1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 27e journée

La Bundesliga en mode collé-serré

Pour célébrer le printemps, la Bundesliga a été douce, entre câlin sur le banc, retour bienheureux et victoires des quatre de devant. Le tout sublimé par des stades (presque) pleins, des buts chelous, du suspense partout... Sans oublier un mauvais geste, pour gâcher la fête.

Modififié
97 9

L'équipe du week-end : Hoffenheim


Depuis son arrivée, Julian Nagelsmann, le très jeune coach du TSG Hoffenheim a prouvé qu'il pouvait redonner des couleurs à son équipe. En trois matchs à domicile, Nagelsmann a fait un carton plein. Il restait à montrer que Hoffenheim pouvait faire aussi des résultats à l'extérieur. C'est chose faite avec le match de ce week-end. Sur la pelouse de Hambourg, les joueurs de Sinsheim ont profité tout d'abord des erreurs de René Adler – une faute dans la surface et un ballon pris à la main sur une passe en retrait - puis des largesses défensives laissées par Hambourg, prêt à tout pour revenir au score mais stoppé par Baumann. Le TSG s'impose finalement 3-1 au Volksparkstadion. Même si Nagelsmann n'est pas satisfait de la forme ( « nous avons eu beaucoup de chance et un gardien extraordinaire  » ), avec ce résultat, Hoffenheim regarde ce qui se passe au-dessus avec envie. Le HSV fait, lui, une très mauvaise opération. Désormais, dans l'âpre lutte pour le maintien, c'est le club hanséatique qui commence à faire peur. Et si c'était encore la 16e place à la fin du championnat ? Comme on dit : jamais deux barrages sans trois.

Le joueur du week-end : Änis Ben-Hatira


Avant ce week-end, l'ancien du Hertha Berlin n'avait plus été titulaire depuis un an. Il est revenu avec son nouveau club, l'Eintracht Francfort, pour le match de la peur : le 17e contre le 18e de Bundesliga. Son dernier match dans un onze de départ était le 20 mars 2015 pour un autre match intense dans la lutte pour le maintien, et une victoire 1-0 du Hertha sur la pelouse de Hambourg. Même score pour Ben-Hatira cette fois-ci, mais avec un bonus : il est l'homme providentiel des Adler, le seul buteur, sur une action pas évidente dans un angle fermé. C'est qu'on appelle un retour gagnant.

Vous avez manqué Augsburg-Dortmund (et vous n'auriez pas dû)


Dernier match de la journée de Bundesliga, Augsburg et Dortmund ont des ambitions différentes mais un même besoin de victoires en cette fin de saison. À ce petit jeu, c'est le FCA qui entame le mieux sa rencontre. Dortmund est émoussé par la visite passée à Londres, jeudi, et n'arrive pas à accélérer le jeu. Augsburg attend les opportunités sur le peu de possession concédée par le BvB. Caiuby manque une première occasion, pas sa passe pour Finnbogason, plus prompt que Mats Hummels et Roman Bürki. Dortmund s'en sort pourtant bien, d'abord avec une égalisation chanceuse de Mkhitaryan, à la suite d'un beau mouvement avec Reus et Şahin. En deuxième mi-temps, le jeu de Dortmund est toujours aussi stérile, mais les quelques occasions sont converties avec brio et Adrián Ramos. Le Colombien est dans le coup les deux fois, une première pour remettre vers Castro après une longue ouverte d'Hummels, puis à la conclusion en deux fois sur corner. Et Dortmund continue ainsi d'empiler les buts et de se maintenir à une distance honnête du Bayern. Ni l'un, ni l'autre ne veut lâcher cette saison.

La Juve se remet en selle, Carpi sort la tête de l'eau

Le beau geste du week-end


Quand il ne joue pas, Thomas Müller est aux petits soins de ses camarades du Bayern Munich.


Le mauvais geste du week-end


Papy Djilobodji a lui été beaucoup moins inspiré sur le terrain.



Surtout, en menaçant De Blasis façon cours de récré, le défenseur prêté au Werder ne s'est pas offert de la bonne presse. Loin de là. Après le match, l'entraîneur de Mayence, Martin Schmidt, a regretté un geste « qui n'appartient pas au terrain » . Même dans le staff du Werder, on fait grise mine après ce comportement. Skripnik estime qu'il faudra « en parler avec lui, pas plus, pas moins » . Le directeur sportif Thomas Eichin confirme qu'il y aura une réunion avec le joueur, et espère qu'il n'y aura pas de sanction contre le joueur (la DFB a annoncé vouloir étudier le cas). De toute façon, Djilo manquera déjà le match contre Dortmund dans deux semaines, puisque dans le même match il a pris un jaune logique pour un tacle en retard.

Le but du week-end


Dans le gros match du vendredi soir entre Schalke et Mönchengladbach, Martin Hinteregger a été bien malchanceux. Sur un coup de billard, le défenseur des Fohlen marque le premier but du match à son propre gardien. Au final, Gladbach perd 2-1 et cède sa place aux Königsblauen.


L'analyse définitive


Wolfsburg peut dire adieu à l'Europe. Sans fonds de jeu, sans cohérence, sans constance, incapable d'imposer son rythme à Darmstadt... Les Loups de Dieter Hecking sont bien pâlots dès qu'il s'agit de jouer le championnat. La présence en quarts de finale de Ligue des champions ne sauvera pas le bilan de la saison. Le Bayer Leverkusen et le Borussia Mönchengladbach semblent mieux armés pour s'assurer le top 6, et Mayence affiche plus de mérite pour arracher la Ligue Europa si la 7e place devient qualificative. Non, décidément, la huitième place va bien à Wolfsburg. Au moins, Draxler, Schürrle et Kruse pourront se concentrer sur le championnat. Ou le poker.

