En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Économique
  2. //

« La bulle spéculative du football espagnol a éclaté »

Grande gueule, supporter de l'Espanyol Barcelone jusqu'à la moelle, José María Gay de Liébana est surtout LE spécialiste économique du football espagnol. Un homme plutôt écouté ces temps-ci. Pour nous, il fait l'autopsie d'un grand malade. Et autant dire que ce n'est pas joli joli…

Modififié

Bon, le football espagnol est en crise. Mais cette crise est-elle inhérente au foot ou plutôt une des conséquences de la crise économique globale que connaît le pays ?
Le football espagnol a créé sa propre crise. Cela fait des années que les clubs sont en déficit et rien n'a été fait pour améliorer cette situation. Aujourd'hui, on peut dire que la bulle spéculative du football espagnol a éclaté. À cette crise « naturelle » viennent bien sûr s'ajouter les effets de la crise économique que connaît l'Espagne actuellement. Évidemment, ça n'arrange rien.

Comment se traduit-elle concrètement ?
Tout d'abord par l'endettement pharaonique des clubs. Aujourd'hui, en regroupant tous les cas de figure, première et seconde divisions confondues, on peut dire qu'environ une vingtaine de clubs sont insolvables. C'est-à-dire qu'ils ne peuvent pas faire face de façon normale à leur endettement. À peu près tous les clubs sont touchés. Sauf le Real et le Barça d'une part, qui sont très endettés, mais qui n'ont pas de peine à trouver des financements, et l'Athletic Bilbao et Osasuna d'autre part, du fait de leur mode de fonctionnement particulier.

À qui la faute ?
Personne ne veut assumer la responsabilité de cette situation. Pourtant, les clubs sont coupables d'avoir continué sur un mode de fonctionnement irrationnel. Ils savaient parfaitement que leur système d'endettement n'était pas viable sur le long terme, mais ils ont poursuivi aveuglément dans cette voie. La Liga de Fútbol Profesional détient aussi sa part de responsabilité, puisqu'elle n'a jamais vraiment effectué de contrôle sur les clubs. Analyser les budgets, contrôler les opérations financières, aider les clubs à améliorer leur situation, sanctionner les mauvais élèves, tout un panel de mesures que la LFP espagnole n'a jamais vraiment mis en place.

Quand on atteint un tel niveau d'endettement, est-ce que les pouvoirs publics n'ont pas aussi leur part de responsabilité ?
Sans nier la responsabilité de l'establishment footballistique, on peut également dire que l'establishment politique n'a jamais non plus poussé pour que les choses changent. Les politiques n'ont jamais affronté ces questions, parce qu'ils ont peur de toucher au football. Les gens défileraient dans les rues, il y aurait des émeutes. Ça ne serait pas bon pour leur popularité. L'été a d'ailleurs été très dur pour nos hommes politiques. Heureusement, la Liga a repris, les Espagnols ne vont plus penser qu'à ça et laisser en paix nos pauvres dirigeants.

Le gouvernement Rajoy semble avoir durci le ton vis-à-vis du football…
Le football n'est pas spécifiquement visé, mais l'augmentation de la pression fiscale touche en effet les clubs de plein fouet. Par exemple, l'augmentation des tranches d'imposition sur le revenu est très préjudiciable à la Liga, parce que les contrats entre les clubs et les joueurs sont signés en net. À court terme, l'augmentation de l'impôt va donc faire exploser les coûts salariaux et les clubs devront payer la facture. Par ailleurs, cette situation va causer de graves problèmes aux deux grands quand il s'agira de renouveler les contrats de leurs stars. Il faudra mettre 30 millions sur la table pour que le joueur en reçoive 10 dans son portefeuille. Et puis, il y a l'augmentation de la TVA qui renchérit tout, des transactions entre clubs au prix de l'abonnement pour le supporter, en passant pas le coût salarial des joueurs.

Et les droits télé dans tout ça ?
Chaque été, les petites équipes se plaignent de la répartition très inégalitaire du pactole. Le Barça et le Real touchent 150 millions d'euros par an, si ce n'est plus, tandis que d'autres clubs de première division touchent à peine 10 millions par an. Comparez ce système à celui que vous avez en France et vous verrez le monde qui nous sépare.

