La CAN nouvelle formule en questions

Dès 2019, la Coupe d’Afrique des nations se jouera à vingt-quatre équipes et non plus à seize, et en juin-juillet. Une réforme qu’on voyait venir et qui semble relativement bien perçue par les acteurs du football africain. Mais qui soulève également plusieurs questions structurelles. Le Cameroun, qui doit organiser la prochaine édition, assure qu’il sera en mesure de relever le défi.

Modififié
Ahmad Ahmad, le nouveau président de la Confédération Africaine de Football (CAF), plutôt discret depuis son élection en mars dernier après un règne de vingt-neuf ans du Camerounais Issa Hayatou, n’a pas fait semblant. Pour son premier Comité exécutif, le Malgache a réformé en profondeur la Coupe d’Afrique des Nations, la tête de gondole de l’institution qu’il préside. La grande sauterie du football africain, qui réunissait seize convives depuis 1996, en accueillera huit de plus dans deux ans. Et le tournoi se jouera en juin-juillet, et non plus en janvier-février, un calendrier qui crispait au plus haut point les clubs européens, lassés de voir leurs internationaux africains partir plusieurs semaines en pleine saison. Mais une CAN élargie impose désormais aux pays organisateurs de respecter un cahier des charges forcément plus exigeant. Et en Afrique, rares sont les pays qui disposent de six stades fonctionnels. Ou qui ont les moyens de les construire.

La CAN, c’est mieux l’été

Tous les deux ans, c’était le même refrain. Des clubs qui braillent quand il faut libérer leurs internationaux africains, des joueurs qui renoncent à retrouver leur sélection de peur de perdre leur place et des sélectionneurs au bord de la crise de nerfs. « C’était devenu infernal. On l’a encore vu l’hiver dernier, avec des forfaits qui n’étaient pas motivés par des blessures. Avec une CAN qui tombera en fin de saison, ce sera beaucoup plus facile à gérer » , résume Alain Giresse, le sélectionneur du Mali. Les joueurs partagent globalement ce sentiment. « Il n’y aura plus de conflits entre les clubs et les fédérations, avec les joueurs au milieu. La saison sera plus longue, les internationaux reprendront l’entraînement plus tard, mais une CAN en été, c’est plus cohérent. Moi, je n’ai jamais envisagé de renoncer à une CAN de peur de perdre ma place , intervient Charles Kaboré, le capitaine du Burkina Faso. Et pour le climat, je ne suis pas inquiet. Oui, il peut faire chaud et humide dans certains pays, mais depuis des années, on joue en Afrique en juin, en qualifications pour la CAN et la Coupe du Monde… »

Aujourd’hui en retraite internationale, le Marocain Youssouf Hadji aurait aimé que cette réforme calendaire intervienne plus tôt. « Cela n’aurait tenu qu’à moi, j’aurais fait cette réforme. Plusieurs fois, au cours de ma carrière, et quand j’arrivais dans un club, on me demandait tout de suite si j’envisageais de disputer la CAN. » À Dijon, où on recense sept internationaux africains (Bouka Moutou, Haddadi, Bahamboula, Abeid, Sliti, Tavares, Chafik), Olivier Dall’Oglio voit arriver cette mesure avec un plaisir non dissimulé. «  Pour la dernière édition, Chafik (Maroc) et Abeid (Algérie) étaient concernés. Le premier n’a pas joué, le second très peu. Ils sont revenus très fatigués. Chafik était défoncé, il a mis quinze jours à s’en remettre. Les mecs partent juste après la dernière journée de l’année, ils coupent deux ou trois jours avant de commencer leur stage avec la sélection, il y a les voyages, les changements de températures, la nourriture, etc… Je préfère une CAN en fin de saison. Ils reprendront l’entraînement plus tard, mais au moins, ils auront une vraie coupure pour se reposer. »

Une ouverture à vingt-quatre qui fait le bonheur des petits

L’Euro s’est joué à vingt-quatre en 2016, la Coupe d’Asie a adopté le même format pour 2019. Avec cinquante-quatre pays affiliés à la CAF, il n’était donc pas illogique que l’Afrique franchisse à son tour le rubicond. « Cela va permettre à des pays d’avoir plus de chances de se qualifier et de disputer une phase finale d’une grande compétition. Cela apportera un peu de nouveauté, on verra de nouvelles équipes, des joueurs qu’on ne connaît pas ou peu. Il faut voir à l’usage » , affirme Patrick Mboma, l’ancien attaquant des Lions Indomptables du Cameroun. Des sélections comme Madagascar, la Mauritanie ou la Centrafrique, qui ont débuté en juin dernier leur parcours qualificatif par une victoire, pourraient s’inviter en phase finale dans deux ans au Cameroun. «  Évidemment, c’est une excellente nouvelle pour un pays comme le mien. Avec deux qualifiés par groupe, cela va augmenter nos chances. Une qualification de Madagascar aura des effets positifs sur le football local, via les retombées financières. Et nos joueurs locaux seront mieux exposés » , résume Faneva Andriatsima, le capitane malgache. Si Charles Kaboré voit dans cette réforme « la possibilité pour certaines équipes de progresser si elles se qualifient régulièrement » , Joseph-Antoine Bell se montre un peu plus nuancé. « Les grosses équipes seront toujours là. Naturellement, il pourra y avoir quelques surprises de temps en temps, mais je suis persuadé qu’à partir des quarts de finale, la hiérarchie sera respectée  » , suppose l’ancien gardien des Lions Indomptables.

