1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Manchester City

La boucle de Lucas Leiva

Son histoire à Liverpool a commencé par des sifflets et se sera donc terminée dans le silence. Après près de dix ans passés en Angleterre, Lucas Leiva va être prêté à l’Inter Milan avant d’y être normalement transféré définitivement l’été prochain. La fin d’un chapitre qui laissera malgré tout des traces.

Modififié
Il y a l’art et la manière d’écrire les dernières lignes d’un chapitre. Lucas Leiva, lui, a décidé de le faire par un crachat. Comme ça, vulgairement, au cœur d’une fin d’après-midi de septembre. Anfield avait alors la banane et commençait à savourer un nouveau festival offensif. Le cœur était à la fête, Roberto Firmino avait déjà agité sa couette et Sadio Mané avait levé ses bras au ciel après avoir piqué son ballon au-dessus du corps d’un Kasper Schmeichel seul pour affronter le séisme qui allait se boucler sur une gifle autoritaire (4-1). Et il y a eu cette tâche sur le tableau, juste avant la mi-temps. Un ballon tranquille à négocier, une relance propre à assurer. Lucas Leiva a les mains posées sur ses bouclettes. Il baisse la tête, laisse apparaître un sourire pincé et balance sa salive sur la pelouse d’Anfield. Jamie Vardy, lui, vient d’inscrire son deuxième but de la saison. Anecdotique, mais terrible. Jürgen Klopp avait décidé de faire confiance au futur trentenaire brésilien et il s’est planté.


La baffe est sévère car quelques jours plus tôt, Lucas Leiva avait déjà compris la teneur de sa situation et s’était exprimé dans les colonnes du Liverpool Echo : « Je dois comprendre cette situation, continuer à travailler et me tenir prêt si une opportunité de jouer arrive. Bien sûr, tout le monde veut jouer, mais nous avons un calendrier moins chargé que la saison dernière. Il faut le comprendre, mais l’accepter est très difficile. Si l’on accepte de ne pas jouer, on ne peut pas être prêt quand la chance d’être sur le terrain se présente. » Oui, Lucas Leiva n’est pas du genre à se satisfaire d’une place de remplaçant, mais, cette fois encore, il avait cédé aux demandes d’un club pour qui il a toujours accepté de tout donner. Fin août, Klopp lui a demandé de ne pas partir à Galatasaray et il l’a fait. Pour Liverpool, pour le Kop, pour espérer. Reste que trois titularisations ne peut être assez pour un joueur de vingt-neuf ans. Voilà comment vient donc de se refermer une histoire de près de dix ans entre Liverpool et Lucas Leiva : par un prêt de six mois à l’Inter avant de rejoindre définitivement le club italien l’été prochain. Dans le silence des uns, le respect des autres.

Vidéo

Le Brésilien qui n’était pas magicien


Il ne faut pourtant pas oublier ce qu’était Lucas Leiva et comprendre qu’en dix ans passés en Angleterre, l’homme est devenu un peu plus qu’un footballeur. Oui, c’était un peu plus que ça. C’était une patience, une passion, un respect, un caractère et un repère. Celui des joueurs brésiliens qui débarquaient au club, notamment. Être brésilien a pourtant longtemps été le plus gros handicap de Lucas à Liverpool. Pourquoi ? Car dans la tête des supporters des Reds, le Brésil rimait avec la magie, le dribble, l’instinct et la grâce. Mais Lucas Leiva n’a jamais été tout ça. C’est une question de perspective, de pas de côté, de culture. Pour le comprendre, il faut revenir aux premiers jours, à cette époque où le milieu brésilien, débarqué du Grêmio en 2007, se faisait siffler par Anfield. Son crime ? Apprendre et gratter du temps de jeu au cœur d’un milieu doré composé de Steven Gerrard, Xabi Alonso ou encore Javier Mascherano.


Sur un terrain, Lucas Leiva ressemblait alors déjà à tout sauf à un brésilien : aucun dribble gourmand, de longs cheveux tombant sur les épaules et un charisme alternatif. Comment un mec dont personne n’avait jamais entendu parler à Liverpool pouvait-il prétendre se faire un nom aussi facilement ? Voilà comment s’est-il un jour expliqué au Guardian : « Venir à Liverpool était pour moi un changement de pays, de langage, et il y a aussi un détail qui n’était pas si petit. Je n’avais que vingt ans, je débarquais dans un club avec une grande histoire dans l’un des championnats les plus exigeants du monde. Je crois aussi que certaines personnes avaient oublié que Liverpool avait un groupe où certains joueurs avaient disputé deux des trois dernières finales de Ligue des champions. Certains supporters pensaient aussi qu’un milieu brésilien était forcément magique. »

Vidéo

L’inspiration plutôt que l’idole


Sauf qu’en arrivant à Liverpool, le Lucas Leiva du Brésil a été obligé de s’adapter à un nouveau style de jeu, plus défensif, moins créatif. C’était le choix de Rafael Benítez, un homme qui a toujours défendu le joueur. Puis, Xabi Alonso s’est barré en 2009, Mascherano un an plus tard, à un moment où Liverpool n’avait pas forcément l’argent pour faire des folies. Là, Lucas Leiva s’est taillé un nom, a fait taire les sifflets et s’est imposé comme une figure de la Premier League par ses tacles, son sens du combat, mais aussi par ce visage mortifié par une rupture des ligaments croisés contre Chelsea en novembre 2011. Comme le symbole d’une histoire dessinée en sinusoïdes où l’homme s’est toujours relevé.


