1. // Match Amical
  2. // Grèce/Belgique

La Belgique à côté de son destin ?

Mercredi soir, les Belges affrontent la Grèce. Un test sérieux avant de débuter les qualifications pour la Coupe du Monde au Brésil. Malheureusement, la Belgique n’a pas été foutue de se qualifier pour l’Euro malgré une pléiade de talents rarement vue dans le plat pays. Triste…

Modififié
0 7
« Les Grecs disent que les Belges ne vont jamais dans les grandes compétitions alors qu’eux sont qualifiés pour le prochain Euro. Mais je ne me laisse pas faire. Je rétorque qu’on ne connaît personne dans leur équipe. Nous, on a des stars… » , balançait Kévin Mirallas, attaquant de l’Olympiakos, dans la Dernière Heure. Des stars, vraiment ? Sur le papier, ça a effectivement de la gueule. Kompany, Vermaelen, Fellaini, Hazard, Witsel, Courtois etc… Des joueurs jeunes mais déjà confirmés. Mais les Diables Rouges ont des points faibles. Aucun buteur ne fait vraiment l’unanimité. A Chelsea, Romelu Lukaku n’en finit pas de manger son pain noir. Il sera bientôt temps pour lui d’aller trainer ses larges épaules ailleurs. Au niveau des latéraux, c’est pire. Laurent Ciman ou Alderweireld dépannent à droite, Lombaerts, Vermaelen ou Verthongen à gauche. Que des défenseurs centraux de formation.

10 ans sans aucune qualif’

Ça fait 10 piges déjà que la Belgique n’a plus participé à une grande compétition. Une éternité. Pourtant, à travers la sinistrose, le foot belge entrevoit une lueur « d’espoir » , malgré l’incompétence crasse de ses dirigeants. En 2007, la Belgique atteint les demi-finales de l’Euro espoirs. Surtout, lors des JO de Pékin, les diablotins s’incrustent dans le dernier carré des JO, en évinçant l’Italie en quarts. Le pays prend conscience du talent de sa classe biberon. Dans cette phalange, se révèlent des talents comme Thomas Vermaelen, Moussa Dembele, Jan Verthongen, Kevin Mirallas ou encore Marouane Fellaini. En gros, l’ossature actuelle des Diables Rouges. Le pays se remet doucement à y croire malgré des résultats en dents de scie. Les apparatchiks de l’Union belge dégagent l’épouvantable René Vandereycken, puis se font flouer par Dick Advocaat qui laisse l’équipe en plan pour se tirer entrainer la sélection russe. Enfin arrive Georges Leekens, qui avait déjà tenu les rênes de la sélection en 1998.

Un peu comme si la FFF osait dans 10 ans, confier à nouveau l’équipe de France à Raymond Domenech, sans doute héros d’une télé
-réalité sur l’élevage de jeunes talents footballistiques. Ou pire, toujours entraineur… Son successeur, Laurent Blanc, résumait bien la situation actuelle de l’équipe belge, avant l’amical France-Belgique : «  C'est difficile de dire qu'une équipe est en phase ascendante quand elle ne s'est pas qualifiée pour l'Euro. C'est vrai que c'est une belle équipe avec de beaux joueurs. Mais je suis désolé pour nos amis belges, il faut aussi la juger par rapport à la qualification ou non pour une phase finale de championnat d'Europe. Et il faut se rendre à l'évidence, ils n'iront pas en Pologne et en Ukraine » . Pas faux… En 2002, des diables solides avaient pourtant fait trembler le grand Brésil en 8ème de finale de Coupe du Monde. Et peut-être que sans ce putain de but de Wilmots, injustement annulé par l’arbitre à 0-0 à la 35ème… Tout Belge qui se respecte se souvient de ce match avec émotion. Mbo Mpenza, attaquant retraité, 56 fois international, ancien du Standard, d’Anderlecht et du Sporting Lisbonne, était sur le pré en ce jour funeste.

«  Les ¾ des joueurs de ma génération ne savaient pas dribbler un homme  »

