En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Manchester United-Everton

La bulle de Wayne Rooney

C’est l’histoire d’un type qui a toujours été aussi iconique qu’incompris. Deux constantes dans la courbe de Wayne Rooney : il n’a jamais été chez lui, nulle part, et n’a jamais été regretté par personne. Et si, malgré les records, le meilleur buteur de l’histoire de Manchester United, qui effectue son retour dimanche à Old Trafford avec Everton, était finalement à l’image de son pays ?

Modififié

Durant de longues journées de la fin des années 1990, Wayne Rooney répétait sans cesse le même rituel : un passage par le club de boxe de son oncle, Rickie, un crochet aussi court que possible vers l’école et un entraînement quasi quotidien avec les gosses de son âge à Everton, qui l'a recruté en 1996. À l’époque, le gamin du quartier de Croxteth, à Liverpool, se faisait surnommer « Lil Wayne » – en contradiction avec « Big Wayne » , son père, même si le fils a rapidement doublé le physique de son ouvrier de papa – et tuait essentiellement son temps en regardant l’entraînement de l’équipe première des Toffees. Wayne n’est qu’un adolescent, mais a aussi quelques rêves et références au-delà du modèle absolu, Duncan Ferguson, dont Rooney partagera la chambre lors de la préparation estivale de 2002. Lors des discussions avec ses coachs de l’époque, il cite Alan Shearer pour « la puissance, la technique, les qualités de leader » et Paul Gascoigne pour à peu près tout le reste, mais surtout « l’imagination » . Depuis la première fois qu’il a foutu les pieds à Goodison Park, à l’âge de six mois, on ne cesse de lui secouer l’esprit avec les mêmes mots, les mêmes images, la même philosophie de vie.


Jouer au foot doit être un engagement pour les autres plus qu’un moyen de se faire briller individuellement. Lorsque Gazza débarque à Everton, Wayne Rooney a quatorze ans et est définitivement secoué, braquant son regard sur le mythe comme on glisse son œil dans un microscope. Reste qu’au-delà d’un talent différent, d’une frappe de mule, d’un cou de boxeur et d’une allure porcine, Rooney n’a surtout peur de rien, caractère sans aucun doute ramené de Croxteth où le chômage est une culture et les toxicos des éléments de décor. Preuve : lorsque Gascoigne débarque dans le vestiaire de la réserve un jour, en 2002, et demande si les jeunes ont prévu de sortir, un seul l’ouvre. « Moi, pourquoi ? » , relance Rooney. Gazza s’avance, lui file vingt livres et sourit : « Passe une bonne soirée pour moi. » Ou comment le fils de Jeannette et Thomas Wayne est entré dans une représentation de l’Angleterre telle que Rita Mae Brown la décrivait – « un aquarium, pas une nation » : soit un cocktail d’autosuffisance, de fierté, de rebellion et de courage mêlé à un mépris pour l’extérieur. Car, au fond, Wayne s’en fiche, il trouve ça « plutôt cool d’être Wayne Rooney » .

La « petite tête de bite grasse » et le SDF


Que reste-t-il de ce gamin planqué dans le coin d’un vestiaire ? Tout, ou presque, car Wayne Rooney n'en a toujours rien à foutre de l’extérieur et reste un homme devenu légende – meilleur buteur de l’histoire de Manchester United, meilleur buteur de l’histoire de son pays, meilleur buteur anglais en C1 – difficilement décryptable. Son retour à Everton cet été n’y a rien changé et si Old Trafford, où il a passé treize ans de sa vie, devrait lui réserver un bel hommage (enfin !) à l’occasion de son retour dimanche, reste une constante : personne ne le regrette, si ce n’est Mourinho qui versait en place publique il y a quelques semaines son spleen à propos de la perte de son ancien capitaine. Durant son aventure avec United, chacun de ses retours à Goodison Park était accompagné du même chant qui racontait, en gros, que celui qui a toujours affiché fièrement son « Once a blue, always a blue » n’était qu’une « petite tête de bite grasse » .


À Manchester, la donne est plus ou moins similaire, Rooney n’ayant jamais eu d’hommage chanté comme Giggs ou Scholes, les fans se contentant d’un vulgaire « Roo-ney, Roo-ney » à chacune de ses prises de balle, aussi magnifiques soient-elles. Bizarre et cruel, Wazza a toujours eu l’image d’un passager à Manchester – où il a toujours eu l’étiquette d’un Scouser –, d’un intrus chez les riches de ce monde – où on lui a toujours préféré David Beckham, par exemple –, d’un traître qui aurait délaissé son quartier de naissance en s’installant dans une belle villa à Pretsbury avec Coleen. Comme s’il n’était jamais chez lui nulle part, excepté sur un terrain.

La passion et les regards de travers


Wayne Rooney est à l’image de l’Angleterre moderne : replié sur lui-même. Une injustice ? Non, car celui qui fêtera ses 32 ans en octobre n’y prête que peu d’attention. Son attitude sur un terrain a toujours répondu à cette prise de position et ce n’est pas pour rien si Sir Alex Ferguson s’est longtemps battu pour qu’il cesse de se dépouiller aux quatre coins du terrain, quitte à sacrifier ses statistiques individuelles. Rooney est dans la passion, pas dans la séduction, et pour ça, l’homme a besoin d’être désiré. S’il s’est barré d’Everton à l’été 2004, c’est avant tout parce qu’il affirme que « David Moyes était envieux » de sa popularité grandissante, bombée par un Euro monstrueux au Portugal. S’il est parti de United cet été, c’est aussi parce qu’il ne se sentait plus utile, presque gênant. Adopter Rooney est aussi devenu impossible, car on ne peut tout pardonner, surtout pas un flirt avec la voisine de City pour ramasser un contrat en or et faire sauter l’équilibre de l’institution qu’est Manchester United.


Dimanche, Wayne Rooney va donc revenir à Old Trafford avec Everton, où il sera toujours regardé de travers malgré des sentiments sincères – il ne faut pas oublier sa rage lorsqu'il marquait à Anfield avec MU – pour avoir abandonné un club en pleine ascension il y a treize ans avant de revenir dans un projet de nouveau ambitieux, et devrait recevoir un hommage à la hauteur des regrets qui entoureront jusqu’au bout son destin. Nouveau chapitre, nouvelle fête – Mourinho l'a promis –, même constante, et ce, alors que Wazza sera attendu lundi au tribunal de Stockport après avoir pris le volant d’une Coccinelle avec quelques pintes de trop dans le sang il y a quelques semaines. Drôle de bulle que celle d’un héros comme Wayne Rooney.



Par Maxime Brigand Propos de Wayne Rooney tirés de My Story so far.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 4 heures OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 1 il y a 12 heures 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham
il y a 5 heures Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 5 il y a 6 heures Le Nord-Coréen Han boude les radios 25 il y a 6 heures Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 31 il y a 7 heures L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 12 heures La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 26 il y a 13 heures Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 27
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 4 samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari ! vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 103 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 12 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20