Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La banderole qui fâche

Lundi soir, le Dynamo Dresde recevait l'Eintracht Francfort pour le choc de la 9ème journée de 2.Bundesliga. L'occasion pour les supporters du club visiteur de montrer une fois de plus leur bêtise.

En effet, les supporters de l'Eintracht, qui s'étaient autoproclamés « Deutscher Randalemeister » (champion du bordel, ndlr), ont dépassé les bornes des limites en déployant une banderole d'une vingtaine de mètres représentant la ville de Dresde en train de se faire bombarder, avec la délicate mention « Des bombes sur le Dynamo » , rapport aux bombardements de la ville lors de la Seconde Guerre mondiale, qui ont détruit Dresde à 95% et fait entre 60 000 et 300 000 morts, selon différentes sources.

Quoi qu'il en soit, la DFB n'a pas tardé à réagir: selon Ralf Köttker, le directeur des médias de la Fédé allemande, le comité de contrôle a permis la mise en examen de certains membres. Par ailleurs, l'Eintracht Francfort a été invité à prendre des décisions pour éviter ce genre de débordements à l'avenir.

Sale.


AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 4 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17