La question des structures

En septembre 2014, la CAF avait attribué la CAN 2019 au Cameroun, dans un format traditionnel (seize équipes). Le 20 juillet dernier, Ahmad Ahmad a indiqué que la réforme s’appliquera dès 2019, en se montrant très ferme à l’attention du pays organisateur, sur le mode « soit le Cameroun s’adapte, soit on va voir ailleurs. » Les Camerounais, après avoir fait un peu la tronche, ont accusé le coup quelques heures, avant de retrouver leurs esprits. Sidiki Tombi a Roko, le patron de la Fédération, a rectifié le tir en assurant devant la presse que son pays allait relever le défi. « Il a dû recevoir un coup de fil de Paul Biya (le chef de l’Eta, ndlr) ou d’un de ses sbires, se faire remonter les bretelles et être obligé d’aller dire à tout le monde que le Cameroun organisera la CAN. Biya adore le foot et il veut que la CAN ait lieu chez lui. Il en fait une affaire personnelle » , se marre un fin connaisseur du contexte local, alors que l’Algérie et surtout le Maroc ont rapidement fait savoir qu’ils pourraient récupérer la mise au cas où la patrie de Roger Milla jette l’éponge.


Certains chantiers au Cameroun ont pris du retard, l’économie du pays ne respire pas la santé, mais Biya a décidé de mettre le paquet pour que l’engagement pris en 2014 soit respecté. La Côte d’Ivoire et la Guinée, qui doivent organiser les éditions de 2021 et 2023, ont également fait savoir qu’elles n’entendaient pas renoncer. « Je pense que la CAF aurait peut-être pu attendre 2021 ou 2023 pour le passage à vingt-quatre. Il faudra peut-être du temps pour s’adapter, mais on y arrivera » , prédit Charles Kaboré. Les attributions pour les éditions suivantes ne se feront que dans quelques années, mais Youssouf Hadji anticipe déjà : « À ce jour, il n’y a pas beaucoup de pays qui disposent des structures – stades, terrains d’entraînement, hôtels, routes – nécessaires. Les construire coûte de l’argent. Il faudra voir si c’est rentable. Dans certains pays qui ont organisé des CAN, les stades souffrent parfois d’un manque d’entretien après la fin de la compétition, car ils ne sont pas beaucoup utilisés. Je pense qu’il faudra bien réfléchir bien avant de déposer une candidature… »

Par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Jean-Kévin Niveau : DHR
Putain je sais qu'il est tôt les gars mais vous pourriez au moins justifier vos paragraphes
Jeu à la Nantaise Niveau : Loisir
La question qui se pose selon moi c'est surtout : comment gérer le fait qu'une édition de la CAN sur deux aura lieu en même temps que la Coupe des Confédérations ?
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
Bof, vu les performances habituelles des équipes africaines à la Coupe des Confédérations..
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Ils trouveront une alternative en bois du type nation invitée par la FIFA qui sera par exemple un finaliste d'une compétition.

Ou l’équipe féminine numéro 1 au classement FIFA, ils en sont capables.
goozigooze Niveau : DHR
Mais c'est vraiment devenu un objectif la coupe des confédérations ? Parce que pour moi c'était l'équivalent d'une coupe de la ligue voire d'un trophée des champions... C'est à dire un trophé sponsor ou publicité pour annonceurs en manque.
J'prefere cent fois une CAN.

