La Chine ferme les vannes

Depuis fin mai, tout club de Chinese Super League qui veut casser sa tirelire sur une star étrangère doit provisionner une somme équivalente pour un fonds de développement du football chinois. Autant dire que Pékin a tapé du poing sur la table et sifflé la fin de l'orgie de transferts. Triste pour les vendeurs européens, positifs pour les joueurs chinois ?

Modififié
Fin mai 2017, fin de journée, la Chinese Football Association annonce une nouvelle règle avec prise d'effet immédiat : désormais, chaque indemnité de transfert payée à un club étranger par un club chinois des deux premières divisions est soumis à une majoration. Si la somme est en dessous de six millions d'euros, elle doit donner lieu à un investissement de valeur égale dans le centre de formation par le club acquéreur. Au-delà des six millions, un montant similaire à l'indemnité consentie doit être versé par le club chinois. Où ? Dans un fonds d'État pour le développement du football chinois (Chinese Football Development Fund). Officiellement, un provisionnement pour développer le football local. Officieusement, un trou noir vu qu'aucune transparence sur l'utilisation de ces sommes n'est à prévoir. Pour simplifier : si, aujourd'hui, Tianjian Quanjian veut s'offrir Pierre-Emerick Aubameyang à 70 millions d'euros, il lui en coûtera le double. De là à y voir les raisons du transfert avorté d'Anthony Modeste et un calme plat total sur le mercato de mi-saison chinois, il n'y a qu'un pas. Quelques mois plus tôt, déjà, les autorités du football chinois avaient réduit - au grand dam d'André Villas-Boas - le nombre de joueurs étrangers autorisés sur les terrains de quatre à trois, quand bien même les écuries de CSL avaient bouclé leurs marchés. Un resserrage qui fait dire à beaucoup, comme le docteur Jon Sullivan, directeur du China Policy Institute de l'université de Nottingham, que « les gros transferts très chers vers la Chine, c'est terminé pour le moment » . Coup d'arrêt ? Plutôt un recadrage.

Sur ordre du président chinois ?


Pour les observateurs avisés du football chinois comme Mark Dreyer, « la CFA n'a été qu'un messager sur cette affaire, les ordres émanent a priori du Conseil d'État chinois » . L'ancien correspondant de Sky Sports et aujourd'hui éditeur du China Sports Insider, basé en Chine depuis dix ans, n'imagine « aucune ligue s'imposer des règles aussi drastiques aussi tardivement dans une saison  » . Peut-être l'ordre est-il venu de la vice-Premier ministre chinoise, Liu Yandong, selon Jon Sullivan. Vue en juin aux côtés de Gianni Infantino, le président de la FIFA, « elle supervise les travaux des différentes institutions et ministères concernés par l'essor du football en Chine. Membre du Polit Buro chinois, elle fait le lien entre le président Xi Jinping et la Fédération. » Et si le numéro un chinois, grand fan de football, a décidé de resserrer la vis, cela signifie que les récentes évolutions de la Chinese Super League n'ont pas correspondu à ses attentes. « Les autorités chinoises veulent développer le football depuis les années 1950. Et l'objectif a toujours été d'avoir une équipe nationale forte pour faire la fierté du pays » , soutient l'universitaire britannique. C'est seulement autour de cette « ambition ultime » , comme la qualifie Mark Dreyer, que « d'autres ambitions secondaires se sont greffées, analyse Sullivan. Ils veulent être influents dans les instances dirigeantes, ils veulent acquérir des actifs stratégiques à l'étranger, et avoir une Chinese Super League forte comme symbole des produits de divertissement modernes à l'intention des classes moyennes modernes. » Dans cette optique, Pékin a fait appel aux investisseurs privés, et a, sans forcément l'anticiper, ouvert la boîte de Pandore.

Prévention contre les fuites de capitaux ?


« Les investisseurs privés ont parfois leurs propres ambitions. Dans le cas des transferts et salaires, ils sont allés trop loin. Ces sommes versées à des stars étrangères deviennent sources de critiques de la part des fans de football quand ces joueurs ne s'impliquent pas assez ou ne sont pas performants. » Aujourd'hui, les autorités chinoises cherchent donc à rétablir l'équilibre entre leurs objectifs prioritaires et les efforts consentis. « C'est un fait que trop peu de jeunes joueurs chinois obtenaient du temps de jeu conséquent en équipe première » , rappelle Dreyer, pour qui la nouvelle règle « est donc clairement faite pour favoriser les U23. Cela devrait donc améliorer le niveau du football chinois et de son équipe nationale. » Un retour au cahier des charges originel, ainsi qu'un moyen d'éviter les dommages collatéraux. Dr Sullivan : « Ces lourdes dépenses dans le football ne donnent pas une image positive, or, dans un contexte social tendu, les manifestations des plus défavorisés tournent facilement en contestation contre le gouvernement, et Pékin y est sensible. Calmer ce marché des transferts est donc une affaire d'image, en même temps qu'une mesure prudente de prévention contre le blanchiment d'argent ou l'évasion de capitaux que ces dépenses peuvent favoriser.  » Un fléau contre lequel Pékin lutte dans tous les secteurs d'activités, « il n'y a donc rien de surprenant à ce que les régulateurs voient d'un mauvais œil le sport devenir vecteur de fuites de capitaux » , souligne Dreyer.

