Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La beuverie de Wasilewski

Modififié
Décidément, Marci Wasylewski ne cesse de faire parler de lui. L’arrière droit polonais du RSC Anderlecht a acquis dans le championnat belge une notoriété que son seul talent ne lui aurait pas autorisé. Un anti-Balotelli en somme. Après avoir envoyé Peter Delorge à l’hôpital d’un coup de coude de catcheur, Wasyl s’est encore signalé négativement.

L’international polonais devrait selon toute évidence louper l’Euro 2012 disputé à domicile !
La raison ? Selon L’Equipe, Wasilewski se serait rendu en Allemagne assister à la rencontre Cologne-Werder Brême en compagnie de son ami Slawomir Peszko. Les deux compères, au terme d’une soirée fortement arrosée, se seraient bagarrés avec un chauffeur de taxi. La soirée s’est terminée au commissariat. Ni une ni deux, le sélectionneur polonais Franciszek Szmuda a réagi en annonçant qu’il ne reprendrait plus les deux fêtards dans son groupe.

"Je ne fermerai pas les yeux là-dessus. Je ne les prendrai pas pour l'Euro. Il n'y a aucune chance qu'ils figurent dans les vingt-trois" a laché Szmuda à la presse polonaise, ses propos ont ensuite été relayés par L’Equipe.

Anderlecht, le club de Wasilewski, a rapidement réagi via un communiqué de presse. "Le défenseur a assisté au match FC Köln – Werder de Brême ce samedi après-midi. Il avait été invité par son coéquipier de l’équipe nationale Slawomir Peszko. Après le match, Wasilewski et Peszko se sont rendus au restaurant. Ils décidèrent d’appeler un taxi après le dîner. La police a dû intervenir suite à une altercation entre Pezko et le chauffeur. Marcin Wasilewski a pu immédiatement disposer et est rentré à temps à Bruxelles."

Mouais… Pas sûr qu’en coulisse, les très respectables dirigeants bruxellois aient goûté cette énième péripétie de Wasilewski…
ADM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall
À lire ensuite
Ramires encense Witsel