Conseil d'État de la part du PSG et les discussions sont toujours en cours avec le club de la capitale sur les aménagements possibles des listes de gestion du contentieux » , explique Sophie Nerbonne. « On a trouvé la décision par hasard il y a quelques jours avec maître Barthélémy » , déplore tout de même Cyril Dubois. Quoi qu'il en soit, malgré le recours du PSG sur le fond auprès du Conseil d'État, « la décision de la CNIL a vertu à s'appliquer » , affirme l'avocat.

Et dans les faits, la commission adresse un cinglant démenti à la doctrine soutenue mordicus par Jean-Claude Blanc, directeur général du PSG, en septembre 2012, selon laquelle : « On a le droit d'accueillir le public qu'on souhaite. » Contacté par So Foot, le PSG n'a pas donné suite mais comme un symbole de ce revers, le PSG a opéré un changement très discret dans ses conditions générales de vente (CGV). Ainsi, les alinéas "d" et "e" de l'article 18 de la nouvelle mouture ont vu la suppression d'un paragraphe controversé, présent dans les anciennes CGV cette année : « Il est précisé que le PSG ne délivrera aucun abonnement, aucune place de billetterie, aucune prestation de relations publiques ni aucun autre titre donnant accès à ses matchs à toute personne concernée par ces faits (infractions à l'intérieur ou à l'extérieur du périmètre du stade, ndlr) pendant une durée maximum de trois ans. » Ce qui s'apparentait à une double peine, et qui concernait de nombreux supporters ayant reçu, à l'issue de leur interdiction de stade, une lettre leur signifiant la prolongation de celle-ci, selon une durée de 3 mois à un an décidée de façon arbitraire par le PSG, semble donc passer à la trappe.

« Le PSG, un État dans l'État »


Contactée par So Foot, la Ligue des droits de l'homme, qui s'est associée à la plainte déposée par les supporters auprès de la CNIL, se « réjouit de la décision de la commission » par la voix de Pascal Nicolle, animateur du groupe de travail « Sport, droits et libertés » au sein du comité central de la Ligue des droits de l'homme. Mais la Ligue « reste néanmoins dubitative sur la capacité du club parisien à l'appliquer car le PSG a montré à de nombreuses reprises sur cette question qu'il était un État dans l'État » , poursuit le responsable. De son côté, l'ADAJIS (Association de défense et d'assistance juridique des interdits de stade), se déclare « très satisfaite malgré la longueur de la procédure » . Mais, échaudés, ses membres, pour beaucoup d'anciennes forces vives de l'ex-collectif auto-dissous Liberté pour les Abonnés (LPA) constatent « que la décision de la CNIL n'a pas empêché le PSG d'exclure les personnes concernées (par la blacklist, ndlr) en présence des caméras de Canal Plus lors de Monaco-PSG le 9 février 2014. » Les supporters attendent désormais « des pouvoirs publics et du président Nasser qu'ils imposent aux dirigeants du PSG de faire respecter les droits de tous les supporters ! Le préjudice est très important suite aux deux années d'application de cette liste. Nous étudions les suites à donner avec nos avocats. Mais nous estimons qu'un vrai dialogue constructif entre la haute direction du club et ses supporters reste la priorité » .

Si le PSG maintient malgré tout, son fichage illicite, et continue de demeurer en dehors de la loi, quelles sanctions la CNIL peut-elle prendre ? « S'il était établi que le PSG se mettait en contradiction avec le cadre des délibérations que nous avons adoptées, il pourrait alors être administrativement et pénalement sanctionné » , prévient Sophie Nerbonne. Dans un premier temps, la formation contentieuse de la commission peut prononcer une injonction de cesser le traitement, assortie de sanctions pécuniaires pouvait atteindre 150 000 euros. Autrement dit, un grain de sable dans la fortune qatarie. La mauvaise publicité autour d'éventuelles mesures de rétorsion pourrait en revanche être bien plus préjudiciable à un club qui soigne son image avec une précaution affectée, notamment à l'étranger. La CNIL pourrait également aller plus loin, considérant « l'atteinte grave et immédiate aux droits et libertés » pour saisir le procureur de la République et renvoyer le PSG devant un tribunal correctionnel. « La nature et l'importance de la sanction dépendraient du type de manquement et de la gravité de celui-ci » , indique t-on à la CNIL. On n'en est pas là, mais le club de la capitale est averti : sa saison ne se jouera pas seulement sur ses performances sur le terrain.

