Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Bundesliga 2016-2017
  2. // Bilan

La Bundesliga 2016-2017 en neuf mois chrono

La sensation Leipzig, la surprise Hoffenheim, Dortmund moins bien, Schalke, Gladbach, Leverkusen beaucoup moins bien, Cologne qui retrouve l'Europe et Hambourg qui évite les barrages : ce n'est pas parce que le FC Bayern Munich a remporté un cinquième Meisterschale de suite que cette cuvée 2016-2017 de 1. Bundesliga a été ennuyeuse. Loin de là.

Modififié

Août


2 août : Mercato. Julian Draxler, énervé de ne pas pouvoir se barrer de Wolfsburg dès l'été, expose son mal-être dans les colonnes de Bild. Problème, il se fait reprendre de volée par tout le football allemand qui le traite d' « enfant gâté » . Pour le club de Volkswagen, cette histoire ne représente que le début des emmerdes.

26 août : Première journée. Le Bayern Munich n'a pas le temps de blaguer et dégomme le Werder Brême (6-0). Auteur d'un triplé, Robert Lewandowski commence déjà à tenir les comptes dans la bataille pour le trophée de meilleur buteur.


28 août : Hoffenheim reçoit Leipzig. Un peu déçu de ne plus être le club le plus détesté d'Allemagne, le TSG profite de ce match pour faire dans l'autodérision. Au programme, de nombreuses banderoles qui « égratignent » le RB, mais surtout le club lui-même. Best of : « Aujourd'hui, c'est le Plastico / Bisous aux quatre personnes qui regardent ce match sur Sky / L'argent dirige le monde / Tout le monde ne peut pas être une équipe commerciale, RBL de merde ! »

Septembre


5 septembre : Darmstadt décide de renommer son stade en l'honneur d'un supporter décédé au printemps dernier à l'âge de seulement 26 ans. Appelez-le désormais le Jonathan-Heimes-Stadion am Böllenfalltor.

10 septembre : Leipzig bat Dortmund (1-0), et à ce moment-là, tout le monde croit à un faux pas du Borussia plus qu'à la victoire du RB. L'avenir donnera tort à tout le monde.


16 septembre : Le temps d'un vendredi soir, le FC Cologne se retrouve leader de la Bundesliga. Une première depuis 1996. Du coup, ça se permet de narguer gentiment le Bayern.


26 septembre : Le début de saison de Wolfsburg est globalement pourri sur tous les plans. À la suite d'une nouvelle défaite, cette fois-ci face à Brême, Klaus Allofs balance : « Normalement, on ne dit pas que c'était un match de merde, mais là, on peut le dire. »

Octobre


2 octobre : Schalke, qui n'avait pas gagné un match depuis le début de saison en Bundesliga, balaye Gladbach (4-0). Le football, cette science vraiment pas exacte.


Pendant ce temps, Mario Götze nourrit des pingouins.

With the BVB-KidsClub in the zoo: The animals eat out of my hands

Une publication partagée par Mario Götze (@gotzemario) le


15 octobre : Schalke reprend du poil de la bête ? Eh bien Breel Embolo se fracture la cheville et se voit contraint de déclarer forfait pour le reste de la saison. Karma 04.

17 octobre : Dieter Hecking, victime du début de saison tout claqué de Wolfsburg, est viré. Ce bon vieux Valérien Ismaël prend sa place.

Novembre


5 novembre : Le grand Uwe Seeler fête ses 80 ans au Volksparkstadion à Hambourg et déclare qu'il aimerait bien pouvoir aller au stade « sans risquer de faire une crise cardiaque » . Spoiler : la fin de saison risque de ne pas plaire à son cardiologue.


À Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang claque un triplé, quelques jours seulement après voir été suspendu en Ligue des champions pour avoir fait la fête à Milan. Le grand pardon.


18 novembre : Leipzig bat le Bayer Leverkusen et prend la tête de la Bundesliga. Une première pour un club issu de l'Est du pays depuis le Hansa Rostock en 1991.

19 novembre : Lors du choc contre le Bayern, Mario Götze se rappelle au bon souvenir de son meilleur ennemi Mats Hummels en lui collant un petit pont en forme de passe décisive pour Aubameyang. Après la rencontre, Mario n'hésite pas à poster sur Instagram une photo de l'action en question. Son plus beau fait d'armes de la saison.

Back... ... in the competition. @bvb09

Une publication partagée par Mario Götze ⭐️️ (@gotzemario) le

Décembre


4 décembre : Sandro Wagner (Hoffenheim), 7 buts en 13 journées : « Je suis de loin le meilleur attaquant allemand. » Timo Werner, devant lui au classement des buteurs, se marre bien en lisant ça.


10 décembre : Ingolstadt, lanterne rouge, prend sa revanche sur son ex-entraîneur Ralph Hasenhüttl en mettant fin à la série d'invincibilité de son RB Leipzig.

21 décembre : Mats Hummels, ennemi public numéro un depuis le printemps, décide de se teindre les cheveux en blond, histoire que tout le monde puisse se moquer de lui et donc se sentir mieux. Beau geste d'un bel homme.


24 décembre : Après six mois de chouineries, Julian Draxler quitte enfin Wolfsburg pour le PSG. Valérien Ismaël déclare que ce transfert est « positif pour les deux parties » . On a vu mieux comme lettre d'adieux.

Janvier


15 janvier : C'est la trêve hivernale. C'est calme. Très calme. Tellement calme que Julian Brandt poste des photos de lui dans son ascenseur.

🔙

Une publication partagée par Julian Brandt (@julianbrandt19) le


13 janvier : Marcel Schmelzer, capitaine par défaut du BvB les six premiers mois de la saison en raison de la blessure de Marco Reus, est conforté dans sa position par Thomas Tuchel... sous la pression des dirigeants du Borussia.

