En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

La Bundesliga 2017 en chiffres

En attendant la reprise, pas de surprise : le Bayern est confortablement installé dans son fauteuil de leader. Avec onze points d'avance sur son surprenant dauphin de Schalke, il semble déjà filer vers son sixième titre d'affilée. Un record. Rien de neuf sous le soleil ? Franck Ribéry a battu un record lui aussi et Cologne pourrait en casser un autre, mais moins glorieux. Et puis il y a eu la vidéo, que beaucoup rêvent de voir disparaître aussi vite qu'elle est apparue. Retournée de chiffres en Bundesliga.

Modififié

1 : comme le nombre de matchs amicaux joués par l'équipe nationale chinoise U20, avant que la Fédération n'annule sa tournée en Regionalliga (D4). Sur treize prévus. Tout ça par crainte de voir surgir des drapeaux tibétains en tribune. Même les ultras les plus virulents du pays n'auraient pas imaginé un plan aussi diabolique.


1 : comme le nombre d’expulsions sur lesquelles l’arbitre est revenu après visionnage de la vidéo.

2 : comme le nombre de points qui ont suffi au Borussia Dortmund pour atteindre la troisième place de son groupe en Ligue des champions et donc se qualifier pour la Ligue Europa. Bravo.

3 : comme le nombre de défaites qu’a connues le Bayern cette année. C’est trop. Beaucoup trop.


4 : comme le nombre de mandats de Jupp Heynckes au Bayern. Comme quoi, c'est dans les vieilles casseroles qu'on fait les meilleures soupes.

4 : comme le nombre d'années qu'il aura fallu à Dominik Kaiser, capitaine du RB Leipzig, pour passer de la D4 à la Ligue des champions. Comment on obtient des ailes pareilles déjà ?


4 : comme le nombre de millenials qui ont connu leur début en Bundesliga : Yann Aurel Bisseck et Nikolas Nartey (Cologne), Jann-Fiete Arp (Hambourg) et Jadon Sancho (Dortmund).


5 : comme le nombre d’expulsions administrées après visionnage de la vidéo.

6 : comme le nombre de points de Cologne à la trêve. Pour rappel, le record détenu par une lanterne rouge date de 1976 et a été établi par le Tasmania Berlin avec dix petites unités.


6 : : comme le nombre de points marqués par Peter Stöger depuis son arrivée à Dortmund. En trois matchs, il aura fait deux fois mieux qu'en quatorze matchs avec Cologne, où il affiche le triste bilan de trois nuls et onze défaites.



11 : comme le nombre de buts refusés après visionnage de la vidéo.

12 : comme le nombre de changements d’entraîneur, entre cassures de contrat, licenciements et intérims.


19 : comme le nombre de penaltys accordés après visionnage de la vidéo.

30 : comme le nombre de points de Schalke 04 à la fin de la phase aller. Soit le plus petit nombre d'unités d'un dauphin depuis l'instauration de la règle des trois points en 1995.


76 : comme le nombre de parades de Jiri Pavlenka, le gardien du Werder de Brême, record de ce Hinrunde. S'il a su se montrer maintes fois décisif, le Tchèque passera quand même l'hiver à la place de barragiste. Dommage.


108 : comme le nombre de bougies qu'a soufflées le Borussia Dortmund le 19 décembre 2017.


367 : comme le nombre de matchs disputés par Franck Ribéry sous le maillot du Bayern à la trêve hivernale. Il devient l'étranger le plus capé de l'histoire du club après avoir fait tomber le record de Hasan Salihamidžić (365).


893 : comme le nombre de buts inscrits en 2017 en Bundesliga : 469 lors du Rückrunde 2016-2017 et 424 lors du Hinrunde 2017-2018.

1100 : comme le nombre de jours sans marquer d'Hamit Altıntop. Le vétéran de 35 ans qui évolue aujourd'hui en 2. Bundesliga à Darmstadt a marqué le but du match nul face au Greuther Fürth. C'était le 17 décembre, soit trois ans après son dernier pion, lorsqu'il évoluait encore à Galatasaray.


80 877 : comme le nombre moyen de spectateurs lors des matchs à Dortmund, record d'Allemagne. Si le Bayern plafonne à « seulement 75 000 » , le Rekordmeister est tout de même le seul à remplir son stade à 100% à chaque rencontre.



Par Julien Duez et Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 11 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3