« Le bonheur des deux gros fait le malheur de tous les autres »

Comment en est-on arrivé là ?
Le championnat espagnol est le seul des grands championnats européens dans lequel chaque club négocie directement ses droits avec les diffuseurs. Évidemment, le Barça et le Real peuvent négocier des sommes astronomiques. D'un autre côté, tous les autres petits clubs sont un peu les otages des groupes de télévision. Comment expliquer que les droits télé de la Première League s'élèvent à 1300 millions d'euros et ceux de la Serie A à 900 millions, tandis que la Liga ne perçoit que 600 millions d'euros, à peu près autant que la Ligue 1 ? Il faudrait que les droits soient centralisés puis vendus ensemble, en pack, sous l'appellation « championnat espagnol de première division » . Le problème, c'est que la LFP, qui pourrait initier ce changement, est totalement noyautée par le Real et le Barça, deux clubs qui n'ont strictement aucun intérêt à ce que les choses changent puisqu'ils gagnent plus dans la situation actuelle.

Finalement, est-ce qu'on ne peut pas dire que le football espagnol dans l'ensemble souffre de l'hégémonie du duo Barça/Real ?
Bien sûr. Le bonheur des deux gros fait le malheur de tous les autres. Un exemple édifiant et effrayant à la fois : en ce qui concerne le sponsoring, les entreprises préfèrent signer pour être le quatrième ou le cinquième sponsor du Real ou de Barça plutôt que d'être le sponsor principal d'une équipe comme le FC Séville. Ce qui explique par exemple que des clubs comme Valence ou Villarreal aient joué la saison dernière en Ligue des champions sans sponsor sur le maillot.

La crise du football ibérique saute aux yeux, cet été, avec un marché des transferts en quasi-sommeil…
À l'été 2009, les clubs espagnols avaient dépensé plus de 450 millions d'euros sur le marché des transferts. Cet été, on a difficilement atteint la barre des 100 millions. Ça donne une bonne idée de la dégradation de la situation. Aujourd'hui, l'immense majorité des mouvements entre clubs se fait par le biais de prêts avec option d'achat. Je ne sais pas à quoi sert cette option d'achat, car, dans 90% des cas, les clubs ne peuvent pas la lever à la fin du prêt.

On a aussi l'impression que le championnat espagnol, qui attirait chaque année les meilleurs joueurs du monde, est pour la première fois en train de s'appauvrir.
Chaque été, quelques stars de notre championnat partent à l'étranger. Il n'y a rien d'alarmant de ce côté-là puisque le football espagnol draine également des stars étrangères. D'autre part, des joueurs en fin de carrière partent dans des championnats moins réputés pour trouver un peu de temps de jeu. Rien de nouveau ni de préoccupant là-dedans non plus. Ce qui est en revanche plus grave, c'est que des jeunes joueurs, à fort potentiel, quittent l'Espagne parce qu'ils ne peuvent pas y poursuivre le développement de leur carrière, parce qu'ils estiment que leur club ne va pas pouvoir les payer comme ils le méritent ou parce que leur club a promis de les payer, mais ne leur a pour le moment pas versé leur dû. Domínguez, Michu, Carvajal, Joselu, Borja Valero, les exemples ne manquent pas. C'est une situation tragique pour notre football.

Une sorte de fuite des cerveaux en somme.
Un grand nombre de jeunes Espagnols, une fois leurs études terminées, sont obligés de partir à l'étranger pour trouver le travail qu'ils recherchent dans les conditions financières qu'ils méritent. Une situation qui pourrait finalement parfaitement être transposée au football espagnol, oui.

Est-ce que, d'une façon, on ne peut pas aussi parler d'une crise morale ?
Je pense que l'opinion publique n'accepterait plus des transferts de plusieurs dizaines de millions d'euros. Les banques n'accordent presque plus de prêts aux particuliers, et les gens devraient accepter que la banque qui leur a claqué la porte au nez prête des dizaines de millions d'euros au Real ou au Barça pour le transfert de tel ou tel joueur ? Peu probable. L'engouement récent autour des succès de la Roja est aussi un signe de défi envers les clubs. Le football de la sélection a l'avantage d'être étranger à toutes ces questions d'argent, d'endettement, etc. C'est un football qui paraît beaucoup plus sain et les Espagnols sont donc plus à même de s'identifier à lui.

Retrouvez la présentation de tous les championnats dans le dernier numéro de So Foot

Propos recueillis par Pablo Garcia-Fons
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:31 450€ à gagner avec Chelsea & Leicester Hier à 18:25 Drogba et Djorkaeff ambassadeurs de la LFP 8 Hier à 17:10 L'arbitrage vidéo adopté en Ligue 1 87 mercredi 13 décembre 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:02 Dans une favela, un penalty fêté par des tirs de kalash 21 Hier à 13:03 Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 10 Hier à 12:02 Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 10 Hier à 10:43 Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 37 Hier à 10:10 Independiente remporte la Copa Sudamericana 13
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 13 décembre 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton mercredi 13 décembre Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 35 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39