Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Éliminatoires – Mondial 2014 – Europe

La Belgique confirme, les Pays-Bas déroulent

À domicile, les Diables rouges confortent leur première place. Par ailleurs, bonne opération des Hollandais, Suisses, Russes et Bosniens. Déception en revanche pour le Portugal, la République tchèque, la Turquie et l’Ukraine. Le point groupe par groupe.

Modififié
Groupe A :

À Bruxelles, la Belgique confirme son brillant résultat de vendredi en Serbie (victoire 3-0), décrochant trois nouveaux points grâce à un nouveau but de Christian Benteke de la tête à 20 minutes de la fin, suivi deux minutes plus tard d’un exploit individuel de Vincent Kompany. Le défenseur, monté pour un corner, hérite du ballon dos au but, se retourne, fixe son vis-à-vis, crochète et envoie un énorme steak sous la transversale d’Allan McGregor, le portier écossais. Grâce à ce résultat, les Diables rouges conservent la tête de ce groupe A, mais la Croatie reste au contact. Mandžukić et Eduardo ont permis à la sélection au damier de s’imposer également 2-0 face au Pays de Galles. De son côté, la Serbie plonge, avec une nouvelle défaite chez le voisin macédonien. Avec 6 points d’avance, Belges et Croates devraient se disputer les deux premières places.

Croatie/Pays de Galles 2-0 ; Macédoine/Serbie 1-0 ; Belgique/Écosse 2-0

Groupe B :

Sorti vainqueur sans souci de l’attendue rencontre face au Danemark, l’Italie conforte sa place de leader du groupe B. Derrière, Tchèques et Bulgares n’ont pas pu se départager. Ce 0-0 est surtout une mauvaise affaire pour les premiers cités, bloqués à la troisième place à un point derrière leurs adversaires du soir.

République tchèque/Bulgarie 0-0 ; Italie/Danemark 3-1


Groupe C :


Soirée riche en buts dans ce groupe C. Hormis l’incroyable retour des Suédois à Berlin face à l’Allemagne, l’Irlande et l’Autriche ont cartonné respectivement les îles Féroé et le Kazakhstan. Pour les protégés de Trapattoni, cette victoire doit faire du bien au moral, après la gifle infligée par les Allemands vendredi à Dublin. Elle permet en outre de revenir à un point de la deuxième place, occupée par la Suède. L’Autriche aussi se fait plaisir, avec une première victoire dans cette campagne de qualification et l’opportunité de ne pas se faire larguer. Du moins pas encore.

Îles Féroé/Irlande 1-4 ; Autriche/Kazakhstan 4-0 ; Allemagne/Suède 4-4

Groupe D :

Après trois victoires en autant de rencontres, on attendait de voir comment la Roumanie allait se comporter à domicile face aux ultra-favoris Hollandais, qui restaient eux aussi sur ces mêmes statistiques. Le résultat est sans appel : 4-1 pour les Oranje, qui confirment qu’ils sont bien la meilleure nation européenne s’agissant de se qualifier. C’est après souvent que ça se gâte… À signaler que le premier but a été inscrit de la tête en dehors de la surface – si, si – par un des hommes qui montent au sein de cette sélection : Jeremain Lens, qui évolue encore au pays, au PSV. Mais certainement plus pour très longtemps… Martins Indi, un autre jeune qui monte, Van der Vaart et Van Persie, deux vieux de la vieille, sont les autres buteurs. Dans l’autre rencontre à enjeu de ce groupe, la Turquie continue de décevoir, avec une nouvelle défaite face aux Hongrois. Ces derniers en profitent pour passer devant les Roumains au classement et seront à surveiller. Rappelons que la Hongrie n’a pas disputé une phase finale depuis Mexico 86.

Andorre/Estonie 0-1 ; Roumanie/Pays-Bas 1-4 ; Hongrie/Turquie 3-1

Groupe E :

En dominant 2-0 l’Islande tout là-haut, à Reykjavik, la Suisse conforte sa place de leader. Ok, la Nati a un pot monstre d’être tombée sur un groupe si abordable, mais ne lui enlevons pas tout le mérite non plus, l'équipe est de qualité, avec notamment le deuxième but perso en moins d’une semaine d’un petit nouveau, l’attaquant du FC Zürich Mario Gavranović. Derrière, la Norvège prend provisoirement la deuxième place, grâce à une victoire 3-1 à Chypre, qui confirme que pour jouer les poils à gratter en Ligue des champions il y a du monde, mais qu’en sélection, c’est déjà nettement plus compliqué… Dans le troisième match, bonne opération de l’Albanie, vainqueur de la Slovénie pour rester au contact au classement.

Chypre/Norvège 1-3 ; Islande/Suisse 0-2 ; Albanie/Slovénie 1-0

Groupe F :

La Russie a eu très chaud pour son deuxième match de la semaine à domicile. Sérieux et appliqués face au Portugal vendredi, les hommes de maître Capello se sont relâchés ce soir face au modeste Azerbaïdjan, gagnant sur le fil d’un pénalty contestable, la faute ayant eu lieu à l’extérieur de la surface de réparation. L’autre favori du groupe, le Portugal, concède un décevant résultat nul à Porto face à la modeste Irlande du Nord. Ronaldo et sa bande ont même été menés au score pendant près de 50 minutes, avant l’égalisation tardive signée Postiga, sur une passe de Nani. Israël en profite pour passer deuxième, avec un deuxième carton en cinq jours face au Luxembourg. Les héros sont les mêmes que vendredi : Hemed et le Brestois Ben Basat, auteur d’un remarquable lob sans contrôle.

Russie/Azerbaïdjan 1-0 ; Israël/Luxembourg 3-0 ; Portugal/Irlande du Nord 1-1

Groupe G :

Grâce aux buts de ses trois hommes forts Ibišević, Džeko et Pjanić, la Bosnie l’emporte largement à la maison face à la Lituanie pour rester en tête du groupe, à égalité de points avec la Grèce, petit mais vainqueur quand-même en Slovaquie. Sinon, la folle rencontre Lettonie/Lichtenstein accouche d’un 2-0. Bosnie, Grèce, Slovaquie, la course à la qualification devrait se jouer entre ces trois nations. Et on a bien envie de parier sur la première participation de la petite Bosnie à une phase finale.

Bosnie-Herzégovine/Lituanie 3-0 ; Lettonie/Lichtenstein 2-0 ; Slovaquie/Grèce 0-1

Groupe H :

Le choc entre la Pologne et l’Angleterre ayant été reporté à cause des intempéries, il n’y avait que deux rencontres à se disputer dans ce groupe. Grosse contre-performance de l’Ukraine, battue 0-1 à Kiev par le Monténégro, Damjanović profitant d’une défense adverse apathique pour inscrire le seul but. L’autre match totalement WTF a opposé Saint-Marin à la Moldavie. La pire nation du moment a tenu plus de 70 minutes, mais s’incline finalement, une nouvelle fois. Damn it !

Ukraine/Monténégro 0-1 ; Saint-Marin/Moldavie 0-2

Groupe I :

La Biélorussie décolle enfin dans ce groupe I, avec une victoire 2-0 obtenue face à la Géorgie. Ce résultat fait néanmoins les affaires de l’Espagne et de la France, qui se neutralisent ce soir, et qui ne sont donc nullement inquiétées dans leur quête de qualification. Ces deux sélections sont comme attendues nettement au-dessus des trois autres. Reste maintenant à savoir l’ordre…

Biélorussie/Géorgie 2-0 ; Espagne/France 1-1

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall
À lire ensuite
Très forte cette Italie