À chaque fois qu’on avait besoin de lui, Lucas Leiva était là. Quand le Kop cherchait des repères, il le trouvait et le chantait même parfois ainsi : "His first name is Lucas... His second name is Leiva... And that is why we like him." Oui, Lucas Leiva c’était ça : un bosseur, un amoureux de Liverpool, une inspiration faute d’avoir pu devenir une idole. Son départ est la fin d’un récit écrit sur plus de 300 matchs, quelques coups de sang, de brefs éclaircies, mais surtout un sourire. Celui du serviteur éternel qui a refusé à plusieurs reprises de quitter Liverpool. Son heure est arrivée, dans le silence malgré un nom qui restera attaché à l’histoire du club. On ne peut oublier aussi facilement dix ans de vie. Surtout quand on a fait autant de route.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Premier League - J19
Boxing Day




Dans cet article

Note : 1
Forcément, pauvre garçon, pas facile de briller avec un trio titulaire Mascherano-Xabi-Gerrard à son arrivée. Mais après de (longs) débuts laborieux, il avait en 2010-2011 formé un trio très solide avec Meireles et...Jay Spearing ("souv'nez-vous", dirait Drucker), qui ne brillait pas par son génie créatif mais qu'il était difficile de passer sans dégâts, et qui permettait à Kuyt, Maxi & Suarez de bien s'amuser devant.
A l'automne 2011 il est devenu énorme, peut-être le meilleur 6 du moment en PL. Hélas, cette blessure en LEague Cup, puis une autre en 2012 l'ont coupé dans son élan. Depuis, il a bien servi l'équipe, mais pas moyen de le voir comme un essentiel.
Quelque part son départ laisse un vilain goût d'inachevé.
Bonne continuation à lui, perso j'en garderai un bon souvenir, et un grand respect pour un état d'esprit irréprochable.
(je sais je sais, j'ai dit les mêmes trucs il y a quelques jours - et alors ?)
Leave-Her-Pool Niveau : DHR
Merci d'avoir rappelé à quel point il a pu être fort comme Sentinelle. Il bouchait même le trou de la Sécu pendant ses jours off, c'est dire.
Oh pu***** Jay Spearing il était parti à Bolton je crois ? Quelqu'un sait ce qu'il est devenu ?
2 réponses à ce commentaire.
Je ne sais plus quel illuminé a dit dans un article précédent mais en tout cas c'était un truc du genre: "pour moi Lucas c'est Thiago Motta au PSG". Alors ma façon de rendre honneur à Lucas sera de dire qu'il n'avait rien de Thiago Motta. J'ai beaucoup de choses négatives à dire sur lui, même s'il est vrai qu'il n'a pas trop été aidé, je pense surtout qu'il a failli mentalement en dépit de belles inspirations dont je me souviens (paradoxalement ou pas étant donné le peu qu'il y en eu) mais qui n'auront pas suffit à en faire un grand joueur de Liverpool. Il n'est pas comme Gerrard, Alonso ou Torres qu'on aurait voulu garder à tout prix jusqu'à leurs 100 ans juste pour les voir.
Non il fera partie de ces mecs qui au moins n'auront pas été insignifiant durant leur passage (Cf. Voronin, Jovanovic, Poulsen, Plessis...) mais pas suffisamment génial pour qu'on le regrette, ni combattif, ni charismatique... Ils s'est illustré parce qu'à la différence de certains ( Cf. Sterling...) il aura su reconnaitre qui était le plus fort. Le club.
Que tu veuilles pas le comparer à Thiago Motta d'accord mais que tu oses le comparer au passage de Poulsen, Voronin ou plessis et que tu dises qu'il n'était pas combatif me montre bien que tu meprises énormément ce joueur et que tu es restée dans la même perspective de ceux qui le sifflaient à ses débuts. Eux on changés...
Je ne le méprise pas. J'ai justement dit qu'il n'était pas comme "Poulsen et cie". Je n'ai pas fait un commentaire si négatif. Par contre sur la combativité il n'y a à mon avis que toi qui l'a vue.
2 réponses à ce commentaire.
il y a 2 heures Un lob de soixante mètres en Angleterre il y a 2 heures Le CSC gênant de Wycombe 7 il y a 3 heures Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 27
il y a 6 heures Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 10 Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 57 Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6
samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8