En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2018
  2. // Qualifs zone Europe
  3. // Résumé

La Belgique tête de série, la Suisse en barrages, et toujours pas de miracle hollandais

Modififié
GROUPE A

France 2-1 Belarus

Buts : Griezmann (28e), Giroud (33e) pour les Bleus // Saroka (44e) pour la Biélorussie

Luxembourg 1-1 Bulgarie

Buts : Thill (3e) pour le Luxembourg // Chochev (68e) pour la Bulgarie

Pays-Bas 2-0 Suède

Buts : Robben (16e sp, 40e sp) pour les Pays-Bas

II fallait en planter sept et le compteur a démarré dès le premier quart d’heure, après une faute de main de Lindelöf dans la surface. Robben, dangereux sur tous les fronts, se charge de le transformer en se payant même le luxe de réussir une panenka un peu hasardeuse. Plus que six. Avec 75% de possession, les Oranjes se montrent à la hauteur de la niaque que l’on attendait d’eux, à l’image des coups francs tentés par Robben puis Rekik et Babel. Ce dernier sert d’ailleurs Robben pour le doublé, avant que Janssen ne se heurte à Olsen et manque de tripler la mise. Plus que cinq. Mais la reprise s’avère plus ardue, la ligne défensive suédoise devient progressivement impénétrable. Sans forcer, les visiteurs tuent à petit feu les derniers espoirs bataves qui ne réussiront pas leur pari. Un sourire malgré la défaite, à vite effacer avant les barrages.



GROUPE B

Hongrie 1-0 Îles Féroé

Buts : Böde (81e) pour la Hongrie

Lettonie 4-0 Andorre

Buts : Ikaunieks (12e), Sabala (19e, 59e), Tarasovs (63e) pour la Lettonie

Portugal 2-0 Suisse

Buts : Djourou (41e csc), A. Silva (57e) pour le Portugal

Dans cette mini-finale pour la première place, Helvètes et Lusitaniens peinent à se départager. La technique pour les hôtes, le physique pour les visiteurs. Ce qui explique les belles tentatives de Ronaldo, Moutinho et Bernardo Silva qui doivent chacun leur tour se casser les dents sur un Sommer des grands soirs. Jusqu’à ce que le portier de Gladbach ne manque sa sortie sur un énième centre portugais, dévié dans sa cage par Djourou. Les locaux sont logiquement en tête du groupe à la mi-temps, et la Suisse panique. Superbement servi par Moutinho, Bernardo passe à André Silva qui crucifie Sommer et assoit la domination portugaise. Les Suisses n’auront pas brillé, et l’addition aurait pu être plus salée si Ronaldo s'était lui aussi montré décisif. Mais qu’importe, le capitaine de la Selecção a la certitude d’être en Russie, tandis que les Rouge et Blanc devront relever la tête et donner un dernier coup de collier en barrages.




GROUPE H

Estonie 1-2 Bosnie-Herzégovine

Buts : Antonov (75e) pour l'Estonie // Hajrović (48e, 84e) pour la Bosnie

Grèce 4-0 Gibraltar

Buts : Torosidis (32e), Mitroglou (61e, 63e), Giannotas (78e) pour la Grèce

Belgique 4-0 Chypre

Buts : E. Hazard (12e, 63e sp), T. Hazard (52e), Lukaku (78e) pour la Belgique

On connaissait la paire Lukaku, les Belges ont découvert les deux frères Hazard alignés ensemble en sélection. Pour le caviar à trente mètres d’Eden, ce n’est pas Thorgan qui le sert, mais Youri Tielemans, impressionnant tant sur ses feintes de corps que ses tentatives lointaines. En pointe, Batshuayi prouve qu’il n’est pas un super-sub qu’à Chelsea. Après avoir été accroché dans la surface, le Belge parvient à se relever et à tirer, mais le ballon passe légèrement au-dessus de la transversale chypriote. L’autre Hazard, Thorgan, reprend à bout portant un ballon repoussé par Panayi et permet à la Belgique de mener 2-0. Deux frères qui marquent dans le même match, ça n’était plus arrivé depuis les Mpenza face à la Grèce en 2005. Le troisième but est l’œuvre de l’aîné de la fratrie qui transforme un généreux penalty d’un contre-pied parfait. Entré à la place de Meunier, Lukaku permet aux Diables d’égaliser le record de buts de l’Allemagne en inscrivant leur 43e pion de la campagne... sur sa première occasion. Onze buts en huit matchs, le Mancunien surfe sur la même vague qu’en club. Malgré une rencontre lente et à sens unique, cette Belgique a régalé et annonce de grandes choses. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3