La Chine ne rigole pas avec le respect

0 4
Renato Cajà a bien commencé son aventure en Chine.



Le joueur brésilien, ex-milieu de terrain de Gremio et de Botafogo, s'est engagé il y a un mois avec le club chinois de Guangzhou Hengda. Les supporters du club avaient montré un grand enthousiasme à voir un joueur brésilien endosser leur maillot.



Pour son premier match, face au Beijing Guo (2-2), ils avaient donc préparé des banderoles de bienvenue. Le joueur le leur a bien rendu : remplacé en cours de match, son petit ego en a pris un coup. Furax, il n'a pas serré la main de son entraîneur et n'a pas salué son public.



Petit soucis : en Chine, pays de liberté, le respect est primordial. Saluer ses fans et respecter son entraîneur est une obligation, pas un minimum. Le soir même, la Justice sportive chinoise a donc traité son cas : une grosse amende et, surtout, trois mois de suspension.



Espérons pour lui qu'il n'a pas oublié de dire « merci » quand la sanction est tombée.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Voila ce qu il manque a la société Française ! de la droiture !!!
La démocratie à la chinoise.

Dans moins de dix ans chez nous?

Pascal Nouma il aurait pris cher avec sa main au paquet.
toujours en campagne pat?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4