1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe H
  3. // Algérie/Belgique (1-2)

La Belgique croque l'Algérie sur la fin

Menée et perturbée par l'Algérie pendant une bonne partie de la rencontre, la Belgique a trouvé les ressources nécessaires (sur le banc) pour renverser la situation et décrocher une victoire indispensable pour la confiance.

Modififié
44 138

Belgique - Algérie
(2-1)
M. Fellaini (71'), D. Mertens (79') pour Belgique , S. Feghouli (24') pour Algérie.


Pendant longtemps, on a cru à du grand classique : le bel outsider qui plaît à tout le monde et qui se fait dessus au moment de passer aux choses sérieuses, la compétition. Menée par une Algérie vaillante, mais largement inférieure, à la suite d'un pénalty obtenu et transformé par Sofiane Feghouli peu avant la demi-heure de jeu (le premier but des Fennecs en Coupe du monde depuis 1986), la Belgique a eu besoin de 70 minutes de jeu pour se détendre et montrer sa meilleure version. Une tête sous la barre de Fellaini, sur le banc au coup d'envoi, a soudainement fait des Diables rouges la promesse attendue. Une équipe joueuse, talentueuse, déséquilibrante. Mertens, lui aussi sorti du banc, s'est chargé du coup fatal, sur un service parfait d'un Hazard déjà en grande forme. Ça a mis du temps, mais la Belgique a évité le faux départ et assumé son statut : celui du favori du groupe. En attendant éventuellement mieux.

Morts de faim vs morts de trouille

Sourires, bonne ambiance, grand soleil et bières fraîches autour du Mineirão. À l'intérieur, une heure avant le coup d'envoi, c'est 90% vide. Le 10%, c'est le kop algérien, en avance et chaud bouillant pour l'entrée dans la compétition de leurs Fennecs. Drapeaux, tambours, sifflets, « one, two, three » , communion avec les joueurs : ça chauffe l'enceinte et ça fait plaisir. C'est autre chose que les footix brésiliens qui n'ovationnent qu'Eden Hazard à l'annonce des équipes. Pourtant, rien que le banc belge envoie le pâté : Fellaini, Mertens, Januzaj, Defour. Les Diables rouges ont l'avantage du papier, les Fennecs celui des tribunes.

Galvanisés, les Algériens entrent mieux dans leur match. Hazard tente bien d'allumer quelques brèches sur son aile gauche, mais l'ancien Lillois se fait bouger physiquement par ce bon vieux Mehdi Mostefa. La fougue adverse passée, la Belgique prend sans soucis le contrôle du ballon et du camp algérien. La bande à Vahid ne sort plus un ballon proprement, mais s'offre la première « occasion » du match, un contre de Soudani, l'attaquant du Dinamo Zagreb. Comme un avertissement. Car la deuxième sortie est la bonne : centre de Ghoulam, Feghouli est accroché par Vertonghen, c'est péno. Que l'ancien du GF transforme sereinement (25e). Nettement supérieure techniquement (66% de possession), la Belgique est apathique. Mollassonne. Bridée. Crispée. Et imprécise, à l'image de De Bruyne, maladroit dans tout ce qu'il entreprend. Hazard se révolte, mais il est beaucoup trop seul.

Le banc comme second souffle

Drôles de scènes au Mineirão. Dès la demi-heure de jeu, il y a plus de supporters qui se baladent dans les tribunes que d'assis devant le match. La coupe, ça va cinq minutes, mais rien ne vaut un coca et des chips hors de prix. Forcémment mécontent de la tournure des événements, Wilmots lance Mertens à la place de Chadli. Et ça va mieux. Le Napolitain met le boxon à droite et la Belgique devient enfin menaçante sur les deux ailes. Les deux lutins rouges sont bien aidés par Witsel, pas loin de profiter d'une sortie foireuse de M'Bolhi. L'heure de jeu approche quand les fans de l'Atlético Mineiro tentent de prendre le contrôle de l'ambiance, sans trop de réussite.

Tant bien que mal, l'Algérie résiste. Feghouli, le meilleur Fennec, continue à pourrir l'après-midi de Vertonghen. Wilmots s'impatiente et fait entrer ses jokers : le jeune Origi en pointe et Fellaini au milieu. Et ça pousse. Derrière le but de M'Bolhi, le public rouge et jaune s'y met. Lancé plein axe, Origi passe la seconde, grille la charnière algérienne, mais bute sur le portier du CSKA Sofia. La délivrance viendra du côté gauche. De Bruyne dépose enfin un centre exploitable sur la moumoute de Fellaini (70e), et tout le peuple rouge respire. La machine est enclenchée et la Belgique est inarrêtable. Hazard remonte le terrain à toute vitesse et sert Martens juste quand il le faut, pour le but de la victoire (80e). Libérés, les Belges attaquent dans tous les sens, osent, font le spectacle. L'Algérie prend la foudre. Il n'y aura pas de première victoire mondialiste depuis 1982. Même pas un petit point. Mais dans un groupe ouvert, rien n'est terminé pour les Fennecs d'Halilhodžić.