Désolé si y'avait du second degré, d'habitude je le vois promis.
3 réponses à ce commentaire.
Ils auraient du faire une compétition tous les 3 ans ou 4 ans. Le titre aurait plus de valeurs. En 6 ans,on a eu la Zambie,la côte d'Ivoire et le Cameroun.
pinpin666 Niveau : CFA
La can tous les deux ans se justifie totalement. faire autrement serait mettre les intérêts européens en premier dans cette affaire, ce qui sans doute serait normal pour toi.
Pourquoi trouves-tu qu'une CAN tout les deux ans ce justifie ?
pinpin666 Niveau : CFA
Je veux bien te réexpliquer ce que j'avais déjà dit sous un autre article. L'Afrique c'est 54 états, 1 milliard d'habitants. Le foot y est populaire presque partout.
Le besoin en infrastructures de base y est absolu. Quelle meilleure occasion pour pousser des gouvernements souvent défaillants à bâtir stades, routes et hôtels qu'une CAN? L'orgueil de ne pas perdre la face devant tout le continent est un levier puissant pour agir.
économiquement la CAN est un évènement majeur pour les médias locaux et les annonceurs. La Can est un élément d'unité nationale, ce qui n'est pas évident à concevoir ici en France je l'admets.
C'est vrai que ce dont a grandement besoin l'Afrique c'est de nouveaux stades (le Canon Yaounde a surement besoin d'un stade de 50,000 places) et des hotels.
C'est meme la priorite.
Vivement l'Euro tous les 6 mois. Penurie de 5 etoiles a Vilnius et pas de stade climatise a La Valete. Vite ca urge!!!!
Que l'Afrique ai besoin d'infrastructures je peux l'entendre, que cela doivent passer par l'organisation d'une compétition sportive beaucoup moins.
Prenons le cas du Cameroun, son économie n'est pas florissante en ce moment, en tout cas beaucoup moins qu'il y a quelques années. Pourtant le pays va devoir faire des investissements important pour construire ou rénover des stades. Donc le pays va devoir emprunter et comme son économie n'est pas florissant le cout de ces emprunts va être plus cher. Par conséquent tout cela va couter excessivement cher, pour des retombés qui à mon avis loin d'être à la hauteur des espérances (les JO d'Athènes en 2004, sont par exemple en partie responsable de l'actuelle dette abissale du pays).
Le problème de l'organisation de telle manifestation, au delà du fait que l'argent pourrait être beaucoup mieux utilisé, c'est qu'ils sont complètement désynchronisés de l'état de l'économie du pays. Donc définitivement je ne comprend pas pourquoi les pays africains s'impose d'organiser de telles manifestations tout les 2 ans...
pinpin666 Niveau : CFA
@Ari
Tu peux mieux en termes d'argumentation. En tout cas je t'ai connu meilleur.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
pinpin666 Niveau : CFA
@ Watto
le +1 est accidentel.
Le problème vient de la comparaison avec les Etats européens.
La Grèce n'a pas les mêmes besoins en infrastructures que l'Afrique.
Par contre les Etats africains ont des ressources naturelles que n'a pas la Grèce.
La clé pour comprendre l'importance d'une CAN, c'est le cancer de la corruption. Elle freine tout. La pression de l'organisation de la CAN fait qu'on arrive souvent à avancer bien plus vite. Ensuite ça peut devenir le départ de quelque chose.
Pour exemple la CAN 98 a beaucoup marqué le Burkina. La formation locale s'est développé, le stade de ouaga est encore aujourd'hui une infrastructure utile et d'assez bonne facture. La cité administrative dite "Ouaga 2000" était liée en partie à cette Can. Elle permet encore aujourd'hui de recevoir sommets internationaux et personnalités étrangères etc.
Dommage pour le +1...
Merci pour l'exemple du Burkina que j'ignorais, mais n'est-ce pas un exemple un peu isolé ? Les stades au Brésil ont été construit à la va vite, pas sur que dans 10 ans ils soient encore en bon état. Qui plus est la deadline de la compétition joue contre les États lors de leurs négociations avec les entreprises du BTP qui s'en servent pour faire monter les prix. Organiser pareil évènement peut-être un levier pour l'économie du pays, mais ce peut tout aussi bien être poids. De nos jours les candidats à l'organisation des JO ne se bousculent pas au portillon justement pour ça...
Après il est tout à l'honneur du Cameroun de se lancer dans tel chantier et je souhaite sincèrement que ce soit un succès sur tous les tableaux, mais je crains simplement que cela s'avère être un poids que le pays traine pendant longtemps.
pinpin666 Niveau : CFA
Tu as une analyse trop européo-centrée des choses. Je répète, la moindre infrastructure coûte 10fois son prix en raison de la corruption. La Can est un levier puissant pour des infrastructures de base, comme des stades (le foot étant très populaire), des routes, des hôtels (le tourisme et ses suites) etc. La CAN souvent permet à des pays d'acquérir un savoir faire concret sur de grands projets; pour les ingénieurs locaux, les logisticiens etc.
