La bonne gueulante

0 0
Quelques jours avant d'affronter le PSG, au Parc des Princes, la direction girondine est montée au créneau : interrogations au sujet d'éventuels transferts des cadors, revers successifs, « héritage » Laurent Blanc, etc. Jean-Louis Triaud en as eu ras-le bol, et l'a fait savoir (tout comme Nicolas de Tavernost). Un truc que Jean Tigana n'a pas réprouvé.



« On est obligé d'accepter, a indiqué le technicien à la presse. J'ai toujours accepté... et encore, j'ai connu à l'époque des coups de gueule bien plus toniques... Que ce soit ici ou ailleurs ! C'est arrivé, mais c'est toujours bénéfique pour tout le monde. Je suis obligé d'adhérer à ce qu'à dit mon président. »



Et quand on a connu Claude Bez et Bernard Tapie, on peut voir venir. Puis, comme par hasard, les Bordelais l'ont emporté dans la capitale...





LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0