Par Anthony Cerveaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

le redempteur Niveau : Loisir
Je suis peut etre idiot mais c'est quoi le rapport avec la ligue des droits de l'homme?
Note : -7
Aux USA, dans chaque restaurant, magasin, ou autre lieu privé, une affiche indique que le proprio se permet d'accepter et de refuser qui il veut sans aucune justification.
Et je trouve ça très bien. Le PSG ne devrait même pas avoir à justifier qu'il veuille refuser des blaireux dans son stade.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par le redempteur
Je suis peut-être idiot mais c'est quoi le rapport avec la ligue des droits de l'homme?


La seconde liste a été élaborée de manière arbitraire, elle porte atteinte aux droits de certains individus sans aucune légitimité juridique.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par toof11
Le PSG ne devrait même pas avoir à justifier qu'il veuille refuser des blaireux dans son stade.


Mais le PSG n'est pas au-dessus des lois. Et jusqu'à présent je n'ai jamais entendu parler de loi anti-blaireaux.
Message posté par toof11
Aux USA, dans chaque restaurant, magasin, ou autre lieu privé, une affiche indique que le proprio se permet d'accepter et de refuser qui il veut sans aucune justification.
Et je trouve ça très bien. Le PSG ne devrait même pas avoir à justifier qu'il veuille refuser des blaireux dans son stade.


C'est vrai que c'est mortel de refuser des gens dans son restaurant pour des questions d'apparence, parce que c'est de ca dont tu parles, le proprio du restaurant va refuser quelqu'un parce que ca tête ne lui revient pas...
Pour les boites de nuit, c est une chose courante.
ils dépendent d'une autre réglementation que les stades ?
Message posté par toof11
Aux USA, dans chaque restaurant, magasin, ou autre lieu privé, une affiche indique que le proprio se permet d'accepter et de refuser qui il veut sans aucune justification.
Et je trouve ça très bien. Le PSG ne devrait même pas avoir à justifier qu'il veuille refuser des blaireux dans son stade.


Rien ne vaut une bonne petite dictature non de d'là!!!!! Surtout que ça ne mène JAMAIS à aucune dérive...

telles que celles illustrées dans plusieurs articles parus sur So FOOT. C'est vrai qu'après tout les lois visant à protéger les libertés des individus non aucun fondement.
Note : -5
Message posté par H Rouge


C'est vrai que c'est mortel de refuser des gens dans son restaurant pour des questions d'apparence, parce que c'est de ca dont tu parles, le proprio du restaurant va refuser quelqu'un parce que ca tête ne lui revient pas...


Et?
Sinon cette décision me redonne un petit peu fois dans les institutions françaises, refuser ces supporter parce qu'ils ne sont pas en conformité avec les valeurs du clubs... ca veut dire quoi? C'est comme dans les dictatures, tu ne penses pas comme le pouvoir en place alors tu vas en prison?


Et donc le delit de faciès ne te déranges pas apparement
le redempteur Niveau : Loisir
Si quelqu'un peut me renseigner et confirmer ou infirmer mes propos .Les "supporters" visé par les interdictions ce sont les mêmes responsables d'innombrables problémes ( dont un mort) . Les mêmes qui en étaient réduits à aller faire les zouaves lors des matchs de la section féminine du psg ( ceux ou la tv était présente) .J'ai rien contre contre le supporterat mais j'ai l'impression que ces types ressemblent vachement à des sociopathes .Bon courage à paris.
Note : -2
Message posté par ILOVEBAYERN


Rien ne vaut une bonne petite dictature non de d'là!!!!! Surtout que ça ne mène JAMAIS à aucune dérive...

telles que celles illustrées dans plusieurs articles parus sur So FOOT. C'est vrai qu'après tout les lois visant à protéger les libertés des individus non aucun fondement.