Par Léo Ruiz, à Belo Horizonte
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aujourd'hui, plus que jamais, nous étions tous un peu belges.
LaCagetteAuFondDuGrenier Niveau : Loisir
Je trouvais ça bizarre de voir l'Algérie défendre à ce point alors que ce n'est pas tellement dans leurs habitudes. Puis je me suis souvenu que le coach c'était Vahid. –‘
Sinon Bravo à nos amis belges qui ont passé ce premier test.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
One, Two, Three : Le nombre de fois où l'Algérie a dépassé la ligne médiane
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Dembélé a fait plus de fautes que le Honduras réuni!
Wilmots on t'a vu piquer la veste de ton adjoint salaud...

Et au passage t'éviteras de refaire jouer De Bruyne sous un tel soleil le pauvre
Edsonarantesdonascimento Niveau : Loisir
France VS Belgique VS Algérie dans 3...2...1...
Très faible équipe d'Algérie qui a passé son match à défendre. Les belges ont bien réagit mais ils auraient pu s'en vouloir longtemps de ne pas gagner un match très largement à leur portée. Le coaching de départ est très mauvais, aligner 2 défenseurs centraux sur les cotés qui savent pas prendre un couloir alors que tu as 2 ailiers offensifs qui ne font que repiquer dans l'axe c'est trop facile à défendre pour une défense, encore plus quand celle ci est aussi repliée. Ca leur a même couté un but tellement Feghouli s'est amusé de la lenteur de Verthongen.

Les belges méritent de gagner parce que l'adversaire a été très faible mais va falloir montrer autre chose lors des prochains matchs parce qu'il y a un tel potentiel dans cette équipe que ce serait dommage de passer à coté. Mais ces faux latéraux là c'est plus possible quoi, je sais qu'ils ont pas de grands latéraux à la base ( Vanden Borre, Pocognoli je crois ) mais au moins de vrais latéraux feront leur boulot, ça pourra pas être pire.



Et puis, comment c'est possible de se priver de Mertens?!
jeancharles Niveau : Loisir
Ah nan moi j'étais 100% algérien
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Note : 5
RRRRRRRRRRRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAhhHH C BON!
Et alors elles sont ou les algéroises??
Note : 1
ils ont eu rude manchot..
one two three viva l'abelgique
Bon ben voila, je suis decu mais pas etonne du tout, l'Algerie a voulu parquer un bus, mais elle n'a pas un Cahill ou un Terry derriere, de facon plus large, ce match reflete le bordel qu'est notre federation, et de facon beaucoup plus large, le pays, mais je ne vais pas me lancer sur cette voie qui n'en finira plus .
Note : 4
Message posté par jeancharles
Ah nan moi j'étais 100% algérien


@jeancharles XD
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Cette sérénité de Mertens sur le 2e but... Il ne manque plus que la calma, non? ;-D
Merci la Belgique. Ce soir je vais dormir au calme!
Roger-le-routier Niveau : CFA2
Une équipe Algérienne un peu trop jeune, même pour des Belges...
badaboumtiti Niveau : District
Dommage pour l'Algérie, je pense qu'il y avait quand même faute avant le but de Mertens.
Note : 12
Victoire logique de la Belgique. Ils n'ont pas bien joué mais ont tenté de marquer des buts (le principe d'un match de foot).
Polémique Victor Niveau : Loisir
Un kebab s'il te plaît chef. Mais sans frites aujourd'hui!
Pitoyable cette équipe de l'algérie. Avec les joueurs de devant ils auraient pu poser des,problèmes à la défense belges. Sa me fait marrer vahid qui au lieu de jouer sur la force de l'algérie le mec joue sur leur point faible " la defense " allez qu'on dégage de cette compétition pas de place pour jouer l'anti football et nous foutre la honte en cdm, place au vrai équipe pour une grande fête. Un supporter de l'edf et des fennecs écoeurés par le baissage de froc des algériens ce soir le pire face à une equipe belges moribonde au rythme de vétérans.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Marouane, two, three
44 138