En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

La belle histoire de Yacine Bammou

Modififié
Il y a encore quelques mois, Yacine Bammou, footballeur amateur noyé dans l'immense vivier francilien, travaillait la semaine comme vendeur à la boutique du Parc des Princes :

« Leonardo me saluait le matin en arrivant au Parc. Un jour, je lui ai même proposé mes services, mais il m’a répondu en rigolant : "Tu joues au foot, toi ?" »

Un peu, et plutôt pas mal. Comme il l'a confié au Parisien, Yacine a été engagé début juillet par le FC Nantes suite à une excellente saison avec le FC Evry, qu'il a largement contribué à maintenir en CFA2, après être passé par Issy-les-Moulineaux et l'AC Boulogne-Billancourt :

« C’est cette saison que tout s’est débloqué. Alors que j’évoluais au poste de milieu offensif, le coach d’Evry m’a repositionné en janvier comme attaquant axial. Et j’ai empilé les buts, comme je ne l’avais jamais fait. »

Tant et si bien qu'il apparaît alors dans le viseur des recruteurs nantais, qui l'invitent à passer une semaine de test au mois de mai. Très vite, le buteur fait l'unanimité, comme l'explique Matthieu Bideau, le responsable de la cellule de recrutement :

« Yacine a démontré de très bonnes qualités techniques et a été excellent lors des évaluations physiques. »


Son arrivée est actée courant juin sous la forme d’un contrat amateur d’une saison ; mais son conseiller réussit à négocier un contrat professionnel de trois saisons qui deviendra réalité si Yacine fait plus de cinq apparitions avec l'équipe première. Et tout semble bien parti pour. Très performant à l’entraînement, il a tapé dans l’œil de Michel Der Zakarian et pourrait participer au prochain match amical contre le Stade rennais. Une ascension vertigineuse qui surprend même l'intéressé :

« L’année dernière, je croisais parfois Ibrahimović, Beckham et les autres dans les couloirs du Parc des Princes. Ils vont halluciner s’ils me voient sur la pelouse. » CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 3
il y a 3 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 5 Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 43
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8 samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20
À lire ensuite
Aulas enfermé dans Gerland