Un stade, un restaurant, une boite de nuit.. ne sont pas des lieux publics. Je ne trouve pas aberrant que le propriétaire du lieu en question puisse refuser qui il a envie de refuser si ça lui chante.
Tu parles de dictature, mais n'est-ce pas justement une dictature que d'imposer à un proprio de devoir accepter n'importe qui, plutôt que de l'empêcher de refuser des gens s'il en a envie?
Note : -2
Message posté par H Rouge


Et donc le delit de faciès ne te déranges pas apparement


Je ne milite pas pour le délit de faciès, mais à partir du moment où un club paye un loyer pour occuper un stade, j'ai du mal à comprendre qu'on lui refuse de choisir qui il veut y voir.
Message posté par toof11


Un stade, un restaurant, une boite de nuit.. ne sont pas des lieux publics. Je ne trouve pas aberrant que le propriétaire du lieu en question puisse refuser qui il a envie de refuser si ça lui chante.
Tu parles de dictature, mais n'est-ce pas justement une dictature que d'imposer à un proprio de devoir accepter n'importe qui, plutôt que de l'empêcher de refuser des gens s'il en a envie?


donc s'il en a envie il peut refuser des noirs et des pauvres, ton propriétaire de restaurant?
Message posté par toof11


Un stade, un restaurant, une boite de nuit.. ne sont pas des lieux publics. Je ne trouve pas aberrant que le propriétaire du lieu en question puisse refuser qui il a envie de refuser si ça lui chante.
Tu parles de dictature, mais n'est-ce pas justement une dictature que d'imposer à un proprio de devoir accepter n'importe qui, plutôt que de l'empêcher de refuser des gens s'il en a envie?


Non, ça s'appelle un Etat de droit, dans lequel des règles sont élaborés par un pouvoir législatif souverainement élue et appliqué par un pouvoir exécutif tout aussi souverainement élu.

Le but de ces lois étant de permettre à la société de vivre selon ses valeurs, soit par l'accord de droit, soit par la limitation (la limitation étant reconnu dans la maxime "La liberté de l'un se limite à celle des autres").

En clair, si la société accepte la discrimination arbitraire à l'entrée de lieux "privés" et que l'Etat accorde à ces lieux le pouvoir de discriminer, et bah c'est bon. Ta société c'est de la merde mais elle reste légitime.
Message posté par Gat
Pour les boites de nuit, c est une chose courante.
ils dépendent d'une autre réglementation que les stades ?


C'est justement interdit, mais les autorités ferment les yeux. Comme sur le Parc d'ailleurs. On n'a pas entendu un homme politique broncher sur l'attitude autocratique de la direction du PSG.
Message posté par toof11


Je ne milite pas pour le délit de faciès, mais à partir du moment où un club paye un loyer pour occuper un stade, j'ai du mal à comprendre qu'on lui refuse de choisir qui il veut y voir.


Le problème, c'est qu'il ne justifie pas. Si ton resto refuse les Noirs ou les handicapés sans justification, il n'a pas le droit.

Le problème de cette fameuse liste noir du PSG, c'est que personne ne sait comment elle a été constituée.
 //  16:01  //  Passionné de la Libye
Message posté par WiL


Non, ça s'appelle un Etat de droit, dans lequel des règles sont élaborés par un pouvoir législatif souverainement élue et appliqué par un pouvoir exécutif tout aussi souverainement élu.

Le but de ces lois étant de permettre à la société de vivre selon ses valeurs, soit par l'accord de droit, soit par la limitation (la limitation étant reconnu dans la maxime "La liberté de l'un se limite à celle des autres").

En clair, si la société accepte la discrimination arbitraire à l'entrée de lieux "privés" et que l'Etat accorde à ces lieux le pouvoir de discriminer, et bah c'est bon. Ta société c'est de la merde mais elle reste légitime.