L'essor du football chinois ?


Pour le moment, la mesure adoptée fin mai doit rester en vigueur jusqu'à la fin de saison, avant d'être, peut-être, prolongée ou assouplie. Si elle venait à devenir la norme, son impact sur la Chinese Super League serait considérable selon le Dr Sullivan : « Les clubs déjà bien structurés, comme Shanghai SIPG ou Guangzhou Evergrande, seront favorisés, tandis qu'un nouvel ambitieux comme Tianjin Quanjian ne pourrait pas rattraper le retard. Ce qui n'est pas une bonne chose pour le championnat à long terme.  » Même si l'universitaire ne voit pas Pékin restreindre indéfiniment ses clubs. En attendant, les agents de joueurs et clubs européens ne pourront plus compter sur des offres faramineuses et inespérées, quand les footballeurs chinois peuvent avoir là une opportunité à saisir : en parallèle de la majoration des indemnités de transferts depuis l'étranger, les clubs du championnat chinois seront contraints d'aligner à chaque match autant de U23 chinois que de joueurs étrangers. Autant dire qu'ils vont gagner du temps de jeu, mais aussi en valeur marchande. Suffisant pour faire de la Chine une puissance mondiale d'ici 2050 ?



Propos recueillis par Nicolas Jucha - Le Dr Jonathan Sullivan est directeur du China Policy Institute à l'université de Nottingham. Twitter : @jonlsullivan

- Mark Dreyer a été correspondant en Asie pour Sky Sports, il édite aujourd'hui le China Sports Insider. Twitter : @DreyerChina
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
supernabot Niveau : DHR
un peu balo de faire cet article avec un lien "Modeste ira bien en Chine" dans le bandeau a cote (spoiler: 37mEUR)

Les "elections" chinoises ont lieu en fin d'annee et comme indique dans l'article la priorite absolue est la stabilite, en particulier sociale, dans cette periode (cela explique aussi pour partie les attermoiements en ce moment sur la Coree du Nord mais c'est une discussion plus longue)

A mon avis cette mesure n'est que temporaire et je ne serais pas surpris qu'elle soit assouplie des le mercato d'hiver une fois le renouvellement politique effectue.

Vivant dans la region (depuis peu ceci dit) je dois avouer que je suis assez surpris par le fait que les Chinois ne me donnent pas l'impression d'etre de grands fans de sport (en tant qu'acteurs ou spectateurs) et plus particulierement du foot. Je pense que ca tient a 2 aspects qui sont geographique (le decalage horaire empeche de voir les matchs de C1 par exemple, mais aussi le climat dans une certaine mesure) et structurel : historiquement le pouvoir central favorisait les sports "faciles" en terme de medailles olympiques (natation, gymnastique etc.), et avait je pense une legere suspicion sur les sports collectifs qui auraient pu etre des vecteurs de regroupement alternatifs (disons moins "controllables" que les sports individuels).

Pekin a conscience que le football est incontournable d'un point de vue culturel (comprendre du pain des jeux) et de prestige (un pays de la taille de la Chine ne peut pas se permettre d'avoir un niveau ridicule sur le sport le plus populaire au monde compte tenu de ses ambitions expansionnistes) et cherche donc a trouver la meilleure formule en mode essai/erreur, comme indique dans l'article
Bonjour Supernabot.

Merci pour ce point de vue objectif et argumenté.

Il serait effectivement étonnant que la Chine fasse demi-tour si rapidement quant à ses envies d'expansion sportive et populaire, car oui au vu du contexte géopolitique et de leurs récents investissements dans le foot cela serait presque un non-sens,en tout cas un désaveu.

Je pense moi aussi qu'il s'agit juste d'une étape dans le calendrier de ceux qui tiennent les manettes, même si cette décision à, je pense, également pour but de préparer au Fair-play financier.

C'est en tout cas mon idée.

@+

Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
Je crois qu'ils en avaient marre de passer pour des pigeons aussi, a surpayé des hasbeen... Et puis si l'équipe national veut atteindre un niveau correct rapidement, rien de mieux que de favorisé le produit local.
2 réponses à ce commentaire.
roue doux roux Niveau : DHR
qu'est ce qui est jaune et qui attend?

il y a 1 heure Ronaldinho régale au beach soccer 9
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31
samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13