La capote anti-viol du Mondial

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

La capote anti-viol du Mondial
La capote anti-viol du Mondial
Entre l'afflux de prostituées dans le pays durant le tournoi, les craintes d'agressions ou les risques de transmissions du SIDA, tous les drapeaux de la peur s'agitent à l'approche de la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

La dernière peur en date est le viol. Un docteur sud-africain, Dr Sonnet Ehlers, vient donc d'inventer le préservatif féminin contre le viol, développé depuis 5 ans et prêt à être distribué pour cet été. La capote au nom évocateur, la Rape-aXe, est composée de micro-épines, qui en cas de viol, s'agrippent à la poutre de monsieur.

Malin, le docteur précise que ces épines « ne créent pas de saignements, puisque cela augmenterait les risques de transmissions du VIH. Mais une grande douleur sera ressentie si le violeur essaie de retirer par lui-même le préservatif ». Le préservatif doit alors être retiré à l'hôpital et identifierait de fait la personne en question comme violeur.

L'ingénieux système est malgré tout critiqué par les experts médicaux. Ces derniers ne voient là qu'un outil ne rendant que plus violent le violeur. La capote n'est pour l'instant pas encore disponible dans les pharmacies sud-africaines.

RB

 


 





Votre compte sur SOFOOT.com

0 réaction ;
Poster un commentaire


0 réaction :
Poster un commentaire