Le pouvoir exécutif est souverainement élu ? Ah bon.
Message posté par le redempteur
Si quelqu'un peut me renseigner et confirmer ou infirmer mes propos .Les "supporters" visé par les interdictions ce sont les mêmes responsables d'innombrables problémes ( dont un mort) . Les mêmes qui en étaient réduits à aller faire les zouaves lors des matchs de la section féminine du psg ( ceux ou la tv était présente) .J'ai rien contre contre le supporterat mais j'ai l'impression que ces types ressemblent vachement à des sociopathes .Bon courage à paris.


Les problème, c'est que ce ne sont pas toujours "les mêmes". Personne, mise à part la direction du PSG, ne sait comment ces personnes ont été identifiées. Le nœud du problème est là.

Les interdictions, ça existe et c'est légitime. Mais pour cela, il faut qu'elle soit motivées et légitimées par une décision du juge. Y'a des lois dans notre pays, mais la direction du PSG - visiblement inspirée de l'origine quelque peu autocratique de ses actionnaires - s'assoit dessus.
Message posté par le redempteur
Si quelqu'un peut me renseigner et confirmer ou infirmer mes propos .Les "supporters" visé par les interdictions ce sont les mêmes responsables d'innombrables problémes ( dont un mort) . Les mêmes qui en étaient réduits à aller faire les zouaves lors des matchs de la section féminine du psg ( ceux ou la tv était présente) .J'ai rien contre contre le supporterat mais j'ai l'impression que ces types ressemblent vachement à des sociopathes .Bon courage à paris.


Les supporter violents, qui violent la loi (insulte, racismes) ne sont pas autorisés à venir au stade et c'est bien légitime. La CNIL valide ce genre de liste. Le problème c'est que le PSG a une liste très élargie et met dans cette liste des gens qui n'ont rien à y faire. de la même façon, le PSG a été condamné pour avoir résilié un abo juste parce qu'une supportrice avait participé à une manif non violente (http://www.lexpress.fr/actualite/suppor … 48765.html).

L'enjeu ici ce n'est pas de laisser les supporters fascistes, violents venir au stade. L'enjeu c'est de contrôler comment et pourquoi le psg choisit d'interdire l'accès à au stade de certains supporter. Le PSG ratisse large (comprendre met dans ses interdictions des gens qui n'ont rien fait) pour être sûr de ne pas avoir de problème et c'est bien ça le problème justement (par exemple, on vous voit dans un manif "liberté pour les ultras" : vous manifestez car vous souhaitez revoir les ultra dans le stade mais vous n'avez aucun comportement violent ni illégale. Le PSG vous met dans sa liste car il se dit "potentiellement il peut foutre le bordel au parc vu qu'il est pour le retour des ultras et qu'il manifeste pour ça: fermons lui les portes du stade" Or il n'y a aucune raison pour que je ne puisse pas dire que je souhaite le retour des ultras au stade et qu'à cause de ça on m'interdise d'aller au stade.

C'est la raison pour laquelle le PSG s'est fait sanctionner par la CNIL. Et c'est la raison pour laquelle il faut approuver cette décision de la CNIL qui n'a donc rien à voir avec le fait de pouvoir refuser des gens qui ont un comportement inadapté dans un resto. J'ajouterais pour finir que si lors d'un match, un supporter à un comportement violent ou insultant, le PSG sera fondé à le foutre dehors par l'intermédiaire d'un ou plusieurs stadiers et c'est bien normal.
il y a 7 heures Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 1
il y a 2 heures Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 8 il y a 3 heures La panenka syrienne à la dernière seconde 4 il y a 7 heures 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 1 il y a 7 heures La Chine veut Gameiro 2 il y a 7 heures Le golazo de Zaha 5 il y a 8 heures Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 il y a 8 heures Passe magique et inutile de Bale 5 il y a 8 heures Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:03 Kevin Kurányi prend sa retraite 20 Hier à 14:53 Shaqiri s'amuse à l'entraînement Hier à 14:32 Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 13 Hier à 11:54 Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 Hier à 11:32 Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 Hier à 10:43 Quand Griezmann tremble devant Mbappé 33
Hier à 10:16 Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 Hier à 09:07 Superbe lob de Neymar 18 Hier à 08:40 Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 38 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 18 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 109 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1
Article suivant
Ligue 1 : la fiche de Nice
972 62