20 janvier : C'est la reprise ! En difficulté dans le froid glacial de la Forêt-Noire, le Bayern arrache la victoire face à Fribourg dans les dernières minutes de jeu grâce à... Robert Lewandowski. En même temps, c'était soit lui soit Arjen Robben.


28 janvier : Hoffenheim, dernier club invaincu en championnat, perd son premier match de la saison. Le bourreau ? Le RB Leipzig. La solidarité entre clubs en plastique, c'est pas trop ça apparemment.

Février


14 février : Thomas Müller souhaite une bonne Saint-Valentin à sa femme. Pas sûr qu'elle ait apprécié le choix de la photo.

Happy valentine, my sweet heart @lisa.mueller.official #esmuellert #happyvalentinesday

Une publication partagée par Thomas Müller (@esmuellert) le


17 février : Karim Bellarabi inscrit le 50 000e but de l'histoire de la Bundesliga. Il reçoit en cadeau un trophée et un gâteau au chocolat.


18 février : À la suite des violences subies par les supporters du RB Leipzig à Dortmund, le BvB joue son match contre Wolfsburg sans la Südtribüne, suspendue dans son ensemble. Une première dans l'histoire du club.

21 février : Franck Ribéry débarque enfin sur Instagram.

Instagram, here I am...finally! 😉👌🏼 ...and soon I'll be back on the pitch for @fcbayern! #FR7 #official #FollowFranck #SocialMedia

Une publication partagée par Franck Ribéry (@franckribery7) le


26 février : Valérien Ismaël est déjà viré.

Mars


4 mars : Leverkusen, auteur d'une saison bien merdique, se fait désosser par le Borussia Dortmund (6-2). Résultat, Roger Schmidt, l'homme qui devait apporter un titre au Bayer, est limogé après trois ans de bons et loyaux services.

10 mars : À 38 ans, Claudio Pizarro devient le plus vieux buteur de l'histoire de la Bundesliga.


11 mars : La plus belle image de la saison : Marco Russ fait son retour sur les terrains, et ce neuf mois après avoir été diagnostiqué d'un cancer.


31 mars : Anthony Modeste – ou plutôt #Modeste2018 – s’inspire de Pierre-Emerick Aubameyang et tourne lui aussi dans un clip à sa propre gloire. Bon, à la différence de PEA, la réalisation a été un peu plus léchée.

Clip Modeste

Avril


1er avril : Revierderby. Alors que le Borussia mène au score et que Pierre-Emerick Aubameyang vient de célébrer son but en se masquant le visage – une vieille habitude pour les derbys –, Thilo Kehrer, jeune défenseur de Schalke, arrache le point du match nul. Après le match, il déclare en zone mixte du haut de ses 20 ans : « Perso, je n'ai pas besoin de cacher mon visage sous un masque. »


4 avril : Hoffenheim dispose du Bayern Munich (1-0). Et parce qu'il sent toujours les bons coups, on rappelle que quelques jours avant ce match, Uli Hoeness déclarait que Julian Nagelsmann était « observé de près  » par le Rekordmeister.

15 avril : Quatre jours seulement après avoir été victimes d'une attaque, les joueurs du Borussia Dortmund jouent contre Francfort et donnent tout ce qu'ils ont pour passer à autre chose. À ce petit jeu-là, Sokratis semble meilleur que les autres, puisque le Grec décoche une frappe d'une trentaine de mètres après avoir remonté tout le terrain comme un grand. Le but de l'année.


23 avril : Nils « Fußballgott und Super Sub » Petersen inscrit son 19e but en tant que remplaçant. Un record depuis l'instauration de la Bundesliga.

29 avril : Le Werder, bon dernier lors des cinq premières journées de championnat, enchaîne son 11e match sans défaite en disposant du Hertha Berlin. Max Kruse, grand artisan de la remontée du club, y va de son petit but. Son 10e en huit matchs. Sandro who ?

Et sinon, au terme d'un suspense insoutenable, le Bayern Munich est sacré champion d'Allemagne, pour la cinquième fois consécutive, un record.

Mai


19 mai : La ligue annonce que pour la première fois de l'histoire, une femme arbitrera des matchs de première division.

20 mai : Hambourg évite les barrages de peu en s'imposant dans les dernières minutes du dernier match de la saison face à Wolfsburg, son concurrent direct. Triste réalité pour les fans du HSV, le maintien est maintenant synonyme de fête. À tel point que certains d'entre eux décident de ramener la barre transversale chez eux en souvenir.


Cologne se qualifie pour la Ligue Europa et fête comme il se doit son retour sur la scène européenne après vingt-cinq ans d'absence. Les supporters chantent « Qui nous emmène à Budapest ? Anthony Modeste ! » Évidemment, Lukas Podolski est là pour filmer les festivités.

Allez #EFFZEH 🚴🏻😄👊🏻👍🏻 #LiebeDeineStadt #party 🔴⚪️

Une publication partagée par Lukas Podolski (@poldi_official) le


Philipp Lahm fait ses adieux au football. À l'Allianz Arena, les supporters l’accueillent avec chants et tifo. Quelques heures plus tard, à Marienplatz, alors que le Bayern fête son 27e titre de champion d'Allemagne, Lahm remercie le peuple munichois pour son soutien et finit même par pousser la chansonnette.

Philipp Lahm à Marienplatz

30 mai : Wolfsburg se maintient en Bundesliga en remportant son barrage face à Braunschweig. Andries Jonker, l'entraîneur des Loups, prévient : « Je ne vais pas célébrer un maintien. Rester en première division, c'est quand même le minimum pour un club comme Wolfsburg. »

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Préparer son équipe 3
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:38 L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 32 Hier à 09:06 Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 11