La stat inutile : 20


Hanovre a concédé sa 20e défaite de la saison. En vingt-sept matchs. Un seul club a fait pire dans l'histoire de la Bundesliga : c'était le Tasmania Berlin. Il y a cinquante ans. La pire saison jamais effectuée par un club de Bundesliga : 15 buts marqués, 108 encaissés et l'équivalent de 10 points si la règle de la victoire à trois points avait été en vigueur.

L'autre stat inutile : 0


Cologne n'a pas obtenu le moindre corner en deux matchs face au Bayern cette saison.

Thomas Müller a dit…


À propos de la fin de match à Cologne et de l'occasion de Bittencourt sortie par Manuel Neuer : « D'habitude, sur un match de 90 minutes, il y a trois minutes de temps additionnel. Mais il faut accepter le fait que les arbitres sont humains, et que les adversaires du Bayern parfois poussent. »
Thomas Müller, décidément maître ès temps additionnel. Pas vrai la Juve ?

Et sinon…


Leverkusen a gagné un match de Bundesliga. Enfin. Roger Schmidt peut respirer un peu mieux, même s'il faut encore aller chercher la qualif pour une compétition européenne.

Pizarro a désormais autant de buts en Bundesliga sous le maillot du Werder que Marco Bode.

Le Hertha Berlin est chez lui à l'Olympiastadion. Nouvelle victoire à domicile et 3e place plus que jamais chevillée au corps.

Et pourtant, il n'y avait « que » 40 000 spectateurs à Berlin pour accueillir Ingolstadt, au grand regret du manager Michael Preetz.

- Au final, il y a 3 points entre le 4e et le 7e, et 4 points de la 17e à la 12e place. La fin de championnat sera torride en Allemagne.

Di Santo a soutenu publiquement Ralf Fährmann, le gardien de Schalke, pour qu'il soit appelé par Joachim Löw. Et il n'a pas tort.

Après Thomas Müller, Boateng ou encore Martinez, c'est David Alaba qui a eu le droit à son contrat jusqu'en 2021.

- En 2. Bundesliga, le RB ne sait pas gagner contre les concurrents directs. Après Sankt-Pauli et Freiburg, Leipzig a perdu contre Nuremberg, 3-1. L'avance du leader fond. Ce soir, Freiburg peut revenir ex aequo. Le FCN n'est plus que trois points derrière.

Enfin, à deux mois et demi de l'Euro, Mario Götze est toujours retenu en otage par Pep Guardiola. On ne t'oublie pas.

  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga



    Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    HerbyCohen Niveau : CFA2
    Je reposte ici, c'est plus approprié ;)

    Non mais Schalke la blague ultime sur ce match, je ne comprends comment ils ne perdent pas au moins 5-0, le BMG a tellement "verschossen" incroyable. Franchement s'ils chopent la LDC ça sera vraiment simplement dû à la faiblesse du Vfl, du Bayer et de Gladbach' justement, pas bon pour le coeff' ça.

    Sinon le HSV, geil... Je pensais qu'on allait s'en sortir large cette saison, on a montré des choses pas trop mal dans le jeu mais cette défense de PH couplé à notre attaque de DH... Et pourtant le milieu à de la gueule, Adler est à un bon niveau (sur ce match il fait clairement nimp c'est vrai)... Mais bon. 5 Keller Duels pour eux à venir donc ils ont leur destin en main, mais ce n'est pas gagné! les maux du HSV sont tellement profonds cela dit que je commence à me dire que sans une descente ça va être dur d'envisager l'avenir autrement qu'en pensant Abstiegskampf chaque années.

    Bon après sur ce match, le TSG gagne grâce à un très bon Baumann est une vraie envie, techniquement/tactiquement ce n'était pas non plus fifou, face à une équipe un tantinet plus en réussite ils ne prennent pas les 3 points. Malheureusement les 3 clubs du nord risquent de ce retrouver dans la charette...
    Rakamlerouge Niveau : National
    Le grand pont de Sané sur le csc de Gladbach est quand meme archi-couillu
    HerbyCohen Niveau : CFA2
    @Rakamlerouge Certes, Sané joue très bien le coup (il fait un gros match d'ailleurs), mais bon la finition, j'étais obligé de me marrer. Et le pire dévié du 2-1... Haha, le reste du temps ou le gardien sors des arrêts en veux-tu en voilà ou alors le BMG tire partout sauf dans les buts! Même le coach de S04 à la fin dit qu'ils ont été très bien payés sur ce match ^^
    HerbyCohen Niveau : CFA2
    "Tir" et non "Pire" damn...
    Note : 1
    Scénario incroyable mais te souviens tu des 2 affrontements contre Gladbach en coupe et championnat l'automne dernier. Cela avait été le scénario inverse, exactement la meme chose, on domine et onm maitrise pour perdre les 2 matchs donc bon ca fait du bien parfois :-D
    One Night Stand Niveau : DHR
    Euh sinon Neverkusen avait gagné la semaine précédente contre Hambourg (Bien que ça m'membête).

    Ca va être dur mais franchement y'a moyen d'y croire. Pour la saison prochaine, ça c'est une autre histoire...
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Quelle camouflet Wolfsburg!
    De Bruyne plus important qu'on le pensait faut croire...

    Et Schalke je comprends pas comment ils jouent aussi mal avant autant de joeurs talentueux.Globalement hein, je parle pas que de ce match.
    Un peu comme le Chelsea de Mourinho la première année.
    Dortmund qui s'accroche, qui décroche la CL. D'ailleurs s'ils gagnent l'Europa League, ça se passe comment?
     //  01:07  //  Aficionado de la Thaïlande
    Ca serait magnifique que le Red Bull n obtienne pas sa montee ! Et grosse decompression derriere hahaha
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    97 9