1. // Le derby du week-end – Belgique – Standard de Liège/Anderlecht

La Belgique aussi a son classico

Une fois n'est pas coutume, la rubrique hebdomadaire « derby » est consacrée cette semaine au choc de l'année en Belgique, entre le Standard et Anderlecht. Une rivalité vieille de près de 100 ans entre Liège la besogneuse et Bruxelles la bourgeoise, qui a souvent donné lieu ces dernières années à des matchs épiques. Celui programmé ce dimanche à 18h ne devrait pas déroger à la règle puisqu'il voit s'opposer l'actuel leader du classement général et son dauphin !

Modififié
36 27
« Cette guéguerre entre les deux clubs est finie (…). En équipe nationale, par exemple, on ne parle jamais de notre rivalité. Il n'y a pas de haine. Je m'entends super bien avec Laurent Ciman comme avec Jelle Van Damme. Il fut un temps où c'était plus chaud entre Anderlechtois et Standardmen. Et dans la presse, on y rajoutait une couche. J'espère que ce sera un match correct et que tout restera dans les limites du foot. » Les propos sont signés du capitaine d'Anderlecht Guillaume Gillet, pour le journal local La Dernière Heure. Ils datent de cette semaine, alors qu'on l'interrogeait sur la rivalité entre son club et le Standard, qui vont s'affronter dimanche en fin d'après-midi à Sclessin pour le compte de la 20e journée du championnat. On peut croire à la sincérité du gars. Mais malgré ces paroles sages, on n'ira tout de même pas jusqu'à promettre que ça ne finira pas par dégoupiller à un moment ou à un autre au cours de ce match. Car ce « classico » ou « classique » , comme les médias locaux l'ont eu peu pompeusement nommé, est et a toujours été une rencontre à haute tension.

Youtube

Il voit s'opposer deux des clubs les plus titrés du pays. Avantage à Anderlecht, avec ses 32 titres nationaux, ses 9 coupes et ses nombreuses épopées européennes (dans les années 70 et 80 surtout). Côté Standard, on revendique 10 championnats, 6 coupes et quelques courageuses tentatives de briller sur la scène continentale. Intercalé au niveau du palmarès, on trouve le FC Bruges, avec ses 13 titres ce champion de Belgique. Mais si les matchs entre le RSC Anderlecht et le FCB ne manquent pas de piquant sportivement parlant, s'il y aurait aussi de quoi dire du derby de Wallonie entre le Standard et Charleroi, c'est bien la guéguerre entre Mauves et Rouches qui est la plus passionnante et la plus passionnelle. Depuis très longtemps. Avant-Guerre, déjà (premier match en 1919). Parce qu'elle voit s'opposer deux Belgique rivales et pourtant intimement liées (il n'est pas rare qu'au sein d'une même famille, une partie soit pour Anderlecht et l'autre pour le Standard) : Liège et son passé industriel et populaire face à Bruxelles, la capitale bourgeoise et (parfois réputée) hautaine. Sur un terrain de football, l'opposition de style s'est souvent vérifiée : aux Rouches le jeu besogneux mais plein d'engagement et de cœur, aux Mauves un jeu léché, plus élégant.

Youtube

Dans les années 60 et jusqu'au début des années 70, les deux équipes ont trusté les titres nationaux, avant de se faire doubler l'espace de quelques saisons par le FC Bruges. Puis c'est l'âge d'or du football belge dans les années 80, une époque ou Standard et Anderlecht se tirent la bourre et alimentent une sélection nationale très performante. Dans l'effectif des Diables rouges qui terminent 4e de la Coupe du monde 1986, on trouve 3 joueurs Rouches et 7 Mauves. Deux fois de suite en 1988 et 1989, Anderlecht domine son meilleur ennemi en finale de Coupe de Belgique. À l'époque déjà, le Standard commence à sérieusement piquer du nez, avec des résultats à la baisse et aucun championnat glané pendant un quart de siècle. Jusqu'en 2008 et un titre acquis… face à Anderlecht. Nous sommes le 20 avril, c'est la fin de saison et il suffit d'une victoire des Standardmen devant leur public pour officialiser le sacre. Une mission réussie grâce à un doublé de Dieumerci Mbokani, qui forme cette saison-là une paire d'attaque très performant avec Milan Jovanović. Deux joueurs qui vont ensuite passer chez l'ennemi… Une trahison pour les habitués de Sclessin, surtout que Jovanović – renommé « Judanovic » par les plus acharnés des supporters Rouches – avait juré que jamais ô grand jamais il ne jouerait pour Anderlecht.