«  On a actuellement une des plus belle génération de notre histoire. Des talents incroyables. Techniquement, les gars sont bien au-dessus de ma génération, celle de la Coupe du Monde 2002, explique Mbo Mpenza. Dans notre équipe, les 3/4 des joueurs ne savaient pas dribbler un homme. Mais on jouait « à la Belge » , c’était notre marque de fabrique. L’équipe actuelle l’a un peu oublié. Les gestes techniques c’est bien mais il faut que ça apporte quelque chose » . Le jeu à la belge ? Un mélange d’abnégation, de solidité défensive, d’organisation, de physique et il faut le dire, de technique rudimentaire. « Sur le terrain, tu dois montrer que tu es un vrai Diable Rouge, résume Mbo Mpenza. Ça ne sert à rien d’être super doué si tu n’as pas la bonne mentalité, que tu ne donnes pas tout. L’équipe manque encore de leaders sur le terrain, dans les vestiaires. Nous, on avait Marc Wilmots, Geert Verheyen, des gars charismatiques. Dans l’équipe actuelle des Kompany, des Vermaelen pourraient assumer ce rôle, ils ont de la personnalité. En 2002, ça gueulait parfois très fort dans les vestiaires. On se disait ce qu’on avait à se dire, mais ça restait en 4 murs. En même temps les générations ont changé » . Cet Euro raté, la Belgique s’en mord les doigts. Derrière une Allemagne injouable, il y avait la place pour s’incruster dans les barrages. L’équipe de Turquie, surestimée par le coach et les joueurs, n’avait rien d’un foudre de guerre. Le groupe de qualification pour la Coupe du Monde ne comprend aucun cador. Mais tout de même des sélections solides comme l’Ecosse, le Pays de Galles mais surtout la Serbie et la Croatie.

Les Croates sont au-dessus

«  Franchement à l’heure actuelle, je pense que les Croates sont encore devant nous , analyse Mbo Mpenza. Faut pas rigoler, on doit être humbles et bosser, vu nos derniers résultats. La Croatie disputera l’Euro. Et ils ont atomisé les Turcs en barrages. Tu vois que cette équipe est expérimentée, solide. On a intérêt à progresser sinon ça sera dur. Mais je râle, on aurait dû être 2ème de notre groupe pour l’Euro. Si on ne va pas au Brésil, ce sera la catastrophe. On pourra vraiment parler de génération perdue ! Et qu’on arrête d’utiliser la jeunesse de l’équipe comme excuse. Aujourd’hui à 22 ans, tu es un joueur confirmé » . D’ailleurs l’équipe d’Allemagne qui avait assassiné les Diables lors du dernier match de qualification possédait une moyenne d’âge inférieure. Pour le match de mercredi face à la Grèce, les choix de l’entraineur Georges Leekens font débat. Malgré la pénurie au poste d’arrière gauche, Sébastien Pocognoli, auteur d’une grosse saison au Standard, n’a pas été repris. Au poste d’attaquant de pointe, où personne ne se détache.

« Je comprends Leekens, que je connais bien. Il m’a lancé en D1, avec Mouscron. Il a déjà trop de défenseurs gauchers dans son effectif avec Vermaelen d’Arsenal, Verthongen de l’Ajax, Lombaerts du Zénith, reprend Mbo. Il veut préserver un certain équilibre. Ces joueurs évoluent dans de plus gros clubs que « Poco » , du Standard. Au niveau de l’attaque, demain, à la place de Georges, je titulariserais Igor De Camargo. Il est revenu en forme avec le Borussia Möchengladbach. C’est un avant solide, bon de la tête, un vrai pivot. Sinon il y a Kevin Mirallas, mais pour évoluer seul en pointe, il est trop léger. En plus, il joue plus à droite à l’Olympiakos. Pour l’avenir, Romelu Lukaku me paraît le prétendant idéal. L’année prochaine, il faudra qu’il joue, c’est impératif. A Chelsea ou ailleurs » . Et Mbo de livrer son équipe-type pour les qualifications. « Dans les cages, je mettrais Courtois. A droite Vanden Borre. Quand il est dans de bonnes dispositions, il est très fort. Dans l’axe Vermaelen-Kompany. Au milieu Timmy Simons n’est plus tout jeune, il faut songer à rajeunir les cadres. Je miserais sur un duo Witsel-Fellaini, avec Moussa Dembele en N°10. Sur les flancs, je placerais Dries Mertens et Eden Hazard. Et en pointe Lukaku. Mais pour demain contre la Grèce, Leekens peut encore faire des essais » . Une compo en forme de vrai test, pour les Grecs...

Par Adrien de Marneffe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Sur PES au moins y a moyen de gagner avec cette équipe belge!
Putain d'arbitre Jamaïcain en 2002...ce but annulé a bien créé une génération de supporters frustrés en Belgique c'est clair!

L'analyse de Laurent blanc est plutôt juste: on ne sera pas à l'Euro, alors faut bosser et faire des résultats. Y a trop de talent, ça serait trop con que cette génération n'y arrive pas!
nononoway Niveau : CFA
Qu'il la ferme un peu Laurent Blanc ... Il est à l'Euro grâce à un penalty cadeau en fin de match du dernier match de qualif'.

"Atomisé par l'Allemagne" mouais ... on a perdu 3-1 à Dusseldorf ... on verra bien ce que les Bleus feront ce soir :)

FUMIER D'ARBITRE JAMAICAIN !
j'adore Witsel il est vraiment très fort ;-)
Enculé* de Jamaïcain ouais !
je pardonne a la jamaïque pour tout ce quelle nous a donné en retour !!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Prandelli passe son code
0 7