1. //
  2. // Bayern/Inter (0-2)

La C1 pour l'Inter

Grâce à une maîtrise tactique époustouflante, l'Inter de José Mourinho a facilement écarté le Bayern pour remporter son troisième trophée de la saison, et pas le plus laid : la Coupe aux grandes oreilles. Ils étaient tout simplement plus forts...

Modififié
0 12
Sens tactique = Capacité à mobiliser et à coordonner des moyens disponibles afin d'atteindre un objectif. Celui de José Mourinho a été pleinement rempli. Le coach portugais a tendu une véritable toile d'araignée au Bayern, malgré une domination de la formation bavaroise. Les Nerazzurri succèdent de forte belle manière au FC Barcelone et remportent le triplé.

Dominé de manière flagrante pendant 30 minutes, José Mourinho n'a jamais semblé être inquiété par le 4-4-2 de Louis Van Gaal. Et pour cause, la philosophie de jeu de l'Inter était claire. Attendre que la formation allemande se découvre, pour pouvoir s'engouffrer dans une défense réputée comme solide. Première sanction à la 35ème minute de jeu. Après une tentative d'action de la part de Lahm, Julio César intercepte le ballon, le dégage. Sneijder en est à la réception est le dévie pour Diego Milito. L'attaquant argentin ne se pose pas de question et ajuste Butt.

Le Bayern n'a plus le choix : il faut marquer. Une configuration idyllique pour Mourinho qui continue à attendre son adversaire. Robben, Altintop, Olic sont pris au piège. Quelques actions avortées et une frappe dévissée plus tard, l'arbitre siffle la mi-temps.

En seconde période, sans surprise, l'Inter ne se découvre pas. La formation italienne envoie même un message clair au Bayern : à la moindre brèche, on sera là. Incapables de conclure, et de plus en plus fébriles en défense, les Bavarois concèdent logiquement un deuxième but. La victoire n'échappera plus à l'Inter.

José Mourinho peut bomber le torse. Après le Barça, c'est le Bayern de Louis Van Gaal qui se casse les dents sur son 4-3-3 diabolique.




Buts: Milito (35e, 70e)

Compositions:

Bayern: Butt - Lahm - Van Buyten - Demichelis - Badstuber - Van Bommel - Schweinsteiger - Robben - Altintop (Klose)- Müller - Olic

Inter: Julio Cesar - Chivu (Stankovic)- Samuel - Lucio - Maicon - Cambiasso - Zanetti - Sneijder - Pandev - Milito - Eto'o

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est quand même moche ce style de jeu. Ca marche super bien puisqu'ils pourraient mener 2-0, mais c'est vraiment l'anti-jeu caractérisé.
y'a rien de moche.
les contres sont limpides et éfficaces.
de vrais blietzkriegs
allez, sans rancunes, les meilleurs ont gagné !
Si si c'est très moche. C'est pas du football, c'est autre chose. Je ne sais pas quoi, mais vraiment ça me fait au cul de voir que "ça" permet de gagner une Champions.

Pauvre pauvre football....
C'était bien chiant, vive la Grèce 2004!
ah excusez moi vous les défenseurs du "Joba Bonito"...
Et ben moi je ne trouve pas sa moche non plus, tout simplement parceque c'est fait super bien, c'est pas de la défense pour défendre mais pour préparer l'offensive, c'est de la maitrise et c'est excellent à analyser. La beauté du foot c'est sa variété. Cependant je déteste l'Inter.
dire que le bayern a été dominateur ce n'est rien comprendre au football, l'inter a eu moins le ballon bien sur mais été dix fois plus dangereux.
dire que c'est de l'anti football c'est ne rien comprendre au football non plus, il y a des équipes qui préfèrent attaquer en jeu placé avec des tas de passes, et d'autres qui contre attaquent et qui ont besoin de deux passes pour marquer, l'inter a marqué deux beaux buts qui ne doivent rien à personne.
ensuite la tactique oui bof, quand on voit les effectifs de l'inter et du bayern, il n'y a que robben qui aurait sa place à l'inter, bref c'est surtout une victoire de la supériorité technique de l'inter.
Le Bayern s'est comporté comme Barcelone. Ils ont insisté en jouant exactement de la même manière alors qu'ils voyaient bien que ça ne passerait pas. C'est vraiment choquant ce manque d'imagination dans le football moderne. Des équipes qui jouent relativement bien sont incapables de faire autre chose lorsqu'elles sont confrontés à un bloc défensif solide.
Sinon l'Inter a raison, ils ont utilisé le style de jeu le plus efficace dans le football actuel, d'autant plus redoutable quand on a deux supers joueurs devant ( Milito et Sneijder ). Cela dit, c'est extrêmement moche et c'est un peu à chaque fois la mort du football, mais bon.
Heureusement que le Bayern a eu la naïveté de vouloir faire le jeu. Parce que si ils s'étaient dit "tiens merde, nous aussi on va croiser les bras et attendre que ça se passe", on se serait retrouvé avec Italie-France de 2006.
Ce n'est pas le jeu qui me plaît... mais au moins ils n'ont pas complètement "fermé la boutique" et ils se sont créées de belles occases...

On aime ou on aime pas (comme moi), mais l'Inter 'version Mou' reste une 'machine de guerre' avec de super joueurs (Cambiasso, J Cesar, Maicon, Milito, ...)et une équipe qui sait aussi parfois jouer offensivement, il l'ont montré en chpnat. Dommage qu'ils ne le fassent plus souvent!

Le foot est ainsi fait: il ne suffit pas de développer du beau jeu, il faut aussi 'jouer malin'!

Bravo à l'Inter... on ne gagne pas autant par hasard

Il ne faut pas caricaturer le jeu de l'Inter... et en même temps, il faut comprendre la frustration de ceux qui essaient de 'jouer' et qui se 'prenne un coup de bambou'.

Simplement, j'espère que le foot 'plus offensif' puisse aussi permettre de gagner des titres plus souvent.
j'ai l'impression que certains ont découvert le foot depuis une semaine...

par rapport à toutes les finales des années 70 80 90 00 dont la moitié de purges, ce fut un match à classer dans les finales les plus débridées avec le plus d'occasions.

ensuite l'inter est capable de jouer tous les footballs, est capable de faire du jeu, est capable de jouer en contre, c'est ça le sport et le foot, Barcelone a gagné ses finales en défendant.

L'inter a marqué en premier et a donc défendu et contre attaqué, cela aurait été différent si cela avait été le bayern, certes l'inter est capable de presser plus haut et de dominer y compris dans la possession comme à Chelsea mais là ils ont facilement contenu le bayern.
faudrait peut-être redéfinir ce qu'on appelle le "beau jeu" ou même le jeu "offensif". Les béotiens/ploucs l'ont un peu trop simple de se référer au jeu du Barça. ENfin, bravo l'Inter & vivement la coupe du monde!!
le pire c'est que dans ce discours ultra convenu sur le "beau jeu", défendre ne devrait même faire pas partie du sport, c'est quelque chose de dégueulasse, ils confondent le sport avec le catch, le spectacle pur.

ensuite mais quelles sont les équipes qui pratiquent du "beau jeu" ? le barça oui ces deux dernières années, c'est spectaculaire mais encore en y réfléchissant, cela parce que cela marque beaucoup beaucoup mais est ce que le confiscation de la balle est vraiment spectaculaire ? oui il y a une maitrise technique impressionnante mais c'est aussi quand ils se projettent vers l'avant quand ils accélèrent que cela devient plus intéressant non ?.

Quel est le champion du monde depuis 1970 qui développé du "beau jeu" ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 12