Youtube

Depuis 2008 d'ailleurs, les matchs entre les deux équipes ont encore gagné en intensité dramatique, avec souvent beaucoup de spectacle et de buts mais aussi parfois des débordements. Habituel agent provocateur de ce genre de rencontres sous haute tension, le Polonais d'Anderlecht Marcin Wasilewski est victime le 30 août d'un attentat du joueur du Standard Axel Witsel. Bilan : double fracture ouvert tibia-péroné et une saison d'indisponibilité. Mais pour le match de dimanche, il semble qu'il y ait clairement une volonté d'apaiser les tensions entre les deux rivaux. D'essayer, tout du moins. Il y a donc ces propos plein de sagesse de Guillaume Gillet mais aussi ceux de Milan Jovanović, parti d'Anderlecht l'été dernier et qui a préféré ne pas mettre de l'huile sur le feu lorsqu'on l'a interrogé sur le match cette semaine. « Je supporterai Anderlecht » , a-t-il dit aux confrères de La Nouvelle Gazette, avant de préciser que « le Standard demeure le club le plus important de (sa) carrière » , histoire de ne se fâcher avec aucun des deux camps. Reste que sur le plan strictement sportif, le match de ce week-end s'avère sacrément intéressant puisqu'il voit s'opposer le Standard, solide leader avec 44 points, et Anderlecht, dauphin avec 40 points. Deux équipes qui ont manqué leur parcours européen et qui vont donc pouvoir se concentrer désormais pleinement sur la quête d'un nouveau titre national. Dans l'enfer de Sclessin, ça devrait donner un solide spectacle.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

purplehazebxl Niveau : DHR
Deux articles sur le foot belge en deux jours ? Faites gaffe, y a Pablo qui va nous faire un caca nerveux, vous encouragez le "lobby belge" de sofoot
Note : 1
Ah, parce que c'est pas pompeux d'avoir appelé le PSG-OM le "classico" peut-être?

La brindille, l'oeil, la poutre toussa toussa...
Et appeler ce match "classique", non ce n'est pas pompeux. C'est juste, et francais. Journaliste sans culture litteraire
Les foutre à sept points serait bandant*. On ne verra certainement pas de beau jeu, Anderlecht n'a jamais aussi mal joué football que sous Van den Brom et le Standard c'est pas folichon non plus (encore que la démonstration face à Genk la semaine dernière peut lancer une bonne dynamique). Mais bon, ça reste le gros match du week-end en attendant les deux rdv (décisifs?) des PO1...
Ce qui est pompeux c'est de faire tout un foin avec ces matchs qui sont souvent des parodies de football.

De plus à part peut-être Deschacht et dans une moindre mesure Proto et Gillet, les joueurs ne sont plus attachés aux deux clubs, ce qui explique aussi le pauvre parcours européens dont ils nous gratifient depuis plusieurs saisons.

Avant, c'était le genre de match que je n'aurais raté pour rien au monde, maintenant même l'anniversaire de ma grand-mère m'intéresse plus. Le foot belge est désespérant: la qualification de l'équipe nationale pour la CM n'est qu'un arbre qui cache la forêt et une bonne moitié de l'équipe n'a jamais joué dans le championnat belge.
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Je suis le seul qui m'intéresse encore un tout petit peu à la Jupiler League? :-((
Excellent article qui résume très bien la rivalité. Cependant on oublie souvent de signaler que le Standard, en 1984, suite à une obscure affaire de corruption (ils avaient demandé aux joueurs du Waterschei de lever le pied afin de se préserver pour la finale de la Coupe des Coupes contre Barcelone), perdit l'intégralité de ses stars de l'époque (Gerets, Tahamata, Preud'Homme,...) ainsi que le coach (un certain Raymond Goethals) alors qu'il restait sur deux titres consécutifs. Ce scandale explique en grande partie les 25 ans sans titre des Rouches...
Entre Anderlecht (32 titres) et le Standard (10), il y a certes le FC Bruges (13) mais également l'Union (11). C'est pas parce qu'on végète en D3 qu'on n'est plus là !!