Toi tu sembles proposer de ne rien faire parce que des stades ne seront peut-être pas en bon état dans 10ans. Donc pour agir il faut être sur à 100% de réussir. Bah la vie c'est pas ça. Sur les négociations avec les entreprises du BTP, tu spécules totalement. Je ne m'y connais pas précisément en la matière, mais la concurrence fait que ce que tu dis est parfaitement impossible. Par contre que le ministre complice fasse grossir la facture pour se faire reverser une partie du différentiel en rétro commission, ça
je te confirme que c'est possible.
pinpin666 Niveau : CFA
En quoi il serait à l'honneur du Cameroun de se lancer dans de tels chantiers? C'est même une anomalie qu'elle ne l'ait fait plus tôt. Rappelons que le Cameroun est le deuxième PIB de l'Afrique francophone, devant de nombreux pays qui ont organisé la Can récemment.
10 réponses à ce commentaire.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
La CAN nouvelle formule en douze mots : putain, mais qu'est-ce que c'est que cette grosse merde ???
Youssouf Hadji conclut parfaitement cet article.
kim jung kill Niveau : National
un cahier des charges moins exigeant serait peu être la solution
1 réponse à ce commentaire.
On fait comment avec la confederation cup ? Cette histoire de la can est une grande mascarade. Le nouveau president de la caf n'est rien d'autre qu'un gros rageux qui veux a tout prix faire participer madagascar a la Can. Et en plus sa haine enver le Cameroun est bien connue. Il espere que le Cameroun jette l'eponge ... mais il oublie que c'est quand on attends pas les camerounais qu'ils se reveillent.
Nous avons les deja 4 stades dont 2 neufs (Limbe et Bafoussam) et celui de yaoundé qui a été completement restructuré ... l'idée etait de construire un nouveau stade pour ne pas devoir utliser le vieux stade de Douala ou encore celui de Garoua. Mais avec le besoin de 2 stades en plus il suffit juste de les renover. COnsiderant que la renovation du stade du yaounde a mis juste un an. Je me dis que nous somme encore dans les temps. l'aeroport de Bafoussam est operationnel donc il ne reste "que" a faire les routes et mettre sur pieds des hotels de haut standing. Voila ç va etre limite mais nous y arriveront . En plus je medit que avec ces stades c'est le niveau du championnat qui va en profiter parceque dites vous biens que pour un pays comme le Camer certains match de championnat se jouaient encore sur les terains en terre. Bcp de gens au pays sont contents que l'etat soit forcé de costruire des stades .. probablement ils ne l'auraient jamais fait de leur propre initiative. Apres jespere qu'on va choper madagascar a la Can et leur refiler un petit 7-0 des familles
pinpin666 Niveau : CFA
Il y aurait sans doute beaucoup à dire sur cette can au Cameroun. L'organisation de 1972 avait déjà été toute une histoire...
IL faudra voir aussi la situation sécuritaire du Cameroun en 2019, pas dis que la compétition soit autorisée à Garoua. Après c'est vrai qu'en termes d'investissements même si cela ne concerne que des rénovations pour que la CAN à 24 puisse se tenir, pas sûr que le Cameroun en ait les moyens ni que ce soit une priorité nationale.
Lors de la dernière CAN les Camerounais étaient presque saoulés lorsque leur équipe passait un tour car les gens en oubliaient la situation politique et économique du pays.
Aujourd'hui je ne suis pas sûr que le Cameroun ait besoin d'investissements importants dans ses infrastructures footballistique et touristique car avant cela il faudrait qu'au niveau sécuritaire et politique les choses se stabilisent un peu.
pinpin666 Niveau : CFA
Si on te suit, la coupe du monde et les JO ne pourraient se jouer qu'en Suisse.
3 réponses à ce commentaire.
Bah faire disparaite cette mascarade de coupe des confederarions ce serait deja un bon debut.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Faire disparaître cette mascarade de la CAN serait une bonne suite

Pas assez se sponsors dans les stades, pas assez de pubs, trop peu d'exposition des joueurs aux yeux de leurs agents
Maurice Belette Niveau : CFA2
Et puis qu'est-ce qu'il peut y avoir comme noirs !
1 réponse à ce commentaire.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Ah mais mettez des - autant que vous voulez, le foot africain est en dessous de tout en 2017
R9 is the greatest Niveau : Loisir
Encore un qui croit qu'il n'y a de foot que dans le continent européen...
saylarstone Niveau : Loisir
Le monde est fait de toutes sortes de nuances n'est ce pas ? Même les plus vides de couleurs.
Je ne sais pas comment t'as fais pour arriver à cette conclusion. J'aimerais bien savoir.
Maurice Belette Niveau : CFA2
C'est simple, le noir n'est pas une couleur
3 réponses à ce commentaire.
MathySmith Niveau : CFA
C'est bien ce que je redoutais, tous les arguments vont en faveur des entraîneurs de clubs et rien à foutre du public et des joueurs qui arriveront cramés en fin de saison. Quelle tristesse...
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 59 minutes La demi-volée de Gignac 1 il y a 2 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30
À lire ensuite
Paris renverse Monaco