La C3, oui, mais...

Modififié
0 0
En cas de contre-performance à Nice, ce soir, la Ligue des Champions pourrait définitivement s'éloigner pour les Girondins de Bordeaux. Une éventualité que l'on prend très au sérieux au Haillan, où la C3 pourrait constituer une aubaine de substitution.

« La Ligue Europa doit être une source de motivation supplémentaire, a indiqué un Laurent Blanc preneur, mais un peu à contrecœur. Mais il est évident que quand on a goûté à la chantilly, la crème anglaise parait bien fade ! On se doit, vu la saison que l'on a faite dans son ensemble, de disputer à tout prix une coupe européenne, a-t-il précisé. C'est important pour les joueurs, l'entraîneur et pour le club qui nous emploie tous. Quelque part, on n'aura pas mérité la Ligue des Champions, mais il faut se reconcentrer pour participer à l'Europe » . Un discours convenu, mais un discours de coach.

Côté joueurs, on espère surtout ne pas régresser. « Vu le parcours que l'on a fait et l'exploit d'avoir atteint les quarts de finale cette saison, ce sera dur de regarder les autres à la télé, a confié Wendel. On risque de perdre la progression que l'on a eue depuis deux ou trois ans, et le niveau supérieur que l'on a atteint. C'est pour cela que l'on va tout donner pour accrocher la troisième ou la quatrième place » .

Ça passe par le stade du Rey, ce soir.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Wendel, toujours au menu
0 0