Sinon dimanche, match chiant et score nul, c'est le mieux qu'on puisse attendre à mon avis.
Régis Delanoë Niveau : DHR
VrGL > Si, aussi, je n'ai jamais dit le contraire. Et je vois pas le rapport.

gniezno > J'avais pas compris. Merci.

Y a des susceptibles dis donc...
Le fait qu'il y en a 4 par saisons rend ces matchs moins savoureux, mais bon, ça fait toujours plaisir de taper le rival pour pouvoir narguer l'autre camp...jusqu'au prochain duel.
Message posté par Je_Vous_Aime
Je suis le seul qui m'intéresse encore un tout petit peu à la Jupiler League? :-((


Non mais on va pas s'entendre pour autant. ^^
Sofoot au lieu de poster cette vidéo du championnat gagner en 2009, mettez celle là , avec en prime votre star http://www.youtube.com/watch?v=YQyg4iPoixI COYR
Palpo rat Niveau : DHR
Message posté par ozizier
Entre Anderlecht (32 titres) et le Standard (10), il y a certes le FC Bruges (13) mais également l'Union (11). C'est pas parce qu'on végète en D3 qu'on n'est plus là !!

Sinon dimanche, match chiant et score nul, c'est le mieux qu'on puisse attendre à mon avis.


Splendide. Merci.
Et une petite pour bien commencer ce classico , AXEL WITSEL !!!
Hé bien, je voulais souligner que c'était un peu casse-gueule d'affirmer que les journalistes belges étaient pompeux à parler de "classique" alors que le même phénomène arrive en France.

Donc si appeler le match entre le Standard et Anderlecht un "classique" signifie surévaluer un évènement sportif, je pense que PSG-OM, qui a bien été monté en épingle par les diffuseurs télé et nos amis les journalistes, l'est tout autant.

En tant que journaliste français jugeant le traitement médiatique d'un évènement étranger, ça fait un peu l'hopital qui se fout de la charité.
Régis Delanoë Niveau : DHR
Mais j'ai jamais dit le contraire concernant le PSG/OM ! Encore une fois je ne vois pas le rapport. Pourquoi comparer ? Il n'y avait aucune intention d'être vexant ou condescendant dans mes propos. Mais alors pas du tout. C'est pas parce que je suis journaliste français commentant le football belge que je n'ai pas le droit de porter un jugement. Qui, en plus, je le répète, ne se voulait pas méchant ou mesquin. Et si vraiment tu veux comparer, alors sache que je trouve tout aussi con d'appeler le match PSG/OM "classico".
Palpo rat Niveau : DHR
Message posté par Régis Delanoë
Mais j'ai jamais dit le contraire concernant le PSG/OM ! Encore une fois je ne vois pas le rapport. Pourquoi comparer ? Il n'y avait aucune intention d'être vexant ou condescendant dans mes propos. Mais alors pas du tout. C'est pas parce que je suis journaliste français commentant le football belge que je n'ai pas le droit de porter un jugement. Qui, en plus, je le répète, ne se voulait pas méchant ou mesquin. Et si vraiment tu veux comparer, alors sache que je trouve tout aussi con d'appeler le match PSG/OM "classico".


T’inquiète c'est le syndrome RSCA-Standard, va sur ladh.net, tu comprendra.
ValCurvaFiesole Niveau : DHR
Message posté par Palpo rat


T’inquiète c'est le syndrome RSCA-Standard, va sur ladh.net, tu comprendra.


Ou 7sur7, je ne sais pas où tu trouveras le plus de prix Nobel.
Pourquoi ne pas appeler ça un derby? Le Clasico c'est Barça-Real. Classico français, classico belge, ... Ca devient saoulant!
@Régis

Au temps pour moi, le terme "classico" est tellement galvaudé..

N'y vois pas d'attaque personnelle, l'article en lui-même est très intéressant.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les pronos de Lilian Compan
36 27