1. // Éliminatoires Euro 2016
  2. // Groupe D
  3. // J7
  4. // Allemagne/Pologne
  5. // Rétro

La bataille d'eau


Quand Allemands et Polonais se retrouveront encore une fois ce soir, beaucoup de souvenirs remonteront à la surface. Notamment ceux datant du 3 juillet 1974, en presque demi-finale de Coupe du monde.

Modififié


De nombreuses raisons peuvent expliquer le sacre de la Nationalmannschaft à la Coupe du monde 1974. Il y avait évidemment l'instinct infaillible du Bomber Gerd Müller, l'élégance du Kaiser Franz Beckenbauer, les exploits du Katze Sepp Maier. Mais l'histoire aurait pu prendre une tout autre tournure si une simple flaque d'eau n'avait pas existé, ou plus généralement, si une pluie torrentielle ne s'était pas abattue sur Francfort le 3 juillet 1974. Ce jour-là, la NM affronte la Pologne. De l'avis de beaucoup, les Pays-Bas étaient la meilleure équipe du tournoi, et leur défaite en finale, imméritée. D'autres préfèrent choisir un troisième camp, celui des Polonais, comme Paul Breitner l'a avoué au site de la FIFA il y a quelques années : « Ils avaient une meilleure équipe à la Coupe du monde que l'Allemagne, les Pays-Bas, le Brésil, ou n'importe qui d'autre d'ailleurs. Les Polonais avaient la meilleure équipe en 1974. » De fait, la sélection polonaise est la grande surprise du tournoi. Bien qu'ils se soient débarrassés des Anglais en éliminatoires, personne ne s'attendait à les voir à ce niveau. Ils avaient même perdu contre Haïti deux mois avant le début de la compétition ! Pourtant, une fois les choses sérieuses commencées, leur jeu rapide et offensif, fait de redoublements et de permutations, basé sur des joueurs aussi talentueux que le milieu Kazimierz Deyna ou les attaquants Grzegorz Lato, Andrzej Szarmach et Robert Gadocha, impressionna tout le monde. L'Allemagne restait favorite, certes, mais il allait y avoir match. C'est pourtant une bataille qui a eu lieu.

It's always rainy in Frankfurt



Les Allemands l'appellent « die Wasserschlacht » , la bataille d'eau, alors que les Polonais parlent de « mecz na wodzie » , le match d'eau. Certains pensent que c'est une demi-finale, mais c'est seulement le dernier match de la phase de poules. À l'époque, le premier du groupe accède à la finale, contre les Pays-Bas ou le Brésil. En vertu d'une meilleure différence de but, les Allemands peuvent se contenter d'un nul. Ils auront le droit à un miracle. Dans la matinée, le soleil brille toujours sur Francfort, mais un déluge de 40 minutes transforme la pelouse en paysage marin. Uwe Seeler annonce à un journaliste la bonne nouvelle : « C'est notre temps. Les terrains détrempés aident notre jeu. » Les pompiers et les bénévoles tentent bien de désengorger le terrain à la pompe et au rouleau, rien n'y fait. Le coup d'envoi est retardé, les joueurs s'échauffent dans les vestiaires. « On a tapé le ballon contre le mur dans le couloir, on s'est fait des passes, puis on est allé dans la douche avant qu'ils viennent enfin nous chercher » , s'est rappelé des années plus tard Bernd Hölzenbein. La nervosité est palpable, on parle quand même d'une possible finale de Coupe du monde, à domicile qui plus est pour les Allemands. En raison du calendrier serré, l'arbitre autrichien Erich Linemayr ne tient pas plus que cela à annuler pour la première fois de l'histoire du football un match de la Coupe du monde, et renvoyer les 62 000 spectateurs chez eux. Alors à 16h31, alors que le soleil fait une timide apparition, il siffle le début des hostilités avec 31 minutes de retard.

Dans un premier temps, les deux équipes doivent s'habituer aux conditions difficiles. Le ballon reste coincé dans la boue, les accélérations sont pénibles, il faut un exploit pour ne pas glisser. Pourtant, Uwe Seeler se trompe. Les Polonais s'adaptent bien mieux aux conditions, refusant de balancer comme leurs adversaires pour construire, utilisant les quelques parties du terrain praticables. Si, à la mi-temps, le score est encore de 0-0, c'est surtout grâce à Sepp Maier. Et une flaque d'eau juste devant lui, responsable de bien des arrêts, notamment sur une frappe de Lato alors que le but était vide. Dans son autobiographie, l'entraîneur allemand Helmut Schon traduit ce sentiment : « Je ne veux pas imaginer ce qu'il serait arrivé si on avait été mené. » Il n'aura jamais à le savoir. Après la pause, la dynamique change de champ, notamment sous l'impulsion d'un Overath qui a tout compris. Si Uli Hoeneß rate un penalty, ce n'est que partie remise. À la 75e minute, Gerd Müller profite d'un ballon mal dégagé qui traîne pour exécuter la sentence et envoyer les siens en finale.

La conspiration



La légende raconte alors que les pompiers ne se seraient délibérément occupés que d'une moitié de terrain pour nuire aux Polonais. Stupide pour Lato, qui deviendra meilleur buteur du tournoi avec sept réalisations après son but en petite finale contre le Brésil : « C'est une aberration totale. D'abord, il y a eu un changement à la pause, et d'autre part, nous avons eu le choix du côté. » Reste alors la parole des vainqueurs. Franz Beckenbauer : « Dans des conditions normales, nous n'aurions probablement eu aucune chance. » Paul Breitner : « Je suis sûr que nous n'aurions jamais battu les Polonais sans ces conditions. » Espérons pour les Polonais qu'ils ne pleuvent pas trop ce soir.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Un article qui commençait bien mal..car ce "Pays-Bas meilleure équipe du tournoi pour beaucoup (..qui n'ont jamais rien vu des éliminatoires ni de la finale, sans doute?)".. Traditionnelle batavite aigüe passée, l'auteur se reprend ensuite, ouf.

Fait tout simple, binaire et dont subsistent des images : les Pays-Bas n'auraient pas même dû être de cette coupe du monde, puisque passés sur le corps des Belges grâce à des méthodes et à un home-refeering point piqués des vers en qualifs à Amsterdam (et à bien des égards déjà à l'aller, à dire vrai).

Ce sont la France et l'Angleterre, nations alors déclassées sur le plan du jeu mais influentes en matière d'historiographie du football, qui ont créé puis alimenté cette hollandolâtrie, pourtant guère représentative de la réalité profonde et peu reluisante du football néerlandais.

Allemagne, Pologne et Belgique, certes bien moins sexy, étaient les 3 probables équipes nationales dominantes dans l'Europe de la première moitié des 70's..sinon que vanter les mérites de deux voisins directs et d'un football de l'Est, ça... Et puis les Hollandais étaient tellement vendeurs avec leurs partouzes et dégaines de rock-stars..

Grand enseignement de cette coupe du monde pour ma part : ses deux meilleures équipes (Allemagne et Pologne donc - les Belges auraient eu leur mot à dire, mais..) étaient au fond fort conservatrices, traditionnelles et guère en phase avec les artifices du total-voetbal. Comme quoi..
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 26
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30